Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Le Pouvoir   28/4/2007, 09:13

Quelle est la part de violence ou de pressions accompagnant le pouvoir ou la prise de pouvoir?

Voilà qui ferait un beau sujet de dissertation au bac, non ?

Alors bien sur, on pourrait tout à fait placer ceci dans le contexte actuel des élections, mais très franchement, ça m'ennuie profondément, aussi j'aimerais plutôt que nous abordions ce sujet sur un plan ésotérique, si ça ne vous fait rien...

Quelque soit la pratique magique à laquelle nous adhérons, il existe au cours du cheminement, qui pour moi, par exemple dure depuis des années, bien des stades et des étapes, dont la prise de conscience du Pouvoir.

Je me souviens encore de l'époque ou je m'adonnais aux pratiques sombres de l'art magique, la réussite des premiers rituels, l'obtention de tous les voeux formulés, l'état d'ivresse que cela procure, ce sentiment de puissance qui vous envahi et va jusqu'à vous faire perdre la raison...

Ne croyons pas tout de même, que passer de l'autre côté que celui de l'obscurité, soit pour autant plus sain. Il va de soit, que dans l'imagerie de la conscience générale, cette pratique-ci, est plus louable. Cependant, de ce que j'ai pu en constater, elle n'en confère pas moins de pouvoir. Et il est tout aussi difficile dans chacun de ces cas de garder la tête sur les épaules et les pieds sur terre.

Le pouvoir, qu'il soit employé à bon ou à mauvais escient, reste un pouvoir et a forcément une impacte sur notre moi profond qu'il nous faut gérer pour garder l'équilibre nécessaire à la pratique magique.

Mais aussi le pouvoir, nous permet en quelque sorte de connaître notre vraie nature, et même s'il n'est pas forcément aisé de faire face à soi-même, à son moi profond, j'entends ; cette rencontre avec soi-même, provoqué par ce Pouvoir, nous permettra après avoir fait une longue introspection sur nos noirceurs et/ou nos meilleurs abords, de donner tout son sens à ce Pouvoir dont il nous faut choisir si l'on est à son service ou si l'on choisi de s'en servir, de lui donner l'orientation de bien ou de mal, sans jamais perdre de vu qu'un bien peut engendrer un mal et vis versa.

Et vous, quel est votre concept du Pouvoir ésotérique ?

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   28/4/2007, 10:00

Dans les pratiques magiques des chamans, le pouvoir est un but incontournable.

Mais comprenons-nous bien : il s'agit d'affirmer son pouvoir vis à vis des forces du Destin ! Et non vis à vis de nos semblables.

Ainsi, le chaman guérisseur part à la rencontre des esprits de la maladie pour la convaincre d'aller voir ailleurs, ou de la tuer s'il n'y a que cette issue qui s'offre à lui.

Mais dans la pratique, j'ai constaté que la plupart du temps il s'agit de faire commerce, voire simplement d'être convaincant, et que le combat se limite souvent à présenter une alternative du genre : "Ben, tu pourrais aller voir ailleurs si j'y suis pas, non ?".

Bien sûr, dans ce cas du chaman / sorcier / magicien, la quête et l'exercice du pouvoir se situent "vers le haut", dans une perspective individuelle, dans le rapport de soi vis à vis de l'Univers.

Les expressions de pouvoir dans le tissu social sont au contraire tournées "vers le bas", c'est à dire d'un individu sur un autre ou sur un groupe, dans une perspective de satisfaction des instincts matériels (et purement "animaux"), sans "conscience" de soi, des autres et de la dimension spirituelle.

Et l'expression de ce pouvoir passe par la violence, physique, verbale, psychologique, sociale, qui bloque nos énergies dans des vibrations matérialistes ... terriblement vaines.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   28/4/2007, 16:04

Je n'ai qu'une maigre expérience a ce sujet, n'ayant jamais pour ainsi dire touché un pouvoir vraiment trop important pour moi.

Le pouvoir est pour moi quelque chose d'inévitable, quelque soit la pratique magique, mais en tout cas je ne le vois pas comme un but, plutôt une nécessité pour arriver a un but.
Pour ma part, le but en question c'est de servir la Vie, un engagement que je reprend régulièrement. Par cette engagement, j'offre mon pouvoir a la Vie pour l'évolution de celle ci, c'est a dire une bonne part pour l'évolution du règne humain. Par beaucoup de petites actions simples comme par exemple (pour moi, étant gardien du feu), être toujours disponible pour la bonne marche de cérémonies en accord avec la Vie, en accord avec l'évolution.

Cet engagement est bien sur incompatible avec la destruction, c'est la création et la protection.

Cela n'empêche pas, bien sur, d'être testé sur cet engagement, a nous de voir a qui sert un pouvoir convoité, et souvent, la demande de pouvoir sert l'égo.
Encore une fois, le choix nous appartient!

Voici ma parole.

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   28/4/2007, 22:25

Personnellement j'ai affaire à trois sortes de pouvoir :

Un premier pouvoir qui n'est autre que ma force personnelle et ma faculté à manipuler les différentes énergies ainsi que le type d'énergie à laquelle j'ai accès... Je n'ai jamais de meilleur exemple, pour expliquer cela, que les niveaux aux jeux qu'ils soient de rôles ou vidéos, car bien que simple jeu, il finalise bien le fait que maitriser l'énergie dite magyque prend une vie et se fait par palier..!

Le deuxième pouvoir à laquelle je suis confronté est celui des créatures et autres entités avec lesquelles je passe différents pactes dans l'exercices de mon art... Ce qui implique de ma part une bonne connaissance de mes capacités si je ne veux pas me retrouver dans de désagréables situations...

Enfin le troisième pouvoir qui gère ma vie est celui de ma tradition, tradition qui implique une lutte fraternel mais néanmoins violente entre ses membres si, bien sur, on désire évoluer également dans la hiérarchie et ainsi être reconnu parmi les siens...

Le plus difficile dans tous ça, est de trouver un équilibre, comme dans toutes choses de la vie d'ailleurs, mais j'ai remarqué que souvent les erreurs se payaient cash et le prix fort si cet équilibre n'était pas trouvé rapidement !

Bien sur tous cela n'engage que moi tire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinz73
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 29
Localisation : Rhones-Alpes (Albertville)
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique (piano guitare), lecture, piscine, informatique
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   1/5/2007, 00:24

Tout le monde à du pouvoir, le tout c'est d'en prendre conscience, et le responsabilisé.

Combien ont le pouvoir de blaisser autrui? Combien prennent en compte le pouvoir de l'image et la persuasion qu'elle amène? Il y a tellement de pouvoir...

Je pense qu'il est important à chacun d'assumer ce qu'il dégage comme pouvoir. Même ceux qui ne pratiquent pas de rituel, ont pour moi la responsabilité de ce qu'ils portent et veulent acquérir...

Amicalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   1/5/2007, 10:04

Dragos le Voïvod, tu fais de la politique, c'est ça ?

Sculler, un peu obnibulé par l'actualité (en France).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   1/5/2007, 16:24

Zut, démasqué oups

Drakosy Royal, ébahit par la perspicacité de l'ami Sculler Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   5/5/2007, 20:01

Le vrai, le "grand" Pouvoir, doit d'abord s'exercer sur soi-même.....


C'est ce que nous enseignent les plus anciennes traditions spirituelles, du chamanisme au Taoïsme : relisez le "Tao-te-King" !


Or, il faut plus d'une vie pour apprendre à exercer ne serait-ce qu'un petit pouvoir sur soi-même... En l'absence de cette démarche, tout pouvoir, même "blanc", que l'on prétendrait poser sur autrui, même pour le "guérir" (notez les guillemets, car je crois cette notion de guérison très subjective...), ne peut, à terme, que s'avérer plus ou moins néfaste...


Mais ce n'est que mon avis, et je ne souhaite l'imposer à personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Rik
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 27
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   9/5/2007, 19:47

Woua, super Zen Muldy !



Exercer le pouvoir ou ne pas l’exercer. En être conscient ou en être inconscient.



Il m’apparaît que l’existence vive et sa résistance l’entropie alternent leurs phases apparentes dans presque tous les phénomènes qui nous sont donnés à observer.



C’est selon le degré de conscience de L’Etre ou d’inconscience de notre nature de conscience en éveil (de la conscience de caillou, à la supra conscience trans-universelle) que nous jugeons en toute ou partielle ignorance de l’effet supposé bénéfique ou non de l’exercice de notre pouvoir.





To Be or Not To Be!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 37
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   18/3/2009, 20:07

Comment pourrais-je décrire l'utilisation que j'ai de mon pouvoir alors que je n'en ai choisi aucun mais veut les connaître tous? Mon signe zodiacal désigne l'inconstance et effectivement je le suis, mon signe astrologique chinois en remet une couche. Pourtant je ne prend guère d'importance à ceci mais, apparremment je n'ai pas le choix et je ne peux choisir quelque chose de défini.

Il fut un temps, j'utilisais des pratiques sombres sur autrui, non pour faire le mal, mais pour que les personnes visées prennent conscience de leurs erreurs à répétitions, qui déteinte sur d'autres gens de leur entourage. Mes sorts et envoutements les affaiblissaient mais, le but que je m'étais fixé n'a pas porté ses fruits, et elles allaient en empirant. J'ai donc levé tous mes sorts.
Je me suis mis par la suite et sûrement dans une forme de rédemption, à faire beaucoup de bien autour de moi, et de par mes prières, je guérissais des malades qui m'étais chers, parfois même des proches retrouvaient grâce à cela du travail, des voeux étaient exaucés. Ceci je le fis dans un but de confortation d'eux-même, mais ceci ne dura qu'un temps, et les personnes visées retombaient dans leurs anciennes habitudes.
Puis je me suis dit qu'il serait préférable que j'adopte un pouvoir neutre, et donc en qualité principalement d'observateur, j'agissais passivement mais à force, je put me rendre compte que la passivité était un pouvoir beaucoup trop faible pour être réellement efficace à long terme.
Ces trois phases de mon existence, m'ont fais prendre conscience que je prennais les choses que je faisais beaucoup trop à coeur et mon dialogue intérieur étais trop bruyant, ce qui engendre une dépression de l'énergie personnelle.

Désormais et pour je ne sais combien de temps, je préfère au lieu d'agir pour une seule personne à la fois, utiliser mon art pour une globalité, et c'est pourquoi je préfère faire en sorte d'émouvoir l'âme de ceux qui me côtoient et écoute, et peut-être illuminer leurs esprits pour qu'ils puissent s'aider eux-même vers leur propre évolution. Comme cela, je ne risque pas d'être déçu, et j'adopte une indifférence totale si cela ne fonctionnera qu'en petite partie. Tout ce qui m'importe désormais, est de donner à mes créations et interprétations la plus profonde introspection, ainsi je serais toujours satisfait de moi-même.

Par contre, la seule chose qui m'est restée durant toutes ces années, est qu'au lieu de guider les vivants dans leur vie, j'ai beaucoup plus de facilitées à aider les morts à rejoindre leurs rêves les plus innassouvis et donc qu'ils puissent atteindre leur Eden ou leur Enfer s'ils le préfèrent. Quoi qu'il en soit, ils m'ont toujours été reconnaissant, et chacun m'ont offert une partie d'eux-même. Ce n'est pas de la nécromancie si vous le croyez, juste une médiation entre ce qui es et ce qui n'est pas ou plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Daemon-thot
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Loisirs : Philosophie, arts martiaux, sport, informatique
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   19/3/2009, 22:41

Ah, ce fameux pouvoir. Mais quel est il ? Il faudrait le définir.

Considérera-t-on le pouvoir comme une faculté d'action ? Ou peut-être comme une force de décision ? 

Peut-on affirmer avoir du pouvoir lorsque l'on perd le contrôle de nos actes dès la première répercutions, début d'une longue chaine peut être même éternelle ? Ou encore intégrer dans cette notion fourre-tout les conséquences qui découlent de nos actes malgré nous, dès le moment où nous en sommes le moteur premier ?

C'est un terme qui regroupe par ailleurs beaucoup de sens. La faculté, la permission, la légitimité, l'auto-approbation, la possibilité de réalisation d'un point de vue plus absolu...

Schaemann, une méditation reste introspective et avant tout…personnelle ! Comment en es-tu venu à parler de gratitude accordée par les esprits des défunts au cours de cette pratique intime ? Pourrais-tu expliciter tes propos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   21/3/2009, 13:54

Je dis parfois, parce que j'ai vécu et que je veux faire le philosophe, que le pouvoir c'est ...

... être capable de redonner le sourire à un enfant qui pleure.

Peut-on imaginer plus grande magie, plus grand pouvoir de transformer le monde ?

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   21/3/2009, 14:20

.. transformer les gens?



Mae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Schaemann
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 37
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   21/3/2009, 23:15

...et nous-même!!!

Deamon-Thot dis:
Citation :
une méditation reste introspective et avant tout…personnelle ! Comment en es-tu venu à parler de gratitude accordée par les esprits des défunts au cours de cette pratique intime ? Pourrais-tu expliciter tes propos ?

Oui, une introspection est personnelle, mes rituels le sont également, et la plupart des membres ici présent ont également leur façon de créer et d'utiliser leur(s) pouvoir(s). Expliciter mes propos? Cela ne fait pas partis du sujet, et d'ailleurs c'est mon petit secret, que je révèlerai (peut-être) sur un sujet plus adéquat (un jour), à moins que cela ne t'intéresse vraiment. Mais je ne transmet plus mes connaissances à n'importe qui du fait de m'être trop révélé aux autres dans le passé, cela n'a fait que me retarder dans mon initiation. Ceci je ne le fais désormais qu'en connaissant profondément la personne à qui je vais transmettre, ce qui n'es pas ton cas (encore).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Daemon-thot
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Loisirs : Philosophie, arts martiaux, sport, informatique
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   22/3/2009, 01:46

Okay pas de problème.

Enfin ce qui m'intéressait ce n'était pas tant de te faire dévoiler tes connaissances que de comprendre par quel contorsion de pensée tu avais sauté de méditation à communication.

Une question de vocabulaire, en somme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gémeaux
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 31
Localisation : Angers
Emploi : Etudiant
Loisirs : variés
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   7/4/2009, 22:40

Le pouvoir, c'est juste de susciter la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le Pouvoir   28/4/2009, 22:02

Personnellement je pense que le Pouvoir c'est le FAIRE !

Je peux faire : peur, plaisir, sourire, pleurer, etc... Donc j'ai le pouvoir

Ceci dit, qui dit pouvoir dit obligatoirement DEVOIR, sans lequel nous ne sommes plus que des psychopathes asociaux...

Quelqu'un qui fait sans ce soucier des répercussions est, potentiellement, un véritable danger pour lui même et autrui... Quelque soit le domaine dans lequel il sévit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pouvoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Le pouvoir des Mandalas d'énergie (Olivier Manitara)
» Les Napoléons et le pouvoir.
» Le pouvoir caché des virus
» Amour ou pouvoir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: