Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 13:52

Posté le: Lundi 02 Oct 2006 18:25

Sur: http://www.lancedragon.com/forum/viewtopic.php?t=3183

Descartes au cours de ses méditations physiques soulève les deux points que voici:

-Mon corps peut m' être illusion, trompé par le malin esprit. Je ne puis l' associer à moi même, puisque je ne suis pas mon corps, j' ai un corps à la limite, mais partons du fait où nous pouvons en douter.

-Je pense donc je suis. Ce qui signifie que je ne peux douter de ma propre existance, ni remettre en question que je suis l' esprit qui pense, auquelle on attribuera le nom quelque peut extravagant d' âme.

MAIS, car il ya un "mais" ( forcément, c' est moi qu' écrit...et me demandez pas si je suis mon esprit, je n' en sais rien Razz )

Certes, les sensations, me parviennent à travers mon corps et non pas parviennent à mon corps.
Certes, je les sens.
Mais après tout, les pensées survenant dans mon esprit me parviennent également.
Et je ne puis pas plus affirmer être mon esprit qu' être mon corps.
CAR: On pourrait aussi considérer que mon identité, ma conscience, mon moi intérieur, ne se situe pas au coeur de mon esprit, le tout planant quelque part au dessus de mon corps, mais bel et bien entre les deux.
Si mes sens me trompent et que je suis incapable de constater par mes perceptions que je ne suis pas mon corps, il en est de même pour mon esprit, duquel je suis incapable de me dissocier également.

C' EST POURQUOI, je pense qu' il n' est pas plus judicieux d' affirmer je pense donc je suis ( mon esprit ) que je ressens donc je suis ( mon corps ).

ON POURRAIT MÊME PENSER QUE, je suis mon corps, qui perçois ce que m' expédie mon esprit, ou encore même que j' appartient à mon corps et que je lui sers de relais à ses propres perceptions ( bien que ma fonction ne soit pas le problème de la question ).

Je ne vois donc pas ce qui puis m' affirmer que je suis un esprit, ni même que mon corps en est dissociable, si esprit il y a, et appartenance également.
Car, la seule chose que je puis réeellement constater, c' est que:
Je pense, je ressens, bref, JE SUIS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 13:53

Posté par: Accacia
Novice
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 10:19



Inscrit le: 23 Mai 2006
Messages: 225
Localisation: Beneath the sky

Très joli raisonnement : je pense et je suis.

Descartes peut aller se rhabiller! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 13:54

Posté le: Mardi 03 Oct 2006 10:44

Lol, merci de ton soutient :Laughing:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 13:55

Posté par: Jidty
Membre
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 15:42



Peut-être que Descartes était comme Einstein (je ne le connais pas beaucoup) Qu’il comprenait des choses sans pouvoir les expliquer.

E=mc2

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 13:57

Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:18



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

Moui moui moui ...

Le pôvre Descartes, on lui en colle de toutes les couleurs.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que Descartes a mené une exploration de la "ratio", c'est à dire de ce que le raisonnement humain est capable de faire, découvrir, conceptualiser (je pense que le terme lui était inconnu, ceci dit).

Mais ce faisant, et c'était précisément son propos, il a tenté d'exclure l'irrationnel de son exploration.

Or, comme toute bonne démonstration par l'absurde, il s'est rendu compte que si on n'utilisait que le rationnel on aboutissait à une contradiction, en l'occurrence l'existence de Dieu, ce qui est tout sauf rationnel.

La plupart des gens s'arrêtent aux prémices de la réflexion cartésienne, à l'hypothèse du "tout rationnel", et n'accompagnent pas le savant-philosophe au bout de sa démarche.

D'où les gros imbéciles qui clament "Je suis cartésien" quand ils sont tout simplement bornés et incomplets du ciboulot. Et il y en a, croyez-moi.

Descartes a conclu, finalement, au caractère indispensable de l'irrationnel au côté du rationnel, même s'il est vrai qu'il n'a pas approfondi l'irrationnel.

Il convient pour comprendre de le replacer dans son contexte historique : le XVIIème siècle a été un grand siècle pour les sciences, comme le XVIIIème fut un grand siècle pour la philosophie. Et on ne peut pas isoler les explorations de Descartes des découvertes et inventions de son temps, comme le concept d'irrationnel redécouvert en mathématiques ou l'invention du nombre imaginaire "i", dont le carré vaut -1. Et donc se plonger dans les ouvrages de l'époque, de John Locke (pas celui de Lost, le philosophe anglais), François Viète ou Jérôme Cardan, sans même évoquer les retentissements encore palpables des travaux de Copernic.

Quant au "Je pense, donc je suis", il exprime la dimension spirituelle de l'Homme au-delà de la simple existence matérielle. En effet, le philosophe dis "... donc je suis", et non "... donc j'existe", ce qui signifierait effectivement qu'il jugerait de son existence matérielle, corporelle par l'exercice unique de sa pensée. Or, et il a raison sur ce point, la pensée ne suffit pas l'existence, il lui faut ajouter l'expérience.

Par contre, en concluant "... donc je suis", le philosophe évoque quelque chose de plus que la simple existence matérielle, il ouvre vers une définition à venir de l'être, qui associe certes un corps, c'est à dire une dimension matérielle, à autre chose, un "esprit" d'essence divine, dont il estime, et c'est la conclusion de sa réflexion, qu'il est convaincu de son existence sans pour autant pouvoir en faire une expérience sensuelle.

Et c'est la dimension "irrationnelle" qui vient nécessairement compléter le "rationnel" pour constituer, en somme, le "réel".

Vous me suivez ?

Sculler, qui se défonce, là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 14:00

Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:21



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

Ah, oui, j'ajoute qu'Einstein comprenait très bien ce qu'il écrivait. Comme Descartes, sans doute. Le problème, c'est que ce sont généralement les lecteurs qui ne comprennent pas.

Et que la formule vulgarisée E=mc² n'a évidemment qu'une valeur anecdotique dans l'ensemble des travaux du génie.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 14:02

Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:27

Ce qui ne justifie toujours pas l' affiliation de son être à son esprit plutôt ( ou ainsi ) qu' à son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 14:02

Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:30



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

Effectivement, puisque, comme je le précise, dans les réflexions de Descartes, la définition de l'être était "à venir". Il n'a posé qu'une fondation sur laquelle d'autres, par contre, ont élévé un édifice.

Il va te falloir lire encore et encore, Schtroumpf-Philosophe.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 14:05

Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:32

Tu as des références en tête ?

-----------------------------------------------------------------------------------------
Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:35



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

Désolé, non, mais ça se trouve, quand même. C'est une question fondamentale.

Sculler, qui n'est pas bibliothécaire.

PS : enfin, si bien sûr, tous les courants existentialistes et de la psychanalyse

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Posté par:Schtroumpf-Rasta
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:37

Berk.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:38



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

C'est bien fait, t'avais qu'à pas poser la question !

Sculler.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Posté par:Schtroumpf-Rasta
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 17:40

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schtroumpf-Rasta
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   15/11/2006, 14:11

Posté par:Gémeaux
Modérateur
Posté le: Mardi 03 Oct 2006 18:24


Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1999
Houla... trop complexe pour moi ça Very Happy


'fin si j'avais bien suivi le raisonnement de Descartes, et comme tu l'as cité, on peut tromper ton corps, le fait par exemple de ressentir des douleurs dans un membre amputé, le fait de voir des illusions... En fait tu pourrais tres bien ne pas etre ton corps, alors que ton esprit et le fait meme que tu penses etre ton corps, ou ne pas etre ton corps, etre ailleurs ou pas, et meme si on manipule ton esprit, cela reste TOI, tu existes de par le seul fait de penser et non pas par le fait de ressentir. car tu pourrais ne plus percevoir ou ressentir et pourtant continuer d'etre.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Posté par: Sculler
Master Argent
Posté le: Mercredi 04 Oct 2006 13:32



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 1815
Localisation: Ailleurs

Gémeaux a écrit:
Houla... trop complexe pour moi ça Very Happy

(...), cela reste TOI, tu existes de par le seul fait de penser et non pas par le fait de ressentir. car tu pourrais ne plus percevoir ou ressentir et pourtant continuer d'etre.

Hum, justement, Descartes a conclus avec le verbe "être" et pas le verbe "exister". Le sens en est fondamentalement différent.

Et oui, c'est ça, l'idée d'être est une expérience au-delà des sens. Même priver des sens, on peut "être".

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descartes et l' assimilation à l' esprit, dit âme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat sur René Descartes l'esprit critique et lescepticisme
» Descartes Méditations métaphysiques
» Le statut de la dialectique chez Descartes.
» L'idéogramme de l'esprit
» Je m'aère l'esprit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: