Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rituels runiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: rituels runiques   20/11/2006, 14:51

Les Runes



Anciennement gravées dans le bois ou dans la pierre
Le Futhark est le nom de l'alphabet runique défini par la valeur phonétique des six premières lettres qui le composent :
Fehu Uruz THurisaz Ansuz Raidho et Kenaz.

Au-delà d'un simple alphabet divinatoire, le Futhark est un système magique élaboré et puissant.

C'est un alphabet de correspondances analogiques comme les 12 signes du Zodiaque, les 22 arcanes du Tarot ou les 64 hexagrammes du Yi King, il permet de créer vos propres rituels ou aussi des talismans.
(Il n'y a pas qu'un seul alphabet runique, mais plusieurs car les Runes sont parties de la scandinavie pour s'étendre dans toutes les cultures celtes et germaniques).



Rune 1: Fehu, feu, feh, fé, foeh, feoh, faihou ou faihu

Valeur phonétique : f de feu
Les cornes d'un troupeau de bovins.
L'argent, les richesses, le troupeau, le bétail.
Pour renforcer les pouvoirs psychiques. Être un canal pour la projection de puissance (fehu est la rune pour projeter). Attirer vers l'individu la puissance du soleil, de la lune, des étoiles. Permettre le développement personnel et social. Accroître la fortune personnelle.
Passe magique:
Face au soleil, les deux bras tendus vers le haut, le gauche un peu plus haut, les doigts pointés pour diriger la puissance. Les paumes tournées vers le bas pour attirer la force.
Analogies
Couleurs : couleurs du feu qui jaillit comme la lave des volcans.
Animal : le cerf, représentant la puissance masculine et fécondante de la nature.
Arbre : le noisetier, précoce et impatient.
Pierres :le grenat, rouge comme le sang (passions),la rhodonite , rose et noire (les extrêmes).
Symbolisme:
Cette première lettre évoque l'idée de mouvement et d'impulsion primordiales. Il s'agit d'une force jaillissante qui va ouvrir un cycle évolutif. Cette énergie est force et mouvement. La lettre Fehu peut aussi être associée à l'instinct, l'énergie pure émanant de zones très profondes de notre psychisme: c'est la volonté instinctive de créer, de goûter à l'expérience de la vie. Les idées d'abondance et de richesse lui sont également associées, car elle désigne une énergie jaillissante qui n'a pas de limites, et qui est la base de toutes nos créations. C'est la force fondamentale, l'étincelle qui permettra le démarrage. Le symbole du bétail rassemble à la fois ces notions de force instinctive et d'abondance matérielle.



Rune 2: Uruz, ùrus, ùr, our, ourr et ourouz

Valeur phonétique : u, v, ou, de Ourse (un des symboles de la mère).
La Pluie (L'eau fertilisante, la gestation)
la force originelle des Aurochs.
Passe magique
Courbé à la ceinture, le dos horizontal et parallèle au sol. Bras et doigts tendus vers le sol. La tête tournée vers l'est.
Analogies:
Couleur : le bleu de la nuit dans laquelle scintillent les étoiles.
Animaux : les bovidés en général, la vache (symbole de la mère).
Arbres : le bouleau consacré à la déesse Mère, le sureau qui soigne et guérit.
Pierres : la pierre de lune, mais surtout l'azurite (couleur du ciel étoilé), ou les calcites ramassées dans les grottes.
Symbolisme:
Fehu (l'énergie primordiale) a besoin d'un réceptacle afin d'accomplir le processus créateur. Uruz est ce réceptacle, et est donc en relation avec l'archétype de la mère. Elle désigne le pouvoir de gestation qui permet de donner une forme. Uruz est un sanctuaire au sein duquel s'accomplit le miracle de la vie. Elle renferme toute la sagesse intuitive, et la disponibilité de la Mère sur le plan cosmique. En elle se trouvent à l'état latent, la générosité, l'amour, la force, et la vitalité.

Rune 3: Thurisaz, thiuth, thauris, thora, thorn, thurs ou thursi.

Valeur phonétique: th étouffé comme dans l'anglais «thorn». Entre le d et le t.
Le Géant.
Le Marteau du dieu Thor qui combat les géants.
L'épine sur une branche.
Pour détendre (de façon active). Détruire les ennemis, maudire. Éveiller la volonté par l'action. C'est l'ennemi des forces hostiles. Force de destruction ou de défense. Puissance en mouvement. Régénération.
Passe magique:
Face à l'est ou au sud. Se tenir debout, coude gauche courbé, main gauche sur la hanche, avec la paume sur l'os du bassin.
Analogies
Couleur : le rouge vif et lumineux du feu de l'expérience.
Animaux : tous ceux qui sont combatifs et agressifs, mais surtout le scorpion.
Arbres : les arbres possédant des épines ou des aiguilles : aubépine,rosier,ronce, sapin.
Pierres : hématite (riche en fer), jaspe rouge (symbole du combat spirituel).
Symbolisme:
Représente la rencontre avec le monde terrestre et la blessure qu'elle provoque au moment de la naissance. Le géant est celui qui est né, il est un être instinctif dont la conscience spirituelle n'est pas encore totalement ouverte. Il vit et existe sur un plan matériel et terrestre. Thor est le seul dieu capable de mettre efficacement en péril les pouvoirs hostiles des géants. Grâce à son marteau, il est protecteur et défenseur. L'épine dont il est question est celle qui réveille et stimule par l'expérience. Le fruit de l'union de Fehu et Uruz (les deux Runes précédantes) est la vie, et cette vie est tout d'abord instinctive et inconsciente (comme le géant). Mais les multiples expériences d'éveil amèneront la conscience (la Rune suivante), et le géant s'éveillera et deviendra un homme. C'est un processus d'enfantement.

Rune 4: Ansuz, ansur, unsur,oss, ôs, àss ou aza.

Valeur phonétique : a (o dans le futhork anglo-saxon)
Le manteau du dieu Odin
flottant dans le vent
Pour accroître les pouvoirs magiques, les dons de clairvoyance. Développer le pouvoir de suggestion et d'hypnotisme. Acquérir la sagesse, l'inspiration et communiquer avec les dieux. Bannir la mort et la peur par la connaissance.
Passe magique:
Face au nord ou à l'est. Debout et droit. Les deux bras tendus parallèlement, à peine inclinés vers le bas, avec le bras gauche plus bas que le droit.
Analogies:
Couleur : le bleu du mystère, ou encore, celui du ciel.
Animaux : tous les messagers du ciel, et surtout, les corbeaux, les corneilles, les oies.
Arbres : le frêne (inspiration poétique, prophétie), le tilleul (imagination, réceptivité).
Pierres : le lapis lazuli, le saphir, l'agate, l'aigue-marine, pierres du ciel et de l'eau.
Symbolisme :
Désigne un dieu, une divinité ancestrale et peut être Odin lui-même. Il faudra cependant remarquer que la lettre a deux branches, qui représentent probablement les dons qu'odin fit au premier homme et à la première femme. Ansuz est le souffle, la conscience qui s'ajoute à la Rune précédente pour faire de l'être instinctif (le géant) un être humain. Aprés le souffle (la vie), premier des dons offerts à l'humanité, le second est la conscience. Ansuz (cadeau des dieux) est donc le principe de la connaissance. Avec le souffle vient la conscience. Cette Rune représente aussi l'inspiration, et le pouvoir du verbe, tel qu'il peut être expérimenté par le poète. Verbe, musique et incantation. La poésie est un chant sacré, et l'inspiration est une forme d'extase à travers laquelle se manifeste le contact avec le monde divin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 14:52

Rune 5: Raidho, raidha, rad, ràdh, reid ou reidh.

Valeur phonétique : r
Le char solaire, une roue, un chariot, une chevauchée...
Le voyage, le chemin, la quête.
Accéder au guide intérieur. Aller vers les processus naturels.Progression et avancement. Épouser les rythmes cosmiques.Les lois cycliques, les rythmes.
Passe magique:
Se tenir droit face au sud. Coude gauche plié, paume de la main gauche sur l'os de la hanche. La jambe gauche, ne touchant pas le sol, doit former un léger angle latéral avec la jambe droite. Le bras droit est solidement maintenu le long du corps.
Analogies:
Couleurs : le bleu azur, et le rouge lumineux de l'action.
Animal : le faucon.
Arbre : le chêne, image de l'ordre du monde.
Pierres : la topaze, le rubis, la sodalite.
Symbolisme:
C'est la progression, la quête, l'élan vers l'avant. Pour que cet élan soit conforme à ce qui a été enseigné par la Rune précédente, il est nécessaire qu'un plan de progression soit établi afin que l'ordre révélé soit respecté. C'est pourquoi, elle est aussi la Rune de l'ordre, des valeurs, et de l'éthique. Elle est en relation avec les codes d'honneur, et la loi. Et cette dernière image évoque naturellement celle du chevalier qui résume bien le symbolisme profond de Raidho, car on y voit l'idée d'avancement et de progression, en même temps que l'idéalisme, et l'adhésion à un code d'honneur.( Par extension, le rituel, le rythme et la danse lui sont aussi associés).

Rune 6 :Kenaz, ken, kustna, cén, kano ou kaun

Valeur phonétique : k
La flamme maîtrisée de la torche,
inflammation, furoncle, blessure.
Renforcer ses aptitudes.Energie controlée. Développer l'inspiration, l'amour et la concentration.Opérer des régénérations, des guérisons.
Passe magique:
Se tenir droit, bras droit tendu et levé à 145°, bras gauche baissé d'autant (les deux bras formant donc un angle de 90°). La paume droite est levée, attirant la puissance tandis que les doigts de la main gauche sont pointés vers le sol, projetant les manifestations.
Analogies :
Couleur : le rouge orangé de la flamme de la torche.
Animal : le dragon - énergie tellurique primordiale qu'il faut apprendre à domestiquer.
Arbres : le pin, ou le coudrier cher aux sourciers ou aux sorciers.
Pierres : la cornaline, l'opale de feu.
Symbolisme :
C'est le feu de l'âtre, de la forge, du foyer, le feu intérieur domestiqué. Le feu en état de contrôle, c'est le pouvoir créateur canalisé. C'est pourquoi cette Rune est celle de l'artiste ou de l'artisan, ou encore, du magicien. Le feu sous contrôle permettra aussi de donner une autre apparence aux choses - c'est un processus de transformation et d'alchimie contrôlé, dans lequel la purification par les flammes est une étape importante.

Les Runes suivantes:
Rune 7: Gebo, giba, geofu, gyfu, gipt.

Valeur phonétique : g dur, de gaieté ou gâteau.
la croisée de deux poutres,la croix,
la rencontre de deux énergies,le mariage,
don, offrande, hospitalité, générosité.
Engendrer une union mystique.Magie sexuelle. Accroître les pouvoirs magiques. Acquérir la sagesse.
Passe magique:
Se tenir jambes écartées, pieds droits, genoux immobiles. Les bras sont tendus en forme de X, les mains directement dans le plan des pieds.
Analogies:
Couleurs : la rencontre du bleu du ciel et du vert de la mer, la naissance de la couleur turquoise.
Animaux : l'abeille (généreuse par le miel qu'elle nous donne), le dauphin (créature d'amour et de bonté), la baleine (fusion).
Arbres : tilleul (bien aimé du peuple), pommier (arbre de l'amour).
Pierres : rhodochrosite, jade, malachite.
Symbolisme:
Pouvoir d'harmonie et d'union, cette rune représente ce qui est échangé. C'est la Rune du don et du partage, elle désigne les cadeaux que les Dieux ont offerts à l'humanité, mais elle désigne aussi la générosité dont l'homme peut être capable. On apprend à donner généreusement lorsque l'on est devenu créateur, et inversement la créativité implique le don.

Rune 8 Wunjo, winja, wynn, vend.

Valeur phonétique : w, comme le « oua » de ouate.
la bannière du clan ou de la tribu.Une girouette.
Pâturage, plaisir, délice, joie, espoir.
Renforcer les liens et attaches. Invoquer la fraternité et l'harmonie. Amener la joie et le bien-être.
Passe magique:
Se tenir droit les deux jambes serrées. Le bout des doigts de la main gauche sur le sommet du crâne. Bras droit le long du Corps.
Analogies:
Couleurs : le jaune, le bleu et le vert.
Animaux : tous ceux qui vivent en communauté.
Arbres : le chêne tutélaire (qui rassemble son petit monde autour de lui), ou le châtaignier (symbole du père de famille).
Pierres : aventurine, lapis lazuli.
Symbolisme:
Après le don l'harmonie est expérimentée au sein du groupe humain. Il y a eu partage et échange, et il en découle la cohésion. La bannière est le symbole autour duquel se réunissent les hommes adhérant à un même idéal ou descendant d'une même origine. L'idée d'harmonie au sein du groupe humain appelle la joie, le plaisir, le bonheur. C'est le moment où l'individu est intégré dans le groupe et reconnu comme une cellule d'un corps plus vaste.

Rune 9: Hagalaz, haglaz, hagl, hoegl, hagall

Valeur phonétique : h , de hache.
Grêle, grêlon (unité et noyau),oeuf de glace.
Le flocon de neige.
Deux poutres droites reliées: colombage ( H )
évoquant l'idée de structure, ou de charpente.
Développer la connaissance. Permettre l'évolution. Protéger.
Passe magique + incantation:
(d'une grande puissance)
..l. Se tenir droit les bras en croix, paumes tournées vers le haut. Face au nord, inspirer le plus profondément neuf fois ; puis se tourner dans le sens du soleil (du nord vers l'est), et chanter «hu ha hi he hu». Répéter cela dans les quatre directions, pour finir de nouveau au nord.
..2. rune N : nu na ni ne no (au premier tour) hu ha hi he ho (au second).
..3. rune E : e e e e e e e e e e (au premier tour) hu ha hi he ho (au second).
..4. rune I : i i i i i i i i i i (au premier tour) hu ha hi he ho (au second).
..5. rune M : m m m m m m m m m m (au premier tour) hu ha hi he ho (au second).
..6. rune T : tiwaz tiwaz tiwaz (au premier tuur) hu ha hi he ho (au second).
..7. rune G : gu ga gi ge go (au premier tour) hu ha hi he ho (au second).
Treize tours sont effectués au cours de cet exercice. Videz votre esprit de toute pensée pendant cette opération. Tentez de faire le vide dans votre conscience.
Analogies
Couleurs : bleu clair et blanc.
Animal : le castor, meilleur « charpentier » du règne animal.
Arbre : le chêne est le centre, l'arbre-roi, rappelant que l'univers est centré.
Pierres : cristal de roche, célestine.
Symbolisme:
Le grêlon est le symbole d'un noyau, d'une unité.Cette rune est le symbole du noyau profond de l'être, son centre, son unité interne. Après l'extériorisation sociale, l'être revient à lui-même et découvre sa structure interne profonde. Ceci ne se réalise pas sans une certaine crise ou une certaine blessure,la grêle (symbole de cette Rune) peut aussi blesser.

Rune 10: Naudhiz, nauths, nied, nyd, naudh :

Valeur phonétique : n, de nécessité.
= le piquet et l'archet, qui le fait tourner pour allumer le feu vital.
Le feu du sacrifice. Besoin, contrainte, obligation du destin.
Maîtriser la détresse. Utiliser la force de «résistance» . Éliminer haine et conflit. Reconnaître le besoin personnel.
Passe magique:
Debout, le bras droit levé à l'oblique et le bras gauche baissé dans le prolongement du droit. Dire «oepandi nam ». Après avoir dit la formule, poser les mains sur les hanches.
Analogies:
Couleurs : le noir et le rouge.
Animaux : le chien, et ceux qui donnent l'impression d'être victimes.
Arbres : le hêtre rigoureux et endurant, et le sapin.
Pierres : l'onyx, l'obsidienne.
Symbolisme:
Avec les idées de nécessité et de sacrifice,c' est une Rune un peu dure. Mais tout dépendra du niveau de conscience par lequel on l'expérimente. Cela demande un certain sacrifice des habitudes ou mécanismes avec lesquels nous avons construit notre vie. Le feu du sacrifice, ce sont les crises, les épreuves ou les réorientations qui assainissent notre vie. Elles font partie d'un processus de purification. La détresse naît de la non acceptation de l'épreuve, ou de l'incapacité à lui donner un sens.

Rune 11: Isa, eis, is, iss

Valeur phonétique : i de isolé
= Le glaçon, ou la vague glacée des origines.
Antimatière.La glace, principe de concentration.
Annihiler, arrêter les forces indésirables. Pouvoir contrôler les autres êtres.
Passe magique:
Se tenir debout, bras serrés le long du corps puis bras tendus au-dessus de la tête, les paumes se touchant.
Analogies:
Couleurs : le noir et le blanc.
Animaux : le phoque, l'ours blanc (associés aux glaces).
Arbre : le sapin, souvent associé à la neige.
Pierre : tourmaline (sous la forme de bâtonnet).
Symbolisme:
Isa représente la personnalité constituée autour de ce qu'elle a d'unique et d'essentiel. La glace évoque la cristallisation, la matérialisation, ou la concentration. Il s'agit de se concentrer à nouveau sur soi, afin de retrouver son unité, le moi n'est plus dépendant du groupe, il est seul et indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 14:53

Rune 12: Jera, jér, gera, gér, aar, ôr.

Valeur phonétique: j (prononcée "i" comme dans «iota»). Au cours de la période tardive du vieux norrois, après 600 environ, l'initiale "j" disparut dans les dialectes nordiques occidentaux et, dès lors, la rune représenta le "a".
=le cycle été/hiver.Cycle de la vie, du Soleil.
Année, moisson, bonne saison, fruit,récolte.
Développer la fécondité, Amener paix . Illuminer. Concrétiser le mystère.
Passe magique:
Se tenir droit, bras droit plié, le pouce de la main droite touchant le sommet du crâne. Le bras gauche plié selon le même angle que le droit, mais le bout des doigts de la main gauche touchant l'os de la hanche gauche.
Analogies:
Couleurs : le bleu azur du ciel d'été, et le jaune des moissons.
Animaux : l'hirondelle, la cigogne associées aux saisons.
Arbres : les arbres fruitiers.
Pierres : la citrine, la pierre de soleil.
Symbolisme:
Le temps qui passe à travers ses cycles et qui présente à l'homme la succession des saisons, le retour périodique des mêmes expériences. La bonne saison évoque l'idée de récompense venant après les efforts. Tout est en mouvement et finalement, tout revient toujours au point de départ. La répétition des cycles est sécurisante lorsque l'ego a besoin de stabilité, mais elle peut être une source de routine, d'emprisonnement lorsqu'il a soif de liberté. A travers les saisons, le ciel et la terre s'unissent et se séparent pour produire les fruits terrestres.

Rune 13: Eihwaz, iwaz, yr, eiwhas,éoh, ihwar

Valeur phonétique : incertaine - quelque part entre e, ei, i et L Cette rune est essentiellement un signe magique servant rarement pour écrire.
l'if, sorbier des oiseleurs, arc en bois d'if.
Le tronc de l'arbre universel, l'Arbre sacré,
probablement celui qui servit au sacrifice du dieu Odin.
Sur la forme, on peut deviner un double crochet, unissant le monde d'en haut au monde d'en bas.
S'initier à la sagesse de l'arbre du monde. Se libérer de la peur de la mort. Se souvenir des existences passées.
Passe magique:
Se tenir debout, les deux bras tendus vers le bas formant un angle de 50° par rapport au corps. La jambe gauche (ou droite) est levée formant un angle identique.
Analogies:
Couleurs : le rouge et le noir, mais le rouge domine.
Animal : le serpent (la mort et l'éveil de la conscience).
Arbre : l'if, aux branches duquel s'est pendu Odin.
Pierres : cristal de roche, topaze, bois fossilisé.
Symbolisme:
Dans la tradition runique, l'arbre est le lieu privilégié où s'accomplit l'initiation. Dans le cas d'odin, il s'agit d'un if - arbre de mort ce qui fait de cette Rune celle de la mort initiatique. C'est la marque des renversements, bouleversements, remises en question. Après l'expérience des cycles et des répétitions,on marque une rupture, une cassure dans le rythme pour permettre le passage à un autre niveau d'expérience. C'est le sens profond de la mort, passer sur un autre plan de réalité et de perception.

Rune 14: Perthro, perd, petra, peodro, pairthra, peordh

Valeur phonétique : p de passé.
Procédé pour tirer au sort, cornet à dés ou godet à dés, évoquant l'idée de hasard et de destin.
La divination,la danse, le jeu.
Pratiquer la divination Transformer une idée en acte magique.
Passe magique:
Assis sur le sol, le dos droit. Soulevez les genoux en tenant vos pieds à plat sur le sol. Posez vos coudes sur vos genoux, les avant-bras inclinés vers l'avant. Face à l'ouest.
Analogies:
Couleurs : noir, bleu nuit.
Animaux : corneilles (annonciatrices de Destin).
Arbres : hêtre et pommier (austérité et connaissance).
Pierres : onyx, améthyste.
Symbolisme:
Le Destin en tant que puissance en action dans l'Univers. En termes runiques, elle désigne ce qu'il y a de plus spécifique et de plus particulier en nous et qui constitue notre devenir, si nous avons le courage de l'accepter. Le mécanisme du destin, le Karma, c'est la loi de cause à effet. Tous les actes semés auront des conséquences, et cela fait aussi partie du Destin de l'homme que d'assumer les conséquences de ses actes. Cette Rune est aussi celle de la divination . Elle représente un état intérieur où le Destin est révélé, intériorisé, assumé.

Rune 15: Elhaz,algiz, algis,eolh, ihwar

Valeur phonétique : un z grammatical final, qui devint le r final du vieux norrois.
= force protectrice,les bois de l'élan, les branches et racines de l'arbre,
un cygne en vol, ou une main écartée, les walkyries.
La Rune semble servir d'antenne, de capteur. Une main ouverte dans un geste de protection.
Communiquer mystiquement avec les autres mondes. Renforcer la chance.
Passe magique:
1 Se tenir droit les bras tendus et levés latéralement.
2 Conserver les bras dans la même position, mais à genoux, assis sur les talons. Garder le torse vertical avec la tête légèrement penchée en arrière.
3 Même position des bras, mais genou droit au sol, pied gauche en avant, cuisse parallèle au sol.
Analogies:
Couleurs : le bleu du ciel, et l'or du soleil.
Animaux : l'élan, le cygne, l'oie (messagers de l'Autre Monde et protecteurs).
Arbre : le chêne protecteur, demeure des esprits protégeant le groupe.
Pierres : l'aigue-marine, la chrysocolle.
Symbolisme:
Cette rune va révéler quel est le véritable destin de l'homme, c'est le monde de l'âme, c'est la communication avec le divin. Elle a la forme d'un homme qui tend les bras vers le ciel, en un geste d'invocation. Rune liée aux Walkyries, esprits protecteurs, filles d'Odin, accueillant les âmes des guerriers morts au combat pour les conduire au Walhalla, leur demeure jusqu'à la fin des temps. Ouverture et contact avec une autre dimension. Cette expérience peut être dangereuse ou fatale pour qui n'y est pas préparé, car cette Rune évoque aussi un danger dans certaines traditions runiques. La main ouverte représente aussi la protection, ainsi que le fait de dissimuler et de rendre mystérieux.

Rune 16: Sowilo, sowelu, saugil, sighel, sigil,sol

Valeur phonétique : s de soleil
soleil, la roue solaire sacrée qui devient la foudre, le succés.
Renforcer les centres psychiques. Augmenter la volonté . Guider vers 1'« illumination ». Garantir le succès par la volonté .
Passe magique:
S'accroupir, mollets et cuisses joints sur toute leur longueur, fesses sur les talons. Garder le torse vertical, les bras posés sur les cuisses. puis pliez les bras sur les côtés pour que les articulations des coudes et des genoux forment la rune.
Analogies:
Couleurs : blanc et or du soleil, sur fond d'azur.
Animaux : l'aigle (qui s'élève pour contempler le soleil) , le lièvre (rapidité).
Arbres : le chêne fort et majestueux, le laurier.
Pierres : la topaze, la citrine, l'ambre.
Symbolisme:
Le véritable destin de l'homme est l'âme qui peut fusionner avec ses semblables dans un véritable esprit d'osmose et de communion. Force et noyau du soleil, cette rune est la source de toute vie et de toute lumière. Les âmes émanent de lui et convergent vers lui. C'est la source de l'illumination,la pleine clarté, la compréhension de tous les mystères. Cette Rune est donc aussi celle des enseignants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 14:54

Rune 17: Tiwaz, teiws, tir, tiu, tyr.

Valeur phonétique : "t" de tête ou temple.
= la voûte du ciel, et parfois la pointe de la lance ou le fléau de la Balance.
Le dieu céleste Ziu, Tir ou Tyr,dieu d'ordre et de justice, gloire
Obtenir de justes victoires . Développer la « force de la foi » en magie .
Passe magique:
Se tenir droit, les bras tendus, baissés et légèrement écartés, selon la forme de la rune. Paumes face au sol. Pour invoquer sa force.
Analogies:
Couleur : bleu roi.
Animal : l'ours royal.
Arbres : châtaignier, chêne (arbres pères).
Pierres : Lapis lazuli, sodalite, saphir.
Symbolisme:
La conséquence de l'illumination est la « montée au ciel ». Il faut cependant enlever au mot « ciel » sa connotation chrétienne. Le ciel est le territoire des dieux, c'est le monde de la conscience et de l'intelligence ; ce n'est pas le paradis, c'est tout simplement un autre plan de l'univers. Le ciel est le monde divin. Le principe du père est en relation avec le ciel, alors que le principe de la mère est en relation avec la terre.

Rune 18: Berkano, bairkan, beorc, bjarkan.

Valeur phonétique : B de bébé.
Seins de la terre mère.
La déesse-bouleau, brindille de bouleau
Renaître en esprit. Renforcer le pouvoir du secret.
Passe magique:
Se tenir droit, le coude gauche plié, la paume gauche sur la hanche. Le genou gauche plié, les talons se touchant. Le pied gauche formant un angle de 90° avec le pied droit. Le coude et le genou forment les angles de la rune B.
Analogies:
Couleurs : vert de la nature au printemps, brun et noir de la nature en automne.
Animaux : le sanglier et la laie, images de la déesse terrestre.
Arbre : le bouleau (arbre de la mère).
Pierres : calcédoine, pierre de lune, agate mousse.
Symbolisme:
C' est la déesse mère. Chez les peuples nordiques, elle est souvent représentée par le bouleau. On peut y voir une allusion au processus de la réincarnation. Le plan terrestre est celui des naissances et des morts. La mère nous donne vie et naissance, et à la mort, nous retournons à la terre mère. C'est la Rune de toutes les naissances.

Rune 19: Ehwaz, ehwo, afhws, eh, for

: les deux chevaux Valeur phonétique : e
Le cheval, les deux chevaux,
les dieux ou héros jumeaux sous la forme de chevaux
Faciliter le «voyage de l'âme» à travers les mondes . Procurer confiance et loyauté. Augmenter sa rapidité en tout.
Passe magique:
Se tenir droit, les deux bras formant une barre oblique, le gauche pointé vers le haut, le droit vers le bas pour former une variante de la rune E .
Analogies:
Couleurs : le jaune, le vert et le bleu.
Animaux : le cheval, l'écureuil (pour leur mobilité).
Arbre : le frêne (arbre du voyage astral).
Pierres : l'agate, l'opale.
Symbolisme:
Rune de dualité. Cependant, elle n'exprime pas l'union mais l'alternance, le mouvement, l'oscillation. Entre le monde terrestre et céleste. Elle doit elle-même créer l'harmonisation entre ces deux règnes. Après être redescendue sur la terre, elle remontera au ciel pour redescendre à nouveau, et ainsi de suite jusqu'à la fin des temps. Une des caractéristiques du cheval est le mouvement, et c'est précisément ce que cette Rune représente. Le mouvement du cheval implique aussi l'aventure, la découverte, et c'est aussi le propre de cette Rune. Le cheval est également un véhicule...

Rune 20: Mannaz, manna, mann, madhr

Valeur phonétique : M de mûr.
l'humain, l'homme(par rapport à la femme),
l'ancêtre divin et le père du ciel
Réaliser la structure divine dans l'homme. Accroître les pouvoirs de l'intelligence, de la mémoire et de l'esprit en général. Ouvrir le troisième oeil.
Passe magique:
Se tenir droit, les coudes levés, les avant-bras croisés devant le visage ou derrière la tête. Utiliser le stadha de l'ancienne rune Z, qui devint la rune M madhr du Futhark récent. Dans les deux cas, le stadha augmentera la puissance de la tête .
Analogies:
Couleur : turquoise (unit le bleu du ciel et le vert de la nature terrestre).
Animaux : le renard (dans sa double nature, sage et voleur, ressemble à l'homme). Et pourquoi pas l'homme lui-même.
Arbres : l'érable (double et écartelé, comme l'homme), le houx.
Pierres : la turquoise, l'améthyste, la chrysocolle.
Symbolisme:
En cette Rune, les pôles ont fini par s'harmoniser pleinement pour donner naissance à l'Humain sur le plan cosmique. C' est l'homme, mais ce n'est plus l'homme sur le plan habituel et commun, c'est l'humanité entière sur le plan des archétypes les plus élevés. En elle, le divin et le terrestre se sont unis pour l'éternité. Cette rune est donc un pont entre le monde actuel et le monde futur, elle est l'espérance d'une plus large réalisation, et les qualités les plus positives de l'humain lui sont associées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 14:54

Rune 21: Laguz, lagus,lagu, lögr.

Valeur phonétique : L de lac.
la mer,le lac, l'eau, un corps liquide, une vague.
L'énergie vitale et la croissance organique
(les feuilles vertes à croissance rapide du poireau)
Guider à travers les difficiles épreuves initiatiques. Accroître le « magnétisme ». Développer la «seconde vue ».
Passe magique:
Se tenir droit les deux bras étendus devant soi et pointés vers le bas. Les paumes sont tournées vers le sol, mais on peut aussi essayer avec les paumes vers le haut.
Analogies:
Couleurs : vert, blanc, bleu (l'eau, la nature, et le ciel).
Animaux : le dauphin, le saumon.
Arbres : le pommier (initiation), le saule, le frêne (se développent dans l'humidité).
Pierres : les galets, l'opale, et aussi le corail.
Symbolisme:
Laguz évoque tout ce qui croît et se développe, c'est pour cela que l'image de l'oignon ou du poireau se développant verticalement lui est associée. La mer et l'eau constituent les éléments de base de la vie et du développement. Ainsi l'idée de croissance souligne que la quête de l'équilibre et de la perfection n'est jamais achevée. Cette quête se renouvelle et se développe. Cela semble signifier également que la réalisation de l'homme idéal, en tant que pont entre le terrestre et le céleste, n'est qu'une étape. Il s'agit bien sûr d'une étape fondamentale, mais ce n'est pas la dernière. Lorsque l'homme aura retrouvé son équilibre divin et premier, il lui restera encore à bâtir un nouveau monde et à exercer sa créativité d'une façon plus éclairée. La vague, la marée, la mer, l'océan évoquent aussi l'idée de lâcher prise, de se laisser porter par l'énergie et de suivre la direction qu'elle prend.

Rune 22: Ingwaz, enguz, iggws, ing, Yngvi.

Valeur phonétique : ng comme dans ping-pong.
= le dieu ou le héros Ing,le dieu de la Terre,
un homme, un homme et son sexe. Gestation, oeuf ou graine.
Garantir la réussite de rites de fertilité. Permettre la méditation, la concentration d'énergie et de pensée. Libérer soudainement l'énergie.
Passe magique:
Se tenir droit, les doigts de la main se touchant au-dessus de la tête, les coudes formant des angles selon la forme de la rune, puis les doigts de la main se touchant juste devant les organes génitaux, les coudes pliés pour former les angles de la rune NG.
Analogies:
Couleurs : jaune, brun, noir, vert (les couleurs de la terre).
Animal : le bouc (symbole de génération, FREYR est le dieu associé à cette Rune).
Arbres : l'aubépine, et le charme (liés à la procréation).
Pierres : la pierre de lune, le corail.
Symbolisme:
Cette Rune représente le dieu de la fécondité et l'acte créateur. Mais nous pouvons deviner au regard de la forme géométrique qu'il s'agit d'un potentiel intériorisé, concentré, replié sur lui-même. Cette Rune fait un peu songer au symbole de l'oeuf. Celui-ci contient en lui assez d'éléments pour développer une vie complète et organisée, mais il doit encore éclore. C'est donc la Rune de la concentration du pouvoir créateur avant sa pleine manifestation. C'est aussi une Rune qui parle de cohérence, d'organisation fonctionnelle, de construction et de matérialisation. Sur le plan alchimique, cette Rune est l'athanor qui donnera naissance à la pierre philosophale.

Rune 23: Dagaz, dags, doeg, dagr.

Valeur phonétique : d ou th comme dans l'anglais «the».
Le jour, l'équilibre entre la nuit et le jour, la lumière du jour.
Atteindre un instant mystique par la pénétration du secret du paradoxe odinique. Recevoir une inspiration mystique, le don d'odin.
Passe magique:
Se tenir droit, bras croisés devant la poitrine en forme de rune D, les doigts touchant les épaules.
Analogies:
Couleurs : bleu lumineux et blanc.
Animal : le coq (annonçant le lever du jour).
Arbres : le bouleau, les sapins liés à la lumière.
Pierres : oeil de tigre, pierre de soleil.
Symbolisme:
Le moment particulier de l'aube renferme en lui-même toute la magie de cette Rune. C'est un moment d'une profonde harmonie, et en même temps un moment d'éveil à la vie dans lequel on devine tout le potentiel d'expansion et de développement. Dagaz est une Rune d'alchimie et de transmutation par l'équilibre des énergies opposées et contraires. Elle représente un réveil après un long sommeil qui n'était en fait qu'une préparation. A ce stade, nous sommes proches de l'accomplissement, l'humain a réalisé le processus évolutif, il s'est transformé lui-même et a exercé son pouvoir créateur pour permette l'évolution de son environnement. La Rune suivante lui donnera sa récompense et couronnera l'oeuvre.

Rune 24: Othala, othal, éthel, ôdhal.

Valeur phonétique : O de osmose.
Cette Rune en rappelle d'autres. D'une part, elle semble composée de deux Kenaz, et d'autre part, elle ressemble à Ingwaz à laquelle on a ajouté Kenaz vers le bas.
patrie, propriété ancestrale,héréditaire, le clos des ancêtres, enceinte sacrée.
Maintenir l'ordre parmi les siens. Recueillir la connaissance héritées des générations passées. Acquérir richesse et prospérité.
Passe magique:
Se tenir droit, les jambes largement écartées, comme pour le stadha de la rune G, et les bras dans la position du second stadha de la rune NG, les doigts se touchant devant les organes génitaux.
Analogies:
Couleurs : or, rouge et bleu.
Animaux : les loups (pour leur vie communautaire).
Arbres : aubépine (sert à clôturer un territoire), pommier (immortalité spirituelle).
Pierres : fossiles, turitella, oeil de taureau.
Symbolisme:
La finalité du parcours runique : devenir l'héritier de ceux qui nous ont précédés en y apportant notre note particulière. La propriété ancestrale évoque l'idée d'un patrimoine spirituel à recevoir. Au terme du parcours initiatique des Runes, l'initié réintègre son héritage. Il reçoit la tradition et le pouvoir de ses ancêtres, de ceux qui l'ont précédé et ont accompli le chemin avant lui. Tout est accompli et réalisé. Il n'y a plus aucune distinction entre son individualité propre et la lignée de ceux qui l'ont précédé. Seule compte la petite note particulière qui est sa contribution à l'oeuvre.Les Runes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 15:11

Porté en talisman, il faut s'attendre un radical bouleversement dans notre vie selon ce que nous souhaitons atteindre. A porter à l'abri du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 15:11

Est-ce que quelqu'un peut m'aider à comprendre à quoi sert exactement la stavalk : trois triangles qui s'entrecroisent dans un cercle formé du Futhark ???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 15:13

Sculler
Master Argent



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1819
Localisation: Ailleurs

Les runes sont un alphabet magique très ancien et profondément enraciné dans l'inconscient de tous les peuples d'Europe occidentale et centrale. Au sens de Jung, ils constituent un archétype culturel. C'est pourquoi nous sommes souvent attirés par cet alphabet. Il résonne en nous dans des mémoires très anciennes.

L'aspect divinatoire est complexe, car toute combinaison runique est active et interfère donc avec la situation présente. Ce que je veux dire, c'est qu'en "tirant" des runes pour une divination, on introduit dans le lieu et le moment une combinaison qui va agir sur le sens du tirage.

Illustration : je tire la rune foeh (la première), et aussitôt elle agit sur le milieu, changeant les paramètres qui prévalaient avant son tirage. Elle ajoute donc son énergie à l'ambiance et influe sur la suite du tirage. Elle devient participante.

En fait, les anciens avaient sans doute une conception du temps qui leur permettait de s'affranchir de cette difficulté. Du moins, je pense que c'est une piste à explorer pour mieux comprendre le sens et l'usage magique des runes. Ils estimaient qu'il existait des interactions constantes entre passé, présent et futur, selon une logique qui nous échappe. Nous avons nous une perception linéaire (et fausse à mon avis) de l'écoulement du temps.

Aussi, la divination par les runes est difficile. Par contre, l'usage des runes pour composer des messages actifs est extrèmement facile ... et donc dangereux. C'est à manier avec beaucoup de précaution. En particulier, il faut penser toujours à limiter l'action dans le temps, au risque sans cela d'emballer les événements et aboutir à des effets fortements indésirables après avoir éprouvé les bénéfices.

C'est aussi une manière puissante de nuire à quelqu'un, mais les effets en retour sont à la hauteur de la nuisance !

Ce que j'ai écrit ci-dessus vaut aussi pour l'alphabet hébreu, dont les usages magiques sont identiques à ceux des runes. Mais dans un contexte qui n'est pas dans la tradition occidentale.

Sculler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: rituels runiques   20/11/2006, 15:13

WYRD



-Approche symbolique
:
Wyrd provient du nom collectif donné aux trois nornes qui tissent le fil du destin (Urd, la plus âgée; Verdandi et Skuld, la plus jeune) et qui représentent les trois phases du temps : le passé, le présent et l'avenir. Inséparables, les nornes n'existent que l'une par rapport aux autres. En fait, Wyrd régit le karma (loi de cause à effet) et l'évolution de chaque Etre Humain.
- Aspect divinatoires :
dans une interprétation, cette rune, dont il est bon de préciser qu'elle est de nature irréversible, peut annoncer un évènement inévitable. Dans ce cas là, il ne faut pas confondre l'inévitable et le fatalisme. Ce qui est inévitable peut prendre une forme positive ou négative. En fait, tout dépend de la place de Wyrd dans un tirage et des runes associées dans le tirage. Cette rune peut également annoncer un changement radical dans un domaine particulier lié au consultant. Là encore, cela peut prendre une tournure avantageuse ou désastreuse. Enfin, une autre interprétation que l'on peut donner à Wyrd est le secret : la rune blanche exprime que quelque chose doit rester secret pour le bien du consultant. Ou encore, elle ne veut pas révéler les événements à quelqu'un qui n'a pas le droit de connaître son destin, pour son bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rituels runiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
rituels runiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sigil force psychique
» pratiques runiques outils et rituels
» Rituels et gestes symboliques
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux
» Les Puits Rituels et Funéraires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Occultisme :: La magie et son application -
Sauter vers: