Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour « moi », je donne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Pour « moi », je donne   22/3/2007, 01:19

nan c est vrai Tiksis je ne te connais pas plus que ca : ) meme pas en vrai pour avoir le moindre fondement concret de ce que je pourrais penser de tes reflexions : ) donc je m en tient a ce que tu ecris ^^

En tout cas j avais cru comprendre que c etait ce que tu pensais et non une reflexion reprise ailleurs

Par ailleurs je pense que tu suit une certaine voie, comme l indique Guinz dans son precedent message. Donc j imagine que pour une petite decision comme une grande ton schema de reflexion doit suivre la meme logique.
Autrement dit je conciderait, dans ce que je disais, qu effectivement c etait valable pour un petit comme pour un grand sacrifice.

C est d autant plus domage je trouve ^^ des petits et des grands sacrifices ds sa vie ce n est jamais agreable : )
Tout depend de la nature de ce sacrifice j imagine.
On dit: "On a rien sans rien".
Ce n est pas pour ca qu il faut forcement sacrifier une chose pour en avoir une autre. Ca montre juste que l evolution demande un investissement.
La nature de cet investissement puet etre un sacrifice ou alors quelquechose d egalement profitable.

Est ce que faire passer les autres avant soit c est sacrifier sa place?
Ca peut etre sacrifier sa nature egoiste, dans cette mesure ca n a vraiment plus rien d un sacrifice.

Est ce que partager son temp avec les autres est un sacrifice?
Si on y trouve un interet pour soi ca devient un investissement, ca n a plus rien d un sacrifice et ca n a rien non plus d egoiste.

Agir ainsi peut demander des efforts, cela peut empecher de suivre ses envies. Mais si c est ce que l on recherche, cela decoule d un choix et ce n est pas non plus un sacrifice. C est un ivestisement.

Pour moi un sacrifice est une chose qu on doit apporter en plus et qui n aura pas de contrepartie profitable.

Voyons le cas des sacrifices rituels: On fait un rituel, on incante, on prie, et en plus on sacrifie un chose pour obtenir ce qu on desire. J imagine que c est un point qui desequilibre la balance.

Dans le cas de sacrifier ses desirs pour ceux d un autres c est egalement un desequilibre, car si le bonheur que l on recherche est celui d un autre, c est pour son propre bonheur qu on le recherche. (si tu vois ce que je veux dire, c est un peu comme dans la phrase "c est un plaisir de faire plaisir")
Donc soit le sacrifice ne sert a rien puisqu il n apporte pas le bonheur recherché, et rompt en plus l equilibre.

Je ne cherche pas a relativiser ou discuter ta perception, je cherche juste a savoir ce qui motive cette approche de ta part.
Bien entendu si comme tu le dis ce n est qu une chose que tu a lu et non pas ce que tu pense on pourrait tourner en rond pendant un moment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Pour « moi », je donne   22/3/2007, 01:53

Cette approche de ma part est motivée par mes expérience. Comme dis le dicton, on a jamais rien sans rien.

Comme tu l'as dis, prendre sur soi, prendre de son temps pour une personne, c'est un sacrifice.

Quand je suis gardien du feu aux cérémonies d'Inipi, je sacrifie de mon temps, ma présence pour être au service de la vie. En aidant la vie, je m'aide moi même, et lorsque je fais un pas la terre le fait avec moi. Lorsque j'élève la conscience, j'élève celle de l'humanité, et chaque pas que fait un humain est un pas pour l'humanité.


Je parle du sacrifice de moi même pour moi même. Ca parait paradoxale?

Fais une quête de vision! Laughing
Blague a part, ca aide a comprendre ce concept. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est la quête de vision, c'est en gros monter sur une colline et passer 4 jours et 4 nuits dans un petit espace sans boire ni manger. Pourquoi? Pour partir a la recherche de soi même, d'une vision, pour augmenter son TV, pour ouvrir son coeur.............etc

Et bien voila j'ai fait une quête de vision, je me suis demandé pendant quatre jour pourquoi j'ai été assez con pour m'engager, c'était long, très long quatre jour a rien faire (sans rire, c'est de la torture rien faire si on ne sais pas" rien faire" justement, surtout dans notre civilisation).
Et je mesure encore maintenant les répercussions que ces 4 jours et 4 nuits ont eu sur moi. J'ai grandis, je continu de grandir et j'apprend encore de cette expérience, je comprend de nouvelles choses....

Voila ce que j'entend par sacrifice de soi pour soi

Pour plus de précisions:
http://lancedragoneternel.grafbb.com/Au-dela-de-notre-Monde-c9/Chamanisme-f54/Les-traditions-Lakotas-t670.htm

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag


Dernière édition par le 22/3/2007, 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour « moi », je donne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» donne seringue d orgalutran et décapeptyl
» Jean Chapitre 13
» GLOIRE A DIEU
» ATMFC et prime d'équipement
» Punition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: