Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Empathie.. y en a mare!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:14

Fodjir


MessagePosté le: Jeudi 05 Oct 2006 21:48

Empathie.. y en a mare!

Y en a t'ils parmis vous qui arrivent à "éteindre" ce truc qui agis comme un 6ème sens.
Moi je n'y arrive pas et vraiment, là, j’en peut plus, ça m'épuise!
Après tout, L'ignorance, c'est la béatitude !
Quand je pense à certains posts "Vous avez la formule pour la télépathie?" Rolling Eyes Les pauves, s'ils savaient ou ils mettent les pieds...

Le pire c'est le mensonge, je sais pas vous mais moi c'est comme si j'avais un détecteur dans la tête.
C'est très rare que je réagisse bien sure... d'abord pour ne vexer personne et surtout, qui suis-je pour juger les autres! Et j’aime bien les gens tels qu’ils sont, Humain !

Mais là, en fait, et c'est surtout ça le problème, c'est comment faire quand votre meilleur ami, votre confident depuis des années et réciproquement se met à vous mentir? Réagir, lui rappeler "tu sais que", et ce fâcher avec cette tête de mule qui ne veux pas admettre ses problèmes.. !

Que faire? Je trouve pas l'interrupteur!
Ou alors me renfermer sur moi-même et redevenir le glaçon dédaigneux que j'étais, remonter les murs que ce même ami m'a aidé à faire tomber!!! Tout sera pareil, mais comme avant plus rien m'importera!

D’un autre côté, je sais que c’est ce qui me permet de l’aider au mieux et c’est toujours ça…
Mais M**** ! Y a vraiment des jours ou je voudrai dire STOP et me reposer !
_________________
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:16

Jidty


MessagePosté le: Jeudi 05 Oct 2006 22:18


Sure que tu peux en avoir marre, nous finissons toujours par en avoir marre de situation qui nous écrase et que nous ne savons plus comment réagir. Mais si c'est réellement ton ami, parles-lui! Dis-lui que tu seras l'as peut importe ce qu'il arrive et qu'il peut te faire confiance. Dis-lui que tu t'inquiète pour lui. Parce que s’il est réellement ton ami, même si ton geste le frustre dans les premiers temps, il sera passer par-dessus et il te comprendra.

Et parfois, l'amitié, c'est donner un bon coup de pied au cul en cas de besoin! Perso, ceux qui on eux l'empreinte de mon pied on toujours fini par me remercier.

Mais à toi de voir.
_________________
Après mort, il y a vie Après vie, il y a souffrance. Après souffrance, il y a apprentissage!



Fodjir


MessagePosté le: Jeudi 05 Oct 2006 22:46

Commet faire face à l'obstination et au refus ( a la peur en fait )
Par peur de sa maladie, cette personne est doucement tombé dans l'alcoolisme et meme maintenant le Jeux.. des échapatoirs à un net refus d'affronter la réalité... et toute remise en question est suivi de crise violente!

Même si le dialogue n'est pas totalement rompu avec moi, justement parce que j'anticipe ses humeurs et réactions, Je me sent impuissant face à tout ca..

Et au Final, faut admettre que ca fait mal de pas réussir à garder la confiance de ses proches!

Et peut etre que sans cette faculté à "savoir", je ne serai pas vu comme l'ennemi ( une espèce de conscience sur patte Smile )!!!
Et je pourrai garder le lien de confiance...
_________________
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)



Jidty


MessagePosté le: Jeudi 05 Oct 2006 23:46

Je vais te raconter un cas personnel, qui m'est arrivé. Peut-être cela t'aidera à choisir?

J'avais un ami qui était sourd (nous communiquions par écrit) et qui avait une dépression. Il n'allait pas bien, avait commencé à boire (et Dieu sait que ce n'est pas un bon mélange avec les anti-dépresseurs!!!!) et était succidaire. Le problème avec cet ami, c'est qu'il ne faisait rien pour s'aider.

J'avais beau lui donner des trucs, des solutions pour sortir de son isolement, il ne bougeait pas et son moral chutait de façon catastrophique. Je lui avais même proposé que nous nous se rendions à l'hôpital parce que je craignais réellement pour sa vie.

Puis, quand je commençais à vraiment mal aller moi aussi, je me suis arrêter et je lui ai dit : N***, je voudrais bien t'aider, mais je ne pourrais jamais rien pour toi si toi tu ne fais rien. Et temps et aussi longtemps que tu ne voudras pas changer, je ne ferais plus RIEN pour toi!

Deux semaines plus tard, il m'a téléphoné en l'armes (Lui avait un clavier et une téléphoniste me disait ce qu'il écrivait et elle écrivait ce que je lui disais) parce qu'il ne se contrôlait plus. Je l'ai donc amené à l'hôpital ou il serait en sécurité. Depuis ce jour, il c'est repris en main.

C'est ce que je veux dire par coup de pied au cul! Une bonne douche froide pour le réveiller, mais aussi pour me protéger de lui. Mais le plus important je pense, c'est qu'il comprenne que nous sommes là quoi qu'il arrive.

Mais peu importe ce que tu choisis, fait le avec cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:16

déivéosienne


MessagePosté le: Lundi 09 Oct 2006 9:33

Fodjir... que je comprends !!!!!!

Je vis ca depuis toute petite Smile

Le pire c'est que c'en est arrivé à un point ou même quand on me dit une chose fausse, par erreur, sans le faire exprès... ca me titille les nerfs à un point tel que je suis obligée de prendre la personne en face et de lui dire ce que j'ai compris...pour me calmer...!!!

Je ne peux pas travailler dans une pièce où quelqu'un va mal... je ne peux pas croiser un déprimé sans déprimer, un angoissé sans angoisser... bon..le contraire y est aussi Smile

Mais quand quelqu'un ment, ou se ment à lui même, celà me fait à chanque fois l'effet d'une flèche à vif sur mes nerfs !!!

Bref... premièrement j'ai appris à me calmer, et à "essayer" de faire une sorte de classification de tout ca.
1/Les choses qui ne valent pas la peine de s'y arrêter... Ca a été long... mais je m'étais rendue compte que parfois je me disais : "mais pourquoi je m'énerve comme ca pour un truc aussi con????!!!!".
Donc j'ai mis de côté mon côté spontané... j'ai décidé de réfléchir un peu avant de me stresser pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine... Je me dis "est-ce que c'est important"? Si c'est non, je lâche l'affaire...et j'évite la personne concernée dans la mesure du possible...

2/Les choses sont importantes, ou graves, ou me touchent directement...par amitié ou personnellement...
Là, j'essaie gentillement de discuter avec l'autre. Je ne l'accuse pas (quoi que j'ai pu remarquer que l'autre se sent dévoilé, donc accusé d'office, donc pas très coopératif voire pire..).
Si ca fonctionne, tant mieux. Sinon...je me dis que la personne doit vivre ce qu'elle vit et je m'éloigne quasi définitivement pour ne pas souffrir à sa place. De toute façon dans la plupart des cas tu ne pourra ni aider, ni guider...tu devriendra l'adversaire qui accuse... alors...

Il faut te dire que le fait que tu ressentes tout celà est comme une violation de la vie privée, de l'espace privé de ceux qui te cotoient...
Et que c'est horrible pour eux de savoir que tu sais... ils auront peur de toi et tu ne pourras pas avoir de relation d'égal à égal...parce que ce côté de toi leur fait terriblement peur...

Moi j'ai fait tout un travail sur moi-même pour essayer non pas de ne pas ressentir et voir tout ce que je ne devrais pas (vu que je n'y peux rien), mais jouer le jeu que l'on voulait que je joue... et ne plus me mêler...

Du coup, les gens sont moins mal à l'aide avec moi... certaines de mes nouvelles fréquentations ne savent même pas... je ne leur dit rien, je ne parle plus, je ne me mèle plus....

Et petit à petit, depuis presque 5 ans maintenant que je fais ce travail sur moi même, je ne stresse plus non plus...

Ce qui fait du mal c'est de voir et savoir que les personnes se mentent à elles mêmes...et qu'elles ne prennent pas le bon chemin...

Mais si on y réfléchit bien, ce n'est pas notre rôle... notre rôle c'est de conseiller ceux qui viennent vers nous, qui nous le demandent... et c'est tout!

Les seuls qui subissent tout ca parce qu'ils n'ont pas le choix sont mes proches très proches... ca agace beaucoup mes filles qui disent "maman elle sait tout on ne peut rien lui cacher..." Smile

Mais elles font avec, elles n'ont pas le choix et avec mes enfants et mon conjoint j'ai besoin d'être moi même...
Ne rentrent dans ma maison (mon antre) que ceux qui savent que je vais voir des choses sur eux, et que j'en parlerai si c'est important ou nécessaire...et puis voilà...

Bon courage!!

Irène



Fodjir


MessagePosté le: Lundi 09 Oct 2006 14:54

Oui, c'est tout a fait ca, sans parler du mal qu'on pout avoir a suporter plus de 4 ou 5 personnes autour de soi...

Lors de soirée entre "potes", en pub ou autre, on me reproche souvent d'etre coincé, de me bloquer au contact des autres, mais c'est invivable...

mais c'est vrai qu'on peut a force de travail, supporter tout ca.

"Ce qui fait du mal c'est de voir et savoir que les personnes se mentent à elles mêmes..."
Je crois que c'est la pire, dans ce cas là, le mensonge n'est plus drôle (Perso j'en souris beaucoup) et deviens même génant, triste!

Merci pour le soutien!
De plus, je me retrouve dans ta description et me sent un peu moin extra terrestre... Laughing
_________________
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:17

déivéosienne


MessagePosté le: Mardi 10 Oct 2006 9:03

Pour tout te dire... tu es la première personne que j'entends (enfin) dire ca Smile

Quand j'étais ado, je me croyais venie d'une autre planète...

Je ne peux pas aller en boite, ou dans des soirées de groupes...et le pire : maintenant que j'ai un peu appris à bloquer la "porte" de l'empathie... je me suis rendue compte que je ne peux pas boire, pas même une goutte de bière...parce que ca ouvre les portes !

Il y a deux ans j'ai accepté de suivre un groupe dans une boite branchée de Bordeaux... au bout de 5 minutes on m'a apporté une bière et stupidement je l'ai bue... Mon Dieu quelle erreur!!!! J'ai été assaillie de sentiments de détresse, de dépressions, de mal être...il y avait une bonne partie de l'assistance sous l'emprise de drogues diverses (assez fortes type crack ou autres saletés)... ca a été une horrible expérience!!!!
J'ai du sortir au bout de quelques minutes, avec un mal de tête et un mal être qui ont mis 2 jours à se dissiper!!!!

Tu sais, c'est un don... et même si c'est dur de vivre avec, petit à petit, il faudra comprendre que c'est un vrai don... parce que sinon c'est impossible à supporter...et vivre avec représentera une vie de souffrance.

Rien ne t'empêche par contre d'aider ceux que tu sents dans une vraie détresse. Si tu peux leur montrer que tu les comprends et que tu ressens leur mal être, tu leur permettra peut être de voir plus clair : à savoir, ne jamais utiliser ce don avec tes amis ou tes proches...

Si tu donnes des conseils à quelqu'un et qu'il les suit il t'en veut tout de suite, et si il ne les suit pas, il t'en voudra plus tard...

Tu ne peux pas te comporter avec tes amis comme tu le voudrais...parce que votre relation n'est pas normale Smile Ils ne te comprennent pas et ne pourront jamais admettre que tu "sais"... alors fais semblant de ne pas savoir... sauf si ils font appel à toi... et aides les inconnus, eux n'auront pas besoin de se sentir redevables Smile

J'aime parler avec toi Smile Si seulement nos expériences mélangées pouvaient nous permettre de commettre moins d'erreurs Smile Alors que nos intention sont si saines et pleines de bonnes volontés!!

Irène



fran


MessagePosté le: Mardi 10 Oct 2006 12:26

salut

essayez de vous dire que malgret tous ces enconveignants de l'empatie cela sert aussi a aider les personnes.

Je me sert de mon empatie depuis l'âge de 7 ans pour écouter comprendre et aider les personnes.
il n'y a pas que des désaventages!

-Cela vous permet aussi de voir en un quard de seconde a qui vous avez a faire, la première fois que vous rencontrez quelqu'un. (ce qui est un sacrè avantage tout de même de voir directement ce qu'est la personne au plus profond d'elle même, cela évite pas mal d'ennuis)

- Si une personne n'est pas franche et vous raconte des histoires a dormir debout tout en pensant, "et dire qu'elle gobe tout ce que je dit" vous entendez ses pensées profondent et savez direcetemtn, lui dire d'arrêter ses bêtises. Que vous savez se qu'elle pense.

-D'après une photo vous devez être capable de prèssentir les ennuis de la personne sur photo et dire son soi intérieur.

-Vous ressentez tout ce que les personnes que vous aidez ressentent exactement, cela aide beaucoup afdin de les comprendre et de lesenlever de leur désarois.

etc.... la liste est longue et si vous êtes bien des empates c'est pas nouveau pour vous tout ce que je dis.

Maintenant c'est vrai c'est dure de ressentir la détresse des personnes et de ne pas savoir en prendre du recule.
Face aux personnes qui essaient encore de vous duppées alors que vous les connaissaez depuis des années, j'ai envie de dire, ditent leur d'arrêter de se foutre de votre gueule!
(sorry mais il n'y a pas d'autres mots)
Mes amis n'essaient même pas avec moi car directement , je le ressent et les cassent, je les remet a leur place et ils le savent très bien .
Ils m'en remercie en plus= car ils savent qu'avec moi ils peuvent rester eux même et n'ont pas a jouer un jeu.
faites en autant avec les votres , ils vous en remerciront.

enfin voila mes conseils
bonne chance
que les anges soient avec vous

ps: ne vous inquiètez pas si je ne répond pas s'il y a des questions je ne veins pratiquement plus ici, je ne fesais que passer la donc j'ai donné mon avie.

fran
_________________
dans l'avenir et au dela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:18

Fodjir


MessagePosté le: Mardi 10 Oct 2006 23:56

Je crois que le soutien et l'aide qu'on peut apporter aux autres, l'écoute (car c'est surtout de ca dont il s'agit) c'est finalement le meilleur moyen de supporter tout ca!

Mais il y a des jours ou moi je voudrais bien pouvoir me mettre en Stand bye! Et là, a part l'isolement c'est pas simple.
_________________
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)



déivéosienne

MessagePosté le: Jeudi 12 Oct 2006 6:36

Moui...sauf que d'une, la grande majorité prennent tout de même ca pour une agression : l'insertion dans leur moi profond déplait à beaucoup...

Et 2... quand certaines personnes se prétendent être nos amis, et qu'on l'on sait parfaitement que c'est faux... ca énerve Smile

Et puis voilà, je suis aussi de ceux qui en avaient assez de supporter ca tout le temps! Quand on va bien c'est supportable...mais parfois quand ca va mal, être obligés de ressentir la souffrance des autres en plus...ca fait beaucoup!

Il me semble Fran que tu vis tout celà plutôt bien... je suis étonnée que personne ne t'a jamais blessée même sans l'intention de...

J'en ai fait mon métier (à part de ma profession)... et c'est plus facilement supportable puisque j'aide des personnes qui viennent d'elles même à moi...mais je trouve que tout le temps et dans ma vie personnelle et privée : c'est trop.

Même en famille, ce n'est pas normal de tout savoir et de tout ressentir... je pense que pour mes proches c'est une sorte de violation de leur vie intime... et il y a plein de choses que je me passerais de savoir, ou de connaître, et surtout de ressentir! (avec mes 2 grandes ados
... en crise... je me passerais bien de ressentir ce qu'elles ressentent!!)...

Quand aux amis...bien sûr certains acceptent...mais on ne peut plus rien dire sans avoir la petite phrase d'inquiétude du style "heuuuu...tu dis ca parce que tu le pense, parce que tu blagues, ou parce que tu le sais...?"... même blaguer devient impossible avec ceux qui nous connaissent bien...

Bref... je te trouve bien positive Fran vis à vis de tout ca Smile

Moi aussi j'ai ce don depuis toute petite... et franchement, savoir que mon père trompait ma mère à qui mieudx mieux... ressentir son mépris vis à vis de nous... ressentir la douleur de ma mère... et tout ca : ce n'était pas des ressentis qu'une fillette pouvait gérer psychologiquement... sans parler des maladies, des décès... et j'en passe... non vraiment, ou alors tu n'as pas eu de passé difficile...avec ta famille et tes amis...sinon je ne vois pas comment tu fais Smile

Bizzzz

Irène



fran


MessagePosté le: Vendredi 13 Oct 2006 12:11

je ne le vie pas aussi bien que sa , il ne faut pas croire.

par exemple ces temps si c'est assez dure a supporter cet empatie, je m'explique:
Je suis enceinte de 6 mois et depuis que je suis enceinte mon empatie a ogmenté grave! Pas toujours facile a gérer.
Déjà qu'a la base lorsque l'on est enceinte les hormones travaillent pas mal, mais en plus avec mon empatie c'était insupportable.
De plus je suis méduim aussi donc la total! Tout se bouscule lorsque je ne ressent pas la détresse d'une personne d'un seul coup c'est mes dons de méduim (que sa je ne métrise pas encore tout a fait) qui sont en fonction.
Pendant un temps dés que je regardais un film sur les méduims vous pouviez être sure que la nuit même, les esprits de chez moi voulaient communiquer avec moi (j'en ai 8 en plus heureusement sympas, mais lorsqu'ils ont décidaient de me parler, allez leur faire comprendre que vous n'êtes pas près pour cela!)

Bon niveau empatie je suis arrivée a un point ou je ne sais plus rien regarder a la tv, sans ressentir l'empatie des personnes passants dans une émission. Résultat je sors pratiquement plus de chez moi, évite toutes activitées avec pleins de personnes.

Mais j'aide toujours une personne avec mon empatie (c'est la seule d'ailleur, car un ami occulte ma dit d'arrêter toutes activitées occultes pendant ma grossesse)
J'arrive a un point ou dans mon empatie il m'est arrivé une fois d'avoir des flaches de photos de la famille de la personne que j'aide.
Est ce que sa fait partie de mon empatie pour l'aider ou sorte de voyage astral, je n'en sais rien! Je ne suis pas voyage astral normalement donc peux être une nouvelle évolution de mon empatie.

bref si je tiens le coup pour le moment c'est tout simplement, parce qu'un ami occulte qui est mage a fait un rituel pour que je puisse bien dormir la nuit sans mon empatie de 1 et de 2, je refile tous les 15 jours mon empatie a mon époux.

Car sinon ces temps si c'est invivable, surtout de ressentir mon bébé (un future garçon d'ailleur) qui ressent toute ma deprime a cause de cela et qui s'inquiète pour moi déjà maintenant!
Sa non pas question!

Donc du coup voila ce que j'ai fait pour que ce soit plus vivable.

Sinon mon empatie a toujours été tel que, je suis bien et d'un seul coup je suis limite suicidére car je ressent toute la souffrance d'une personne.
Le prob est que je ne sais jamais qui sur le coup, car sa me prend n'imprte quand même lorsque je suis seule chez moi.
Mon empatie fonctionne aussi énormément lorque je lis un livre, ou regarde un film ou autre bref je dois faire gaffe a ce que je regarde ou lit, car je perçoit les choses autrement que les autres, vue que directement je me retrouve dans le film et donc vie le film au lieux de le voir. (enfin vous c'est pareil la dessut donc pas de dessin a faire)

voila voila vous savez tout, comme je l'ai dit plus haut je n'aide et n'utilse plus mes dons ces temps, vue que je suis enceinte.
Sinon en temps normal lorsque je ne me débarasse pas de mon empatie, je sais a quel point c'est dure mais c'est devenu tellement, naturel pour moi que je n'y fais plus vraiment attention.

Mais j'ai quand même il y a longtemps mainteant fait de graves dépressions a cause de cela.

bisous
que les anges soient avec vous
fran
_________________
dans l'avenir et au dela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:21

dred


MessagePosté le: Vendredi 13 Oct 2006 16:48

Salut à tous,
Dites ça fait longtemps que vous êtes empathique?
C'est un don de naissance?
_________________
Un petit clic pour m'aider svp !
http://s3.bitefight.fr/c.php?uid=94008




déivéosienne


MessagePosté le: Vendredi 13 Oct 2006 17:24

Hello Fran... désolée...j'avais compris réellement dans ton premier message que tu ne voyais presque que du positif dans l'empathie... et c'est vrai que je ne comprenais pas comment celà pouvait être possible!!

Je comprends tout ce que tu dis...particulièrement le côté grossesse... effectivement il ne faut pas utiliser ce type de don... l'idéal est d'essayer de te concentrer sur toi-même... de créer une forme de bulle de communication entre ton bébé et toi...et de fermer la bulle... ca se mentalise, mais c'est faisable (j'ai 5 enfants...)...

Et je sais aussi ce que c'est que de ne plus sortir et d'éviter de voir du monde en général, de peur d'aller mal...tu vois, tu nous rejoins Smile

Perso, je ne laisse rentrer chez moi que très très peu de personnes...et je travaille en indépendante ce qui me permet de quiter mon bureau dès que quelqu'un stresse ou ne va pas et ne dit rien... Et je ne sors que très peu...

J'admets que certaines personnes que j'ai aidées m'ont permit de voir le côté positif de tout ca... je suis devenue un ange de mumière pour une cliente et un ange tout court pour une autre... c'est agréable de réussir à "sauver" certaines personnes... mais plus jeune les gens ne m'écoutaient et ne me croyaient pas et c'était très dur...

J'ai aussi eu des flash visuels, auditifs, des images claires en plus du ressenti...mais c'est ce qui aide à avoir plus de précisions sur le problème des autres, après le ressenti empathique...

Quant aux décorporation (voyage astral), fais tout de même attention et essaie de refuser ces voyages... si tu n'es pas totalement stable psychologiquement, tu peux ne revenir que partiellement, et il te faudra de l'aide pour revenir complètement... j'ai eu ce type de problème, mais celà se faisait toujours quand je dormais... je décrivais des objets dans les pièces d'amis, sans jamais y avoir été corporellement...ils changaient des choses de place et je leur disait ce qui avait été déplacé...mais je le faisais la nuit... et un jour j'ai été réveillée brusquement et j'ai été "à côté de mes pompes" pendant 6 mois jusqu'à ce qu'un magnétiseur que je connaissais me dise qu'il fallait faire quelque chose et me ramène...

J'ai l'impression de donner des conseils de grand mère!! lol !!

En même temps je dois être un peu plus vieille que toi...et l'expérience aide toujours Wink

POUR DRED : nous avons dit déjà fran et moi que c'était depuis toutes petites... Je pense que Fodjir aussi, vu la façon dont il en a déjà assez Smile

Je pense que lorsque c'est si prononcé c'est un don de naissance... il arrive parfois néanmoins que ce don reste en sommeil et se mette à jour suite à un choc psychologique important...

Vala Smile

Irène



dred


MessagePosté le: Vendredi 13 Oct 2006 17:26

oki merci pour ta réponse
bises
_________________
Un petit clic pour m'aider svp !
http://s3.bitefight.fr/c.php?uid=94008




Jidty


MessagePosté le: Samedi 14 Oct 2006 1:58

J'étais empathique avant, étant ado. Mais mon don c'était refermé quand j'avais commencé à douter de lui. Mais, comment je pouvais savoir tout ses truques sur les gens qui m'entouraient ? (Au moins maintenant je sais...) Very Happy

Et mon don m'est revenu, d'une façon assez étrange... Je vois la personne, et je la ressens. Non pas dans ses sentiments ou dans son passer, mais plutôt à quoi elle doit faire attention. (Parlons nous encore d'empathie?) J'ai cru que c'était des messages que je devais annoncer... J'ai alors prié pour être guidé dans tout cela. J'ai demandé que les premières personnes à qui je devais faire les messages ne me rejettent pas comme étant porteuse de la peste.

Mouin, dire à un jeune de 25 ans en pleine forme que dans 5 ans il risquait de faire un accident cardio-vasculaire s'il ne faisait pas attention à sa dose de stresse et l'autre d'arrêter la drogue et de se relancer dans les études, c'est assez foquant merci. Au moins pour le deuxième, j'ai pu parler avec lui et il m'a confirmé que je n'avais pas tord. (Et pas débile!)

Mais, après, j'ai demandé aux êtres de lumière de tout arrêté! (Merde, essayer de vous trouver un nouvel appartement en dix jour avec peu de moyen financier et rajouté à ça l’empathie!) Shocked

Là, mon empathie me revient à nouveau. J'en ai même le tournie quand je travaille. (Je work dans un centre commercial, dans un kiosque en plein milieu du couloir ) Mais, à la différence des autres fois, je le comprends et je me sens prète à le porter... Rolling Eyes

Mais, pour vous, Fodjir, déivéosienne, fran, vous n'avez jamais demandé d'arrêter?

Fran à dit
Citation:
je refile tous les 15 jours mon empathie a mon époux.


Si c'est possible, le diminuer doit l'être aussi?

(Au fait Fran, comment fais-tu? Rolling Eyes )

Bon courage tout le monde !
Jidty
_________________
Après mort, il y a vie Après vie, il y a souffrance. Après souffrance, il y a apprentissage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:23

fran


MessagePosté le: Samedi 14 Oct 2006 13:20

comme je l'ai dit j'ai cela depuis l'âge de 7 ans environ.
J'ai toujours passée ma vie a vivre pour les autres et a leur donner des conseils, dans mon entourrage on ma toujours appelée la psy.
Il n'y a qu'un ans que je me suis apperçue qu'en faite c'était de l'empatie ce que j'ai, donc j'ai aidé beaucoup de personnes avec sans même le savoir.
Je lit pas mal de livres de psycho aussi et j'ai eu un passé assez chargé on va dire donc j'ai toujours pensée avant que sa venait de la, le fait de savoir aussi bien comprendre et aider les personnes, leur redonner confiance en soi les motiver etc...

Mon empatie me sert énormément dans mon art aussi , car je suis artiste peintre, des tableaux assez psychologiques et aussi sur le monde imaginaire d'ailleur j'ai un site.

Lorsqu'une personne me parle de ces problèmes je voix, assez souvent une peinture qui la reprèsente bien (son état d'âme que je l'appel a ce moment précit de sa vie)

sinon, déivéosienne il est vrai qu'en général je voix plus facilement le positif dans mon empatie que le négatif.
Si je voix le négatif la c'est parce que cela est décuplé depuis que je suis enceinte.

Je parle beaucoup a mon bébé en effet par la pensée j'espère qu'il m'entend bien , mais je le pense car il me répond par des petits coups. Surprised

c'est juste que j'ai décidée de voir le bon coter des choses vis a vis de cela et je ne l'ai jamais vue comme un endicape non plus mon empatie donc voila.

Ce qui me dérrange le plus c'est mes dons méduimniques, car le fait de ressentir les esprits et de savoir exactement ou ils sont et ce qu'ils font dans une pièce ne m'embête pas du tout, mais j'ai peur de les voir.
je sais c'est con mais c'est comme sa, j'ai trop les images des films genre 6ème sens en tête résultat j'ai peur.
mais sa c'est une autre histoire.

voila voila

bisous a tous
que les anges soient avec vous
fran
_________________
dans l'avenir et au dela...



déivéosienne


MessagePosté le: Samedi 14 Oct 2006 17:07

C'est vrai que je me demandais aussi comment Fran faisait... j'aimerais bien "refiler le bébé" à mon ami aussi... comme ça il arrêterait de se comporter en véritale barrière scientifico-matérialiste...lol!!

Bien sûr, en ce qui me concerne j'ai demandé des milliers de fois, surtout petite, à arrêter!!! Je passais des journées entières derrières des armoires, ou dedans, en priant pour que tout celà s'arrête!!! Ma mère croyait que je jouais à cache cache Smile Ca me faisait très peur je crois.

Mais au pire des moments j'ai entendu une voix qui me rassurait et me disait que les choses devaient être ainsi. Autant vous dire que je n'en ai jamais parlé à ma famille...me faire appeler Jeanne d'Arc n'était pas dans mes intentions et j'avais bien trop peur qu'ils se moquent de moi en plus. J'avais environ 9 ans. Ca m'a pas mal interloquée...mais je suis redevenue croyante à cette période là. Pas croyante en une religion particulière, plutôt en une puissance supérieure, un Dieu de l'Univers en quelque sorte: et ca m'a beaucoup aidée à continuer. Et jamais je n'ai eu de répit, malgré mes demandes...tu as eu de la chance Smile

Par contre ce que tu décris Jidty ressemble plutôt à un dom de médium...c'est en quelque sorte plus facile à gérer, surtout si on ne ressent pas la douleur à venir ou actuelle des gens...et de cette facon il devrait t'être plus facile d'aider les autres...mais c'est mon avis Smile

Fran, tu ne dois pas avoir peur de ces contacts... ce n'est pas parce que tu les ressents qu'ils sont mauvais... bien au contraire... as tu seulement pensé que celà pouvait être des êtres proches ou des protecteurs qui sont justement là pour te faire évoluer...et peut être ont - ils un message à te transmettre...tu as essayé l'écriture automatique quand tu les ressents ? Tu devrais voir ce qu'ils ont à te dire... Smile
Mais ne les craint pas! Je ne pense pas qu'ils soient contre toi Smile

Et continues de communiquer avec ton bébé... tu créeras doucement ta bulle Smile

Bizzz

Irène



fran


MessagePosté le: Lundi 16 Oct 2006 5:39

au niveau de mes dons méduimnique, je le ressent lorsque c'est une personne que je connait ou pas.
Le prob est que, lorsque j'étais petite comme toi je passais beaucoup de temps ds mon armoir, mais moi c'était parce que je ressentais quelque chose de très négatif qui voulait s'en prendre a moi.
J'étais terrorisée je m'en souviens très bien et la nuit c'était pire.

La nuit je ressentais une personne qui venait avec un couteau pour me tuer, c'était ainsi toutes les nuits! Cela la été pendant longtemps, lorsque je disais a ma mère que j'avais peur et qu'il y avait une personne mausaise qui venait me voir, elle se fachait car elle pensait, que j'étais jalouse et voulais attirer l'attention.
Chose qui était fausse et passait mes nuit sous les couvertures a faire un petits pond dans mes couvertures, afin de pouvoir respirer.

Mainteant je sais que en fait je ressentait un esprit, mais cela fait peu de temps que je le sais environ 1 ans.
LOrsque l'ona déménagé c'était pareil (pas eu de chance pendant longtemps avec eux!)
Sauf que la cela m'arrivait aussi en journée, il n'y avait personne avec moi, je regardais la tv et d'unseul coup je ressentais une prèsence derrière moi (bien entendu lorsque je me retournais personne, parfois je voyais une ombre noire en vitesse), et d'un seul coup je seentais que l'on me plantait un couteau dans le dos ou m'étranglait. 5cela était tellement intence que sa aller jusqu'a la respiration coupée).

Lorsque je suis partie de chez ma mère lorsque j'avais 18 ans,cela c'est passé en bon moment.
Puis des années après en déménageant dans une autre ville en Belgique, j'ai habité un bon moment 7 ans en fait ds un studio ou il c'était passé pas mal de choses dans l'immeuble.
D'ou le fait que cela a recommencé, ondes très négatives dans la pièce principal par moment, dans la salle de bain il y a une personne qui est morte ds la douche (toujours eu peur de la voir, je la ressentait déjà très fort cela ne me rassurait pas), dans la pièce principal je pense qu'une personne c'est pendue (je sais juste qu'avant que j'y aille il y avait un dileur)

Bref sa été des nuits pas mal non plus (surtout queje ressent leur empatie en plus ce qui ne m'aide pas), c'est la que j'ai commencé a lire des livres sur les anges etc..

La première fois que j'ai ressentie un ange ou personne quime protègèe cela m'a fait bizard, car je dormais et j'ai sentie d'un seul coup un main caressant mes cheveux, c'est lorsque j'ai compris que ce n'était rien de mal que j'ai reussit a m'y habituer.
Bref sinon a par cela que tu négatif dans ce studio.

puis mon père est mort et je suis rentrèe en communication avec lui ou la il est carrèment entrè en moi, le temps de dire au revoir aux personnes qui ava!it un message a transmettre.
C'est la que je suis devenue fibromyalgique.
Mainteant cela fait 2 ans que je le suis en dés que j'ai un stress intence ou qu'il fait froid et humide je suis paralysée des pieds a la tête.
(j'en aiu parlé sur le forum une fois expliquant ce que c'est au juste mais je ne me souviens plus du forum)

Cela fait un ans que je vie dans une maison avec mon époux, et je sais qu'il y a 8 esprits différents ds la maison.
Ils sont tous gentils et ne veulent que nous protèger. (ce qui me change lorsque l'on lit ce que j'ai marqué avant), le prob ( enfin prob) c'est qu'ils veulent se présenter a moi et se montrer.
Malheureusement j'ai beau savoir qu'ils ne sont pas méchants et tout et tout, je fait un blocage!
Je les est vue en flach en dormant mais n'ayant pas l'habitude, j'ai paniquer. Mon épopux a beau me rassurer je n'arrive pas a surmonter cela pour le moment, je comprend mieux les choses et les acceptent encore mieux depuis que j'ai lu, le corps astral ou l'on parle de tout cela aussi de dans.
Mais bon de toute façon la ce n'est pas le moment pour moi de les voir ou quoi que ce soit vue que je suis enceinte, et ils le comprènnent très bien, ils me fiche la paie.

En fait cela c'est vraiment déclancé la ou on habite mainteant environ 2 mois avant que je sois enceinte, d'ou le fait que je n'arrive pas a gérer la situation.

voila voila vous savez tout la dessu.
Ce la ma fait du mal par moment car je n'arrivais pas a vincre ma peur et je ressentais de leur coter leur désaroit, j'avais mal au coeur pour eux.

Pour le moment je les ressent, sent leur empatie, ou ils se trouve, et les voix en flach, plus parle avec eux mais en spiritisme.
voila voila
fran
_________________
dans l'avenir et au dela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   22/11/2006, 00:23

source
http://www.lancedragon.com/forum/viewtopic.php?t=3213&postdays=0&postorder=asc&start=15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   16/9/2008, 22:08

J'aurais besoin d'aide sur ce coup :
J'ai une voisine qui est empathe, c'est du moins ce que j'ai deduit...
Elle a passe beaucoup de periodes difficiles et elle a ete placee sous antidepresseurs (elle est devenue dependante). Depuis, elle ne controle plus vraiment son don, c'est plus son don qui la controle.
Et d'apres les descriptions ci-dessus elle est vraiment empathique (pareil : elle a un sanctuaire, mais je suis le seul a part elle qui a le droit d'y aller)
Je voudrais bien l'aider, elle le sait... Mais je ne sais pas comment m'y prendre. (je connais les bases pour une personne normale, mais dans cette situation je me trouve un peu "desavantage")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs


Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 30
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   16/9/2008, 22:33

Chacun ses expériences, chacun sa vie, certaines personnes ont besoin d'aller au fond du groufre pour ensuite pouvoir imaginer un autre fonctionnement.

D'après ce que j'ai vu pour certaines personnes proches, tant que la personne ne décide pas vraiment et consciement de changer ses modes de dépendances et ce qu'elle nourrit de son énergie .... tu peux dire et faire tout ce que tu veux, ca va rien changer!!

Après l'aider .... c'est selon ta philosophie je dirai!
Si tu penses que ca serai bien pour elle que quelqu'un la tire du trou pour qu'elle n'y retombe pas ... pourquoi pas!
Mais bon, personnellement je prime le "chacun sa vie" et donc je n'interviens pas dans la vie des autres, même pour ce qui me semble leur "bien" (tout est relatif avec du recul), sauf si la personne le désire.

Bon c'est bien beau, mais comment l'aider ... eh bien tu peux invoquer ses anges gardiens, des forces de l'univers et demander le meilleur pour elle (attention, le meilleur n'est pas toujours celui que tu crois ou que tu désires), tu peux l'aider a maitriser son empathie (aider a visualiser, a faire des expériences ou elle devra freiner son empathie avec toi), tu peux lui foutre une grosse tarte dans sa gueule (c'est une image, mais un coup de botte ca fait pas de mal de temps en temps).... tu peux faire pleins de trucs, mais déja faire remarquer des choses qu'elle ne pense peut être pas consciement par rapport a ses réactions intuitives et autres ...

Bref! fais ce qui te parle le plus, généralement, les moyens arrivent d'eux même quand un but est posé.

Enfin bon, remplaces déja "je voudrais l'aider" par "je veux l'aider", c'est en franchissant le pas d'une porte qu'on peut ensuite voir la piece.
Veille quand même a ce qu'elle soit d'accord, c'est tout de même sa vie!

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   17/9/2008, 06:40

Mais elle m'a demande de l'aide "ca ne peut plus durer", "je suis au bout" m'a t-elle dit.
Quand on me dit ces choses la c'est que la personne veut en sortir (quitte a commetre le suicide)
Je ne veux pas faire appel a des forces exterieurs (d'une je ne le peux pas, je ne sais pas comment ! De deux elle deteste que quelqu'un fasse ou dise des choses derriere son dos, dans cette situation c'est plus qu'handicapant)
Je sais que tu veux m'aider, mais je pense que l'avis de quelqu'un qui subit son empathie serait un peu plus approprie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   17/9/2008, 14:24

Une personne qui subit sa propre empathie comme une difficulté ne sera justement pas apte à donner des conseils pour en sortir.

Cette question de l'empathie est toujours délicate. D'abord, l'empathie n'est pas reconnue comme une maladie dont il faut guérir, et même il y a des gens qui tentent de la développer.

La cible ne doit pas et ne peut pas être "l'empathie", mais plus le processus défaillant du contrôle de soi.

Je livre une piste, à voir si elle a du sens.

Nous disposons, selon certaines philosophies, de trois centres de contrôle distincts et complémentaires.

1) le corps, à travers le système sensoriel et ce qu'il nous reste d'instinct, et les muscles pour agir et réagir, avec la priorité de nous protéger.

2) le coeur, siège des émotions et des sentiments, qui nous pousse à agir de certaines manières selon les situations, sans être dans l'instinct mais sans être non plus dans la maîtrise complète. On "parle" avec le coeur lorsqu'on est sous l'emprise des émotions.

3) le cerveau, siège de la raison et de l'analyse des situations, qui nous dicte des comportements et paroles qui sont calculés et adaptés à la situation objective.

L'idéal est de pouvoir laisser la conduite de notre vie à celui de ces trois moteurs qui est le plus adapté à la situaion.

Lorsque je dors, par exemple, c'est le corps et l'instinct de conservation qui doivent agir en priorité, en cas de danger notamment.

Si je suis dans une bonne fête où il y a du plaisir à prendre, peu de danger, et pas besoin de réfléchir, je peux laisser les commandes au coeur.

Face à une situation nécessitant de prendre une décision importante, c'est au cerveau de se mettre en avant. Le corps ne fera rien de bon, et le coeur, c'est rarement son domaine.

Voir sur ces concepts la thèse de la "psychologie spirituelle".

Dans le cas de l'empathie, nous sommes face à une prédominance du corps, car c'est une perception instinctive qui nous assaille. Je suis personnellement persuadé que les animaux ont une plus grande sensibilité empathique que la nôtre, et je crois que nous en avons tous fait l'expérience au moins une fois.

Cette perception instinctive a un effet émotionnel polluant. En effet, et c'est bien l'objet de l'empathie, nous percevons les émotions et sentiments des autres. Le problème, que j'ai personnellement connu, c'est qu'on est parfois incapable de faire la part des choses entre ce qui est "à nous" et ce qui vient de l'autre. Et une pollution émotionnelle a des effets sur tout : le corps, l'humeur, la capacité de réflexion, bref nous sommes absolument affaiblis.

Le cas qui est évoqué par Sunai semble être de ce type.

Ce n'est pas en luttant contre l'empathie que la personne a le plus de chances de réussir à remettre de l'ordre dans ses idées, mais en agissant de manière globale sur la perception qu'elle a d'elle même.

Il y a donc sans doute un travail à faire sur le corps, et il existe des thérapeutiques comportementales qui permettent de mieux gérer son corps et notamment la relation entre corps et émotions d'une part, entre corps et raison d'autre part. On peut ainsi atteindre une meilleure maîtrise de son corps.

En faisant ce travail préalable, on parvient également à freiner les processus instinctifs, les sensibilités excessives, et les réactions incontrôlées (comme sursauter quand on est effrayé, par exemple).

On doit donc, selon toute logique, devenir moins perméable aux émotions et sentiments étrangers.

Personnellement, je me souviens que lorsque je prenais conscience d'une "pollution", j'étais capable de ressentir l'endroit du corps par lequel elle "pénétrait". J'avais donc associé une perception physique, et donc consciente, à l'empathie.

Ensuite, si la personne est soumise plus à ses émotions qu'à sa raison (ou sa réflexion, il n'y a pas que de la raison dans le centre du cerveau), elle est d'autant plus fragile face à ces émotions polluantes. Ils faut donc, pour diminuer cette sensibilité, être capable d'identifier nos émotions et être capable de les maîtriser.

Alors là, par contre, ce n'est pas facile. Evidemment une démarche psychothérapeutique vise d'une manière générale à remettre de l'ordre dans les émotions et à élaguer tout ce qui parasite la vie. Mais ça risque de prendre des années, et ça peut partir dans tous les sens. Une sensibilité excessive à l'empathie n'est certainement pas une sensibilité isolée, elle doit être un peu générale.

Bien sûr, il existe des exercices comportementaux pour "attribuer" la priorité au corps, au coeur ou au cerveau, mais peu de personnes comprennent en quoi ils consistent et l'enjeu qu'il y a à cela.

La personne dont tu nous parles, Sunai, ne sera peut-être jamais capable de prioriser son centre moteur. Mais elle peut tout de même espérer améliorer les choses en pratiquant des exercices méthodiques ... pendant des années.

J'ajoute tout de même pour compléter que tu as 16 ans, et peut-être cette personne dont tu nous parles a-t-elle environ ton âge.

Si c'est le cas, il n'y a rien à entreprendre maintenant, les perturbations physiques et psychiques de l'adolescence n'étant que transitoires, et évoluant rapidement, elle aura peut-être tout réglé dans 2 ou 3 ans, et sinon ce sera à ce moment-là qu'une démarche pourra se programmer dans le temps.

Alors prudence ... et patience, de toutes manières.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   17/9/2008, 14:55

Justement, ce qui m'inquiete le plus est qu'elle a 36 ans maintenant.
Et je sais que l'empathie n'est pas une maladie. Je cherche juste un moyen de faire de la psychologie avec une personne qui sait tout ce que je vais faire et dire... Je trouve ca difficile.
Et comme je l'ai dit plus tot, elle est droguee par des antidepresseurs.

Sunai, qui beau avoir 16 ans legalement et physiquement est un peu plus mature que l'on le croit rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   17/9/2008, 16:17

Sculler a écrit:
Ce n'est pas en luttant contre l'empathie que la personne a le plus de chances de réussir à remettre de l'ordre dans ses idées, mais en agissant de manière globale sur la perception qu'elle a d'elle même.

Je rajouterais, plus tu combattras, et plus tu auras raison de te battre. Ceci n'est qu'un cercle vicieux.

Sunai, si ton amie ne vas pas bien et que tu as peur pour sa vie, il y a toujours la possibilité de l'hospitalisation. Puisque si elle se tue, il n'y aura plus rien a faire. (Et souvent, cela offre un peu de repos au malade.

Et si l'empathie est à ce point insupportable, elle peut demander que ça arrête. Le demander dans tout son corps....

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   17/9/2008, 22:17

Elle n'est pas vraiment en etat de combattre grand chose en ce moment.
C'est pas l'empathie qui lui est insupportable en lui meme.
C'est qu'avant elle pouvait se refermermer un peu psychiquement. Mais depuis qu'elle a commence a prendre des anti-depresseurs, elle semble comme si elle se drogue (comme Fran avec la biere, mais en moins sensible)
Et Elle parle comme elle pense, je veux dire que lorsqu'elle parle en discution libre, j'ai l'impression qu'elle dit tout ce qui passe par sa tete ; elle passe d'un sujet a un autre puis revient en arriere.



P.S.Desole si je n'ai pas le meme vocabulaire pour definir les memes choses, mais tout est subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   20/9/2008, 18:47

Cher Sunai !

Je suis très sensible à ce que tu décris, car je suis moi-même souvent victime de mon "empathie", et surtout de mon hypersensibilité....

Mais les réponses qui t'ont été données me paraissent profondément justes. Sculler, en particulier (je ne suis pas toujours d'accord avec lui, mais là je reconnais qu'il a été pertinent...) explique avec beaucoup de clarté comment on doit arriver à laisser son corps, son âme et son esprit, selon les moments, gouverner notre vie ; chez un individu en bonne santé physique et psychique, cette autorégulation s'opère automatiquement ; mais chez une personne déséquilibrée par un traitement, comme c'est le cas de ton amie, il faut D'ABORD, me semble-t-il, s'assurer que son état n'est pas une conséquence iatrogène du traitement en question.

Je me permets de pointer ce fait, car je connais bien les antidépresseurs et tous les genres de psychotropes (malheureusement...) ;
1) question, qui n'est PAS anodine : est-ce un psychiatre ou un généraliste qui lui a prescrit ces antidépresseurs ? attention, la plupart des généralistes ne connaissent pas vraiment l'utilisation de chaque molécule, et n'en maîtrisent pas les effets secondaires ; la molécule choisie ne lui convient peut-être pas.

2) est-ce un antidépresseur type "inhibiteur de la recapture de la sérotonine" ,ou "inhibiteur de la monoaminoxydase" (IMAO) ? ils ne conviennent pas du tout aux mêmes personnes !

3) prend-elle, ou a-t-elle déjà pris, d'autres substances de type psychotrope (benzodiazépines, normothymisants, barbituriques, etc...) ?

Je pense, comme Jidty, qu'un séjour dans une unité spécialisée réservée aux dépressifs pourrait ponctuellement l'aider ; je connais bien ce genre d'établissements, ce n'est pas du tout ce que les gens imaginent, l'"hopital psychiatrique" a bien changé depuis un siècle ! ...

Les antidépresseurs peuvent être d'une grande aide, ils peuvent même sauver la vie ! encore faut-il que la bonne molécule soit donnée à la bonne personne, aux bonnes doses....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   20/9/2008, 21:04

Les reponses :
1)c'est son psy qui les lui a prescrit (il y a quelques annees, j'ai meme appris pourquoi. voir MP)

2) je ne sais pas, je n'ai pas fait gaffe. Je verrai ca des que je le pourrai.

3) Etes-vous surs que ca n'aurait pas l'effet inverse ?
Parce qu'elle a aussi fait une demonstration d'un autre don (je ne suis pas sur de son nom, donc je le decris) Elle est capable, au contact d'un objet de savoir le passe de l'objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Empathie.. y en a mare!   Aujourd'hui à 00:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Empathie.. y en a mare!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'empathie
» [Fiche] Développer mon empathie.
» l'empathie est t'elle un pouvoir comme la télépathie?
» Un peu d'empathie s.v.p.
» Du nouveau sur l'empathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Phénomènes Psi -
Sauter vers: