Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Défouloir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gémeaux
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 32
Localisation : Angers
Emploi : Etudiant
Loisirs : variés
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Défouloir   21/4/2007, 17:39

Faut bien que ça porte son nom un jour ou l'autre, et se défouler. Je suis pas du genre à déballer ma vie, d'ailleurs pour ma famille ou mes amis je suis plutot mysterieux, mais là je suis bizarrement assez d'humeur à parler.


C'est dingue ce que je peux me faire chier ces temps-ci, mais le problème assez paradoxal c'est que je suis tout le temps à faire quelque chose : matin à l'hosto, aprem en cours, soir à bosser/sortir/jouer ou parler sur le pc, week end en famille ou avec copine, mais tout ça, hormis peut etre les matins où je fais le gentil externe beh je m'emmerde profondément.

En réflechissant un peu à cette "blasé-attitude" j'en viens à remarquer que depuis plusieurs mois plus rien ne me surprend, plus rien ne me mets le feu... Je suis toujours autant curieux pourtant, toujours aussi avide de connaitre et d'experimenter, mais c'est biaisé et effrité par cette capacité assez bizarre de prévoir et d'anticiper comment les choses vont se passer ou comment les gens vont réagir.
Je ne sais pas ce que c'est, pour rester dans le thème du forum on pourrait croire à de la clairvoyance à court terme, une sorte de précognition ciblée sur les gens que je cottoie et sur ce que je fais, cela pourrait seulement etre une sorte d'empathie bizarre, ou alors une forte propention inconsciente à comprendre la psychologie des gens pouvant ainsi anticiper leurs réactions.

Ou bien plus blasé nous sommes tous des moutons stéréotypés et se connaitre c'est avoir accès à la clé de décryptage du programme troupeau.


J'en viens à faire plus ou moins involontairment des experience bizarres, à vouloir etre le chercheur, ou dans la métaphore une sorte de berger, et de laisser aux gens un choix assez hors du commun, de les mettre dans une situation inhabituelle généralement, et de voir ce qui va en ressortir, à esperer qu'une étincelle se produira, qu'une personne réagira differemment de ce que j'avais prévu....
Je me rend compte de la stupidité de ces mises en situations, car toute personne normale réagirait surement "normalement" (comme tout le monde) et donc chercher le vilain petit canard est surement quete du graal. Pourtant ce graal etait venu à moi quand je ne le cherchais pas et sa disparition m'a relancé dans cette quete sans but, sans fin, et surtout sans raison.



Je ne sais trop quoi y penser, je ne reussis pas à arreter en chemin, et quand j'y arrive ça me reprend toujours assez rapidement, comme si le monde voulait que je ne m'arrete pas, ou comme si je ne voulais pas m'arreter. Ma soif de savoir et de curiosité est souvent satisfaite du chemin professionel que j'ai pris, mais comme le genre humain ne me surprend plus j'en viens à vouloir toucher aux fruits défendus, à vouloir prendre des risques, mais je reste bloqué par ma raison...

C'est surement naturel de ne pas vouloir se bousiller la santé pour quelques instants qui sortent de l'ordinaire, ma raison est peut etre plus protectrice que la normale car elle a vu de quoi ça pouvait retourner... ou peut etre que je ne cherche pas vraiment le frisson, le "good trip", ou l'extase...


Chuis un peu paumé ces temps-ci, ma vie avance, agrémentée de quelques choix, de quelques buts à atteindre, mais avec ce sentiment tenace de ne pas vraiment savoir où je vais, et avec une certitude surement fausse que je ferais ce chemin seul... j'ai appris à mes dépends ces derniers mois que des relations peuvent se jeter à la poubelle en un instant, et aussi que j'attendais hélas trop des autres qui pourtant abusaient de ma "bonté". Ca me rappelle bizarrement une animatrice d'un village vacances où j'avais passé les miennes y'a quelques années, les derniers mots qu'elle m'avait adressé était "Fais attention à toi: trop bon, trop con".... ça c'est de la clairvoyance, ou de la voyance selon les gouts.. des années apres c'est toujours d'actualité...

En reflechissant à ce texte que j'écris, et qui sera peut etre un pavé, je me rend compte que c'est peut etre cette peur de me faire avoir qui m'a forgé cette aptitude à anticiper les choses, et c'est peut etre aussi pour ça que je ne donne ma confiance à peu et avec des critères élevés... car cette aptitude d'anticipation est totalement biaisée par les sentiments et par la confiance, j'entend encore cette ptite voix interieure me dire " nan ne fais/dis pas ça, ça va mal se finir", mais pour les amis, les amours, cette petite voix passe sous un tunnel... et les mauvaises fins n'en sont que plus douloureuses qu'elles étaient prévisibles...




J'ai l'impression d'avoir écrit 10 pages, mais c'est surement bien moins long, manque d'habitude de m'exprimer et aussi habitude facheuse de ne dire que le minimum, et c'est peut etre aussi surement trop... envie d'effacer ce post avant meme qu'il soit posté.. mais si je l'ai écris y'a bien une raison meme si elle ne me vient pas à l'esprit.

PS :je viens de poster ce sujet "ailleurs" mais j'ai surement aussi envie d'etre lu ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Défouloir   22/4/2007, 07:45

Peut-être que t’analyses trop en ce moment...

Je sais que nos deux cas ne sont pas pareil, mais peut-être que la solution l’est...

Il y a quelques années, j’analysais chaques personnes de mon entourage par empathie. Et, je fus tellement habile à le faire que je pouvais décrire le caractère d’une personne ainsi que son passée en le quotoyant que quelques minutes... Et je fus triste car, je n’avais plus la change d’apprendre à connaître les gens un jour à la fois... comme les autres...
C’est triste... Les gens ne peuvent plus nous surprendre...

Pour que cela cesse, j’ai commencé par cesser d’annalyser, et de laisser au gens la chance de se faire connaître une journée à la fois... peut-être que dans ton cas, il faut que tu laisses la change aux gens de te surprendre...

Et puis, pour ta gentillesse... Ce n’est jamais un défaut... Le problème, c’est lorsqu’il s’agit de la seule chose que nous avons à offrir aux autres. Lorsque la personne n’a plus besoin d’aide, elle n’a plus besoin de toi...

Peut-être faut-il que tu montres aux gens que tu es plus qu’une aide...

Alors, qu’en penses-tu?
Cordialement
Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Défouloir   22/4/2007, 10:56

Moi, je 'ai répondu "ailleurs", tu connais donc mon point de vue, et la solution qui va avec...

ça ne m'empêche pas de te renouveller mes encouragements et mes POUPOUILLES une deuxiéme fois!Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Défouloir   22/4/2007, 15:18

Intéressante réflexion, très humaine, et qui, à mon humble avis, n'appelle pas de solution mais de quoi se ressurer sur soi.

Oui, je crois aussi que nous franchissons à un moment de notre vie le cap où nous commençons à nous rendre compte de ces immenses vanités (ou vacuités) dont se remplit la vie ordinaire.

D'abord, on découvre que les autres ne sont pas si étrangers que cela, n'en déplaise à Camus, et par conséquent que nous n'avons nous-mêmes rien d'exceptionnellement ramarquable. Et on peut se sentir écrasé par la dimension incommensurable du troupeau humain qui se dirige vers les urnes en file indienne en ce jour d'élections.

Reste que nous avons une attitude à "inventer" à ce moment là, qui va achever notre "individuation" et nous lancer dans une histoire personnelle où les autres figureront avec un rôle ou un dialogue dont le poids est déterminé par ... on ne sait pas très bien qui.

Mais nous pouvons tout à coup réaliser, maintenant, ou dans 20 ans (il faut tenir !) que tout compte fait nous avons aussi un rôle à tenir dans la vie des autres, et que nous avons même du talent pour tenir ce rôle. Et que c'est peut-être ça que vivre son destin : accepter le rôle qu'un Maître du Jeu inconnu et inconnaissable nous a assigné.

C'est ce que j'appelle prendre conscience de notre modeste personne et abandonner les grande idée qu'on avait de soi.

Cette confession est donc particulièrement bienvenue et finalement assez prometteuse.

Confiance.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Défouloir   22/4/2007, 21:57

Citation :
Confiance.

Plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défouloir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Défouloir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Défouloir
» Qu'attendez vous de Yuna's Destiny ?
» Défouloir (archives)
» [Post défouloir] Ils sont pénibles en ce moment pfff ! Et chez vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Le Salon :: Défouloir -
Sauter vers: