Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cosmogonie grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
raistlin
Les Membres du Conseil
Les Membres du Conseil


Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 46
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Cosmogonie grecque   7/11/2006, 10:28

les Grecs, au commencement ....

au commencement, (et oui, il en faut toujours un), était le Chaos, composé des enfers des anciens ou Erèbe (il est à noter que curieusement, l'Erèbe se situerait au centre de la terre) et de la nuit ou Nix.

Erèbe représentait l'obscurité lourde et Nix une obscurité plus légère.

De leur union (les unions entre frères et soeurs étaient de notoriété à cette époque, et on le comprend aisément, vu qu'il n'y avait pas grand monde ) naquirent les premiers nés, la mort (Thanatos) et le sommeil (Hypnos). Puis vinrent Apate (tromperie), Geras (vieillesse), Eris (discorde), Momos (sarcasme), Nemesis (vengeance) et les Kéres (les 3 soeurs du chaos).

Après ce portrait peu glorieux, on constate quand même que mort et désolation sont générales, une petite touche d'optimisme et de "contre pouvoir" avec la création de 2 entités mageures, Aether (l'air) et Hemera (le jour).

La suite de la génèse grecque devient plus confuse, plusieurs théories ont été évoquées, mais toutes concordent pour arriver à la naissance de Gaïa, la mère nourricière universelle, la terre.

Selon l'une des théories, Gaïa aurait surgit du chaos, en même temps que Nyx et Erebe, ce qui pourrait corroborer la théorie selon laquelle Erebe (l'obscurité totale) serait située en son centre.

une seconde théorie, selon Hésiode et sa Théogonie (Poète grec, né à Cumes vers 730 av. J.C),Gaïa serait la fille d'Eros (nan, pas Ramazotti) (l'Amour), qui lui même serait issu d' Erebe et Nyx, et de Nix justement.

Le flou artistique continu avec le compagnon de Gaïa, Ouranos (le ciel), il serait le frère de Gaïa, enfant d'Erèbe et de Nix, ou tout simplement, Gaïa aurait crée Ouranos de ses propres entrailles

de l'union de Gaïa et d'Ouranos naquirent d'abord les Hecatonchires : Cottos, Biaree et Gyes. Iconographiquement, on leur prete cinquante têtes et cent bras chacuns, et une force exeptionnelle.

Puis vinrent les forgerons, les cyclopes Ouraniens : Brontes (le tonnere), Steropes (l'éclair) et Arges (la foudre) (je ne détaillerais pas trop, un autre post très complet éxiste déjà sur les cyclopes.

Enfin, des amours de Gaïa et d'Ouranos naquirent les Titans, et les titanides, qui formèrent 6 couples :

Titans :

Oceanos
Coeos
Crios
Hyperion
Japet
Cronos (le Temps)

Titanides :

Tethys
Theia
Themis
Mnemosyne
Phoebe
Rhéa

Bien que très fécond, le couple divin n'est pas au mieux de sa forme, en effet, Ouranos ne voit pas sa progéniture d'un très bon oeuil, paranoïaque devant la puissance de ses enfants, il les élimine les uns après les autres et les envoit au tartare (pour info, le tartare est une partie des enfers, ou les âmes condamnés sont précipités, à contrario, les champs élyséens sont réservés aux âmes des justes, et la plaine d'asphodèle pour tous ceux qui .... restent !

De cette folie meurtrière, Gaïa décidera de se venger. Elle armera le bras du plus puissant des titans, Cronos, avec une faussille d'acier. Celui-ci s'empressa "d'emasculer" son père et fut projeté pour punition dans le tartare.

Le sang d'Ouranos se répandi sur Gaïa et donna naissance à d'autres entités, telles que les Erinyes : Alecto l'implacable, Mégère la malveillante et Tisiphoné la vengeresse du meurtre, les Méliades et les géants.

Aphrodite aurait également vu le jour de cette manière.

Cronos ne resta pas longtemps au Tartare, aidé de ses frères Titans, il s'en échappa et pris la place de son père (après bien évidemment avoir renvoyé ses frères et soeurs au tartare d'où ils venaient, tel père, tel fils).

L'histoire est un éternel recommencement, Cronos épousa également sa soeur Rhéa et de leur union naquirent les premiers Dieux "Olympiens", 3 filles : Hestia, Demeter, Hera et trois fils : Hadès, Poseidon et bien sur, Zeus.

Ouranos fit une prédiction à Cronos, celui-ci serait également détrôné par ses enfants. Par crainte, de cette fatalité, et peut être pour sa propre expérience, Cronos na fit pas la même erreur que son père, en envoyant ses enfants au tartare (ce n'est pas fleury, mais l'expérience nous montre que ce n'est pas alcatraz non plus ). Donc Cronos choisi l'optique gastronomie et décida de dévorer ses enfants.

La première à y passer fut Hestia, puis ce fut le tour de Demeter, Hera, Hades et Poseidon.

Rhéa, face à l'attitude de son mari, préféra accouché de Zeus, son dernier né sur le mont Lycée en Arcadie, puis elle fit guarder Zeus par sa mère Gaïa et trompa la vigilence de Cronos en lui laissant engloutir une pierre enveloppée de langes.

Cette pierre sera fatale à la "gloutonnerie" de Cronos puisque c'est elle qui, grâce à un breuvage que Zeus lui fit absorber sur les conseils de Rhéa, permettra la libération des autres Dieux qu'il avait ingéré.

En reconnaissance, Hestia, Demeter, Hera, Hadès, et Poseidon
nommèrent Zeus à leur tête.

Zeus, afin d'assurer son pouvoir, libéra du tartare les titans, mais ceux-ci sous l'égide de cronos, contestèrent aussitôt la suprématie des Olympiens.

Ainsi allait commencer la longue guerre des titans ....

La guerre des titans, à duré plus de 10 ans, et c'est soldée par la victoire des Olympiens, mais cela ne c'est pas déroulé aussi facilement.

Les titans étaient conduits par le titan Atlas (fil de Japet et de la nymphe Clyméné), il est à noter qu'Atlas sera finalement vaincu par Persée des siècles plus tard grâce à la tête de la gorgone (Méduse) et, changé en pierre, donnera le mont Atlas.

NB : on raconte aussi qu'Atlas aurait été le roi de l'Atlantide.

Les forces en présence étaient parfaitement équilibrées, et Zeus n'a du son salut qu'en libéreant du tartare les cyclopes et les Hécatonchires.

A Zeus, les Cyclopes donnèrent la foudre, à Poséidon le trident et à Hadès l'invisibilité. Les Hécatonchires quant à eux, de leurs "nombreux bras" tenaient les titans en respect.

Hadès trompa la vigilence de Cronos grâce à son invisibilité, ce qui permit à Poséidon, grâce à son trident, de menacer cronos le temps que Zeus le frappe avec la foudre.

Les titans furent éxilés au tartare, guardés par les Hécatonchires. Quant à Atlas, Zeus le condamna à porter le ciel sur ses épaules jusqu'à la fin des temps.

Ce n'est pas Dallas, mais néanmoins, les ranqueures sont tenaces chez les entités divines grèques, et Gaïa n'accepte pas l'humiliation de la défaite de ses enfants, les titans. De nouveaux conflits se profilent à l'horizon avec la venue au monde des géants, instruments de la vengeance de Gaïa qu'elle enfantera seule.

Ainsi s'achève l'époque des titans, la guerre des géants contre les dieux de l'olympe allait bientot commencer ....


Si l'on fait un petit retour en arrière, nous nous rappelons que le sang des "roubignoles" (désolé pour l'expression) d'Ouranos ruissela sur Gaïa et qu'ainsi, elle pu enfanter les géants, des êtres doués d'une force colossales, représentés iconographiquement par des mosntres dont les jambes étaient prolongées par une queue de serpent.

Sous l'égide de Gaïa, ceux-ci déclarèrent la guerre aux Olympiens, une guerre qui devait durer éternellement sans la venue du temps des héros, car il était écrit que les géants ne pouvaient mourir de la main des Dieux.

l'histoire est assez floue en ce domaine, au moins chronologiquement, car les dieux régnaient sur un monde vide à cette époque. On raconte que Zeus confia la charge de peupler le monde à Prométhée et son frère Épiméthée, tous deux fils du titan Japet (très prolixe celui la) de peupler le monde. Epiméthée donna aux animaux toutes les grâces. Prométhée, devant la conduite de son frère, déroba 2 choses aux dieux, la sagesse d'Athéna et le feu d'Héphaistos sur le mont Etna qu'il donnera à l'homme. (n.b : Héphaistos, borgne, boiteux et très laid qui convolera en juste noce avec sa soeur Aphrodite, la déesse de la beauté),

Prométhée fut condamné par Zeus, pour avoir donné le feu aux hommes à avoir le foi dévoré par un aigle sur le mont Caucaze jusqu'à la fin des temps.

Héphaistos quant à lui, décida de créer la plus magnifique des oeuvres, la femme, et devant son talent, Zeus décida de donner la vie à sa création et l'appella Pandore. Mais la encore, les jalousies divines feront le reste, et Héra, la femme en titre de Zeus accordera à Pandore un don divin, celui de la curiosité. Avec Zeus qui lui confia quant à lui une boîte renfermant tous les maux de l'humanité, je ne vous fait pas de dessin sur ce qui, logiquement, arrivera par la suite.

Maintenant que la terre est peuplée d'hommes, de femmes et d'animaux, nous pouvons retourner, plus logiquement cette fois, à la venue des héros, avec le plus grand héros grèc de tous, Héracles (Hercule pour les romains).

C'est donc avec l'aide d'Héracles, que les dieux de l'olympe triomphèrent des géants, dans une région appelée Phlégra.

Les géants les plus redoutables comme Alcyonée, Porphyrion ou encore Eurymédon tombèrent sous les flèches d'héracles, flèches enduites du sang de l'Hydre de Lerne (rapport à ses 12 CDD, mais ceci est une autre histoire )

Ainsi s'achève l'avènement des dieux grècs, l'Olympe polythéiste va enfin pouvoir régner sur un monde d'hommes et de héros mythiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cosmogonie grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cosmogonie]Enuma Elish
» Crise Européenne et crise Grecque : la véritable situation
» repas / fête mythologie grecque
» Les mythes d'Homère et la pensée grecque :nouveauté aux Belles Lettres
» CRISE: Le retour à la terre, version grecque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis ::  À travers l'histoire et la féérie  :: Religions -
Sauter vers: