Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débat : l'âge et la pratique ésotérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   29/12/2007, 15:37

(Sujet divisé : pour voir les messages précédents, aller à : Rituel d'amour)


Oui, ce que tu dis est bien vrai, cher Dragos !

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, bien que n'étant pas, je crois (que ceux qui me connaissent en attestent...)une vieille bégueule sectaire, je fais partie des gens qui sont très inquiets d'avoir assisté, depuis quelques dizaines d'années, à une certaine "mode" de la magie, y compris chez les très jeunes ("effet Harry"....Wink ).


Je pense qu'un certain "savoir" est dangereux (le fait qu'il soit noir, blanc, rouge ou vert à pois bleu est une question d'appréciation et "d'école de pensée", ce n'est pas quelque chose d'absolu selon moi), et qu'il est regrettable qu'il soit à la portée de tous, surtout de ceux qui ont à la fois SUPER ENVIE d'essayer, et PAS DU TOUT l'envergure et la maturité pour s'y essayer sans risque....


De nombreuses pathologies mentales ET physiques peuvent s'avérer consécutives à des pratiques ésotériques mal maîtrisées, et indéniablement, l'âge y joue un rôle, même si tu me réponds que "la valeur n'attend pas le nombre des années".........


Mais je sais que les mises en garde des "vieilles radoteuses" comme moi ne servent pas à grand'chose !........Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   29/12/2007, 16:41

Citation :
De nombreuses pathologies mentales ET physiques
peuvent s'avérer consécutives à des pratiques ésotériques mal
maîtrisées, et indéniablement, l'âge y joue un rôle, même si tu me
réponds que "la valeur n'attend pas le nombre des années".........
J'ai beau croire à cette maxime, il y a des cas où je suis d'accord avec toi pour dire quelle ne s'applique pas ! Et bien que je ne pense pas que tu sois "une vieille radoteuse"Very Happy, je sais également que, malheureusement, mettre à la portée de tous la possibilité de connaitre les arcanes ne peut que fragiliser les plus fragiles...

Par contre oups je serais moins péremptoire que toi sur la couleur
Citation :
Je pense qu'un certain "savoir" est dangereux
(le fait qu'il soit noir, blanc, rouge ou vert à pois bleu est une
question d'appréciation et "d'école de pensée"
car je crois réellement qu'indépendamment du fait qu'effectivement l'Art n'est que ce qu'en fait le Praticien ; certaines pratiques restes connotés "mauvaises voire maléfiques" comme la Nécromancie, la magie du sang et quelques autres pratiques dont je ne parlerais pas ici... Et c'est ce que je trouve encore plus dangereux... Car un esprit "simple" ne verra dans ces pratiques que la facilité et non le coût, la violence du résultat et non la répercussion de celui-ci sur sa propre vie... Toute chose qui ne peux en effet s'apprendre qu'avec le temps et la patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   29/12/2007, 20:38

D'accord avec toi sur les dangers !

Mais en ce qui concerne la "couleur", crois-tu vraiment qu'un ado, ou un jeune adulte, va s'intéresser à la magie uniquement pour faire le bien autour de lui ????


C'est presque fatalement par la nécromancie, le spiritisme et la magie sang et cendre qu'il voudra commencer.... encore une manière de braver le danger (ce que les psys appellent des "conduites ordaliques"), pour se démontrer que l'on est immortel.... tant qu'on est jeune !...Laughing


Perso, j'ai adopté la magie violette à motifs verts de formes changeantes, c'est ma magie à moi, elle est à mon image, et je pense que tout "magiste" devrait se construire ses propres rituels, d'autant plus efficaces - et, selon mon expérience, d'autant plus inoffensifs - qu'ils sont "en harmonie" avec le praticien comme avec son environnement....curé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 30
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   30/12/2007, 20:26

Muldy a écrit:
Je pense
qu'un certain "savoir" est dangereux (le fait qu'il soit noir, blanc,
rouge ou vert à pois bleu est une question d'appréciation et "d'école de
pensée", ce n'est pas quelque chose d'absolu selon moi), et qu'il est
regrettable qu'il soit à la portée de tous, surtout de ceux qui ont à la fois
SUPER ENVIE d'essayer, et PAS DU TOUT l'envergure et la maturité pour s'y
essayer sans risque....


C'est ca, d'ailleurs on devrait interdire le savoir parce que c'est dangereux
pour les personnes immatures, le savoir devrait être transmis seulement a une
élite, qui se verra attribuer par le même coup un certain nombre de privilège
et hop! la noblesse apparaît! Génial! Reste maintenant a juger qui est digne ou
non de recevoir une enseignement et comme ca on va pouvoir asseoir notre
pouvoir sur le petit peuple!! Youpi!

Bref plus sérieusement, il y a un seul et unique facteur d'apprentissage appelé
expérience, qui a pour directe conséquence l'évolution d'un personnage par le
vecteur leçon. Incroyable n'est ce pas?
La maturité d'une personne n'est pas innée, elle n'apparaît que si cette
personne a l'occasion de développer cette capacité, interdire telle ou telle
expérience a une personne n'est d'abord pas de notre droit, et la personne
apprendra d'elle même.

C'est comme quelqu'un qui entend tous les jours "le feu ça brûle"
mais tant qu'il ne se sera pas brûlé il n'en saura rien!!

Muldy a écrit:
Mais en ce qui concerne la
"couleur", crois-tu vraiment qu'un ado, ou un jeune adulte, va
s'intéresser à la magie uniquement pour faire le bien autour de lui ????

Au risque de paraître impoli, crois tu vraiment que ta phrase ai un sens?
Plus on est vieux plus on est "bon", c'est ça?
Ca inclue le fait que faire le bien est forcément mieux que faire le mal, alors
que tout cela est subjectif, pour ne pas dire inexistant. Par ailleurs je vois
mal en quoi le fait d'être jeune influe sur un comportement quelconque.

C'est assez hilarant de voir cette image que vous avez du "jeune": un
personnage uniforme, tête brûlée, égoïste, complètement ignorant de tout ce qui
l'entoure et incapable de réfléchir un tant soit peu!
(j'ai récapitulé crûment ce que j'ai compris)

C'est quand même paradoxal, étant donné que ce sont les nouveaux née
d'aujourd'hui qui portent en eux les solutions de leur temps!

Je me suis quand même pas mal écarté du sujet d'origine....

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   31/12/2007, 16:24

Citation :
C'est ca, d'ailleurs on devrait interdire le savoir parce que c'est dangereux
Tu as parfaitement raison ! C'est d'ailleurs pourquoi tout régime politique totalitaire qui se respècte commence par controler le savoir avant toute autre chose !

Citation :
C'est assez hilarant de voir cette image que vous avez du "jeune": un
personnage uniforme, tête brûlée, égoïste, complètement ignorant de tout ce qui
l'entoure et incapable de réfléchir un tant soit peu!
Malheureusement, et le fait que tu te sente mis en danger n'y change rien, le "djeun's" c'est exactement ça : quelqu'un de pressé, se croyant plus intélligent que tous ces "vieux" c*** qui le font ch*** à lui radoter des conseils de prudences et autres : "prends ton temps, tout viens à point à qui sait attendre, etc..."
le jeune, et on l'a tous été, est avant tout inconscient de sa mortalité et sur de son savoir ! Ce qui n'est pas une tare en soi, mais bon à savoir lorsqu'on pratique l'Art!

Citation :
Plus on est vieux plus on est "bon", c'est ça?
Ca inclue le fait que faire le bien est forcément mieux que faire le mal, alors
que tout cela est subjectif, pour ne pas dire inexistant.
Alors d'une part, aux risques de te contrarier plus encore, faire le bien où le mal n'a rien de subjectif ; et, d'autre part, seul l'âge, ne te déplaise mon jeune ami, permet d'appréhender réellement ce que peut être la bonté et ce quelle coûte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   1/1/2008, 17:30

Cher Tiksis !


J'ai l'obscur sentiment que tu t'es senti personnellement blessé par ce que j'ai écrit, il serait intéressant que tu m'expliques pourquoi, car je ne visais personne.Wink

De plus, je pense que tu as totalement déformé mes propos, et je comprends que tu n'aies trouvé aucun "sens" à certaines de mes phrases, car manifestement, nous n'employons pas la même langue, du moins dans son décodage....


Parce que je suis plus âgée que toi, tu penses que je méprise les "djeuns" ???... c'est bien mal me connaître, mais en réagissant avec la violence que tu as manifestée dans ta réponse, je me dis que tu as peut-être laissé éclater une certaine immaturité, voire une certaine violence contenue, qui ne fait que me confirmer dans ce que je voulais exprimer (et que tu n'as, semble-t-il, pas vraiment "saisi").


Si tu as des questions précises à me poser concernant certains points de mon intervention, j'y répondrai avec plaisir.


Mais, si tu ne veux pas confirmer, par ton impatience et ton jugement "à l'emporte-pièce" qu'une certaine jeunesse peut s'avérer trop passionnée et irréfléchie, aies au moins le respect de ne pas me prêter des intentions, et encore moins des préjugés, qui ne sont pas les miens, mais que certains "djeuns", peut-être, projettent sur les "vieux".....Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 30
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   1/1/2008, 23:22

Citation :
De plus, je pense que tu as
totalement déformé mes propos, et je comprends que tu n'aies trouvé aucun
"sens" à certaines de mes phrases, car manifestement, nous
n'employons pas la même langue, du moins dans son décodage....

J'ai extrapolé tes propos disons, c'est tout le principe de l'ironie.

Je suis absolument pas d'accord avec le fait qu'un savoir devrait être réservé
a une élite. C'est le mot élite qui dérange?
Pourtant, empêche certaines personne a accéder a des expériences c'est tout a
fait pareil que de dire que le savoir/expérience devrait être réservé a une
élite, c'est juste les mots qui changent.

Si j'ai répondu avec tant de virulence c'est que j'ai la forte impression que
vous deux ne savez pas de quoi vous parlez.
Je ne doute pas que Dragos tu ne côtoies pas de jeunes dans ton boulot, ce
serait stupide, et c'est certainement la même chose pour toi Muldy.
Par contre ca rime a rien de mettre toutes les personnes dans un même sac, pour
le simple fait qu'ils ont le même âge!

Dragos a écrit:
Malheureusement, et le fait que
tu te sente mis en danger n'y change rien, le "djeun's" c'est
exactement ça : quelqu'un de pressé, se croyant plus intelligent que tous ces
"vieux" c*** qui le font ch*** à lui radoter des conseils de
prudences et autres : "prends ton temps, tout viens à point à qui sait
attendre, etc..."
le jeune, et on l'a tous été, est avant tout inconscient
de sa mortalité et sur de son savoir !

"Jeune et con" en gros....
Le fait même de voir ces propos prouve que tu n'a aucune idée du potentiel que
renferme ce passage. C'est normal, il est très peu exploité, il s'agit du
potentiel d'action, de mise en forme des pensées. La fougue de la jeunesse en
quelque sorte.
Le seul ingrédient qui manque, et tu as raison sur ce point, c'est la
connaissance acquise par moult expériences. Les connaissances de quelqu'un qui
a vécu quoi.
Donc donnes l'opportunité a des jeunes de s'investir dans des causes qu'ils
croient justes, avec un soutient sur les connaissances, et après on va voir si
tu reviendra me dire qu'un jeune est juste un abrutit incapable et sûr de lui.

Donc certes ce sont des réponses virulentes, mais bon, faites un peu attention
a ce que vous dites.
"Jeune" est une étape dans l'évolution d'une personne, c'est un
mot définissant une certaine classe de bonhommes dont l'âge est le seul point
commun!
Je connais des personnes ayant une sens des responsabilités (une notion
d'adulte a en croire certains....) carrément plus élevé que la plupart des
adultes!
Et je sais pas vous, mais moi je n'ai jamais ouïe dire que seul l'âge déterminait
un comportement, ni que l'étape intitulée "adolescence" ou "jeunesse" annihile toutes les différences entre les
être humains!! (est-ce nécessaire de dire que j'exagère?)

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   2/1/2008, 11:07

Et bien, pour une fois, c'est animé par ici, même si je pense pas que Dragos et Muldy disent "jeunes et cons"... Relis peut être leur propos Tiksis.Ils disent juste une vérité que tu ne peux pas renié, à savoir qu'une jeune personne à moins d'expérience qu'un "ancien", et, en particulier dans le domaine ésotérique, que cela est un frein à la compréhenssion de certaines choses. De même que la "fougue" de la jeunesse, tu ne peux pas la renier non plus, vu les réponses que tu leur adresse, qui témoigne de ta propre capacité à "partir au quart de tour"chaque fois que tu te sens, toi ou ta communauté (car rien ici ne t'es adréssé de maniére personelle, me trompe-je?) visé. Donc, en voulant répondre sur ce que tu interprétes comme: "ouais les jeunes, tous des cons, nous les vieux sages sommes les seuls à detenir le savoir", tu démontre éxactement ce qu'ils veulent dire, ce qui t'énerves encore plus etc...

Vraiment, je ne vois pas ou il est dit que c'est une tare d'être jeune, sans expérience et tête brulé. Au contraire, il me semble qu'il est clairement dit que c'est en passant par cette étape, plus ou moins rapide selon les personnalités (effectivement, il y a de grand ados de 40 ans, et des jeunes sages de 20... ça dépend des expériences de vies de chacuns, de l'évolution, du chemin parcourrus, de l'etude de la vie bref appelez ça comme vous voulez) que l'on accéde à des expériences de plus en plus enrichissantes, de plus en plus formatrices, mais qu'il est apparement pas possible de chunter la premiére étape.

Donc, au lieu de monter sur ses grands chevaux et de s'inssurger sur des choses que l'on ne fait qu'interpréter dérriére un ecran d'ordinateur, demander une petite explication sur le pourquoi du comment de ces propos aurait peut être été plus judicieux. ça aussi, c'est une expérience, et une sacré, la communication avec les autres êtres qui peuplent cette planété...
Etrange paradoxe: à l'heure ou tous les moyens possibles et imaginables sont mis à notre disposition, on se comprend de moins en moins bien, peut être parce qu'on ne prend pas le temps de se comprendre...



Mae, encore jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 30
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   2/1/2008, 13:17

Maerope a écrit:
Ils disent
juste une vérité que tu ne peux pas renié
Eh bien si, je persiste et signe!
Tu l'as dis plus tard dans ton texte, que l'âge n'est qu'un facteur.
40 ans passés a refuser des vérités ne démontre pas d'une sagesse sans bornes!
C'est certainement pas la vérité majoritaire mais ca prouve que l'âge n'influe
pas totalement, et de loin.

Donc tant pis si mes propos vous confortent dans vos idées, il en va de même
pour moi car je n'y vois que des préjugés.

Et, effectivement je me suis senti agressé pour la simple et bonne raison que
moi et l'institution dont je fait parti sommes trop souvent victimes de ces
préjugés pour le moment, et que je m'attendais a trouver quelque chose de plus
poussé comme argument ici que "un jeune ca a peu d'expérience parce que sa
vie sur terre est plus courte".
Et croyez moi, je sais pertinemment que ça peut être vrai (dans la plupart des
cas), en ce qui concerne le domaine de gestion de personne (famille),
territoire ou autres responsabilités, mais en ce qui concerne l'ésotérisme je
suis entouré d'exemple prouvant le contraire!

Donc oui Maerope, je réagit au quart de tour pour défendre "les
miens", mais ce ne sont pas ceux auquel tu penses.

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   2/1/2008, 15:13

Il n'en reste pas moins que l'ésotérisme, par définition, exige du temps et de l'apprentissage. Une initiation, même, si on prend le sens étymologique, c'est à dire par la transmission d'un savoir "secret", le terme secret étant à comprendre au sens ou l'entendent les francs-maçons, c'est à dire par la découverte progressive et selon un processus bien déterminé (le rituel) de notre nature profonde et des rapports entre l'être humain et l'Univers.

Et là, impossible de faire l'impasse sur le facteur temps, n'en déplaise à ceux qui sont pressés.

Quant à ce qu'on appelle parfois les pratiques ésotériques, ou magiques, pour faire référence au débat initial sur la validité de pratiquer des "rituels d'amour", il faut distinguer ce qui se rapporte effectivement à une doctrine, une gnose, une tradition, et qui est construit autour d'une cohérence et a un but, et ce qui est qualifié d'ésotérique dans le sens où c'est "incompréhensible" (on dira aussi bien hermétique, d'ailleurs).

Si encore toutes ces pratiques n'étaient que des jeux, alors oui, on pourrait se dire "jouons au magicien" et alors on se ficherait des conséquences, et on pourrait jouer sans souci de sa responsabilité.

Mais voilà, ces choses-là ne sont pas des jeux, et il y a des règles à respecter pour ne pas causer du tort aux autres de manière inconséquente. Et tout cela s'apprend, et au fur et à mesure qu'on progresse dans ces sciences occultes, on a de moins en moins envie de les utiliser. C'est, semble-t-il, ce qu'on appelle la sagesse, et qui s'oppose bien sûr à la "jeunesse".

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Jura
Emploi : Chomeur
Loisirs : Foot ...
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   2/1/2008, 16:01

Pas tout a fait d'accord avec ton dernier paragraphe sculler.

Sur le fait que les pratiques ésotériques ne sont pas des jeux, qu'il y a des règles à respecter là je suis d'accord.

Je pense par contre que certaines personnes sont assez réfléchies pour comprendre par elles même qu'il ne faut pas faire n'importe quoi, qu'il y a des conséquences, malgré le fait qu'elles soient jeunes. Je pense pas que sagesse soit opposé avec jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   2/1/2008, 22:55

Ticksis

Citation :
Si j'ai répondu avec tant de virulence c'est que j'ai la
forte impression que
vous deux ne savez pas de quoi vous parlez.
A part le fait que je bosse depuis plus
de 15 avec et pour les ados, je n’ai en effet aucune idée de ce que j’affirme

Citation :
"Jeune et con" en gros....
Le fait même de voir ces propos prouve que tu n'a aucune
idée du potentiel que
renferme ce passage. C'est normal, il est très peu
exploité, il s'agit du
potentiel d'action, de mise en forme des pensées. La
fougue de la jeunesse en
quelque sorte.
Le seul ingrédient qui manque, et tu as raison sur ce
point, c'est la
connaissance acquise par moult expériences. Les
connaissances de quelqu'un qui
a vécu quoi.
Donc donnes l'opportunité a des jeunes de s'investir dans
des causes qu'ils
croient justes, avec un soutient sur les connaissances, et
après on va voir si
tu reviendra me dire qu'un jeune est juste un abrutit
incapable et sûr de lui
Remettons les choses dans leurs
contextes : Désireux d’aller un peu plus loin que la majorité des posts
échangés entre nous qui reste, ce que je conçois et comprends parfaitement,
très « softs », j’ai poster un sujet qui s’appelle “Petite histoire”
relatant l’une de mes expériences.

Il se trouve que, peu de temps après, l’un
de nous pose la question des rituels d’amour, et de leurs conséquences, ce qui
se trouve être pile poil le sujet de mon post précédent…

J’attends deux trois jours histoire de
voir ce que répondent les uns les autres et me décide à reposter, lorsque je
constate que ce second post parle plus des conséquences et des implications que
du rituel en lui-même. Après ta première réponse j’ai relu mon post et je ne
crois pas avoir, à aucun moment, dénigré les « djeun’s » (part par ce
mot qui m’amuse énormément), autrement qu’en exposant le simple fait que n’ayant
aucune conscience de leur mortalité, ils n’ont, de ce fait, aucune conscience de
la dangerosité de certaines pratiques, surtout lorsque ces conséquences sont
lointaines. Je n’ai jamais pensé qu’un jeune était un “abruti incapable et sur
de lui”, j’ai juste dit qu’un jeune est incapable de se projeter dans l’avenir,
encore moins de savoir autrement qu’intellectuellement, qu’un jour il moura !

Maérope
Citation :
il me semble qu'il est clairement dit
que c'est en passant par cette étape, plus ou moins rapide selon les
personnalités (effectivement, il y a de grand ados de 40 ans, et des jeunes
sages de 20... ça dépend des expériences de vies de chacuns, de l'évolution, du
chemin parcourrus, de l'etude de la vie bref appelez ça comme vous voulez) que
l'on accéde à des expériences de plus en plus enrichissantes, de plus en plus
formatrices, mais qu'il est apparement pas possible de chunter la premiére étape
.
En effet ! A moins d’avoir un
passif si lourd que l’on passe directement de l’enfance à l’âge adulte, sans
passer par la case adolescent, ce qui est fort rare heureusement !

Sculler
Citation :
Mais voilà, ces choses-là ne sont pas
des jeux, et il y a des règles à respecter pour ne pas causer du tort aux
autres de manière inconséquente. Et tout cela s'apprend, et au fur et à mesure qu'on
progresse dans ces sciences occultes, on a de moins en moins envie de les
utiliser
Tout à fait d’accord… C’est même l’apanage
de la « vieillesse » que de savoir ce que coûte notre Art et d’essayer,
dans la mesure du possible, de remplacer à chaque fois que possible un rituel
par un acte non magyk.. !

Jéjé
Citation :
Je pense par contre que certaines
personnes sont assez réfléchies pour comprendre par elles même qu'il ne faut
pas faire n'importe quoi, qu'il y a des conséquences, malgré le fait qu'elles
soient jeunes. Je pense pas que sagesse soit opposé avec jeunesse
Malheureusement si ! Cela ne veut
pas dire qu’un jeune ne peux pas être sage… cela veut dire que certaines choses
ne s’apprennent qu’avec l’expérience et que l’expérience ne peut s’acquérir qu’avec
l’âge et le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   3/1/2008, 14:48

Et enfin, il fait comprendre que le jeunesse, ce n'est pas qu'une question d'âge. Et que la sagesse non plus.

Ce qu'on appelle la "jeunesse", comme dans l'expression "un défaut de jeunesse", qui peut s'appliquer aux personnes comme aux voitures, c'est justement le fait de ne pas avoir été confronté à l'expérience, ou insuffisamment. C'est donc très relatif, comme notion, mais, je vais dire, c'est du français, quoi, de base.

Pour revenir au débat sur l'âge et les pratiques ésotériques, je pense qu'on peut être un débutant à tout âge, un expert accompli (un sage, au sens étymologique du terme, c'est à dire quelqu'un "qui sait") à tout âge aussi, mais après bien des années d'étude.

Et que la "science infuse" n'existe pas.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   3/1/2008, 14:58

Citation :
Et que la "science infuse" n'existe pas.

Ben là voilà, la voix de la sagesse.

Je pense que c'est juste une question de communication moi. Quelqu'un a pris "jeune" au sens de "jeune con"... alors que cela voulait plutôt dire à mon sens "inexpérimenté", et non pas forcément "sans expérience"...
Et je persiste à dire que je n'ai pas vu d'attaque sur les post de Muldy ou de Dragos, et pourtant, je suis jeune, moi aussi.
Je pense qu'il faut faire preuve d'humilité, et se dire que, surtout dans le domaine ésotérique, on est toujours jeune et inexpérimenté, et qu'on a toujours besoin d'apprendre.


Mae. Qui a de l'expérience sur d'autre choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   3/1/2008, 23:34

Citation :
Mae. Qui a de l'expérience sur d'autre choses.

...

Jusqu'au moment où vous découvrirez qu'il y a une porte derrière celle que vous croyiez être la dernière.

Sculler, énigmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Jura
Emploi : Chomeur
Loisirs : Foot ...
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   3/1/2008, 23:52

J'ai rien osé dire quand j'ai vu çà mais ça m'a fais tilter aussi oups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   4/1/2008, 20:14

Quels mauvais esprits vous faites... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   4/1/2008, 22:53

Ben c't'as dire... on est des hommes quoi oups oups oups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   5/1/2008, 22:48

Ben, c'est comme ça qu'une discussion de FOND s'enlise dans le ... enfin dans les.......


(....Oh, et puis zut ! faites ce que vous voulez !.....)panpan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   9/3/2009, 21:51

Je relance un peu le débat :
Je sais que je devrais me sentir concerné par tout ce qu'il s'est dit, mais je ne me sens pas vraiment touché :
Je ne pratique aucune forme de magie, du moins pas consciemment. Pour ce qu'il en est de la recherche de pouvoir a tout prix, on peut trouver ça a tous les ages.
Je voudrais rappeler aussi une chose aux gens qui classent les gens aussi facilement : ça ne fait pas "très" longtemps que les gens savent que la terre est ronde. Et que la thèse disant qu'elle était plate a été longtemps défendue par les intellectuels (vieux comme jeunes, vu que c'était l'enseignement qui le stipulait) .

On pourrait comparer la pratique de la magie a la drogue :
Les jeunes veulent a tout prix essayer parce que ça a l'air cool et que ça "défie" les lois. (je rappelle que les lois servent a protéger les gens et a faire subsister l'État)

Personnellement, je ne reste pas a mon ordi parce que j'ai un sentiment d'immortalité (Je suis accroc a l'ordi et internet)... C'est pour devenir immortel au travers de mes idées. (c'est pour ça que je m'applique autant dans mon écriture ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichigo
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 24
Localisation : A la campagne
Emploi : lycéen
Loisirs : lire,cinema,m"instruire,jeux vidéo,moto,les amis
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   9/3/2009, 22:28

Moi personnellement je ne pratique aucune forme de magie mais par contre je rentre lentement dans ce monde.Je lis beaucoup de documents sur tous les sujets qui touche de près ou de loin le domaine de l'ésotérisme.Je commence à prendre lentement conscience de tous ce qui m'entoure.
Après quand vous dites qu'un jeune ne peut pas pratiquer cet art pour faire le bien autour de lui je ne suis pas d'accord avec vous car moi même j'essaye de répandre le bien autour de moi même si parfois je peu paraître par mon attitude et mon langage méchant mais bon c'est souvent de bon coeur^^.Par contre une chose qui est dur et que j'essaye de maîtrisé,cerner et canaliser ce sont les sentiments surtout les mauvais comme la colère etc etc.Mais bon j'avance lentement et surement.
Bref je n'ai rien d'autre à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   10/3/2009, 03:20

Les gens ont défendu que la terre était plate parce que c'est des être humains. Leur égo fait qu'ils ne veulent admettre que leur vie a été basé sur un mensonge.
Il faut les comprendre, c'est déstabilisant. Laughing

Et les ados,... Ils se recherchent, recherchent l'incroyable, le nouveau et on soif de découvrir des vérités qui sont cachées au monde.
C'est normal.
Il faut simplement leur rappeler la modération.

Ichigo, à mon avis, tu commences par la meilleur façon. Tu t'ouvres des portes. Tu apprends à maitriser ton propre monde qui est aussi ton plus grand outil "magique": toi!
Le reste se fera par lui-même.

Qu'en pensez-vous?
Jidty.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   17/3/2009, 20:43

Sunai a écrit:

Je voudrais rappeler aussi une chose aux gens qui classent les gens aussi facilement : ça ne fait pas "très" longtemps que les gens savent que la terre est ronde. Et que la thèse disant qu'elle était plate a été longtemps défendue par les intellectuels (vieux comme jeunes, vu que c'était l'enseignement qui le stipulait) .

En fait elle ne l'est pas tout à fait, car un satellite à été envoyé il y a peu, et l'on a découvert devinez quoi... que la Terre ressemble plus à une pomme de Terre qu'à une sphère parfaite. Eh oui, on croyait que la Terre étais plate à la période d'enfance de notre civilisation actuelle qu'étais le Moyen-Age, puis après Magellan soi-disant on à découvert qu'elle étais ronde pendant l'adolescence de la rennaissance(et pourtant d'autres le savait déjà depuis des millénaires, encore les jeunes qui n'ont pas voulu écouter la sagesse ancienne), et voilà qu'aujourd'hui on nous dit que c'est une "Patate" (et pourtant on en est pas encore à l'époque de la majorité il me semble), serait-on dans le champ d'un maraicher d'incohérence?

Pour en revenir au sujet (quoi que je ne m'en étais pas écarté), prenez l'exemple d'Ichigo, qui est le seul à ne pas avoir démarrer au quart de tour et n'a pas prit les propos sur lui-même, je le salut de toute mon amitié car, en lisant ses diverses interventions sur le forum, il reconnaît ne pas tout savoir et fais en sorte que l'apprentissage vienne à lui de son plus simple appareil. Pour son "jeune" âge (je ne me prend pas non plus pour un vieux, je n'ai que 13 ans de plus que lui), je peut déjà voir qu'une étincelle de sagesse l'anime, et prête à l'embrasser lorsqu'il se sentira prêt à passer le cap de la pratique.
Tu sais Ichigo tu m'impressionne car, lorsque j'avais 16 ans j'étais comme ceux qui ne voulait pas se laisser guider, et beaucoup de fois j'ai put m'en mordre les doigts, ceci je ne l'ai reconnu que bien plus tard.
Je te souhaite de trouver ce que tu cherches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat : l'âge et la pratique ésotérique   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat : l'âge et la pratique ésotérique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour du "Carême" grâce au Ramadam des musulmans !
» help cas pratique droit des sûretés
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Tchenrézi, cœur de la pratique de l'accompagnant
» aide pour cas pratique sur la filiation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: