Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scott Cunningham et la Wicca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laila
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 45
Localisation : Québécoise à Barcelone
Emploi : Bibliothécaire et archiviste
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Scott Cunningham et la Wicca   10/4/2007, 00:37

Scott Cunningham et ses livres sont extrêmement connus dans le monde ésotérique. Particulièrement ses deux livres sur la Wicca : « Wicca : a guide for the solitary practitioner » et «Living Wicca : a further guide for the solitary practioner ».

Peu de gens s’intéressant aux pratiques magickes, surtout la Wicca, ne connaissent pas les livres de Cunningham. Très populaires auprès des débutants et de ceux qui veulent pratiquer de façon solitaire, Cunningham est souvent considéré comme la
principale référence en ce qui concerne la Wicca ou la magie naturelle.

Biographie:

[b][color=#993366]
Scott Douglas Cunninghamest né en 1956 à Royal Oak (Michigan) aux Etats-Unis. Il est le deuxième enfant d’une famille de trois. Quelques années plus tard, il déménage avec ses parents en Californie dans la ville de San Diego. À part de nombreux
séjours à Hawaii, il demeura toute sa vie à San Diego.

Quelques biographies de l’auteur disent qu’il commença à s’intéresser à l’occulte et à la magie au début des années ’70, par la lecture d’un livre appartenant à sa mère « The Supernatural » par Douglas Hill et Pat William. Très tôt, il fut également apparemment intéressé par les plantes, les pierres, et la nature. Le livre contribua à renforcer son intérêt pour ces sujets. Le livre comportait différents
diagrammes présentant des gestes manuels utilisés pour repousser le mauvais œil. Ces gestes le fascinèrent et il les utilisa, alors qu’il était au High School pour attirer l’attention d’une jeune fille qu’il savait s’intéresser à l’occulte.

Il est reconnu que cette jeune fille fut celle qui introduit Scott Cunningham à la magie et à la Wicca. Au cours des années suivantes, il fut initié dans plusieurs covens apprenant plusieurs traditions différentes. Il avait cependant une préférence pour la pratique solitaire.

Quelques années plus tard, il s’inscrivit à l’Université de San Diego où il étudia la création littéraire. Son père, Chester Grant Cunningham, est en partie la raison de son choix puisque ce dernier est l’auteur de nombres d’œuvres – fiction et non-fiction.

Cunningham commença alors à écrire pour de nombreux articles pour diverses publications et deux après avoir entamé ses études universitaires, il décida de les abandonner pour se consacrer à l’écriture et la rédaction. En 1980, il publia son premier roman intitulé « Shadow of Love ».

Quelques années plus tard, en 1983, il apprit qu’il souffrait de la maladie de Hodgkin. Sa santé se détériora au cours des années qui suivirent. Cela ne l’empêcha pas de faire de nombreuses recherches et d’écrire de nombreux livres, principalement sur la Wicca, mais également sur d’autres sujets en lien avec la
religion et la magie. Il voyagea beaucoup principalement pour offrir des conférences sur la magie et la Wicca. Il fit même quelques apparitions médiatiques. Au cours de sa vie, il écrit plus de 30 livres et révisa même certains de ces œuvres afin de toujours les garder à jour et pertinentes. Plusieurs de ses titres furent publiés par la maison d’édition très connue « Llewellyn Publications ».

En 1990, on lui diagnostiqua une méningite cryptococcique. Ce cancer le rendit vulnérable à diverses infections et il décéda en 1993 à l’âge de 36 ans.

L’auteur a laissé une œuvre très importante. Son écriture est simple et facile à comprendre. Il est considéré comme un des principaux responsables de la diffusion et de la popularité de la Wicca. Il est également considéré comme le responsable de l’ouverture à la pratique solitaire. Il croyait que la religion
et les pratiques spirituelles étaient personnelles et individuelles. Il avait une préférence pour cette pratique solitaire, même s’il lui arrivait de pratiquer avec d’autres. Il fut, au cours de sa vie, initié dans différentes traditions. Il étudia auprès de Raven Grimassi et fut initié à la Tradition
Aridian. Il fit, entre autres, également partie de la « Reorganized Traditional Gwyddonic Order of Wicca and the Ancient Pictish Gaelic Way ». Mais il resta essentiellement un praticien solitaire, préférant les rites solitaires à ceux de groupes.

Ces livres concernant la magie et la Wicca nous proposent sa vision de la magie et de la Wicca. Il croyait fermement que la Wicca était une religion moderne accessible à tous et permettant de s’ouvrir à une spiritualité qui peut être présente dans chaque aspect de notre vie. Et son principal but était de faire
connaître une religion – la Wicca – et des pratiques trop longtemps gardées secrètes et difficiles d’accès, selon lui. Il a essayé dans ses livres d’être toujours simples et concis dans ses explications. Il passa de nombreuses années à faire des recherches, notamment pour ces œuvres encyclopédiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lailaseshat.canalblog.com/
Laila
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 45
Localisation : Québécoise à Barcelone
Emploi : Bibliothécaire et archiviste
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Wicca : a guide for the solitary practitioner   10/4/2007, 00:45

Wicca : a guide for the solitary practitioner / Scott
Cunningham. -- St. Paul : Llewellyn, 1995. – 218 p. : ill.; 23 cm. – ISBN 0-87542-118-0

-Disponible en français



Résumé (traduction libre):

Ceci est une introduction positive et pratique à la religion de la Wicca. Cunningham présente la Wicca comme elle est aujourd’hui – une religion douce et modérée, orientée vers la Terre et la Nature et dédiée à la Déesse et au Dieu. Ce livre remplit un besoin pour un guide pratique à la Wicca solitaire – un besoin qu’aucun livre n’a encore rempli.

Wicca est un livre sur la vie, et comment vivre magiquement, spirituellement et complètement en accord avec la Nature. C’est un livre de sens et de sens commun, non seulement à propos de la Magie, mais à propos de la religion et un des problèmes les plus critiques d’aujourd’hui : comment obtenir une relation nécessaire et complète avec notre Terre.

Wicca est une introduction positive et pratique à la religion de la Wicca, conçu de manière à ce que toute personne intéressée puisse arriver à apprendre à pratiquer cette religion de façon solitaire, partout dans le monde. Il présente la Wicca de façon honnête et claire, sans la pseaudo-historicité qui imprègne d’autres livres. Il démontre comment la Wicca est une partie vitale et satisfaisante de la vie au 20e siècle.

La grande majorité des livres sur la Wicca est tournée vers la pratique de groupe. Des récits sur des rencontres de coven et sur la dynamique de groupes magiques abondent dans de tels ouvrages. Le problème est que la plupart des gens qui désirent apprendre cette religion ne partagent pas ces intérêts avec d’autres personnes. Il se peut qu’ils ne connaissent pas un autre Wiccan à des milles à la ronde. Et donc, lorsqu’ils lisent d’autres livres, ils peuvent être amené à croire qu’ils ne peuvent pas être Wiccan seuls – ou ils sont obligés d’adapter
les rituels publiés pour la pratique solitaire. De plus, plusieurs livres ont été écrits à partir de points de vue limités, les auteurs proclamant que leur propre forme de Wicca est la seule façon de faire.

Wicca : A Guide for Solitary Practitioner brise ces conventions. Il présente la théorie et la pratique de la Wicca à partir d’une perspective individuelle. La section sur le « Standing Stones Book of Shadows » (publié au complet dans ce livre) contient des rituels pour pratiquer de façon solitaire les Esbats et Sabbats.

Ce livre, basé sur la pratique de la Wicca par l’auteur, sur près de deux décennies, présente un portrait éclectique de nombreux aspects de cette religion. Des exercices conçus pour développer une expertise magique, un rituel d’auto-dédicace, magie des runes, herbes et cristaux, recettes pour les festins de Sabbat, sont inclus dans cet excellent livre.

Commentaires personnels :

Livre de base pour beaucoup gens, cet ouvrage de Cunningham se veut une introduction à la Wicca. Il cherche surtout à offrir une base aux praticiens solitaires. Cunningham avait une nette préférence pour la pratique solitaire et il croyait fermement qu’il n’était pas nécessaire de faire partie d’un coven ou d’un groupe pour pratiquer – ou vivre comme il disait – la Wicca. Il croyait également que la spiritualité était une recherche personnelle et individuelle. Il a donc essayé avec ce premier ouvrage de donner les outils et connaissances essentiels
pour pratiquer seul la Wicca. Destiné aux gens qui sont dans
l’impossibilité de trouver un coven ou encore qui ne sont pas
confortable avec la pratique de groupe, ce livre tente de donner une vue d’ensemble de la Wicca – ses origines, sa pratique, ses croyances de base, les outils essentiels, etc. Finalement, il propose divers rituels à pratiquer en solitaire, de l’auto-dédicace et ensuite auto-initiation à la pratique des sabbats et autres rituels. Cunningham offre également dans son livre un Livre des Ombres de base qu’il a lui-même conçu pour des débutants.

Le livre est sans aucun doute intéressant. Spécialement pour la
pratique solitaire. Le livre explique plusieurs éléments et concepts, mais vraiment très sommairement. L’auteur présente la base, mais uniquement la base. Il reste très en surface pour la plupart des sujets. Donnant une définition, expliquant certains éléments mais allant très peu en profondeur. L’auteur, qui voulait offrir une vue d’ensemble de la Wicca pour les gens n’ayant accès à aucun coven et donc aucun enseignement extérieur, a dû de toute évidence rester en surface. Voulant couvrir plusieurs sujets, il ne pouvait que rester en
surface, surtout que le livre est court – avec une mise en page très espacée, ce qui rend la lecture facile pour un ouvrage essentiellement didactique.

Le style de Cunningham est simple et facile d’accès… sa lecture ne rebute pas les gens comme beaucoup d’autres livres de magie. Il utilise des mots et des termes faciles à comprendre. Il avait comme but de rendre accessible la Wicca à tous – et non pas uniquement à quelques gens. Il voulait sortir la Wicca à la lumière, la faire connaître à un plus grand nombre de gens et dissiper les secrets. Pour lui, la Wicca était simple, proche de la Nature et ouverte à tous. Il a voulu enlever la rigidité des rituels, dogmes, du cérémoniel, etc. La Wicca, selon Cunningham est personnelle et flexible. Il offre donc des rituels et des pratiques simples –trop simples – et faciles à réaliser – trop faciles. Il manque cependant beaucoup de détails et l’auteur explique peu les conséquences et surtout comment comprendre et manipuler l’énergie utilisée lors de la réalisation de ces rituels. Il se fait souvent moralisateur et occulte beaucoup
d’aspects de la Wicca. Tout le côté plus sombre – mais naturel - de la magie et de la Wicca est passé sous silence.

Le livre ne devrait pas être l’unique référence pour comprendre et connaître la Wicca. Même pour un praticien solitaire. Il est cependant – malheureusement - devenu un peu « une bible » pour beaucoup de praticien. Il y a peu de gens – qui pratiquent ou étudient la magie - qui ne connaissent pas Scott Cunningham. C’est un bon point de départ, il est vrai, mais il ne faut pas s’arrêter à ce livre. Il y a beaucoup trop d’éléments non approfondis – on donne une définition, mais on n’explique pas vraiment comment faire ni pourquoi… Il est certain qu’on
ne doit pas s’attendre à recevoir des réponses toutes faites, et
j’approuve le fait de forcer les gens à chercher les réponses par eux-mêmes, mais la plupart des gens qui lisent le livre de Cunningham ne vont malheureusement pas plus loin; et Cunningham donne peu –ou aucune – de pistes pour poursuivre la recherche. Heureusement, il propose une liste de lectures recommandées.

Table des matières :

Preface
Introduction

Section I : Theory
Chapter 1: Wicca and Shamanism
Chapter 2: The Deities
Chapter 3: Magic
Chapter 4: Tools
Chapter 5: Music, Dance and Gesture
Chapter 6: Ritual and Preparation for Ritual
Chapter 7: The Magic Circle and the Altar
Chapter 8: The Days of Power
Chapter 9: The Spiral of Rebirth
Chapter 10: Concerning Initiation

Section II: Practice
Chapter 11: Exercices and Magical Techniques
Chapter 12: Self-Dedication
Chapter 13: Ritual Design

Section III: The Standing Stones Book of Shadows
Introduction
Words to the Wise…
The Seasonal Festivals
Rituals
Recipes
An Herbal Grimoire
Wiccan Crystal Magic
Symbols and Signs
Spells and Magic

Appendix I
Appendix II
Glossary
Suggested Readings
Index
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lailaseshat.canalblog.com/
Laila
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 45
Localisation : Québécoise à Barcelone
Emploi : Bibliothécaire et archiviste
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Living Wicca : a further guide for the solitary practitioner   10/4/2007, 00:52

Living Wicca : a further guide for the solitary practitioner / Scott Cunningham. St. Paul: Llewellyn, 1993. – 220 p. : ill.; 23 cm. – ISBN 0-87542-184-9

- Disponible en français



Quatrième de couverture (traduction libre):

Living Wicca est la suite tant attendue du très populaire et réussi Wicca : A Guide for the Solitary Practitioner de Scott Cunningham. Ce nouveau livre est pour ceux qui ont pris la décision consciente d’amener leur spiritualité wiccane dans leur vie quotidienne. Il offre aux praticiens solitaires des outils et les connaissances supplémentaires qui leur permettront de baliser leur propre chemin spirituel – et devenir leur propre grand prêtre ou grande prêtresse.

Living Wicca apporte un regard philosophique sur les questions, pratiques et différences à l’intérieur de la Magie (sorcellerie). Il couvre les divers outils d’apprentissage disponibles au praticien, l’importance du secret et de la discrétion dans sa pratique, les lignes directrices pour réaliser des rituels lorsqu’on est malade, les noms magiques, l’initiation, et les Mystères. Il examine les bénéfices de la prière journalière et de la méditation, la réalisation d’offrandes aux divinités, comment développer une attitude de prière, et comment réaliser les rites Wiccans lorsque nous sommes loin de chez nous ou dans les situations d’urgence.

Ceux qui n’ont pas accès à la Wicca conventionnelle, aux traditions Wiccanes, à des covens ou à des procédures d’apprentissage traditionnelles vont apprendre à :

Pratiquer la Wicca Solitaire avec confiance et confort
Créer votre propre tradition Wicca
Devenir votre propre professeur Wiccan
Développer vos rituels personnels
Créer votre Livre des Ombres personnel
Développer votre propre relation avec le Dieu et la Déesse
Enseigner à d’autres votre Tradition
Réaliser une auto-initiation
Ajouter de la profondeur et de la signification spirituelle d’importance à vos rituels à travers la connaissance de mystères Wiccans
Prier de façon plus efficace
Vivre la vie comme un rituel à la Déesse et au Dieu.

Contrairement à n’importe quel autre livre sur le sujet, Living Wicca est un guide étape par étape pour créer votre propre tradition wiccane et votre vision personnelle des dieux, développer vos rituels et symboles personnels, développer votre propre livre des ombres et véritablement vivre votre Tradition.

Commentaires personnels :

Encore une fois, ce livre est extrêmement connu dans le monde des pratiques magickes. Plus un complément qu’une suite de son premier livre, Cunningham poursuit ici sa définition de la Wicca solitaire. Il reprend plusieurs des points abordés dans le premier livre en les approfondissant un peu plus – ce qui est extrêmement intéressant puisque le premier livre était parfois trop rapide et ne faisait que survoler les sujets. Il aborde également de nouvelles notions pour tenter d’offrir aux gens une vision plus complète de la pratique solitaire de la Wicca. Il souligne aussi avec plus d’emphase comment vivre sa spiritualité individuelle et surtout Wiccane dans sa vie de tous les jours ainsi que comment accéder à un degré plus élevé dans la pratique – comment devenir soi-même un grand prêtre ou une grande prêtresse, toujours dans un contexte de pratique solitaire.

Il met encore une fois l’emphase sur l’aspect moderne, simple et pratique de la Wicca, en minimisant les aspects historiques, anciens, mythologiques… Mais le livre – les deux ouvrages – se veut un manuel pratique, un ouvrage de base. Il est d’ailleurs reconnu pour sa simplification des rites et concepts de la Wicca. Cunningham est un excellent vulgarisateur, mais il est évident que ces écrits ont contribué à rendre la Wicca très politiquement correcte et à la simplifier beaucoup. Bien que cette vulgarisation permet à beaucoup de découvrir et connaître la Wicca – ramenée à un niveau plus accessible – elle fait également en sorte que la Wicca est édulcorée et trop schématisée. On perd beaucoup d’éléments importants. Il ne faut pas oublier que Cunningham n’est pas objectif et présente la Wicca telle qu’il la conçoit. Il est parfois très moralisateur. On sent qu’il poursuit un objectif précis : rendre cette spiritualité ou religion « inoffensive » et on a parfois l’impression qu’afin de faire connaître la Wicca, de la normaliser et de la démystifier, il occulte beaucoup de concepts et de pratiques importants de cette spiritualité, dont l’aspect double de la nature, la magie et l’homme : bien/mal, lumière/ombre, vie/mort, etc.

Cunningham est pour beaucoup de gens la référence par excellence, parfois même la seule référence. Cependant, il existe plusieurs praticiens qui déplorent cette popularité et critiquent ouvertement ces livres. Ses critiques soulignent que Cunningham a contribué à diluer et dégrader la véritable Wicca. Il est vrai qu’il a contribué à la faire connaître du grand public. Et que par ses livres, beaucoup de gens ont commencé à pratiquer la Wicca qu’il décrit dans ceux-ci. Malheureusement, trop souvent les gens ont fini par croire que la Wicca est essentiellement ce que décrit Cunningham – ce qui est faux – et que la Wicca est tout simplement synonyme de « magie blanche » ou même spiritualité païenne. Ou encore de magie éclectique – croyant que la Wicca est une spiritualité qui permet d’inclure tout type de pratiques personnelles ou de d’autres traditions païennes.

Il est vrai que ce que définit Cunningham est intéressant – spécialement pour la pratique solitaire – et il est également certain que l’auteur connaît son sujet. C’était un praticien et un auteur important. Mais dans le but « noble » d’ouvrir la Wicca et de la faire connaître, il a sûrement contribué à la trafiquer un peu.

Les deux ouvrages sont très intéressants, mais on ne saurait dire qu’ils sont suffisants, même pour un praticien solitaire. La Wicca a une histoire, des précurseurs, des créateurs, des praticiens qui ont contribué à la mettre en place, à établir des rites… il faut en être conscient et connaître tous les aspects de la Wicca avant de la pratiquer. Quelqu’un qui se limite aux livres de Cunningham ne sera pas bien préparé pour une pratique plus poussée de la Wicca – même solitaire. Il faut absolument compléter par d'autres lectures - d'ailleurs Cunningham en cite plusieurs à la fin de son livre.

Ce qui me semble important avec les deux ouvrages de Cunningham est le questionnement à savoir si il traite réellement de la Wicca ou plutôt du paganisme ou de la pratique solitaire - mais éclectique. Personnellement, je dirais que même si très intéressants, ces deux livres de Cunningham nous offre une approche d'une spiritualité païenne solitaire, inspirée de la Wicca, mais qui n'est pas la Wicca.

Table des matières :

A Note to Traditional Wiccans
Introduction

PART I: LEARNING

Chapter 1: Tolls of Learning
Chapter 2: Secrecy
Chapter 3: Should I Do It While I’m Sick?
Chapter 4: Magical Names
Chapter 5: Initiation
Chapter 6: The Wiccan Mysteries
Chapter 7: Everyday Wicca

PART 2: PRACTICE

Chapter 8: Effective Prayer
Chapter 9: Daily Prayers and Chants
Chapter 10: Prayers and Rites of Thanks and Offering
Chapter 11: Simple Wiccan Rites
Chapter 12: Magic and Solitary Wiccan

PART 3: YOUR OWN TRADITIONS

Chapter 13: Creating a New Path
Chapter 14: Deity Concepts
Chapter 15: Tools, Altars, Dress and Rituals Jewelry
Chapter 16: Ritual Design Part I
Chapter 17: Ritual Design Part II
Chapter 18: Beliefs
Chapter 19: Rules
Chapter 20: Wiccan Symbols
Chapter 21: The Book of Shadows
Chapter 22: Teaching (Widening the Circle)
Chapter 23: Living Wicca

Glossary
Annotated Bibliography
Index

*** Les trois articles sont tirés de mon carnet : Le Livre ouvert ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lailaseshat.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scott Cunningham et la Wicca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scott Cunningham et la Wicca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicca
» Scott Westerfeld - Uglies etc...
» La Wicca
» LA rêgle du wicca.
» Petit cour d'histoire de Milabréga: Le wicca.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Quelque chose à référencer? :: Livres ésotériques -
Sauter vers: