Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La genèse des évangiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: La genèse des évangiles   24/11/2006, 11:13

5814
Master Argent

Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1632


Le terme « évangile » désigne au départ un message, le plus souvent un message favorable. il faut attendre Justin (milieu du IIème siècle)pour avoir une application indiscutable du terme « évangile » aux œuvres littéraires connues maintenant sous ce nom. Les auteurs de ces oeuvres ne viennent que très rarement au premier plan de leur récit. Seul Luc, auteur du troisième évangile et des Actes des apôtres, fait exception avec un certain éclat : « Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit suivi au sujet des événements accomplis au milieu de nous, selon les renseignements que nous ont transmis ceux qui, témoins
oculaires depuis le commencement, sont devenus les serviteurs de la parole, il a paru bon à moi aussi, après m’être enquis de tout depuis les débuts et avec exactitude, de le mettre par écrit pour toi, noble Théophile, et avec ordre, afin que tu reconnaisses la sûreté desparoles dont tu as eu connaissance » (Lc 1,1-4).

L’intérêt principal de ce prologue, dont la prétention littéraire apparaît évidente, est d’ouvrir l’oeuvre littéraire et théologique que le lecteur s’apprête à lire. Mais, de manière indirecte, il fournit aussi des renseignements précieux à ceux qui veulent connaître un peu mieux la genèse des Évangiles, en particulier des évangiles synoptiques. La préface de Luc
atteste que le troisième évangile vient au terme d’un processus assez long, et permet de reconnaître dans ce dernier plusieurs étapes. Entre le ministère de jésus et l’édition du troisième évangile, quelque cinquante ans se sont écoulés, si Pon admet avec la plupart des spécialistes que jésus est mort en l’an 30, et que l’Évangile de Luc, qui fait allusion discrètement à la ruine de Jérusalem intervenue en 70, a vu le jour aux environs de l’an 80. Selon lui, les premiers serviteurs de la parole furent des gens que qualifiait leur condition de témoins de l’activité de jésus (Lc 1, 2) ; ce qu’ils avaient vu et entendu, ils Yont probablement transmis oralement. Au verset un, notre
auteur fait état d’essais évangéliques qui ont précédé le sien et qu’il a vraisemblablement utilisés lui-même ; le vocabulaire employé suggère que ce furent des écrits. Les évangiles de Marc, Matthieu et Luc sont bâtis selon le même schéma d’ensemble (et pour cela appelés synoptiques) qui se distingue de la construction du récit utilisée dans l’Évangile de jean. En effet, alors que le quatrième évangile comporte plusieurs déplacements du héros entre Jérusalem et la Galilée, les
trois autres suivent un schéma rectiligne tout simple : le ministère de jésus en Galilée, le voyage à Jérusalem, les derniers jours passés à Jérusalem.

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
 
La genèse des évangiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La genèse par R. Crumb
» Genèse 3  17:Pourquoi DIEU a attaché l'homme a la terre ????
» genèse de la philosophie
» Datation des évangiles
» Subversive une illustration fidèle de la genèse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis ::  À travers l'histoire et la féérie  :: Religions -
Sauter vers: