Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES PENTACLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:09

L'historique du pentacle

"L' Egypte joua un rôle primordial dans la science pantaculaire. Avec les symboles écrits sur la pierre, sa théologie occulte, son organisation sacerdotale, l' Egypte, pays le plus riche en sagesse cachée, fut l'axe autour duquel évoluèrent les plus nobles traditions de l'humanité." H. Mellin La radiathésie pantaculaire.

Les prêtres et initiés portaient constamment un pantacle en parchemin.

Le pectorale des momies égyptiennes n' est autre qu'un pantacle complexe dont la description très détaillés se trouve dans la Bible.
Le sphinx ou la la tête de sphinx que l'on retrouve devant les pyramides ou sur le frontispice des temples, monuments ou maisons de cette époque était le symbole de la protection.

La science pantaculaire hébraîque est très importante : elle fit la synthèse des connaissances en la matière asquises à cette époque par les traditions égymtiennes et orientales, les adapta à son propre usage, et les transmit à toutes les religions méditerrannéennes, en particulier au Christianisme et à l'Islamisme. Les Phylactères utilisés par les Hébreux se rattachent aux pantacles et sont décrits avec minutie dans l'Ancien Testament (Exode XIII. 1/10-EXode XII. 11/16-Deutéronome VI. 4/9 et XI. 13/21).

Les civilisations suivantes (grecque, latine) ont développé l' usage du Pantacle. Les chrétiens modifièrent le pantacle, dès le début de leur religion, en remplaçant les formules habituelles par des phrases de l'
Evangiles écrites sur parchemin.

En Extrême-Orient, le pantacle est également à l'honneur depuis des millénaires.

Les forces du Mal étaient représentées sous forme d' horribles démons. C'est pourquoi de nombreuses maisons chinoises comportent à leur entrée un miroir de telle façon que, lorsque les démons du mal veulent entrer, ils voient leur affreuse image et s'enfuient épouvantés.

La Chine utilisait aussi le pantacles classiques, mais dont l'esprit générale était orienté par sa connaissance profonde de l'astrologie. Les pantacles chinois étaient donc conçus en fonction des significations et des influences planétaires. Une particularité de la science pantaculaire chinoise fut d' utiliser comme support de certains pantacles une matière précieuse : le jade, qui était sculté ou gravé. Certaines maisons chinoises sont également protégées par des signes peints sur les poutres principales ou les portes d'entrée. Il s'agit alors alors plus particulièrement de pantacles protecteurs familiaux. Les maisons jamonaises, elles, sont protégées soit par des pantacles en soie à 3, 7 ou 9 sections, soit par des pantacles en bois précieux dont les graphismes sont réalisés en soie.

La science pantaculaire du Sud de l'Asie (Indochine, Thibet, Laos, ect.) a été influencée par celel de l' Inde M. J. Marquès-Rivière reproduit ( "Anulette Talismans et pantacles" ) p221, le pantacle national protecteur de Laos ; pantacle particulièrement compliqué qui se trouve sur l'autel Wat-Xieng-Dong, une des plus anciennes pagodes de Luang-Prabang. Il y donne également la description détaillée du rituel très strict suivit pas les Indochinois pour la condection des pantacles. Le Tigre était souvent reproduit sur ces pantacles, car il incarnait la puissance occulte de L' Indochine. Les pantacles thibétains sont issus d'un mélange cureux de pantacles chinois et hindous.

Même la lointaine Amérique utilisa les pantacles. Des pays comme le mexique, le Nicaragua, ect ; des peuplades comme les Mayas, les Toltecs, les Tezcuans, Les Aztecs, etc, utilisaient des pantacles pour se portèger, notamment avant la découverte de l' Amérique pas Christophe Colomb ( même si il pensait pas être en Amérique!! lol (o: ). Et il faut croire que certains pantacles étaient efficaces contre les envahisseurs, puisseque les premiers visiteurs débarqués en Amérique décrivirent avec une profonde terreur les effets constatés sur les indiens protégés par les pantacles, Indiens qu'ils ne purent parvenir à vaincre.

En traversant les siècles, le pantacle a toujours gardés ses vertus mystérieuses. Des hommes aussi célèbres qu'Apollonius, Virgile ou Sain-Thomas utilisaient son fabuleux pouvoir bénéfique.

Plus près de nous, une femme célèbre: Catherine de Médicis, était protégée par un pantacle consacré à Venus, frabriqué par un mathématicien ( le sieur Régnier) qui avait toute la confiance de la princesse vécut jusqu'a 70 ans où la moyenne d'age était très basse.


Dans les traités de magie, on donne le nom de pentacle à un sceau magique imprimé sur du parchemin vierge ou gravé sur un métal précieux, tel que l'or ou l'argent. Les sceaux sont censés être en relation avec des réalités invisibles, dont ils font partager les pouvoirs. Ils peuvent servir à lancer toutes sortes de sortilèges. Ils symbolisent, captent et mobilisent à la fois les puissances occultes.

Pentacle de la Lune

Aide à briser certains obstacles qui paralysent la réussite dans tous les domaines, matériel, intellectuel, spirituel et sentimental, favorisant ainsi les réalisations et le succès.
Ce pentacle est tout indiqué pour les personne qui désirent comprendre les secrets de la nature et les lois de la vie car il aide à décupler les facultés d'intuition et d'induction. C'est un talisman d'inspiration et de vision en profondeur. De ce qui pourra vous être révélé, vous extrairez pour vous et vos semblables, des directives conformes au plan éternel de Dieu.

Pentacle de Mars

Grâce à ce pentacle, Mars accorde son influence bénéfique lors de conflits d'intérêts, discussions, procès de toute nature.

Prévient et favorise la guérison de toutes les maladies. Mars, planète des offensives et des défensives, fluidifie hautement ce pentacle.

Pentacle de Mercure

Ce pentacle aide à ouvrir les portes fermées derrière lesquelles se trouvent parfois des éléments propices au bonheur sentimental ou à la réussite matérielle.
Les facultés psychiques existent en chacun de nous, soit à l'état latent, soit à l'état manifesté. Le port de ce pentacle aide à l'éclosion des médiumnités ignorées et contribue au développement des dons psychiques déjà révélés, en augmentant la perméabilité des sensitifs à l'influx de l'Au-Delà.


Pentacle du Soleil 1

Ce pentacle aide au dédoublement du corps physique et du corps astral en vue d'entrer en communication plus directe avec les plans d'inspiration divine ou en vue de se manifester, sur le plan terrestre aux vivants incarnés. Favorise également les phénomènes de puissante médiumnité, notamment la lévitation.

Pentacle du Soleil 2

Le soleil étant l'astre éclatant, sourve de toute énergie, ce pentacle favorise les plus glorieuses destinées ou, plus simplement, la réussite dans la vie et l'acquisition de la fortune.

Pentacle de Vénus

Ce pentacle protège contre les entités du bas astral qui tentent de se servir des êtres humains pour entrer en contact avec la matière.
Attire l'amour ou la sympathie de ceux à qui l'on désire plaire. favorise les rencontres d'ordre amoureux ainsi que les amitiés. Ce pentacle augmente votre magnétisme; il est intéressant pour les gens d'affaires.


Pentacle de Saturne

Ce pentacle protège contre les adversités de toute nature, d'ordre matériel ou moral. Seules les épreuves acceptées ou karmiques échappent à l'action de ce talisman; elles sont toutefois atténuées.
Ce pentacle aide à délivrer et à mettre à l'abri des possessions et obsessions qui sont le fait des entités inférieures de l'Au-Delà (bas astral). Il nous protège contre les courants psychiques déprimants qui sillonnent l'atmosphère astrale. Il aide à exalter les facultés intellectuelles en les rendant perméables aux puissances d'inspiration où puise le génie de l'être humain.

Pentacle de Jupiter

Intensifie et régularise le don de voyance et aide à établir des rapports durables avec les plans psychiques supérieurs. C'est le pentacle-clé des hautes médiumnités.
Réduit les risques d'accidents et les dangers matériels qui nous guettent dans la rue, en voyage, sur terre, sur la mer et dans les airs.

Pentacle de la Chance

Ce pentacle apporte par sa force magique la chance et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir d'attirer la chance contre le mal.
Pour éloigner de votre vie la malchance ainsi que les suites d'évènements malencontreux. Ce pentacle attire les ondes bénéfiques en repoussant les maléfiques.

Pentacle de la Richesse

Ce pentacle favorise l'abondance (la richesse, la prospérité), les rentrées d'argent honnêtes ainsi que l'augmentation des gains. Il protège des dangers financiers et permet d'améliorer sa condition matérielle.
Ce pentacle apporte par sa force magique l'argent et les profits agissant en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits responsables des problèmes financiers.


Pentacle Agrippa

Ce pentacle apporte par sa force magique la volonté et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits responsables de l'inaccomplissement de nos actes.

Pentacle Och puhl

Ce pentacle irradie par sa force magique et sainte une protection universelle et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits responsables des épidémies, catastrophes et maux de toutes sortes.

Pentacle astral

Ce pentacle apporte par sa force magique l'harmonie astral et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits.

Pentacle pour le désenvoutement

Ce pentacle combat par sa force magique l'envoûtement et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de neutraliser le mal.

Pentacle justice

Ce pentacle apporte par sa force magique la réussite lucrative dans les actions en justice et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits responsables des problémes juridiques.

Pentacle gloire

Ce pentacle apporte par sa force magique la réussite dans le respect des autres et agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir de contrecarrer l'influence des mauvais esprits responsable des échecs relationnels.

Pentacle universel ou Pentacle des Sept Planètes

Ce pentacle irradie par sa force magique et sainte, mais en outre, il agit en accord avec les puissances du cosmos. On lui reconnais le pouvoir d'accomplir nos souhait et nos désir.
Les vertus essentielles des sept planètes sont condensées dans ce pentacle. A porter en même temps que celui des sept autres qui correspond à vos besoins. la puissance de réalisation de ce dernier pentacle s'en trouvera fortement augmentée.

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink


Dernière édition par le 8/11/2006, 03:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:10

Pantacles Planètaires

Ces pentacles sont pré-imprimés aux heures magiques planètaireq convenable selon le rituel magique, sur parchemin.

LUNE : Voyance, jeux, loteries, voyage, idées, chance.
MARS : Action, virilité, force, rapidité, vitalité pour combatre
MERCURE : Intuition, intélligence, chance, commerce, bénéfices
JUPITER : Réussite, promotion, protection, autorité, pouvoir, concours, procès.
VENUS : Amour, amitiès, bonheur, chance sexuelle, relations.
SATURNE : Philosophie, sagesse, recueillement, respect.
SOLEIL : Réussite, métier, bonheur, argent, protection, dignité, examens.


Pentacles Abbé Julio

Un pentacle était considéré par les anciens comme un symbole de perfection ayant des propriétés magiques.
Voici donc ici les 48 pentacles sur parchemin fait selon le rite traditionnel présenté par l'Abbé JULIO dans ses ouvrages.

LA TRINITE SAINTE : il s'applique pour vaincre le mal et la maladie.
LE PERE ETERNEL : Lorsqu'on a besoin d'aide et de protection.
LA MEDAILLE DE SAINT BENOIT: Pour se défendre de toutes les attaques des mauvais esprits.
LE TRIANGLE DIVIN : Donne la puissance de commander. Heureux mariage, succès à un examens, réussite d'une affaire importante, etc..
LE MONOGRAMME DU CHRIST : Pentacle de triomphe et de protection.
LA STE FACE DE NOTRE SEIGNEUR J.-C. : Sert à rétablir la paix dans les ménages désunis, apaise les disputes, favorise l'heureuse issue d'un procès.
LA LAMPE DES CATACOMBES : Pour se défendre de tous ses ennemis cachés ou inconnus.
LA PLAIE DE COTE DE NOTRE SEIGNEUR J.-C. : Il empêche les pertes matérielles. Préserve d'une catastrophe soudaine.
LE CHIFFRE DE MARIE : Grande protection contre les cauchemars, les insomnies et les obsessions.
JESUS HOSTIE : Pour obtenir l'assurance par le travail et la bonne santé.
L'ANGE DE LA PRIERE : Contre les revers de fortune.
L'EVEQUE : Accompagne généralement une neuvaine faite à un Saint, favorise la réussite.
LE LION AILE : Portez ce signe avec foi et confiance, vous serez à l'abri de tout danger.
LE TAUREAU AILE : Favorise le succès et la prospérité par le travail et la persévérence.
ARCHANGE RAPHAEL : Contre les dangers du feu, de l'eau, de la foudre, des maladies contagieuses.
LES TROIS ROIS MAGES : Contre les maladies nerveuses et l'épilepsie.
L'ANGE DE LA JUSTICE : Si vous avez un litige quelconque, un procès et que le bon droit est de votre côté, justice sera rendue, vous triompherez.
SAINT COLOMBAN : Pour combatre la nervosité la dépression morale et les chagrins par quelque cause que ce soit.
ARCHANGE MICHEL : Recommandé pour combattre les Puissances des Ténèbres
ARCHANGE GABRIEL : Signe de paix, de bonne santé, de réussite en toutes entreprise.
L'ANGE GARDIEN : C'est le guide qui veille sur nous et nous protège.
L'AIGLE : Protection et Puissance.
ADONAI : Contre les graves périls, quand on est abondonné de tout.
BENEDICTION DE ST ANTOINE DE PADOU : Les tentations contre les afflictions, les peines
CONJURATION TOUTE PUISSANTE : C'est une garde puissante contre les attaques de l'ennemi.
ELOIM : Protection de la famille, de la maison, de la femme et des enfants. Favorise la réussite.
JEHOVAH : Aide à obtenir une honnête aisance par le travail, un bon emploi, la santé.
LE PENTAGRAMME : Signe de Force et de Puissance. Préserve contre tout mal.
FORMULE DE GUERISON : Contre les cas d'obsession ou de possession.
AMOUR TROUBLE : Grande aide pour un amour troublé ou perdu. Contre une rivalité injuste.
L'AGNEAU : Guérison des maladies des animaux domestiques.
LA MONTAGNE : Protection des champs, des près, des vergers, des vignes, des jardins.
LE PAYSAGE : Contre les accidents occasionnés par le feu ou par l'eau.
LE DRAGON : S'emploie pour se protèger contre les démons et les mauvais esprits.
LA CROIX : Donne force et endurance pour supporter ce qui est inévitable.
LE TRIANGLE PROTECTEUR : Protection de la demeure, et de toute la famille.
LES TROIS ROUTES : Sert à choisir une profession, un état de vie, à prendre une décision importante.
LE BOUCLIER : Contre les dangers de la guerre civile, dans les temps d'émeute et de révolte.
LE LYS : S'emploie pour demander le pardon de ses erreurs et de tout le mal qu'on a pu faire aux autres.
AMOUR PUR : Ils s'applique pour vaincre le mal et la maladie.
LES RAISINS : Symbolise l'abondance.
CHARBONS ARDENTS : Contre les maléfices, contre tout sort lancé sur vous, contre tout envoûtement.
LE CALCICE ET LA COLOMBE : Contre boutons, furoncles, démangeaisons, eczémas, etc..
L'OEIL DE DIEU : Symbole de la providence. Protection.
LE PENTACLE DE SALOMON :Donne la volonté, la persévérence, le don de persuasion.
LE CHEVAL DU PRINCE : Pour les amateurs de courses hyppiques. Favorise la chance.
L'EPE DE CHYPRE : Symbole de Force et d'aide dans toutes les entreprises. Tout indiqué pour les Athlètes et les sportifs.
LE VOYAGE DES TEMPLIERS : Protection et sauvegarde pour tous les déplacements et les voyages.

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:10

LES PENTACLES DES ANGES

Pentacle de Mikaël

Il représente la Balance de la justice : c’est le symbole de saint Michel qui est l’Ange du Grand Jugement Dernier. Il est le témoin de nos actions, le peseur de nos âmes. Mikaël ou Michel, dont le nom hébraïque signifie « Qui est pareil à Dieu ? », combat perpétuellement Satan et protège l’homme loin de ses griffes. Néanmoins pour bénéficier de cette protection, celui-ci doit demeurer juste. S’il ment, s’il ruse avec le Ciel et se cache la face devant ses actions mauvaises, saint Michel le jugera à tort. Ceux qui désirent user de son Pentacle devront donc rester intègres et justes.
Les deux plateaux de la Balance sont en équilibre : ce Pentacle apporte donc l’équilibre mental et spirituel à celui qui en use. On remarquera les lignes de forces qui forment deux figurent bien distinctes. Lune, le pentagone (5 côtés) signifie qu’il agit sur les cinq réalités visibles : la terre - l’air - l’eau - le feu - le ciel. L’autre, le triangle (3 côtés) montre son action sur les trois réalités invisibles : l’intelligence - l’âme - l’esprit. Ce Pentacle de saint Michel est universel, car 5 et 3 font 8, soit le nombre de l’infini, l’Ouroboros ou serpent qui se mord la queue.

Pentacle de Gabriel

Son signe représentatif est le Livre. C’est la Bible, le livre saint marqué à la première et dernière page de l’Alpha et de l’Oméga, c’est-à-dire : le pouvoir de la parole. Gabriel est l’Ange de l’annonce à Marie, il a le pouvoir sur la parole qui peut tout, c’est le serviteur du Verbe créatif.
Ce Pentacle permet de rendre exécutoire les paroles, les prières, les rituels, les incantations... Il facilite le développement des dons spirituels, car il augmente l’intuition de celui qui le porte.
Gabriel dont le nom signifie en hébreu : « Messager de Dieu », est l’Ange de la paix. Aussi, en portant son Pentacle, est-il nécessaire d’avoir le coeur apaisé, sans aucune animosité envers quiconque et d’être en quelque sorte un messager divin. Ceci étant, le Pentacle agira en créant autour de celui qui le porte une aura de sympathie, d’attirance, de reconnaissance.
Les lignes de forces issues du Livre de Gabriel sont les trois figures géométriques essentielles : le carré qui représente la Terre; les cercles concentriques qui sont les Sphères Célestes et l’étoile angulaire qui est Dieu.
Le Pentacle se décline ainsi : par le Verbe, la Terre est capable d’accéder au niveau divin (les cercles) et de faire le lien avec Dieu.

Pentacle de Ariel

Ariel veut dire « Feu de Dieu » en hébreu. Mais la racine AR ou AOR est plus lointaine puisqu’elle provient du sanscrit où elle signifie : feu créateur, énergie divine. Son symbole est une torche flamboyante et lumineuse. Ariel a hérité, après la chute de Lucifer, le droit d’être porteur de lumière. Ce feu n’est pas un élément destructeur, mais une énergie qui permet de voir le chemin divin.
Le Pentacle de l’Ange Ariel est efficace pour tous ceux qui cherchent une évolution spirituelle et intellectuelle, car il faut le savoir : Ariel est l’Ange qui insuffle dans la conscience des savants et des chercheurs, les idées qui leur permettront de faire des découvertes scientifiques. Aussi, si vous avez besoin de développer votre intellect, vos facultés mentales et obtenir des résultats concrets : usez de ce Pentacle.
On remarquera que les lignes de forces forment autour du flambeau une étoile. C’est le Pentagramme de l’Homme, car un homme nu s’y intègre, bras et jambes écartés. En effet, ce qui distingue l’homme du reste de la Nature, c’est le souffle du Feu créateur, l’Intelligence qui est le don suprême de Dieu. Ces lignes déterminent deux zones dans lesquelles s’inscrivent le flambeau. La première est constituée des trois triangles qui illuminent : la pensée - l’action - l’intelligence. La seconde zone marque l’enracinement terrestre, la puissance du poing fermé, car le feu divin accorde la force à l’homme sur la Nature.

Pentacle de Raphaël

Le Livre de Tobie, dans la Bible, raconte le miracle du poisson. Un Ange apparaît à Tobie lui indiquant que le fiel d’un certain cétacé guérira la cécité de son père. Cet Ange était Raphaël, dont le nom signifie « Guérison de Dieu ». Son symbole est donc le poisson miraculeux qui préfigure le Christ ICTYS en grec, soit Jésus le Christ, Fils de Dieu qui sauve.
A partir de là, on conçoit que le Pentacle de cet Ange aura un effet curatif sur la santé physique, mentale et spirituelle. La santé est à considérer dans son sens biblique, c’est-à-dire la purification : car celui qui est malade est impur. L’Evangile est rempli d’allusions à cet état de fait. Les paralysés se purifient dans la piscine de Bethesda ; les dix lépreux sont envoyés au Temple de Jérusalem pour y être purifiés, etc. Ainsi, le poisson est le signe de pureté, parce qu’il est issu de l’élément qui n’a jamais péché : l’Eau.
On remarquera que les lignes de forces du Pentacle bâtissent un hexagramme (six côtés) correspondant aux six sens selon la Kabbale hébraïque : la vue - l’odorat - l’ouïe - le goût - le toucher - l’intuition. La maladie physique s’installe quand l’un de ces sens est altéré, impur, qu’il a péché. Le cercle qui l’entoure spécifie l’univers auquel nos sens sont liés et la Croix formée par les triangles rappelle que le Christ est le guérisseur suprême : il est celui qui sauve, traduction de Yeshoua, Jésus.

Pentacle de Jéhudiel

Le nom de Jéhudiel signifie en hébreu : « Louange de Dieu ». Il est considéré comme l’Ange des Arts, car la création artistique est une louange au Créateur. Ceux qui désirent suivre une voie spirituelle où l’art tiendra une place d’importance devront invoquer Jéhudiel. Mais la création n’est pas seulement une oeuvre d’artiste : c’est le travail de tout homme. Aussi, lorsque l’on commence un projet, que l’on démarre une entreprise, une action importante, etc... il est important de faire appel à Jéhudiel. Son Pentacle est formé d’une lyre, instrument de la vibration. Il permet de mettre en action nos cordes sensibles, nos dons cachés, nos vibrations supérieures.
On remarquera que les lignes de forces forment quatre triangles. Ils constituent, en s’entrelaçant, une étoile à dix branches : les dix formes d’art ou les dix façons de louer Dieu. D’après la tradition kabbalistique nous recevons à la naissance au moins un don qui est le cadeau de notre Ange personnel. Connaissant le nom de cet Ange gardien, nous devons développer ce don. Le Pentacle de Jéhudiel permet de l’activer.

Pentacle de Barachiel

Cet Ange a pour nom « Bénédiction de Dieu ». Il lui revient le droit de transmettre aux hommes les fluides divins qui leur permettent d’obtenir la chance, la barruch ou barraka. Dans la langue hébraïque, le mot bénédiction et chance se confondent. En effet, celui qui est bénit de Dieu est un chanceux : tout ce qu’il fait lui réussit. Cette époque moderne nous a fait oublier cette notion de bénédiction qui transporte les fluides divins sur les êtres et les choses, afin de leur apporter l’abondance.
C’est pourquoi le symbole de Barachiel est la pierre précieuse. Diamant ou émeraude, ce joyau irradie une puissance qui attire le regard et crée la sympathie. Le Pentacle de cet Ange a la faculté de « charger » et de donner vie à toute création. Ainsi, ceux qui s’adonnent à la Haute Science devront le porter dans une coiffe rituelle, appelée mitre d’initié ou bonnet phrygien. Dans l’exercice de leur art magique, ils seront comme des prêtres et de hiérophantes, ils transmettront la bénédiction de vie.
Les lignes de forces forment un trépied qui sont symboliquement la représentation de la connaissance, de l’intuition et de la sagesse. Un grand triangle descend sur la pierre, figurant le rayon cosmique de la bénédiction qui s’en retourne par réfraction en deux petits rayons latéraux : la matière et l’esprit. Car cette alchimie de la bénédiction transforme tout, donnant une dimension spirituelle à ce qu’elle touche.

Pentacle de Séhaltiel

Le nom de Séhaltiel signifie « Connaissance de Dieu », car cet Ange demeure dans les secrets divins. Il est le maître de la Théologie, c’est lui qui connaît les raisons pour lesquelles Dieu a créé le monde et les êtres ; il a la réponse à toutes les questions. Ceux qui utilisent le Pentacle de Séhaltiel sont les sages et les initiés, car pour percer les mystères divins, il leur faut l’aide de Séhaltiel.
Son emblème est le chandelier à sept branches qui représente les sept jours de la Création. La lumière divine allume les sept chandelles, mais on remarquera que celle du milieu correspond au 7ème jour : le Sabbat qui est le jour de la sanctification ; c’est pourquoi elle est plus grande. Une lettre se dégage dans le pied du chandelier, un « M ». Il correspond à Marie qui est appelée aussi la Sophia ou sagesse, selon la parole de l’Ecriture : « Avant que le monde soit, tu étais ».
Séhaltiel est l’Ange de la Synergie, car les forces d’en-haut se rencontrent et fusionnent avec les forces d’en-bas. Le Chandelier demeure le symbole de l’Alchimie : l’art qui consiste à transformer les choses viles en or.

Pentacle de Mébaël

Cet Ange est redoutable, il est connu dans la Bible comme étant l’Ange Exterminateur. Son nom signifie « Crainte de Dieu ». C’est lui qui, lors de l’exode du peuple hébreu, passa sur toutes les maisons d’Égypte. Il épargna les demeures des juifs qui avaient célébré la Pâque, tandis qu’il extermina les nouveaux-nés égyptiens. Son pouvoir s’exerce contre les forces du mal et anéantit tout ce que Dieu lui commande de détruire.
Le signe distinctif de Mébaël est l’épée de justice, car il est en même temps l’Ange du Karma : il nous rétribue selon nos actes passés. La pointe de l’épée est tournée vers le ciel, indiquant par là, que toute justice provient de Dieu. L’épée est tranchante et ne supporte pas de demi-mesures et ceux qui ne pratiquent pas la crainte divine passent au fil de cette lame.
On remarquera que douze rayons émanent du centre de l’arme. Ce sont les forces qui maintiennent l’univers : trois pour la Terre, trois pour l’Air, trois pour le Feu et trois pour l’Eau. Ainsi la justice divine dans son implacabilité s’exerce-t-elle toujours dans la loi des séries et dans toutes les dimensions du monde.

Pentacle de Méhaël

Le nom de l’Ange Méhaël signifie « Délivrance de Dieu ». Il délivre l’homme de ses illusions et de tout les fantasmes qui l’égarent sur la voie divine. On notera que l’action de Méhaël ressemble à celle de Mébaël, mais qu’il agit avec douceur en éliminant les pièges et en brisant les verrous qui nous retiennent captifs dans les craintes et la maya (illusion).
C’est pourquoi son symbole est la Clé : celle qui ouvre les portes fermées, les prisons intérieures, les lieux secrets et cachés. Méhaël est l’Ange visionnaire, car descendant dans les lieux infernaux, il voit, tout comme la chouette, dans l’obscurité. Sa clé nous permet donc d’ouvrir des issues de secours, des passages dérobés.
Les lignes de forces produites par la Clé forment trois rayons supérieurs qui, provenant du Ciel, viennent frapper la Clé. C’est la puissance de la Trinité (Père, Fils et Esprit) qui ouvre le chemin d’une révélation libératrice : Dieu délivre. Cette bonne nouvelle traverse la Clé et descend sur terre, formant un nouveau rayon : la foi. Celui qui a la foi ouvre les portes du destin, renverse les démons et accède à la liberté spirituelle.

Pentacle de Nikaël

L’Ange Nikaël est le maître du temps, c’est lui qui gouverne les saisons, les années, les cycles.
Il bouleverse parfois l’ordre et les rythmes, parce qu’il faut savoir que l’évolution de toutes choses passe par l’anéantissement pour renaître. Nikaël contrôle les phénomènes atmosphériques et rend sensibles, ceux qu’il protège aux variations climatiques.
Lors des orages, ses effluves dispersent les ondes nocives créées par les pensées négatives et les ondes-formes maléfiques.
Son symbole est d’ailleurs l’éclair. Cela démontre la force qu’il est capable de libérer pour la purification et le renouvellement des choses.
On remarquera que les lignes de forces du Pentacle forment deux triangles inversés. L’un dirige sa pointe vers le bas : c’est le triangle des énergies célestes; l’autre est pointé vers le haut : ce sont les forces spirituelles émanant de la Terre. La rencontre de ces triangles provoque l’énergie fabuleuse de la foudre, qui a toujours été le symbole de la divinité. L’Ange Nikaël détient le pouvoir de matérialiser et de rendre visible la puissance énergétique de Dieu.



sources :
http://www.alchimiste.fr/
http://www.francelecture.net/index.html
http://www.ciels.fr
http://www.les-chemins-d-hermes.com/Cadre.asp?Url=http://www.les-chemins-d-hermes.com/Data/Pentacle.htm

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:11

Odin
Membre


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 78


MessagePosté le: Dim Nov 14, 2004 12:24 am Sujet du message: Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Voir l'adresse IP de l'utilisateur
@ Sephi : tu sais comment j'ai atterri ici... Laughing
------------------------------------------
Euh... Sad ...
Le pEntacle tire son origine du mot grec pEnta = 5 (nombre 5). Et la racine pAn de pantacle signifie "tout", "totalité". Il ne s'agit pas de variantes mais de bien deux idées initialement différentes qu'on a confondues à cause de la phonétique et par manque d'attention portée sur l'étymologie des mots.

Le Pentacle et le Pantacle ont nécessairement des fonctions différentes : l'un est lié au symbolisme 5, l'autre à l'universalité. L'assimilation est "dangereuse" et il faut ne pas trop mélanger sous peine de tout confondre plus tard les notions plus importantes encore. [On trouve aussi facilement cette même confusion entre amulette et talisman]

Les médailles présentées ci-dessus ne peuvent être pentacles qu'à partir du moment où l'étoile à 5 branches s'y figure (le mot PENTACLE signifie littéralement "CINQ-BOUTS" et pour cause !). Quand au pantacle, n'importe quel «talisman»*, n'importe quel graphisme peuvent l'être pour peu que la vocation et l'action soient de nature "universelle". Cette "condition" ne concerne pas le pentacle pour lequel l'exigence et l'action sont portés par le graphisme des 5-bouts. Un pentacle peut être d'une portée, d'une action à titre particulier et le pantacle peut avoir n'importe quel graphisme (y compris l'étoile à 5 branches).

- - - - - - - - - - -Graphisme - - - - - - - - Portée
Pantacle - - - - - - Libre - - - - - - - - - -Universelle
Pentacle - - étoile 5 branches - - - - - - - Libre

Pour les mathématiciens : Pantacle et Pentacle sont l'un pour l'autre ce que l'abcisse est pour l'ordonnée, chacun a sa raison d'être... On ne peut les confondre ou sinon les difficultés s'accroîtront plus tard lors de la confection de ces objets. On entre ici dans l'art des médailles, pour les persones ne s'y intéressant pas de près, il est normal de les mettre dans le même panier. Un peu comme si on confond le satanisme et la magie noire pour ceux qui pratiquent la magie "blanche" : les deux domaines peuvent avoir des points communs mais n'ont sûrement pas les mêmes portées. Quand bien même SI les portées sont identiques, les motivations sont, en revanche, complètement différentes. Quoi qu'il arrive, il est bon de ne pas les confondre. L'union des deux exigences existe, bien évidemment, c'est une sorte de mélange un peu comme les coordonnées cartésiennes (x,y) (ici dans la base des définitions des vocables).

Le pantacle, de par sa fonction universelle, est souvent d'ordre d'une protection ou action "vaste", "générale" presque "passive" (c'est étrange de parler d'action passive, m'enfin...) alors que le pentacle avec le symbole du nombre 5 qui est lié à l'action et le mouvement, est plus "offensif" d'où l'utilisation du pentacle dans les rituels et non le pantacle (ou très rarement). Le pentacle est l'épée et le pantacle le bouclier, par exemple, pour faire une comparaison imagée.
Reste à savoir comment les objets sont confectionnés car le mode de confection non adapté peut annihiler les pouvoirs de l'objet au lieu de le renforcer ou les attirer....

* Tous ces objets dotés de différents pouvoirs ou capacités sont à prendre en considération dans leur signification et le cadre de leur existence. On pense bien aisément qu'il s'agit de plusieurs vocables pour désigner à peu près le même objet, mais il n'en est rien : pentacle, pantacle, talisman, amulette, grigri, porte-bonheur, gads, etc. Certes, il y a beaucoup de points communs (et d'ailleurs on définit souvent ces termes comme plus ou moins équivalent du talisman) mais le cadre de leur existence ne permet pas qu'on les assimile à autre chose que ce pour quoi chacun a son identité propre, identité qui n'est pas uniquement lié à l'origine cultu(r)elle mais aussi son mode de fabrication et l'état d'esprit, le but, les matériaux, etc...

Il est vrai que les assimilations (l'à peu près en question) permettent de comprendre plus facilement les deux principaux types d'activités (passif et actif) mais il ne faut pas oublier qu'à l'intérieur de chaque catégorie, il y a des nuances d'où les différents termes qui précisent ces nuances. Autant les nuances peuvent être assimilés aisément sans heurts, autant mettre sous la même signification l'actif du pentacle et le passif du pantacle me paraît énorme.
Pour plus de détails, je renvoie ça aux spécialistes de cet art millénaire.

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:15

Laila
Initié


Inscrit le: 10 Oct 2004
Messages: 678
Localisation: Québécoise à Barcelone

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2004 1:53 pm Sujet du message: Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Voir l'adresse IP de l'utilisateur
Ave !

Très intéressant... Et, oui... évidemment, MAIS, aujourd'hui dans une connotation strictemement religieuse, les deux mots peuvent avoir la même signification. Les deux variantes orthographiques peuvent (je dis bien, peuvent...) représenter les talismans... Au fil des siècles, les deux termes en sont devenus à être confondus et acceptés. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ont la même racine ou la même signification dans l'absolu.

Pantacle vient du grec pan, pantos signifiant le tout ou l'universel et du grec kleos, qui veut dire "action glorieuse et bénéfique", soit panta-kléa, pantacle. Et il signifie, comme je l'ai dit : toute figure géométrique qui se veut une expression d'une structure universelle.

Avec le "e", penta on retrouve le chiffre 5, donc plus souvent lié à l'étoile 5 branches, de toute évidence. Mais l'étoile à cinq branches a plusieurs significations. Et cette étoile pour être un pentacle doit s'inscrire dans un cercle qui est lui-même symbole de l'univers...

Pour la symbolique passive ou active des deux, je ne peux pas vraiment commenter. Ce que tu dis est très intéressant. Cependant, je dirais qu'il faut faire attention. Car, selon les traditions, les deux orthographes font référence à un sceau magique utilisant de formes ou des symboles géométriques ainsi que des caractères cabalistiques et/ou des lettres hébraïques.

Attention, cependant, certains auteurs disent carrément que le terme "pantacles" en anglais est un néologisme de Jacques Coutela. Ce que personnellement, je ne crois absolument pas, mais bon...

Pour la petite histoire orthographique, voici d'autres variantes : pentacke, penyacle, pebtacle, pemtacle, pzntacle, prntacle, pwntacle, oentacle, pentacel... Je n'ai pas fait une recherche étymologique sur chacun... et j'imagine qu'il y a des variantes subtiles dans la signification de chaque orthographe. Mais chacune d'elle a pu être utilisé...

Je suis une grande adepte de l'étymologie et des significations des mots... mais même si l'origine d'un mot est importante, son vécu, son histoire peuvent jouer sur sa signification... Je suis d'accord qu'il peut être dangereux de mélanger certains termes, pas seulement en magie. Mais certains termes vont changer de significations selon les époques et on ne peut pas y faire grand chose !!!

Mais, la seule chose qui m'intrigue dans ton très bon post, est la fin : "d'où l'utilisation du pentacle dans les rituels et non le pantacle (ou très rarement). Le pentacle est l'épée et le pantacle le bouclier, par exemple, pour faire une comparaison imagée." Car, je peux te donner une liste très longue de "pantacles" utilisés dans divers types de rituels de haute magie (et autre type de magie) et non pas à seul titre de bouclier !

Laila

__________________________________________________________
Odin
Membre


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 78


MessagePosté le: Lun Nov 15, 2004 2:34 am Sujet du message:

Coucou !!
Personnellement, il ne m'apparaît aucune connotation "religieuse" dans les médailles talismans ou autres figures magiques.

Ben si on met les sceaux = pantacle = pentacle = grigri = amulette... il n'y a vraiment plus aucun intérêt dans cet art qui, d'ailleurs sera condamné à disparaître. C'est dommage que les sceaux soient aussi assimilés aux pantacles... C'est essentiellement les sceaux qui sont utilisés en Haute-Magie ou la Magie cérémonielle. Une catégorie de ces sceaux sont les clés de Salomon. Les sceaux impliquent automatiquement une "entité"* derrière, ce qui n'est pas le cas des pantacles (du moins "pas obligatoirement"). D'ailleurs un "pantacle" créé et dédié aux entités s'appelle plutôt un talisman. Bref.

Citation:
Mais certains termes vont changer de significations selon les époques et on ne peut pas y faire grand chose !!
Je ne suis absolument pas du tout d'accord avec ça (enfin la partie en gras). Tu parles comme s'il s'agit d'une fatalité : Il n'y a pas de fatalité. Ce n'est pas comme la foudre qui tombe sur un arbre ou la neige qui fond au soleil, phénomènes pour lesquels personne n'y peut rien, oui.
Mais là l'utilisation, c'est nous qui en faisons, ici ou ailleurs, ce qui signifie que le maintien ou non dans les valeurs traditionnelles dépend de la volonté de préserver ou non (c'est ce que j'essaie de faire). En utilisant à tort et à travers les vocables, nous contribuons à l'erreur, nous continuons à alimenter la confusion en donnant raison à ceux qui font l'amalgame et que plus tard on mettra sur le compte d'une évolution, lorsque la situation sera totalement irréversible ... On a tout de même une part de responsabilité dans la dénaturation des choses. C'est un peu comme la pollution : on n'est pas étranger au phénomène, chacun a sa part de responsabilité. Si chacun agissait dans le "bon" sens, on n'en serait pas là !! Est-ce pour autant trop tard ? Certes non. Pour les notions, c'est pareil. En agissant maintenant, on contribue à l'équilibre pour le futur, tant au niveau écologique que linguistique et... conceptuelle. Evidemment plus on attend, plus ce sera difficile. Pour cela, une certaine rigueur n'est pas de trop (enfin pour ceux qui sentent la chose nécessaire, c'est-à-dire pas grand'monde, m'enfin il y en a...). Même si on ne rétablira pas en quelques années, on peut toutefois limiter, même modestement, les errances. Chacun faisant un peu plus atttention permet de limiter les casses. Les choses évoluent sans forcément être obligées de se mélanger, ni être obligées de ses téléscoper les unes dans les autres. L'évolution, en ce sens, peut être "guidée" puisqu'on peut agir réellement sur cette évolution, à notre échelle. Ça ne pourra qu'être bénéfique pour ceux qui nous suivront. Si nous vivons actuellement dans une certaine errance (et nous le constatons !!) pourquoi laisser ces errances à ceux qui viendront derrière nous alors que nous pouvons peu à peu rectifier le tir de l'histoire ? En plus, ces errances n'ont rien de constructif. Je croyais que les pratiquants de magie seraient plus sensibles aux différentes particularités des domaines pour justement ne pas tout mélanger.... Ben, je me suis bien trompé alors...

Je m'adresse ici plutôt aux rares amateurs (ou peut-être adeptes) de ces figures/objets de pouvoir, pour les autres vous pouvez continuer de tout mettre dans le même panier selon la coutume qui vous est la plus familière.

Pour les autres orthographes,
Citation:
pentacke, penyacle, pebtacle, pemtacle, pzntacle, prntacle, pwntacle, oentacle, pentacel
je ne les ai jamais vus [sauf s'il s'agit de faute de frappe parce que si on regarde bien les lettres (en gras ici), ce sont les touches voisines de "vraies" lettres sur le clavier, que ce soit le clavier azerty ou qwerty]. Tu dis ça pour te moquer de moi ou c'est du sérieux ? Sad

Par ailleurs, la comparaison imagée n'est pas la "transposition" de l'action. Un pantacle N'EST PAS forcément un bouclier. C'est souvent le cas mais pas exclusivement le cas.
Citation:
Le pantacle, de par sa fonction universelle, est souvent d'ordre d'une protection ou action "vaste", "générale" presque "passive" (c'est étrange de parler d'action passive, m'enfin...)
Si le pentacle est une épée alors le pantacle est un bouclier, la comparaison se fait au niveau du pentacle et du pantacle, je compare les deux objets entre eux (l'un par rapport à l'autre pour souligner leur différence plus que leur ressemblance) et je ne fais pas une équivalence, justement, j'évite. C'est à cause des équivalences de ce genre qu'on en est arrivé à la question de la confusion dont il s'agit ici. Un pantacle est "actif" mais pas autant que le pentacle et n'est pas non plus actif de la même manière. En ce sens, si on utilise les deux, si on met les deux côte à côte, ils seraient semblables l'un à l'autre comme le bouclier ressemblerait à une épée !!! Smile
---------------------------
Pour la section présentation : si je peux en être dispensé, je ne puis qu'être plus heureux. C'est une de mes allergies dans les forums ; et si par malheur cette étape est vraiment obligatoire, je préfère d'ores et déjà faire mes adieux ici même...
--------------------------
*entité au sens large (esprit, divinité, anges, etc.) mais bel et bien une "vraie" présence et non pas uniquement d'ordre symbolique comme le ... p..ntacle !!- mettez-y la lettre que vous voulez.

Namárie !

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:15

LeJaguar
Master Or


Inscrit le: 04 Sep 2004
Messages: 1977


MessagePosté le: Lun Nov 15, 2004 8:15 am

j'apprécie vraiment cette discution et je pense,
-mais ce n'est qu'un avis- qu'il faudrait rajouter les
définitions pantacle ect... au lexique qu'à commencer
Lyv dans cette même section Wink

citation
"En utilisant à tort et à travers les vocables, nous contribuons à l'erreur,
nous continuons à alimenter la confusion en donnant raison à ceux qui font l'amalgame"
entièrement d'accord d'ou le lexique Smile

Par contre Odin, là, c'est la valkyrie en moi qui te parle
de bon matin lire de quelqu'un qui arrive, fut-ce vous Odin Smile

citation
" je préfère d'ores et déjà faire mes adieux ici même... "

Je comprends le pourquoi de l'hésitation ect...mais
euh, comment dire, ça me fait ...Rolling Eyes
enfin, d'entrée, c'est vrai quoi,
tu viens d'arriver que tu veux déjà partir,
alors quoi... !!! Laughing Wink

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:16

Laila
Initié


Inscrit le: 10 Oct 2004
Messages: 678
Localisation: Québécoise à Barcelone

MessagePosté le: Mar Nov 16, 2004 2:41 pm


Ave !
Soupirs !!! Mais je n’avais aucune envie de lancer un débat… j’étais même plutôt d’accord avec toi ! Le but de mon message était tout simplement de mettre un bémol sur tout cela… Et je ne vois pas pourquoi tu crois que je me moque de toi ??? Ce ne fut jamais mon intention, et je suis sincèrement désolée si tu l’as cru. Bon, voyons voir…

Citation:
Personnellement, il ne m'apparaît aucune connotation "religieuse" dans les médailles talismans ou autres figures magiques.


Vraiment ? Alors c’est qu’on n’a pas la même conception de la religion. Pour moi, c’est tout simplement un ensemble de croyances, de pratiques, de dogmes, de règles qui se dirige vers le « sacré »… et c’est dans ce sens que les talismans, les pantacles, etc. sont « religieux ». Et c’est tout.

Et je ne parle pas de sceaux. Je parle de « pantacles » utilisés dans des rituels de Haute Magie, Magie sacrée, Magie qabalistique, etc.

Tu donnes beaucoup d’affirmations… je suis d’accord, pour dire que généralement les distinctions que tu fais sont bonnes, mais ce ne sont pas des « lois universelles ». Encore une fois, c’est une question de conceptions et de vérités personnelles… Ce que j’essaie de dire, c’est que même si je suis d’accord avec les définitions proposées (ce sont les définitions que j’utilise), j’essaie toujours de garder l’esprit ouvert aux autres définitions ou utilisations de ces concepts, et je ne considère mes définitions que comme les miennes et non celles que tout le monde devrait utiliser. Ce qui ne veut pas dire que je ne les proposerais pas à l’occasion comme ce fut le cas dans ce post, mais je vais toujours essayer de donner d’autres points de vue si je les connais. Ouf… Wink

Les autres orthographes existent… sinon, je ne les aurais pas mises. Pourquoi aurais-je voulu rire de toi ? Comme je l’ai dit, je n’ai fait aucune recherche sur ces variantes. Mais à la limite même si ce ne serait que des permutations de lettres ou des rajouts, etc., cela n’enlève rien à leur validité.

Citation:
En plus, ces errances n'ont rien de constructif. Je croyais que les pratiquants de magie seraient plus sensibles aux différentes particularités des domaines pour justement ne pas tout mélanger.... Ben, je me suis bien trompé alors... Je m'adresse ici plutôt aux rares amateurs (ou peut-être adeptes) de ces figures/objets de pouvoir, pour les autres vous pouvez continuer de tout mettre dans le même panier selon la coutume qui vous est la plus familière.


Tu mets rapidement tout le monde dans le même bateau, ou le même panier –pour reprendre ton expression… Et je n’ai jamais dit que j’utilisais le terme « pentacle » à la place de « pantacle ». Je n’ai fait que relater un état de la situation… Tu sautes très rapidement aux conclusions. J’ai beaucoup étudié les différents courants, traditions et domaines magickes et je sais faire les distinctions. Je connais également des gens qui utilisent les sceaux et les pantacles dans leurs pratiques magickes et ils font très bien la distinction !!!

Citation:
ce qui signifie que le maintien ou non dans les valeurs traditionnelles dépend de la volonté de préserver ou non (c'est ce que j'essaie de faire). En utilisant à tort et à travers les vocables, nous contribuons à l'erreur, nous continuons à alimenter la confusion en donnant raison à ceux qui font l'amalgame et que plus tard on mettra sur le compte d'une évolution, lorsque la situation sera totalement irréversible ... On a tout de même une part de responsabilité dans la dénaturation des choses.


En ce qui concerne l’orthographe et de l’évolution des mots… Non, ce n’est pas une fatalité... Et personnellement, je crois fermement à la bonne utilisation des mots. Et même si cela m’exaspère quand les gens utilisent les mots à tort et à travers ou sans en comprendre vraiment leur signification, je sais également que les mots peuvent changer de signification.

Cela peut nous apparaître parfois une dénaturation, mais je ne crois pas qu’il faut toujours à tout prix se rattacher au passé… les choses se transforment, évoluent, et perdent même parfois leur véritable signification… On peut trouver cela triste, et je lutte parfois pour essayer de rétablir certaines notions, mais je crois que parfois, on lutte pour les mauvaises causes.

Je suis d’accord qu’il faut éviter de tout mélanger, et j’essaie souvent de redresser certaines idées fausses… enfin qui m’apparaissent fausses !!! Et cela m’exaspère quand sur certains sites ou dans certains livres, on mélange tout… mais ce qui ne veut pas dire que le syncrétisme soit nécessairement toujours mauvais…

Pour ce qui est de ta comparaison… elle ne me semblait pas claire, c’est pourquoi j’ai demandé des explications. L’imagerie choisie m’apparaît hasardeuse dans le sens que l’on ne peut éviter d’y voir une équivalence, même si ce n’est pas le but de ta comparaison. Je comprends parfaitement ce que tu veux dire, même si je suis partiellement d’accord. Wink

Laila

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Isha
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 46
Localisation : Dans le monde occulte
Emploi : Chargée de Gestion Comptable
Loisirs : L'univers tout entier
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: LES PENTACLES   8/11/2006, 03:17

Odin
Membre


Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 78


MessagePosté le: Mar Nov 16, 2004 3:54 pm


Je ne vais répondre que sur un seul point pour le moment, les autres viendront en temps utile.

Pour les questions de religion : comment peut-il y avoir de religion sans qu'une certaine tradition ne s'énonce ? Rien que sur le mot REGLIGION et de ce que nous en connaissons. Les traditions se présentent à travers les dogmes, les pratiques, les écritures (eh oui pour unifier les membres il faut un support commun !), les rites...
Or, de tradition religieuse la plupart des pratiquants de magie n'en suivent aucune (ou de manière partiellement épisodique, est-ce qu'on peut encore appeler ça "suivre" ? Passons), à moins que tu sois pratiquante d'une religion précise Question (c'est juste une question ni plus ni moins) (religion ici dans le sens traditionnel du terme).

On ne peut parler d'une religion que si on adopte réellement toutes les valeurs fondamentales de ladite religion. Si les gens se trouvent sur les forums éso, c'est précisément parce qu'ils n'adoptent pas les valeurs fondamentales (toutes les valeurs fondamentales et non juste quelques-unes). Il ne s'agit pas de juger bon ou mauvais, mais le syncrétisme est tout sauf une religion justement parce qu'il n'y a aucune tradition mais des bribes, et ces bribes-là ne sont même pas transmissibles vu que ceux qui suivent peuvent très bien choisir d'autres bribes à leur tour, ce qu'ils n'hésitent pas à faire d'ailleurs... Chacun a son lot de bribes piochées à droite à gauche et il n'y a pas deux tas identiques !!! En ce sens, il ne peut y avoir de tradition. Chacun ayant son propre tas de bribes qu'il ne peut garder que pour lui-même. Or une religion reconnue comme telle comporte systématiquement une tradition. D'ailleurs, une tradition, c'est quelque chose qui se reçoit, on ne se la fabrique pas et encore moins pour soi-même.

Il n'y a pas besoin de croire en la magie ou en une quelconque religion pour voir quelqu'un porter un talisman à son cou, ou du moins, un objet auquel il croit comme possédant une certaine vertu.... Ce phénomène sort complètement de toute définition de religion, que ce soit les religions traditionnelles ou les plus modernes qui réclament ce "titre" (d'ailleurs il ne s'agit pas de religion, la notion de religion pré-existe avant tous ces phénomènes, alors pourquoi l'employer pour désigner quelque chose qui n'a plus rien à voir ?).

Une religion tel que nous connaissons actuellement à travers le monde, implique un certain nombre de dogmes cohérents, on ne suit pas une religion comme si on fait ses courses au supermarché en prenant juste ce qui nous plaît, ce qui nous arrange en omettant les autres dogmes un peu inconfortables ; si on accepte tel ou tel dogme et qu'on veut suivre une religion, c'est qu'on doit aussi accepter TOUS les autres y compris les positions inconfortables, c'est là l'apprentissage. Une religion est une école de vie : il y a des choses qui nous plaisent et d'autres choses qui nous gênent mais c'est un ensemble insécable. Aucune des grandes religions n'échappe à ce phénomène. C'est de là que les définitions réelles prennent racines : une définition millénaire qu'il convient de maintenir et non le substituer par autre chose et de modifier à loisir le sens et altérer artificiellement les notions de base.

Les pratiquants de magie sont encore loin de répondre à ces critères-là, à ces obligations-là parce qu'ils ne prennent que ce qui les arrangent dans différentes religions pour justement n'en faire partie d'aucune. Une croyance personnelle n'est pas une religion parce que la religion associe la communauté derrière, ceux qui pratiquent la même chose et adhèrent aux mêmes dogmes et se référant à la même base commune (qui ne peuvent être que des textes, des écrits, du moins si on veut le transmettre, le moyen scriptural est le plus adapté)... En magie moderne, chacun a ses dogmes propres, on peut trouver les points communs mais les dogmes fondamentaux sont loins d'être identiques d'un pratiquant à un autre, n'en parlons pas de la pratique qui ne fait que renforcer l'individualisme (je donne peut-être l'impression de scier la branche sur laquelle je suis assis...). Comment peut-il y avoir de "religion" ? Comment peut-on encore parler de "religion" alors qu'on n'y est pas, ne serait-ce une idée ? Là aussi, le vocabulaire est mal employé, doit-on, entre nous, maintenir la confusion en place ? Que l'on en parle pour dire que ça existe, OK, mais il est bon que ça en reste là, inutile d'épiloguer je pense. Tout le monde a compris que le vocabulaire est employé de manière abusive, mais concrètement, qu'est-ce qu'on fait pour commencer à rectifier ? Le meilleur endroit est encore ici et maintenant.

Mes "affirmations" ne sont malheureusement pas de moi, les lois universelles sont celles de la langue d'où sont puisés les mots problématiques, ces mots ont une histoire derrière, ces histoires en donnent même le bon usage puisque c'est pour un usage précis que le mot est créé, maintenant, au lieu d'inventer des nouveaux mots, on "recycle" des anciens comme s'ils ont déjà disparu (or il sont encore en usage !)... D'ailleurs, je ne vois vraiment pas l'intérêt de donner les définitions si c'est pour les utiliser de travers sous prétexte que l'usage courant le fait : doit-on suivre ces confusions... ? Shocked

Il vaut mieux commencer à utiliser un autre mot plutôt que "religion" pour désigner une croyance personnelle parce qu'il manque la dimension communautaire (dans le sens où c'est un ensemble de personnes adhérant aux mêmes dogmes et ayant la même pratique). Le rôle de la communauté est aussi, entre autres, de maintenir ce qui est dit plus haut, à savoir la tradition. Une tradition n'est donc pas une affaire individuelle mais une affaire communautaire. C'est toute la communauté qui fait vivre une religion et non une seul personne. Le sorcier/mage quant à lui est souvent dépourvu de communauté pratiquant la même chose que lui vu qu'il se fabrique lui-même sa propre croyance. Pour faire une "religion" même par syncrétisme, il faut la communauté et de quoi transmettre !!! (par définition même du mot tradition)

Je suis tout à fait "pour" en ce qui concerne l'évolution de la langue mais totalement "contre" lorsqu'il s'agit d'une déformation délibérée. Or utiliser un mot ayant déjà un sens chargé pour désigner autre chose qui n'a plus rien à voir, c'est de la déformation délibérée (et défendre ces nouvelles définitions revient à persister dans cette déformation). L'évolution d'une langue, c'est lorsqu'un mot tombe peu à peu en désuétude, tombe à l'abandon, et dont le sens est oublié du monde, ce qui est encore très loin du cas du mot "religion" qui, lui, n'a jamais perdu de sa valeur ni voir son sens altérer et pour cause : les religieux existent encore et tant qu'il y en a, le mot religion continuera à maintenir le sens qu'il devrait avoir jusque-là.

Utiliser pour désigner autre chose un mot en vigueur est une volonté de concurrence, une sorte d'«usurpation», prendre un mot pour mettre à une place qui n'est pas sienne. La magie (ou la sorcellerie) vise-t-elle alors à concurrencer les religions ? Faut croire, étant donné la conjoncture actuelle, mais du coup on risque de retomber (sous peu) dans une lutte entre croyances personnelles et religions, une lutte que le monde a déjà connu dans le passé (même le présent) où les questions de croyance deviennent prétextes de conflits... C'est une question qui peut pousser très loin. Au niveau psychologie, prendre un mot pour un autre n'est pas exempt de signification, que dire alors lorsqu'on répand le phénomène...

D'accord pour ne pas trop s'attacher au passé mais il ne faut pas non plus s'en détacher complètement. Nos origines sont derrière nous, certes, mais elles sont aussi... devant ! De plus, rien de plus efficace pour tuer un mot en le "recyclant" avant même qu'il ne tombe en désuétude ; ce faisant, on ne fait pas preuve d'inventivité qui ouvre l'avenir mais plutôt le contraire, c'est nier le mot lui-même avec son histoire. Avec tous les mots qui nous arrivent des USA, n'a-t-on vraiment aucun mot pour désigner cela qu'il nous faut nous replier sur des mots déjà en vigueur et le transformer délibérément ? Comment inventer l'avenir si le passé est ignoré ? Un mot ne perd jamais complètement sa définition, ses racines restent et l'étymologie est là pour nous l'apprendre. Certes, il est difficile de dénicher ces racines mais c'est possible.

Bref, l'essentiel, c'est qu'on s'est compris ! Laughing Very Happy Mes mots ici feront leur travail chez le lecteur et je n'ai nul besoin, je pense, de justifier ces propos parce que c'est un phénomène observable par chacun. D'ailleurs, on n'est pas non plus au tribunal... Laughing

_________________
Si tu souhaites qu'on respecte tes croyances, respecte aussi celle des autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cernu.com/cerny/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES PENTACLES   Aujourd'hui à 15:36

Revenir en haut Aller en bas
 
LES PENTACLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réalisation de pentacles
» pentacles et anges
» Les Pentacles Majeurs de Dom Bernardin
» a propos des pentacles
» Listing pentacles de développement (personnel, compréhension, capacités, force intérieure)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Occultisme :: La magie traditionnelle -
Sauter vers: