Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loups...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Loups...   8/11/2006, 05:49

Elhorianne


MessagePosté le: Samedi 23 Avr 2005 20:12 Sujet du message: Loups... Répondre en citant

Il y a quelques temps, 2 semaines peut-être, j'ai fait un rêve qui m'a marqué plus que les autres... J'ai bien une petite idée au niveau de l'interprétation, mais malgré tout, je coince sur 2 ou 3 éléments. J'ai beau y réfléchir, je ne trouve pas. C'est peut-être anodin, mais cela m'intrigue assez... Donc, si quelque qu'un à une idée... Wink

Tout commence par une splendide journée d'été. Il devait être 2 ou 3 heures de l'après-midi... Les oiseaux chantent, les papillons volent, pas un seul nuage dans le ciel, une petite brise légère, il ne fait pas trop chaud, juste ce qu'il faut... Bref la journée de vacances idéale.
Et me voilà à un carrefour... Ce carrefour est fait par un sentier de terre qui traverse une immense forêt (derrière moi). J'ai emprunté ce sentier pour arriver jusque là. Il s'arrête là où s'arrête la forêt. Perpendiculairement à cette "fin de sentier", une route pavée qui longe cette même forêt. Presque face à moi, il y a un autre sentier de terre coincé entre 2 champs. Ce sentier est fermés de chaque côtés par des fils barbelés (on ne peut donc pas aller dans les champs) et il y a en plus de ça, du côté gauche du sentier une rangée de bosquets assez haut qui s'arrête une fois de temps en temps pour recommencer un peu plus loin...
En somme je me retrouve "perdue" au milieu des champs. Mais je ne suis pas seule. Ma mère est là aussi... Il faut absolument que nous allions en ville pour aller y chercher quelque chose dont j'ai vraiment besoin (quoi? je ne m'en souviens plus exactement... Tout ce que je sais c'est que ça avait un rapport avec une personne à laquelle je tiens énormément)... Le seul hic, la ville est loin... Ma mère ne connaît pas l'endroit où nous nous trouvons... Mais moi je sais que le seul moyen d'aller en ville c'est le sentier qui est presque en face... Mais voilà, hormis la distance à parcourir, il y a un 2ème problème... Le sentier est gardé par 3 loups noirs que je sais particulèrement protecteurs en ce qui concerne leur territoire. Mais je n'ai pas le choix... Ce sentier est le seul chemin...
Pour ne pas mettre ma mère en danger, je lui ai dis que j'allais y aller seule. J'avais peur, mais il fallait que je le fasse. J'ai donc traverser la rue pavée, j'ai mis un pied sur le sentier, 2 pieds... et les loups sont arrivés. Ils étaient d'une beauté rares... Le dominant s'était placé à ma droite, un autre juste ne face de moi et le 3ème à ma gauche... Tous 3 grognaient et me faisaient bien comprendre que je n'étais pas la bienvenue. Un pas de plus et j'étais morte... Mais je devais passer et d'ailleurs, je ne voulais que ça... poursuivre ma route sur ce chemin et aller en ville. C'est donc ce que j'ai essayé de leur faire comprendre (sentir serait plus juste), enfin de faire comprendre au dominant surtout. Je voulais qu'il comprenne que je les respectaient et qu'ils n'avaient rien à craindre de moi... J'ai donc entamer une sorte de discussion mi-télépathique, mi-occulaire... Le dominant est alors venu me sentir et j'ai recommencer à avancer tout doucement, sans geste brusque... et sans cesser de "discuter" avec lui. Tout 3 me suivaient de près (au cas où je tenterais quelque chose), ils se méfiaient. Ils avaient cessé de grogner, mais le fait que j'ai pû passer ne leur plaisait que très moyennement. Petit à petit, le dominant a fini par m'accorder sa confiance et au fil de la marche, il s'est rapproché de moi pour finir par venir marcher à côté de moi. Les 2 autres eux sont rester derrière...Je me suis moi aussi sentie plus en confiance... Mais pas que ça. Je savais que désormais ce loup m'avait non seulement accordé sa confiance, mais aussi son soutient et sa protection et à travers lui le soutient, la protection et la confiance de toute sa meute qui devait être non loin de là... et il savait qu'il en était de même pour moi...
Tout les 4 nous avons donc continuer notre chemin par cette belle journée ensoleillée...
Le sentier était depuis le début assez cailloteux et en lègère côte... Mais à un moment, après avoir parcouru peut-être les 2/3 de celui-ci, la côte s'est faite beaucoup plus forte mais sur une courte distance. A son sommet, se trouvait un sanglier de la taille d'une vache, il prenait à lui tout seul la quasi totalité de la largeur du sentier Shocked ... Si les loups, m'avaient un peu fait peur au début, là j'étais totalement pétrifiée. Instinctivement je me suis arrêtée de marcher. Les loups ont fait la même chose. Je ne pouvais plus faire marche arrière, je ne voulais pas décevoir mes compagnons de routes... et je n'étais d'ailleurs pas sûre qu'ils me laisseraient faire demi-tour. Ce sanglier était si énorme que je savais très bien que je ne pouvais pas passer à côté de lui sans le toucher... et puisqu'il s'agissait d'un animal sauvage, j'avais peur qu'il ne me charge. Le sentier étant fermé de chaque côté, je n'avais aucun moyen de fuir si cela devait arriver... Les loups me protégeraient, et bien que les sachant très puissants, je ne pouvaient pas m'empêcher de me dire qu'ils n'étaient pas assez nombreux et qu'ils y laisseraient sans doute leur peau... ce que je ne voulais pas. Je ne savais vraiment pas quoi faire. Je restais là sans bouger, je réfléchissais et j'observais le sanglier. Il ne bougeait pas non plus... Il n'y avait dans son regard aucune crainte, aucune aggressivité, aucune colère... on aurait plutôt dit qu'il m'attendait... Je me suis alors remise en route... encore plus lentement que ce que je ne l'avais fait au début, avec les loups. Je ne savais vraiment pas comment faire avec ce sanglier... L''abordé par la gauche, la droite??? ... Mais c'est alors que ma mère est arrivée... Je ne sais pas comment elle est arrivée jusque là, mais elle était là... Ellle m'a dépassée d'un pas assuré en me disant qu'elle allait me montrer comment il fallait faire... Elle est bêtement passé à côté du sanglier qui n'a pas bougé d'un pouce... doucement, j'ai essayé de reproduire tout ses gestes... mais au moment où j'étais juste à côté du sanglier, celui-ci à décidé de ses tourner pour venir s'assoir au milieu du sentier et faire face au chemin qu'il me restait à parcourir... chose qu'il n'avait pas faite avec ma mère. Je n'ai donc pas réussi à éviter les contacts et en prime au cours de sa manoeuvre son postérieur imposant s'est retrouvé très proche de moi... j'avais peur qu'il rue... mais il ne l'a pas fait... Passé cette épreuve, je me suis retrounée pour le regarder encore quelques instants... Son regard n'avait pas changé, mais plutôt de me donner l'impression qu'il m'attendait, il m'a paru un peu triste... comme lorsque l'on voit s'en aller un ami, mais qu'on lui souhaite bonne chance pour la suite... Une fois de plus j'ai continué ma route, toujours en compagnie de mes 3 loups... et de ma mère, qui elle marchait toujours devant...
Après un certain temps, le sentier s'est élargi pour nous amener sur le parking, en pente cette-fois-ci, d'un café qui jouxtait... A côté du café, il y avait une maison, puis un magasin pour animaux et encore 3 maisons... Après le parking se terminait et donnait sur une route cette fois-ci asphaltée mais toujours perdue en pleine campagne... cette route, je devais la prendre pour aller jusqu'en ville.... J'ai donc dépassé le café, j'ai dépassé la première maison, le magasin, j'allais arrivé aux autres maisons quand j'ai entendu mon père me crier quelque chose (mon père est décédé alors que j'avais 11 ans). Il était là, (lui non plus je ne sais pas d'où il est venu... et encore moins comment) tout de noir vétu.... je n'ai été ni surprise, ni effrayée car pour moi c'était comme s'il avait toujours été là... Il voulait savoir si j'avais vu "un truc" (je ne sais plus quoi)... je lui ai répondu que oui et j'ai continué à avancer... il m'a alors encore une fois rappelée pour me montrer le magasin pour animaux... et nous avons alors discuté un peu... De quoi? je ne sais plus non plus, mais ça avait un rapport avec les animaux, des perruches il me semble car il y avait une grande cage devant le magasin... Puis nous avons repris tous ensemble notre marche vers la ville... Mon père, ma mère (toujours devant) mes loups (alors que je pensais qu'une fois le sentier fini, ils s'en iraient... mais non, ils m'avaient "juré fidélité", j'avais fait de même... donc ils restaient) et moi...
Cependant je n'ai jamais atteint la route asphaltée, je n'ai jamais atteint la ville et je ne suis jamais allée chercher ce dont j'avais besoin car c'est là que je me suis réveillée.... Rolling Eyes

C'est long Rolling Eyes, désolée Rolling Eyes ... mais comme toujours, mes rêves sont très détaillés Rolling Eyes ...

Voili voilou Wink ...
_________________
Une pensée...pour un poème emprisonné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Loups...   8/11/2006, 05:50

Sculler

MessagePosté le: Dimanche 24 Avr 2005 3:22 Sujet du message: Répondre en citant


???

J'admire la précision de tes souvenirs à ton réveil. Personnellement, je ne me souviens JAMAIS de mes rêves, sauf si, en fait, ce ne sont pas vraiment des rêves.

J'ai l'habitude de considérer que les "personnages" qui apparaissent de manière signifiante dans nos rêves sont en fait des représentations de nous-mêmes.

Ainsi, les parents seraient plus les "dimensions" sexuées de notre être que nos véritables parents : la mère la part féminine de soi, le père la part masculine de soi. Mais ça peut être vu non pas sous un aspect vraiment "sexuel" mais sous l'espect des "rôles" dans la vie et dans la société. Ainsi, la mère pourrait être le rôle de "femme" qu'on tient dans la société, créatrice, intuitive, réceptive, et le père le rôle "d'homme" que même une femme doit assumer : responsabilité, action, raisonnement ...

Les animaux renvoient à des archétypes. Ils sont des symboles qu'utilise l'inconscient pour nous représenter ou nous mettre dans des situations que notre "raison" ne parvient pas à formuler. Ils sont des raccourcis vers des composantes de nous-mêmes que nous avons du mal à atteindre consciemment.

Les animaux sauvages (loups et sanglier) sont caractéristiques de notre héritage culturel européen : ce sont deux animaux qui peuplent nos campagnes (enfin, il y a quelques temps encore pour le loup), et au contact desquels les générations qui nous ont précédés ont vécu : nous avons donc hérité, culturellement, inconsciemment, des légendes, mythes et "contrats" que nos ancètres avaient développés avec ces animaux.

Je précise qu'il ne s'agit pas des ancêtres de "sang" dans mes propos, mais des ancêtres "culturels", c'est à dire de la société dans laquelle nous vivons (il faut 2 ou 3 générations tout de même pour les personnes issues d'une immigration lointaine).

Ainsi le loup représente-t-il souvent une part sauvage plutôt craintive et agressive de soi, la part de nous qui fuit volontiers les situations délicates ou alors se défend durement si elle ne peut pas éviter l'affrontement. La "domination" des loups, notamment dans la situation décrite (chemin qu'il faut emprunter, bordé par des obstacles, sans possibilité d'alternative) te replace dans la situation (ou les situations, globalement) où tu t'es trouvée "coincée" et que tu n'as pas su affronter. Par le rêve, tu rejoues la scène dans laquelle tu n'as pas su faire face et où tu n'as pas adopté le bon comportement, qui aurait été, selon toi, d'affronter la situation avec calme, et de ne pas adopter le comportement agressif du loup.

En "dominant" les loups, tu t'es dominée toi-même, tu as évacué le souvenir d'une situation mal gérée, ou que tu estimes n'avoir pas correctement abordée.

Le sanglier est un animal sur lequel on s'attarde peu, à tort selon moi. Dans mes "voyages", j'ai appris à le connaître, et il est pour moi le "roi" de nos forêts. C'est un maître, un dominateur, et sa position dans ton rêve au sommet du chemin le place bien dans cette dimension : celui qui domine tout, qui fait peur, qui mène sa vie de manière solitaire et qui n'a pas peur du combat.

Là encore, il pourrait te représenter, dans cette dimension que nous avons tous, plus ou moins accessible à la conscience, qui est attachée à la valeur et la valorisation de notre égo et de notre personne vis à vis des autres.

Rencontrer "son" sanglier serait donc affronter notre "maître" intérieur, c'est à dire la part de nous qui nous guide inconsciemment dans notre vie, dans nos choix, dans nos relations, et qui réclame que tout ce que nous entreprenons nous mette en valeur et nous apporte une satisfaction égoïque.

Les loups sont inutiles face à l'obstacle, car ce n'est pas la force qui va permettre de passer, c'est clair. Ce "maître" de soi est supérieur dans notre inconscient à tous ses avatars.

Il n'est donc pas surprenant que la solution vienne de la mère, qui représente ta part féminine, intuitive. C'est le combat archétypal de la féminité sur la masculinité, c'est aussi l'arcane La Force du tarot initiatique, c'est la fluidité féminine qui permet, par sa détermination et son détachement des considérations égoïques, à dépasser le souci de satisfaction de soi. C'est ta part féminine qui te permet de franchir l'obstacle que pourrait être, par exemple, une situation où tu t'es sentie blessée, niée dans ta personne, humiliée.

Ensuite, dans le rêve, la route asphaltée, confortable, et qui mène à l'objectif recherché représente ce qui aurait pu se passer si dans la réalité tu avais su faire face à "tes propres loups et sanglier" au moment où tu as vécu la situation qui tu as revécue dans ton rêve. Au lieu de cela, tu t'es retrouvée (au début de ton rêve) dans une forêt qui débouchait sur un dilemme où tu avais plusieurs choix, mais où un seul pouvait te mener à ton objectif.

Tu comprends qu'en affrontant les loups et le sanglier tu as dominé un certain nombre de valeurs "masculines" (agressivité, domination) et l'apparition de ton père symbolise, une fois le travail terminé, une réconciliation avec ta propre dimension masculine. La boucle est bouclée, le rêve a achevé son office de "nettoyage", tu peux repartir dans la vie.

En conclusion : tu t'es trouvée (une fois ou plusieurs fois) dans des situations où tu estimes que tu n'as pas correctement réagi : tu t'es montrée agressive faute de pouvoir prendre la fuite (le loup) et tu t'es sentie humiliée ou pas respectée dans ta dimension personnelle (le sanglier). Tu as compris que la solution aurait pu venir de la mise en oeuvre de qualités féminines, les seules qui soient les plus aptes à franchir l'obstacle de la situation avec succès et moindre mal. Ceci t'a permis de "rejouer" symboliquement la scène, et en fin de compte à te réconcilier avec ta dimension "masculine", qui t'avait de fait engagée dans une mauvaise réaction.

Voili voilou, comme tu dis.

Et si ça n'a rien à voir avec ta vie, au moins, ça permettra à d'autres de s'en servir ...

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Loups...   8/11/2006, 05:50

amil


MessagePosté le: Dimanche 24 Avr 2005 6:09 Sujet du message: Répondre en citant

Ton reve et donc ton histoire sont tres touchants.
L'analyse de Sculler est plus que pertinente et j'arrive aux memes sentiments,mais par des voies differentes.Un resumé des options de ta vie affective( familiale,sexuelle et sociale) avec une idée de tes propres choix.
A la lecture,arrivé à l'episode du sanglier,j'ai immediatement pensé à ton papa et puis j'ai lu la suite...et je ne sais plus....d'ou l'interet de ton recit,car il engendre des questionnements sur soi meme.
Juste une chose,je crains que tu n'affrontes pas ,mais que tu subisses ces situations affectives?? et dans la realité??
Passionnant.
Merci .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Loups...   8/11/2006, 05:51

Elhorianne

MessagePosté le: Dimanche 24 Avr 2005 12:00 Sujet du message: Répondre en citant

Merci Sculler Wink ... Ton interprétation se rapproche plus ou moins de la mienne qui était jusque là incomplète car je coinçais sur les loups et le sanglier... Merci d'avoir éclairé ma lanterne Wink

Pour Amil:
Il y a effectivement des situations que je subis tous les jours ou presque et ce depuis pas mal d'années... Mais je n'ai pas le choix... Je pourais parfaitement les affronter car j'en ai les moyens et elles ne m'effrayent pas... Mais si je devais réagir, je sais que ce n'est pas moi qui subirais après les conséquences de mes actes... et ça je m'y refuse... Donc je prends mon mal en patience...
Maintenant en ce qui concerne ce rêve, il y a une situation particulère dans laquelle je me suis retrouvée, il y a quelque mois de ça... Situation que je n'ai pû affronter comme je le voulais, comme j'aurais dû... J'avais l'impression de voir les évènements se dérouler sous mes yeux et je ne pouvais rien faire pour les arrêter... Mais aujourd'hui, rassure-toi, cela va mieux... J'ai en quelque sorte, repris du poil de la bête Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Loups...   8/11/2006, 05:51

source
http://www.lancedragon.com/forum/viewtopic.php?p=64442#64442
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loups...   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Loups...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »
» Semi-liberté pour les loups
» Sauvez les loups gris des rocheuses.
» Blason des LOUPS DE COUCY (groupe de reconstitution)
» Forum Les Loups de Ravel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis ::  Divination  :: Clairvoyance -
Sauter vers: