Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et après la mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lotus55
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 34
Localisation : France
Emploi : Très chiant
Loisirs : Jeux en ligne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 12:55

Je sais que je vais changer de sujet mais j'aurai voulut savoir ce que vous pensez de la mort ? Du moins je parle de ce qu'il y a ou pas après la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lameutedesloups.com/
Isha
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 47
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 14:17

Effectivement voilà un changement de sujet assez radical pour justifier l'ouverture de ce nouveau post Wink

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 14:44

Bonjour Lotus,

Il y a un aspect qui m'intéresse... tu dis dans le titre "après la mort", mais tu nous demande ce que nous pensons de la mort tout court...

Pour moi se pose une question: Qu'est-ce qu'on définie comme "la mort"?
Le fait de mourir?
Le fait d'être mort, de ne plus avoir de corps?

Ne devrait-il pas avoir deux mots différents en quelque sorte?


Pour moi, le fait de mourir devrait être traité comme quelque chose de normal. Notre vie est un cycle, donc la mort en fait partie. Néanmoins, dans notre société, on n'aime pas parler de la vieillesse et encore moins de la mort...

Après des années de réflexions à ce sujet, il y a une chose que je sais: Je n'ai plus peur de mourir.

En ce qui concerne les aspects venant après la mort (les questions au sujet de notre âme), je crois que cela dépend des croyances et expériences de chacun.
Etant médium, j'ai développé ma propre croyance...

mais comme je dis toujours: Peut-être qu'un jour, on est tous assis de "l'autre côté" buvant une bonne tasse de café, et riant de nos théories Wink


Amicalement


La Dame des Dragons
Revenir en haut Aller en bas
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 15:19

Bah... la mort c'est tout ce qu'il y a de plus naturel.... quand quelque chose change en toi, il y a une partie de ton être qui meurt pour qu'une autre renaisse. Le cycle de la vie quoi, simplement la mort tel que la plupart des gens la percoive c'est celle du corps physique cette fois.
Le seul truc dont nous sommes sur c'est qu'on va tous mourrir, alors a quoi bon dépenser de l'énergie a aller contre cette évidence? vaut mieu se laisser porter, c'est moins fatiguant. Sleep

Ce qu'il y a après la mort..... ceux qui y sont passé très près le savent, et pour ce que j'en sais la plupart disent que c'est merveilleux après.

Mais boarf voila quoi, je verrai ca plus tard et je te donnerai une réponse plus précise quand je ne serais ne plus de ce monde ^^

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 16:50

Mors ultima Ratio

Le chemin de la Vie est la promesse de la Mort.
La promesse de la Mort est le chemin de la Vie

Le chemin de la Mort est la source de la Vie
La source de la Vie est le chemin de la Mort

...

Que ta Vie te soit douce et longue, ta Mort n'en sera que plus remplie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lotus55
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 34
Localisation : France
Emploi : Très chiant
Loisirs : Jeux en ligne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   26/2/2007, 23:56

Perso moi je ne pense pas avoir peur de la mort, mais continuer à vivre le plus longtemps possible (pas trop quand meme Laughing ) pour continuer à faire et découvrir des choses le temps de ma vie.

Mais après la mort, en fait je ne sais pas encore trop quoi en penser même si certain on déjà eu des experiences, j'ai même déjà essayé de m'imaginer le plus possible mort et ça m'a fait bizarre.

La mort est aussi une délivrance pour certaine personne qui n'arrive pas en s'en sortir dans leur vie.
Je trouve que de se donner la mort c'est trop facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lameutedesloups.com/
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   27/2/2007, 05:53

Dragonlady dis: qu est ce qui definit la mort?
La question ne serait elle pas qu est ce qui definit la vie?

En generale je pense qu on voit la mort comme la fin de la vie. Et en general aussi, on a tendance a debattre du sujet en disant que la mort n est pas forcement une fin en soi puisqu une existance peut suivre a la mort, ainsi une autre vie suivrait celle ci.

Pour moi la vie est la definition de l activité biologique de certains organisme.
J ai tendance a chercher a unifier tout ce que je vois, et je me dis que si une chose est vivante, tout ce qui l entoure l est aussi.

J avais deja dis auparvant que nous etions tous fait de la meme matiere que le reste de l univers (voir Full metal alchmist pour la liste des composant du corp humain Laughing ^^), l existance de l ame n etant pas encore definie ce sont les seuls elements probants que l on ait portée de main.
A cela je rajoute que lorsqu un cheuveux tombe, que la peau pele, et que nos corps se regenerent, c est toute notre personne qui meure au fil du temp et qui reprend les composants alentours pour se reconstituer peu a peu.

Pour moi ca c est naturel, mais la mort non.
La mort apres tout c est un disfonctionnement de notre systeme biologique qui fait qu on ne survie pas. Qu est ce qu il y a de naturel la dedans a part le fait que les causes de la mort soient naturelle?
On a pas trouvé d etre vivant sachant survivre indefiniment mais je vois vraiment pas pourquoi on admettrait la fin d une vie comme un evenement allant de soi.

Cela dis je pense que la vie est la meme pour chaque element de l univers, et que la mort n est que l absence de l etat observable de la vie.
Donc quand je pense a la disparition de ma conscience d ici moins d un sciecle (raaaah c est chiant quand meme^^) je me dis que de toute facon je reste une partie de cet univers vivant.
De ce point de vue je ne ressent aucune peur de la mort.

D ailleurs il m est arrivé de me plonger volontairement ds ce gros etat d angoisse qu on ressent lorsqu on pense profondement a la mort (je pense que vous voyez de quoi je parle sinon dites le et je decrirais^^) pour voir si ma reflexion avait une influence passive sur cette angoisse.
Le resultat est plutot satisfaisant.

Et les mediums alors, vous en dites quoi de la mort?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   27/2/2007, 13:36

Je pense vraiment qu'il doit y avoir autant de conceptions différentes de l'aprés-mort que de la vie...
J'aime à penser que la mort sera à l'image de ce que j'aurai accomplie dans ma "vie terrestre"... (ce qui me promet pas des lendemains qui chantent...Rolling Eyes )
Car en fait, le probléme dans la mort, c'est pas tellement l'acte de mourir (bien que ça fasse chier) mais de savoir ce que l'on devient APRES la mort... ce qu'il y a au delà... si il y a quelque chose... l'homme à toujours chercher des preuves d'une vie aprés la vie dés l'origine de la civilisation, en ritualisant ce passage douloureux, en enterrant ses morts, en les enduisants de substances diverses et en les accompagnants avec des objets...
mais de la à pretendre connaitre réelement un seul instant le sens de la vie comem de la mort... c'est être omniscient, et dons être ce que l'on nomme "Dieu".

La mort, c'est juste triste pour ceux qui restent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   28/2/2007, 03:09

bah ce qui est sur c est qui si la mort est la fin de tout c est triste "que" pour ceux qui restent ^^

nos ancetres on pourtant en effet ritualisé la mort.
Mais pourquoi?
Certains disent par exemple que la religion a été concue pour faire face a la peur de la mort. Ainsi on imagine une apres vie qui nous rassure...

Mais comme tu le disais Maerope l homme l a toujours fait.
Il a entérré, embaumé, prié, etc.
Pourquoi ce point commun ds toute les civilisations?

Peut etre que je me trompe sur ce point historique, mais connaissez vous un peuple qui n a en rien cette aproche de la mort?

Cependant il aurait peut etre été possible d agir diferement...
Certains indigenes voient la mort comme un retour a la nature, mais ils ne laissent pas le corp se decomposer sur place comme le font la plupart des autres animaux.
Hmmm reflechissons... il serait aussi possible de ne pas communier la mort d un individu. Je ne vois pas de rassemblement d animaux autour de la carcasse d un des leurs ds la nature...
Peut etre qu il y aurait put y avoir bien d autres approches ds ce types...

En tout cas l homme reproduit partout certains comportements face a la mort qui sont sencés etre issus de leur culture.
Mais a travers le mode les differences entre ces cultures font qu il devrait y avoir au moins certain cas de civilisation ou la mort devrait etre abordée differement.

Une des choses que j imagine c est qu au travers de notre evolution, certaines choses se sont perdues.
Peut etre y a t il une raison fondamentale qui pousse des etre plus inteligents a se conduire de cette facon, mais etant deja conditionnés a agir ainsi nous n avons de toute facon jamais eu a y songer.

Alors une idée sur ce point?
Qu est ce qui ferait, qu avant la religion, avant la culture, avant les regles etablies par chaque civilisation, qu on traite ainsi le corp des defunts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   28/2/2007, 14:38

Citation :
Peut etre que je me trompe sur ce point historique, mais connaissez vous un peuple qui n a en rien cette aproche de la mort?
Il existe nombre de civilisation nordique d'une part, guerrière d'autre part, qui honoraient leurs morts, amis comme ennemis, en mangeants leurs organes : foie et/ou coeur pour la force et/ou la vigueur ; sang et/ou cerveau pour l'intelligence...

Citation :

Qu est ce qui ferait, qu avant la religion,
avant la culture, avant les regles etablies par chaque civilisation, qu
on traite ainsi le corp des defunts?
Dès l'apparition des premières tribus humaines, on vit apparaître trois fonctions primordiales :
le chef de clan, chargé de protéger la tribu et possédant, en contre partie, droit de vie et de mort sur celle-ci.
le sorcier, chaman, homme médecine... Bref le bras droit du chef chargé de la protection spirituelle de ladite tribu et dépositaire des secrets "occultes".
Ces deux fonctions apparaissent dès la préhistoire, dès que cro magnon se regroupe en tribu pour survivre. Elles sont complétées par une troisième, plus officieuse qu'officielle, dévolue à la matriarche du clan, celle de "mère" du foyer, gardienne... Un peu de tendresse dans ce monde de brute ;)

Ces trois personnages ont pour missions de veiller sur le reste des membres de la tribu, les éduquer, leurs inculquer l'esprit de groupe... Bref, ils sont les premiers hommes politiques et spirituelles... Et de ce fait, ils sont également les premiers confrontés à la mort, violentes ou non, des membres de la tribu... Mort aussi mystérieuse que la vie et qui demande donc, très rapidement, d'être justifiée.

C'est de là que démarre les premiers cultes dédiées à la vie et donc à la Mort, cultes qui n'ont d'autres but que d'essayer, et c'est toujours d'actualités plusieurs millénaires plus tard et ce quelle que soit la religion, le culte, la croyance, etc... D'appréhender, comprendre, justifier la Mort et donc la vie.

L'homme, dès qu'il c'est démarqué de l'animal par sa faculté particulière qu'est la réflexion, à chercher à justifier sa présence sur Terre, ses actes et sa mortalité, car l'idée même qu'il ne serait qu'un accident évolutif de la nature lui est insupportable... Qui accepterait sans rien dire le fait de n'être là que par un hasard bien heureux pour nous lais hasard tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   28/2/2007, 17:19

En bref, d une part il y a toujours eut une ritualisation de la mort, et d autre part une structure c est tout de suite formée autour de ce principe...

Et qu est ce qui a motivé cette approche?

Comme je le disais il pourrait y avoir d autres facons plus "naturelles" (ou du moins, moins mystiques) d aborder la mort, et comme tu le dis la vie.

Pourquoi avoir choisie celle ci... c est ce qu on pourrait voir comme une invention de l homme, et peut etre la plus fascinante de toute.
Alors quel etait le but? et quelle etait la cause?

Apres tout on cherche ici a determiner ce que pourrait etre un concept créé a l aube de l humanité, il serait plus que judiscieux de se pencher sur les origines de ce concept.
Des erreurs de nos ancetres ou des oublis de leurs successeurs?
Si on ne comprend pas ce qu on a nous meme inventé il y a bien une raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   2/3/2007, 02:15

Je ne comprend pas bien le sens de tes interrogations... Avant que l'homme ne conptualise et ne ritualise il n'était autre qu'un animal... Hors un animal n'a aucune conscience de sa mortalité et n'a donc nul besoin de la sacraliser, ritualiser, etc...

En fait, la Mort ne devient importante qu'à partir du moment ou l'on prend conscience de sa mortalité ! Ce qui définit l'homme de l'animal c'est cette conceptualisation qui lui demande soudainement de donner un sens à sa vie à travers sa propre Mort !
La fameuse question Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quelle état gère ?Laughing Question qui, blague à part, sont le propre de l'homme... Aucun animal n'a conscience de sa vie, encore moins de sa mort, il est !

L'homme ne commence à chercher des réponses à la vie qu'à paritr du moment où il se rend compte qu'il est mortel... Et cherche donc également, par là même, à justifier sa présence sur terre !
car on a beau penser que nous sommes insignifiant, comme je le disais précédemment, découvrir que nous ne sommes qu'un accident, une mutation, une abbération de la nature en mettrais un sacré coup à notre orgueil d'être humain soi disant intélligent, évolué et civilisé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   2/3/2007, 18:38

Ce que tu dis est possible mais pas du tout etabli, d ou mes intorrogations : )

Pour ce qui est de la comparaison avec les animaux je trouve ca tres exagéré de dire qu ils n ont pas conscience de la vie ou de la mort.
Dans la mesure ou il n y a pas de communication orale a proprement parler avec eux, on ne peut deduire ce genre d hypothese qu a partir des observations de leur comportement, et la justement ca devient plutot interressant.

Premiere chose: le coup de l homme qui etait animal et qui d un coup ne l est plus, ca c est vraiment de l orgueil^^
Petit rappel historique: on etait pas les seuls "humain", entre Cromagnon et les autres qui se sont fait decimer, l humanité aurait put evoluer de facon bien differente.
Donc desolé mais si tu trouve autre chose que ma prof de francais de 5eme pour diferencier l homme de tout les autres animaux (elle parlait du rire) je suis tout a ton ecoute.
En atendant entre les dauphin, les elephants, les primates, les fourmies etc, je vois pas un seul concept de comportement qu on ne retrouve pas chez l homme (a part cette fameuse ritualisation de la mort).
J avais un prof de philo qui a tenté de nous faire le coup, ben au bout de 2 heure et face a une classe de 30 eleves, il a pas réussit non plus a trouver une seule vraie difference.

Donc désolé mais faut se rapeler qu on en est encore a chercher ce qu est vraiment la mort, ainsi que la vie, et surement pas a emettre l axiome selon lequel nous sommes seul a en avoir percu l existence.

Je repose donc ma question, qu est ce qui a motivé cette approche de la mort qui nous est si specifique?
::a noter que ds cette question, on remet l humain ds sa situation initiale qui est celle d un homo hm... erectus je pense... allez lui demander de faire une adition, et vous verez qu il aura peut etre du mal a creer une "religion"::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   2/3/2007, 21:38

Citation :
Je repose donc ma question, qu est ce qui a motivé cette approche de la mort qui nous est si specifique?

La peur fait naitre l'espoir.
Les personnes ayant peur de la mort veulent s'accrocher a un espoir que leur existence n'est pas inutile (ce qui va de soi mais bon) et donc ritualiser la mort est une facon d'honorer le fait que le defunt a apporté quelque chose.

Mais plus important, l'homme a beaucoup plus de mal a accepter les cycles naturels que l'animal ou la plante qui eux, les vivent. Beaucoup de personnes ne disent pas leurs sentiments (sur l'instant ou non) envers un amis par exemple (ca se passe aujourd'hui et je pense que ca devait être la même chose pour l'homo erectus) et du coup, lorsque cet ami meurt, la ritualisation de la mort sert a exprimer tous les sentiments enfermés.

Je vois la ritualisation a la base comme un encouragement a l'acceptation de la mort mais aussi comme la dernière opportunité aux vivant de s'exprimer envers le defunt.

Je pense que ce sont ces deux concepts qui sont a la base de cette approche de la mort, mais j'ai du mal a m'exprimer ce soir, je sais pas si je suis clair

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   2/3/2007, 23:37

En tout cas je comprend^^ si tu veux developer quand tu te sentira mieux esite pas^^

J aime bien ton interpretation en tout cas, elle differe legerement de ce qu on peut entendre d habitude sur cette vision de peur=>religion, et elle est plus coherente lorsque tu rattache ca a l espoir. Surtout pour ce qui est de s exprimer au defunt, ca me parait assez realiste dans l evolution de la ritualisation.

Comme je le disais a dragos, je pense que les animaux ont tres possiblement une perception de la vie/mort.
L instinct de preservation, qu on pourrait attacher a l instinct de survie, pourrait etre un indice ds ce sens.
Par exemple, lorsque qu un femelle perd son petit, elle peut avoir de nombreuse atitudes en fonction de son espece. En particulier, il arrive qu elle reste a ses cotés, ou qu elle le traine avec elle un certain temp. Mais si l animal ne faisait pas la difference entre vie et mort, il adopterai ce comportement plus longtemp.
Un exemple: j ai vu un reportage sur les elephants, le petit meurt et sa mere reste a ses cotés durant 2 jours. Pendant tout ce temp, le reste du groupe a attendu la mere avant de repartir avec elle.
Ca ressemble fort a ce dont tu parlais:
"la dernière opportunité aux vivant de s'exprimer envers le defunt."

Merci pour cette piste, c est peut etre comme ca que ca a commencé^^

En voyant les choses comme ca, les premieres ritualisations de la mort servaient donc de "communion" a vec le defunt...
Dans ce cas la vision de la mort comme un voyage vers un autre monde serait venue ensuite?
Oups terrain glissant, si je continue comme ca j vais finir par dire que l audela est un concept inventé par les reveur pendant les ceremonies d enterement : ) ce qui est de la pure speculation : )

Nan je pense qu il ne fat pas voir cette hypothese comme la premiere a envisager : ) y en a plein d autres bien plus coherentes, et je vous propose donc de trouver l etape suivante de la decouverte de la mort par l homme: la conceptualisation de l audela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   3/3/2007, 01:25

A notre mort, tout le monde perd 21 grammes très exactement au moment du trépas.
Certains pensent qu'il s'agit du poid de l'âme. Je suis également de cet avis. Cependant il est fort possible que ça soit l'air expiré lors du dernier souffle Very Happy Rolling Eyes
Et vous qu'en pensez-vous ?

Quant à l'après-mort, je pense qu'il y a la vie d'après toutes les expériences médiumniques et autres. Par contre, j'ai des doutes par rapport à la réincarnation...quoique pendant de nombreuses années ça faisait partie de mes croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   3/3/2007, 02:30

Ouai pour le devellopement je sais pas, tout ca c'est des idées qui me
sont passées par la tête sur l'instant et j'avais déja du mal a faire
le lien avec la question mdr!

Mais je préfère donner des idées en gros, comme ca chacun (moi en premier) se fait sa propre idée de mon post.



C'est dur de se placer dans la tête d'un gars qui a vécu 900 000 ans
avant moi et qui avait de toutes autres facultés et un mental moins
devellopé.

Il y a de nombreuses pistes pour la ritualisation de la mort, peut être
l'homo erectus avait connaissance de l'âme et que la mort du corps
physique n'est qu'un changement parmis tant d'autres.

Alors pour l'au dela...... je ne dispose d'aucun autre moyen que mon
intuition, mais je pense il est certains que les expériences mystiques
ont joué un rôle dans cette croyance.

Mais tu as raison c'est un terrain glissant la!



Pour les 21 grammes je me suis renseigné un peu et faut arrêter les
conneries, il n'y a eu qu'un patient qui ai perdu presque exactement 21
grammes au moment de son décès.... et ce'st loin d'être suffisant comme
preuve. Les médias ont fait le reste, mais a la base même si les
résultats sont prouvés, eux ne prouvent pas une théorie.

Les contre-hypothèses du souffle ou excréments ..etc sont rejeté par
les conditions de l'expérience: il y a bel et bien une variation de
poids au moment du décès. Et c'est pas possible que ca soit la
décontraction des muscles car les muscles mettent du temps a se détendre.



C'est une hypothèse plausible et interessante mais faut replacer
chaque chose dans leur contexte c'est pourquoi je vous invite fortement
a lire cette page jusqu'au bout, et surtout au bout d'ailleurs.

http://www.observatoire-zetetique.org/page/dossier.php?enquete=3&enqueteId=12



Au sujet de la réincarnation.... je suis pour! la j'ai pas de
références ou autres, c'est juste un constat et une affirmation
personnelle.

Je ne sais pas vous, mais moi ya des trucs que je sais. Comment?
pourquoi? quand?.... bah j'en sais rien simplement je les sais
profondément, point.

Il y a aussi des moments que j'ai l'impression d'avoir déja vécu.
Comment ca se fait si je n'ai pas vécu d'expériences plus ou moins
semblables dans d'autres vies?

Et plus fort que tout, je me sen sattaché a des lieu, des facons de
vivre a des époques... et je sais que ce sont des mémoires des autres
vies.

Enfin voila, mon avis ne prouve rien, c'est sur, mais un ressenti n'est jamais néfaste. Very Happy

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   4/3/2007, 04:08

Woa j avais pas vu les choses sous cet angle pour la réincarnation...
A la base ca fait partie des chose auquelles je crois le moins (je suis decidement trop scientifique par moment^^), mais cette approche du "il y a des choses que je sais" est tres convaincante...
Ca doit etre present chez la plupars des gens, mais ca peut telement sembler naturel parfois qu on ne le remarque pas...

Pour les 21 grammes la seule chose dont je suis sur c est que le titre du Film n a rien a voir avec l histoire : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lotus55
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 34
Localisation : France
Emploi : Très chiant
Loisirs : Jeux en ligne
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   5/3/2007, 13:18

Ouai je pense aussi que la plupart des gens ont des déjà vu alors qu'il n'ont jalmais mis les piaed à tel endroit.
Tiksis ça m'ai arrivé aussi quelques fois des déjà vu au endroit où j'avais jamais mis les pied avant, même des echange de parole que j'ai déjà eu l'impression que celà c'était déjà passé.
ça doit être un truc que tous le monde ressent mais qui je pense n'a rien à voir avec la réincarnation, le cerveau est tellement compliqué !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lameutedesloups.com/
Guinz73
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 29
Localisation : Rhones-Alpes (Albertville)
Emploi : Etudiant
Loisirs : Musique (piano guitare), lecture, piscine, informatique
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   5/3/2007, 14:17

Je suis assez partagé sur ce sujet.

D'un coté je suis persuadé qu'après la mort, l'énergie du corps et de l'esprit réintègre l'Ultime (ce qui appartient au Tout) : le corps revient à la terre qui fait parti de l'univers, l'esprit lui... c'est à toute croyance.

Mais pour ma part, la conception de l'au-delà reste malheureusement une conception dans la plupart des cas, fait pour se rassurer et se satisfaire de la mort... Car la mort est une épreuve pour ceux qui reste encore mortel, l'imagination est alors un poison pour moi, et n'apporte rien de bien concluant.

Je préfère l'expérience de la relativité avec les questions sur sa propre mort, et les expériences "surnaturelles" ou "médiums" qui dépassent la science... Pour moi ce qui ne s'explique pas rationellement mais qui existe et est par la sensation et la contemplation, fait parti de cette magie qu'une vie n'est pas seulement qu'une existance dans un corp mortel...

Je suis conscient que je ne suis pas bien clair dans mes propos, posez moi des questions et je saurais être le plus clair possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   5/3/2007, 22:32

Citation :
Ouai je pense aussi que la plupart des gens ont des déjà vu alors qu'il n'ont jalmais mis les piaed à tel endroit.
Tiksis
ça m'ai arrivé aussi quelques fois des déjà vu au endroit où j'avais
jamais mis les pied avant, même des echange de parole que j'ai déjà eu
l'impression que celà c'était déjà passé.
ça doit être un truc que
tous le monde ressent mais qui je pense n'a rien à voir avec la
réincarnation, le cerveau est tellement compliqué !!

Eh bien tu viens de me donner une preuve qui me conforte dans mon idée. Si cette impression de "déja vécu" venait du cerveau, pourquoi tous les être humains ont cette impression alors que chacun a un cerveau différent?

Et puis si on prend chaque chose a part, il y a beaucoup a dire pour contredire:

Je sais des trucs?
A bah c'est surement le cerveau ou une sorte d'intuition qui se révèle parfois éxacte

J'ai des impressions de déja vécu?
la encore c'est le cerveau, on sais rien de lui alors forcément c'est une preuve pour que ca vienne de lui!

Je me sens attachés a des trucs?
Ouai bon question de goûts quoi...


Voila voila je viens de faire tomber mon post d'avant en prenant chacun de mes ressentis a part.
Par contre, si je m'interresse au tout que ca donne, a l'ensemble des ressentis d'un ensemble de personnes et bien j'ai inversé la mise, la théorie du cerveau devient inexacte comme je l'ai dis plus haut et je me dis que ca vient d'ailleurs.
Pis bon raisonnons simple: j'ai l'impression d'avoir déja vécu des trucs similaires a ce que je viens de vivre.... pourquoi ne pas prendre la solution qui se présente bêtement devant moi: et si j'avais déja vécu cette expérience?


Non non c'est clair Guin'z je trouve

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finstern
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 170
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi : Etudiant
Loisirs : Jeux, film, figurines, roller, bokken...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Et après la mort...   6/3/2007, 00:19

ah nana c est pas que je susi pas d accord avec l hypothese Tiksis mais la justification est pas correcte.

Citation :
Eh bien tu viens de me donner une preuve qui me conforte dans mon idée. Si cette impression de "déja vécu" venait du cerveau, pourquoi tous les être humains ont cette impression alors que chacun a un cerveau différent?

D une aprt nos cerveau sont different ok, mais cela n implique pas qu il puisse y avoir un fonctionnement commun qui induise cette sensation.
Par ailleurs de nombreuses personnes ne ressente jamais cette impression, bien que ce soit le cas de beaucoup d autre, et rien ne dis que ce soit la meme pour la pluspart d entre eux.

Deja pas mal de gens sont encore a se demander "mais quand tu vois du bleue, est ce que moi la couleur que je vois ca serait pas ton rouge?"
C est pas une question conne du tout, mais mise en parallele avec un ressenti bien plus difficile a definir, cela rapelle qu il n est pas immediatement possible de faire un rapprochement aussi simple^^

En totu cas c est vrai qu a premiere vu j avais rapproché cette sensation de deja vu (ou deja entendu que je trouve bien plus marquante,) a une forme de divination ou de voyance.

C est vrai que ca parait logique ds un sen mais je ne vois pas le rapport avec certaines impressions que j ai eu ds ce domaine et les vies paralleles...
Comment une vie parallele pourait me rapeler une phrase qu une personne vient de me dire? Ou me montrer un nouveau batiment qui n avait pas encore été construit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Et après la mort...   6/3/2007, 00:54

Citation :
Par ailleurs de nombreuses personnes ne ressente
jamais cette impression, bien que ce soit le cas de beaucoup d autre,
et rien ne dis que ce soit la meme pour la pluspart d entre eux.

En es tu bien sur? En as tu discuté avec ton entourage? Pour ma part oui, et c'est pourquoi je soutiens le contraire.

Citation :
Comment une vie parallele pourait me rapeler une
phrase qu une personne vient de me dire? Ou me montrer un nouveau
batiment qui n avait pas encore été construit?

Ca.... j'en sais rien.
Par contre je pense que nous portons tous en nous des mémoires des vies antérieures qui influencent nos orientations et caractères.

2 exemples:

- Dans une vie antérieure j'ai vécu vers 1700, l'âge d'or de la marine,c e qui donne que dans ma vie actuelle une passion pour ce milieu. Passion qui n'avait en principe rien n'a faire la..... les vieux gréements appartiennent au passé, et aux territoires maritimes genre la côté atlantique. Pis moi savoyard de mon état, a 600km de la mer la plus proche avais une passion pour cette époque et j'avais pas l'impression d'être a ma place dans le monde d'aujourd'hui. (impression partagée je le dis encore par expérience, par pas mal de jeunes d'aujourd'hui).

- J'ai un ami proche qui manquait de confiance en lui même, qui n'osait d'entreprendre par peur de l'échec. Or, un jour, il eu l'opportunité de voir une de ses vie antérieures. Il a été un chevalier (croisé je crois) ayant entreprit une mission sur laquelle reposait la vie de pas mal de personnes, l'echec de cette mission signifiant quasiment l'arrêt de mort de ces personnes... et il a échoué.
Coïncidence? peut etre, toujours est-il qu'a partir du moment où il l'a su il a pu travailler beaucoup plus facilement sur cette peur jusqu'a arriver a vaincre cette peur.

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et après la mort...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et après la mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mystères de la Vie après la Mort -
» La vie après la mort : un lieu où l’amour sera total ! Solennité de tous les saints et commémoration des fidèles défunts
» L'âme survit-elle après la mort ?
» La vie après la mort
» Les preuves scientifiques d'une vie après la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: