Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE CULTE DU SABBAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shalia
Les Membres du Conseil
Les Membres du Conseil


Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 36
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: LE CULTE DU SABBAT   10/11/2006, 12:09

Le sabbat est la cérémonie centrale de la religion païenne. Il est célébré quatre fois dans l'année : à la chandeleur (2 février), à la fête de Saint Pierre aux liens (1er mai) le 1er août et le 31 octobre.
Le dieu du sabbat, qui s'incarne dans l'officiant principal porte sur le visage un masque d'animal : bouc, chèvre ou cerf dans certaines régions. Par définition son visage humain est remplacé par celui d'un animal cornu. Il incarne l'aspect mâle de la Lune, celui du grand Dieu Sin de la Mésopotamie. Il est le « grand coureur blanc », « le pénis des cultures ». La Lune mâle est antérieure au paganisme gréco-latin, et même certainement au druidisme.
Ce masque s'accompagne d'un énorme phallus postiche de bois, de corne ou de métal destiné à la célébration des rites de fécondité.
Son costume rituel comporte une queue d'animal et sous cette queue un masque représentant un visage humain.
L'opposition entre le visage d'animal sur un corps d'homme, et le visage humain sous une queue d'animal, peut faire considérer l'aspect comme une aggravation, un renforcement du double visage : mâle-femelle, vieillard-jeune homme, animal-humain.
Le rituel du sabbat apparaît comme une survivance et une caricature des anciens rituels païens. Le grand bouc ou le grand cerf qui préside au sabbat porte la robe noire de Saturne et le masque de Sin (le grand dieu Lune).
On peut supposer que cette cérémonie fut à l'origine une parodie populaire mêlant en une sorte le rituel des initiés de Janus, celui des Bacchanales et des Saturnales, ainsi que des éléments du druidisme.
Par ailleurs cette évolution du sabbat date bien avant le christianisme.
Au sabbat ou à l'esbat « en chair et en présence », il faut ajouter le sabbat ou l'esbat hallucinatoire, vécu sous l'influence des drogues. Les participants à ces cérémonies sont soit entièrement nus, soit vêtus de robe rituelle facile à enlever pour participer aux rites orgiaques.
Vous imaginez l'orgie du sabbat se déroulant dans les forêts des Vosges par une nuit de la chandeleur !
Il faut donc penser que certains sabbats furent virtuels, vécus par les participants sous forme de voyages chamaniques.
Tous les sabbats se ressemblent mais tous ne sont pas identiques.
Par ailleurs le sabbat ou l'esbat est non seulement un culte mais aussi une fête. Ce n'est pas que le fait des plus pauvres, c'est le grand défoulement, le grand règlement de comptes avec les frustrations sexuelles, sociales, économiques. Quand le Christ promet un monde meilleur après la mort, le dieu du sabbat promet le bonheur maintenant sur cette terre. Quand l'Eglise réprime la sexualité , la gloutonnerie,, l'ivrognerie, le dieu du sabbat les encourage. Quand l'Eglise interdit l'adultère et les relations sexuelles hors mariage, le dieu du sabbat fait du plaisir sexuelle un rite.
Les théologiens assimilent le bouc du sabbat à Satan parce que cette survivance du paganisme à travers sa propre caricature conduit à l'adoration des forces du chaos.
Les ennemis de la sorcellerie vont largement contribuer à son succès. La crédulité même de la plupart d'entre eux, leur façon d'extorquer des aveux par la torture, de suggérer les réponses qu'ils attendent renforce l'image de la sorcellerie. Plus les sorciers avouent des crimes graves, plus leur image de puissance se renforce. De fait, le dieu original de la sorcellerie est probablement le grand Pan. Parce que les juges le confondent avec Satan, les fidèles de la sorcellerie en font autant. Parce les juges projettent leur démonologie ecclésiastique sur les personnages rituels du sabbat, les sorciers changent Pan en Satan.
_________________
La plus haute science est de ne rien savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shalia
Les Membres du Conseil
Les Membres du Conseil


Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 36
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: LE CULTE DU SABBAT   10/11/2006, 12:10





raistlin
Administrateur


Inscrit le: 24 Nov 2002
Messages: 2785
Localisation: Nevers





Posté le: Lun Oct 18, 2004 12:35 pm Sujet du message:






heu, il y en a 4 ou 8 ?

et petite question subsidiaire, pourquoi le mettre dans magie noire ?
les cultes sabbatiques sont considérés comme païens, certes, mais sont ils également considérés comme "noirs" pour shématiser, sachant qu'il me semble bien que les wiccans et pas qu'eux d'ailleurs les célébrent ?

Revenir en haut de page




[email][/email]










shalia
Modérateur


Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1491
Localisation: Paris





Posté le: Lun Oct 18, 2004 1:12 pm Sujet du message:






Exact! C'est également pratiqué par les adeptes de la sorcellerie.
sauf que comme il est précisé à la fin du texte, le Dieu Pan est remplacé par Satan.

Et il n'y a que les sabbats qui soient célèbrés et pas les esbats!
_________________
La plus haute science est de ne rien savoir!

Revenir en haut de page




[email][/email]










raistlin
Administrateur


Inscrit le: 24 Nov 2002
Messages: 2785
Localisation: Nevers





Posté le: Lun Oct 18, 2004 1:13 pm Sujet du message:






oki, merci de la précision

Revenir en haut de page




[email][/email]










shalia
Modérateur


Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1491
Localisation: Paris





Posté le: Lun Oct 18, 2004 1:15 pm Sujet du message:






du moins à ma connaissance!
mais comme on n'est jamais sure de rien!
_________________
La plus haute science est de ne rien savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shalia
Les Membres du Conseil
Les Membres du Conseil


Féminin
Nombre de messages : 182
Age : 36
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: LE CULTE DU SABBAT   10/11/2006, 12:10

Voici ce qui différencie les esbats des sabbats:

Pour les wiccans, les dates sont importantes. Bien sûr, il ne s'agit pas de celles basées sur le calendrier qu'il soit grégorien ou autre, mais celles qui correspondent à des évènements naturels. Les dates les plus importantes sont les sabbats (equinoxes et solstices notamment) mais il y en a bien d'autres , ce sont les esbats.

Les esbats correspondent aux pleines lunes, c'est à dire tous les 29 jours. Chaque pleine lune est un esbat, chaque pleine lune est un moment particulier, moment où les mondes se rapprochent, moment où la magie est la plus forte.

Les esbats sont donc un moment particulier qui convient d'être célébré, pour lequel les wiccans remercient la grande déesse. Un grand nombre d'actes permettent de vivre un esbat, rituels, sorts, diner lunaire, purification. Les esbats comme les sabbats sont également des temps de magie forts, propices aux divinitions, soins, méditations...

LE RITE DE LA PLEINE LUNE
Ce rite sera accompli la nuit et, lorsque c'est possible devant la lune. Pour ce rituel, il est approprié de trouver sur l'autel, biscuits en forme de croissants, fleurs blanches, argenterie et autres symboles lunaires. Une boule cristal peut aussi y être placée. Ou, si vous le préférez, vous pouvez utiliser un chaudron (ou encore un petit bol blanc ou argenté) rempli d'eau, ou vous aurez jeté un petit morceau d'argent.
Dressez l'autel, allumez les chandelles ainsi que l'encensoir et projetez le cercle de pierres.
Debout devant l'autel, invoquez la Déesse et le Dieu par le chant de bénédiction et/ou toute autre invocation de votre choix.
Fixez a présent votre regard sur la lune, si c'est possible. Sentez son énergie pénétrer profondément votre corps. Sentez que l'énergie pleine de fraîcheur de la Déesse vous remplir de pouvoir et d'amour.
Prononcez maintenant ces mots ou une formule semblable:

" Gracieuse Dame de la lune
tu accueilles le crépuscule par des baisers d'argent ;
maîtresse de la nuit et de toutes magies ;
tu chevauches les nuages dans les cieux obscurs
et répands la lumière sur la terre gelée ;
Ô croissant d'argent,
Ô Déesse lunaire
créatrice et destructrice d'ombres
révélatrice des mystères présents et passés
souveraine des femmes et aimant des mers ;
Lune Mère omnisciente,
je salue ton céleste joyau
a l'apogée de sa puissance
par un rite en ton honneur.
Je prie devant la lune,
Je prie devant la lune,
Je prie devant la lune. "

Continuez de psalmodier "je prie devant la lune" aussi longtemps que vous le voulez. Imaginez la Déesse, peut-être sous les traits d'une femme grande et robuste, parée de bijoux d'argent et drapée d'un vêtement ondoyant de couleur blanche. Elle pourra porter un croissant de lune sur son front, ou décrire avec ses mains un orbe lumineuse d'un blanc argenté. Accompagné de son amant, le Dieu soleil, elle accomplit un périple sans fin dans les champs étoilés de la nuit éternelle, semant des rayons lunaires partout sur son passage. Elle a des yeux rieurs, une peau blanche et translucide. Elle est resplendissante.
C'est le moment de pratiquer la magie sous toutes ses formes, car celle-ci atteint le summum de son efficacité lorsque la lune est en son plein. Tous les charmes bénéfiques jetés a cette période ont une grande puissance.
Les nuits de la pleine lune sont aussi propices a la méditation, a l'expérience du miroir magique et d'autres pratiques psychiques, et celles-ci obtiennent souvent de meilleurs résultats lorsqu'elles ont lieu a l'intérieur du cercle. La divination par la boule de cristal a la lumière de la lune. Si vous ne possédez pas de boule de cristal, employez le chaudron rempli d'eau avec un morceau d'argent. Contemplez l'eau (ou le reflet de la lune sur le morceau d'argent) pour éveiller la conscience de l'âme.
Ensuite, au cours de la petite fête, consommez des boissons lunaires telles la limonade, le lait ou le vin blanc. La tradition veut également que l'on mange des biscuits en forme de croissant.
Remerciez la Déesse et le Dieu. Fermez le cercle. C'est fait.
_________________
La plus haute science est de ne rien savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ettetra
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Localisation : France
Emploi : Etudiant
Loisirs : Chant.
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: LE CULTE DU SABBAT   19/4/2009, 13:56

Les sabbats sont symbolisées par des arbres sacrés qui auparavant étaient honorés par divers rituels.

Chaque sabbats à son arbre sacré, cet arbre durant la célébration est utilisé comme seul et unique encens.

-Shamain: son arbre sacré est l'If
-Yule: son arbre sacré est le Sapin
-Imbolc: son arbre sacré est le Sorbier
-Ostara: son arbre sacré est l'Aulne
-Beltane: son arbre sacré est l'Aubépine
-Litha: son arbre sacré est le Chêne
-Lughnasadh: son arbre sacré est le Saule
-Mabon: son arbre sacré est le Noisetier

Durant les sabbats j'utilise ces arbres comme encens et cela ce passe très bien^^.
Pour certain il ne faut pas en mettre de trop car cela fait tourner les têtes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CULTE DU SABBAT   Aujourd'hui à 23:29

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CULTE DU SABBAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MEPRIS DU SABBAT , UN SIGNE DES TEMPS ?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Une guérison le jour du Sabbat
» Le culte des saints
» Le culte marial : fausse doctrine ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Occultisme :: La magie et son application -
Sauter vers: