Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le carême chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hibiscuss
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 47
Localisation : Paris
Emploi : AVS
Loisirs : chant, lecture,...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: le carême chrétien   10/11/2006, 17:17

DEBUT DU CAREME CHRETIEN
40 jours d’abstinence jusqu’au Vendredi saint

Les quarante jours de carême débutent ce mercredi 9 février 2005, mercredi des cendres, après la célébration du Mardi gras hier mardi 8 par la communauté chrétienne. Pour l’abbé Augustin Faye de l’archevêché de Dakar, " les quarante jours de carême vont permettre aux Chrétiens de revivre avec le Christ au désert les quarante années des Hébreux vers la terre promise. Le Carême commence ainsi, selon lui, avec l’imposition des cendres et se poursuit jusqu’à la Nuit sainte où l’église avec ses fidèles célèbre dans la joie, la résurrection du Christ. "

Le carême veut dire quarante. Et c’est l’occasion note l’abbé Augustin Faye, " pour tout le peuple chrétien de se convertir pour se tourner vers Dieu et se mettre à l’écoute de sa parole. " Tout au long du carême, il ne restera aux Chrétiens qu’à imiter et à suivre Jésus, pas à pas et avec confiance, dans le désert où il jeûna quarante jours et fut soumis à la tentation. Sa solitude volontaire et son intimité avec Dieu le font résister à tous les obstacles. " Son humble geste, poursuit l’abbé, les invite à agir et à souffrir, à se dépouiller de leurs habitudes et à consentir à leur faiblesse. "

Pour le croyant, " le Carême est un temps qui exige un effort personnel et communautaire, un effort de sacrifice, de regard vers Jésus, le Crucifié d’amour. C’est aussi le moment opportun, dit-on du côté de l’église, pour les Chrétiens, de vivre intensément la passion de Jésus, d’en expérimenter avec lui, tous les évènements et de se souvenir de ses douleurs. Jésus qui a dit, " rends-moi justice, de l’homme qui ruse et qui trahit, libère-moi. "

Pour l’abbé Augustin Faye, " L’apostolat des Chrétiens consistera, en ce temps du carême et dans leur quotidien à vivre toujours plus ces exigences à l’école, au travail, partout afin que leurs fruits soient la paix dans notre monde angoissé et oppressé, la joie pour celui qui est dans la souffrance… " Ainsi souligne l’abbé Faye, " Personne n’est si pauvre qu’il ne puisse donner quelque chose ".

Ainsi, pendant ces quarante jours, du fond de leur pêché et de leur misère, les baptisés comme les catéchumènes demanderont humblement par la pénitence à Jésus, de penser à eux dans sa splendeur pour qu’ils vivent avec fidélité et foi le carême dans la triple exigence du jeûne, de la prière et du partage.

Enfin dit l’abbé Augustin Faye,’ Puisque Dieu regarde au cœur, le jeûne qui lui plaît n’est pas seulement la privation des nourritures terrestres, c’est surtout celui du cœur, qui les pousse à aimer Dieu et tous les hommes. " Bon carême.

Mame Aly KONTE



PERIODE DE RETOUR VERS DIEU : Le carême chrétien débute aujourd’hui

Article publié dans l'édition du Mercredi 9 février 2005

Le carême commence aujourd’hui mercredi, dans toutes les communautés chrétiennes du monde. C’est un temps fort dans la vie religieuse des chrétiens car, il leur permet de faire un retour vers Dieu. Et de consacrer les quarante jours de jeûne (de privation de beaucoup de choses), aux prières, au recueillement et au partage.

Pendant quarante jours, les chrétiens du monde entier vont se livrer à des moments d’intenses recueillement. L’importance du carême chrétien, précise le Père Antoine Ndong, Curé de la paroisse Saint Joseph de Médina, est de nous amener vers Dieu. Pour lui, le jeûne chrétien ne doit pas simplement se limiter à la privation des aliments et de l’eau. Il doit aussi être un temps fort de conversion, de prières et de partage entre les hommes. Le carême est un instant où les chrétiens doivent essayer davantage de se rapprocher de la parole de Dieu.

C’est une période à laquelle, il leur est demandé d’être en contact direct avec les Ecritures Saintes et les sacrements. Le carême nous montre que Dieu est au centre de toute vie humaine. Ainsi, il est indiqué pour nous permettre de consacrer un temps à notre Créateur et de penser à notre prochain. Le jeûne chrétien doit être une démarche d’amour. À cet effet, remarque le Père Antoine, au lieu d’être une obligation, il devient un devoir moral de chrétien, de croyant pour qu’il puisse s’adonner à l’Être suprême qu’est Dieu.

Par ailleurs, note -il, les privations auxquelles on s'astreint pendant le mois de carême ne doivent plus nous revenir. Elles doivent servir d’aide aux personnes les plus démunies. Rappelons que le carême chrétien commence avec la liturgie du Mercredi des Cendres et se termine avec la messe du Samedi saint.

Les cendres, dans la Bible, souligne le Père Ndong, sont des signes pour rappeler que l’homme n’a aucune valeur devant Dieu. Elles nous permettent de prendre conscience pour savoir qui nous sommes et de voir notre condition humaine sur terre pour pouvoir se convertir et retourner vers Dieu.

Les quarante jours de carême, indique-il, ont des significations considérables dans la Bible. D’abord, le peuple juif a marché dans le désert pendant quarante ans pour arriver à la terre promise, le temps pour lui de se former et d’approfondir sa foi. Ensuite, Jésus, pendant sa vie terrestre, avant de commencer sa mission, a fait quarante jours de jeûne dans le désert. Et quand il a été ressuscité d’entre les morts, le dimanche de Pâques, Jésus est resté avec ses disciples sur la terre, pendant quarante jours.

Ainsi, le chiffre quarante (40) regorge de symboles dans la Bible. Il signifie le temps nécessaire. Les attitudes qu’un chrétien doit avoir pendant le mois de carême, renseigne Père Antoine Ndong,sont celles qu’il doit avoir toute sa vie. Un chrétien doit être convaincu de sa foi. Il doit prier chaque jour, venir en aide aux déshérités, aimer la justice et être un artisan de la paix, confirme-il. À l’en croire, il doit être quelqu’un qui est un miséricordieux pour tendre à la perfection .

Ces attitudes doivent être renforcées pendant le mois de carême. Car, pour le Père Antoine, le carême doit constituer pour nous, un élan et Pâques, un départ pour une nouvelle vie. Ce qui est déplorable, annonce-t-il, c’est que pour la plupart du temps, pendant le mois du carême il y a la ferveur chez les individus. Et après cette période, parfois, les gens retournent à leurs comportements d’avant.

Alors que toute la vie chrétienne doit être une conversion, un chemin vers Dieu.

MATHIEU BACALY

sources : www.scaaweb.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le carême chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ÊTRE RICHE ET CHRÉTIEN: PETITE MÉDITATION DU CARÊME...
» Internet Chrétien (Carême)
» Le Führer chrétien ?
» Le Temps vu par un scientifique Chrétien :
» Papa n'est pas chrétien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis ::  Divination  :: Clairvoyance -
Sauter vers: