Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cynisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Le cynisme   23/10/2007, 19:59

Il est parfois des étymologies et des dérives sémentiques étranges.

Le mot cynisme, qui s'applique à l'attitude de celui qui affecte de se moquer de la morale et des convenances (définition du dictionnaire Hachette) est de ces mots énigmatiques qui peuvent nous faire réfléchir sur l'évolution des choses.

Le cynisme est en fait à l'origine un courant philosophique, qu'Antisthène a initié vers l'an 400 avant notre ère en la ville d'Athènes, à l'apogée du rayonnement de la ville dans les domaines de la pensée et de la politique.

Contemporain de Socrate, Antisthène est toutefois moins connu que son disciple Diogène de Sinope, le philosophe qui habitait dans un tonneau, parcourait les rues d'Athènes en plein jour avec une lampe "à la recherche d'un Homme", ou qui présentait un poulet plumé à Platon qu'il avait entendu expliquer que l'homme était un "bipède sans plume" en lui disant "Platon, voici donc un Homme".

Le cynisme est donc à l'origine une philosophie qu'on qualifierait de "minimaliste", voire même d'une certaine manière nihiliste, et qui pourrait être rapprochée de l'anarchisme. C'est en tous cas clairement ce que lui reprochaient Platon et ses contemporains.

En fait, Antisthène prônait d'adopter un mode de vie réduit aux besoins les plus primaires de l'homme. Le cynisme recommande donc d'adopter une vie aussi dépouillée que possible des artifices, de se nourrir de manière frugale et simple, de ne pas avoir de maison et de rejeter les attributs du luxe et de la richesse.

Il sera frappant de trouver dans la philosophie d'Antisthène des valeurs et des considérations fondamentales de la philosophie du Bouddha Gautama, qui avait sans doute vécu autour du VIème siècle avant JC, soit un siècle avant Antisthène. Mais je n'ai pourtant jamais lu d'hypothèse sur un éventuel lien entre ces deux courants philosophiques, malgré ces parallèles :

L'auto suffisance, la recherche d'une vertu supérieure dans le dénuement le plus total, vivre dans l'abstinence et de la mendicité, et surtout le concept "d'atuphia" que l'on traduirait par "l'absence de vanité", l'état qu'atteint de philosphe cynique par le développement de ses vertus, tout à fait comparable au détachement complet proposé par le bouddhisme comme aboutissement de l'ascèse.

Mais ce qui est intéressant avec le mot "cynisme", c'est que son étymologie est sans grand rapport avec son contenu.

En effet, la racine du mot cynique est le mot grec "kunos", qui signifie le chien. Comment donc le chien grec peut-il avoir engendré une philosophie ?

Il est difficile d'être sûr de la filiation exacte, mais plusieurs hypothèses existent.

Tout d'abord, et c'est une thèse qui se défend, la philosophie cynique recommande finalement de vivre au plus près de l'état de nature (cher à notre philosophe Jean Jacques Rousseau), ce qui se traduit par un retour à une certaine animalité.

Or il était bien reproché à Diogène de vivre dans un tonneau comme un chien dans une niche et le philosophe se comportait "comme un chien", urinant et déféquant dans la rue sans pudeur, aboyant à l'encontre de ceux qu'il considérait comme des idiots et réservant la parole à ses enseignements ou à ses controverse contre Platon et les autres philosophes de son temps.

Ainsi, on pourrait penser que le cynisme fait référence à cette attitude animale de Diogène.

Un autre côté de la légende nous renvoie à l'enseignement d'Antisthène, qui tenait école dans le "Cynosarge" (le chien agile), gymnase athénien qui tenait son nom de celui de la porte de la cité à côté de laquelle il se situait, l'antique Porte du Chien (Kunos).

Les cyniques seraient donc les élèves d'Antisthène, qui venaient écouter son enseignement à la Porte du Chien.

Il sera difficile de faire la part des choses, mais il est particulièrement intéressant de relever plusieurs dualités dans cet exposé :

L'ambiguité du sens du mot cynisme, qui décrit une philosophie, certes mal considérée depuis son origine, et un comportement psychique,

La similitude du cynisme avec le bouddhisme, le premier ayant été toutefois largement rejeté dans l'occident et le second ayant trouvé en orient une terrain favorable à son développement,

L'indétermination enfin sur l'origine de la dénomination de cette philosophie, que l'on pourrait attribuer à Diogène et son comportement animal ou à Antisthène en référence au lieu où se déroulait son enseignement, la Porte Kunos d'Athène.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waban Aki
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 32
Localisation : rivière des Abénakis
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   26/10/2007, 16:55

Intéressant :-)

J'ai une question pour toi.

Lorsque tu es cynique sur les forums, est-ce que tu le fais strictement pour te moquer des gens ou dans le but de donner une leçon "minimaliste"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   27/10/2007, 10:48

Laughing Laughing Laughing

C'est une fausse question !

Le caractère de l'émetteur d'un message est toujours interprété par le receveur.

La vraie question est : "Pourquoi je perçois du cynisme dans certains messages de certaines personnes ?".

Mais ceci n'a effectivement pas baucoup de rapport avec la philosophie qu'on nomme "cynisme".

Sculler, minimaliste, parfois, cynique pour ceux qui le veulent bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waban Aki
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 32
Localisation : rivière des Abénakis
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   28/10/2007, 04:03

"Le caractère de l'émetteur d'un message est toujours interprété par le receveur."
si la vie n'était qu'à sens unique, mais ce n'est pas le cas
comme je l'ai dis à ta très chère Muldy sur un autre sujet, il y a la parure et l'essence des choses qui elle est infalsifiable. La marge entre les deux est tellement subtiles.


"Pourquoi je perçois du cynisme dans certains messages de certaines personnes ?".

Voyons voir, parce que je reconnais ce que je connais. Very Happy

mais ta vraie question ne répond à la mienne (qui est fausse bien entendu). De toute façom, nous savons très bien toi et moi que tu n'y répondras jamais et que tu préfères te cacher derrière une parure de paroles synthétiques, un peu comme si tu n'existais pas vraiment, perdu bin raide pancarte dans un jeu de rôle version internet Laughing (chose que tu as confirmé à certains internautes ... et oui, et oui, j'ai des contacts ).

J'aimerais lire le vrai lancelot (qui parle avec ses trippes) au moin une fois dans ma vie. Haa mais c'est vrai, ton testament philosophique lui était authentique, j'ai senti ton coeur vibrer en le lisant, mais à part de ça pour ce qui est du reste tu abordes des sujets très intéressants et je dois avouer que tu les tisses d'une manière peu commune mais il manque quelque chose ... d'humain et d'authentique.
Very Happy
et tu me diras que tout ce que je viens de dire est de la projection et tralala tralala. C'est fou comment l'esprit s'invente toute sorte de raisonnements puériles et limitatifs (surtout quand ça fait son affaire).

Quoi qu'il en soit je t'aime bien, and i'm looking forward to see you in real life

...
je relis mon post
et on dirait que je tourne en rond, que je tourne autour d'un fort barricadé dans lequel un chevalier s'est enfermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   28/10/2007, 11:36

C'est reposant, les gens qui font les questions et les réponses.

Mais il faut comprendre que ça leur évite d'être confrontés aux autres, au sens lacanien du terme, c'est à dire à l'altérité et à sa vertigineuse infinitude.

Face à cette infinitude, celui qui ouvre les yeux se voit tout d'un coup très très très petit, et devrait (conditionnel) devenir très très très humble.

Et cela lui donne en fin de compte un immense pouvoir, car au lieu de tenter vainement de modeler le monde à sa pensée il fond sa pensée dans l'immensité du monde, où elle trouve sa place.

Ainsi, il se rapproche du concept cynique "d'atuphia".

Sculler, incomparable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 51
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   28/10/2007, 18:41

Cher Waban Aki !

Comme tu l'avais prédit, mon chéri ne répond pas directement, mais tu t'y attendais...

Quoiqu'il en soit, je dois dire, moi qui vis à ses côtés depuis plus de 15 ans, que tu as perçu des choses très justes... Wink

Mais ce cher Chevalier est très pudique, et il est vrai qu'il adore les jeux psychologiques ; je lui reconnais le droit de ne pas déballer ses tripes sur les forums, d'ailleurs, ce n'est pas forcément une obligation, tu ne crois pas ?


A partir du moment où il admet qu'il "joue" un certain rôle, on ne peut plus le traiter de menteur !.... Laughing


Bisous à toi, cher Sage Abénaki !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le cynisme   29/10/2007, 14:25

Mais de quoi je me mêle, là ?

Sculler, qui va mettre des limites !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinz73
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 29
Localisation : Rhones-Alpes (Albertville)
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique (piano guitare), lecture, piscine, informatique
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Le cynisme   31/10/2007, 00:24

En fait, finalement, ce qui se passe sur ce post, n'est qu'une délation.

Pourquoi chercher à comprendre un homme?
Alors qu'apprendre à l'apprécier serait la façon la plus juste et la plus cynique d'approcher l'essence même de son esprit et de son coeur, sans en faire des tonnes à coté.

Laissons donc planer le mystère sur ce beau chevalier...

Vivre avec le mystère, ou vivre pour le mystère...

Je reste dubitatif...

Bien amicalement, Guillaume...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cynisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cynisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En finir avec les religions -1-
» Rythmes scolaires : un proviseur à la retraite, Patrick Figeac, fustige "le triomphe du cynisme" des opposants (Educavox).
» Jean-Pierre Elkabbach se moque avec cynisme de la conversion catholique de Véronique Levy…(Vidéo)
» La « culture des no limit » : consumérisme, techno-optimisme et cynisme
» Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: