Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   12/2/2010, 09:51

Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide. Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime .

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   12/2/2010, 18:14

Si seulement il n'y avait que le dérèglement climatique qui étais la conséquence de nos actes, pourtant je trouve que nous avons un très bel hiver, et le temps ne me paraît pas aussi déréglé que le prétend la science. Cela doit dépendre des croyances de tout un chacun, et le monde ne me paraît pas si mal que cela à part exception, et il y en aura toujours.

Je dois juste signaler que dans métamatérialité, il y a matérialité et méta je suppose que cela provient de métaphysique, qui est une science d'explication de la matière physique n'est-ce pas? Alors comment pouvez-vous Claude, dire que la métamatière contient non seulement la science mais aussi la croyance, alors que cette dernière n'a rien voir avec le monde matériel et physique ou métaphysique? La croyance n'est aucunement explicable, mais au fait, de qu'elle croyance parlez-vous donc? Elles sont tellement diverses et parfois opposées, qu'il est impossible à l'heure actuelle d'unir toutes les croyances en une seule.

Et puis c'est bien beau de venir prêcher la bonne parole sur plusieurs forums de discussion Internet, de toute façon et avec ce que j'ai put voir de vos diverses interventions sur de nombreux forums, vous ne faites que dire sans agir et surtout recopier inlassablement.... il me semble que le monde à changer n'est pas le virtuel, mais bien le monde dans lequel votre ordinateur est visible, et donc celui que l'on appel "réel" si je puis dire... Personnes ne vous prend au sérieux car, vous ne donnez justement aucun gouvernail à ceux qui vont vous lire seulement des spéculations sans fins à cette "manoeuvre de recul".

Le seul moyen pour l'humanité de reculer désormais, est qu'il arrive une grande catastrophe -qui est déjà en cours d'ailleurs-, oui une terrible catastrophe en nos pays occidentalisés et soi-disant "civilisés", j'ai put remarquer que c'est le seul moyen de détruire ce qui est, et de solidariser les esprits tous ensemble pour pouvoir survivre et reconstruire autre chose, de nouvelles communautés.

Vous ne pourrez rien faire avec la science et la croyance mélangées, ce ne sera que mettre un voile encore supplémentaire parmis tous les autres voiles déjà existants et qui s'accumulent au cours du temps et des croyances et sciences qui surgissent et disparaissent.

Si jamais vous me répondez, je vous serais gréer de parler avec votre cœur et vos mots, et non en faisant du copier-coller comme à votre habitude, parlez-nous à cœur ouvert et ensemble peut-être trouverons-nous une solution...

Au fait, nous attendons toujours de vos nouvelles sur Hermès-Thot, depuis que vous vous êtes fait un tant soi peu bousculé, nous n'avons plus eu aucune nouvelles du tout, ce qui montre bien que vous-même et votre égo n'êtes capable de changer, alors si vous ne pouvez le faire vous-même, comment ferez-vous pour inculquer un changement dans le mode de vie et de croyance du monde entier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   13/2/2010, 10:09

Citation :
mais au fait, de qu'elle croyance parlez-vous donc? Elles sont tellement diverses et parfois opposées, qu'il est impossible à l'heure actuelle d'unir toutes les croyances en une seule.
La Croyance regroupe toutes les croyances. Toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités.

L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

La Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans toute leur splandeur.

Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.


Citation :
Le seul moyen pour l'humanité de reculer désormais, est qu'il arrive une grande catastrophe -qui est déjà en cours d'ailleurs-, oui une terrible catastrophe en nos pays occidentalisés et soi-disant "civilisés", j'ai put remarquer que c'est le seul moyen de détruire ce qui est, et de solidariser les esprits tous ensemble pour pouvoir survivre et reconstruire autre chose, de nouvelles communautés.
L'initiative personnelle ou groupée ne fait pas le poids face au lobbies de la matérialité.

Les idoles entreprises que nous avons mis en place pour nous protéger, pour protéger nos vies et celles de nos enfants, sont devenues trop puissantes. Elles ont le pouvoir de vie et de mort sociale sur nous. Elles se sont emballées dans la matérialité. Elles ont produit les vecteurs du dérèglement climatique. Elles les ont mis à disposition des humains avec obligation de s'en servir. Elles se nourrissent des bénéfices.

Ces idoles ont figure humaine parce que se sont des humains qui les ont mise en place et qui les font vivre mais elles n'ont rien d'humain.
Elles ne respirent pas : la qualité de l'air que respirent les êtres vivants n'est pas important pour elles.
Elles ne boivent pas : la qualité de l'eau les importe peu.
Elles ne mangent pas les mêmes aliments que les êtres vivants : Elles se nourrissent seulement d'argent.
Elles ne sont pas humaines : les humains sont secondaires pour elles.

Nous avons rompu unilatéralement la communication avec la nature de métamatière qui guidait notre évolution. Sans guide, nous avons eu peur des lendemains. Nous avons donc mis en place des idoles sensées nous protéger et protéger nos familles : les entreprises. Nous avons mis nos vies sociales entre leurs griffes. Le piège s'est refermé sur nous ! Au lieu de nous protéger, les idoles nous détruisent. Elles détruisent notre environnement. Elles détruisent la nature. Elles détruisent la biodiversité. Elle envoient à nos lointains descendants le cadeau empoisonné des déchets nucléaires : le comble du désastre !!

L'individu ou le groupe d'individus ne peuvent plus rien faire. Les idoles serons toujours plus fortes qu'eux. C'est la nature de métamatière elle même qui va régler le problème. Elle est entrée en conflit avec les terriens fautifs. La phase finale sera très douloureuse pour eux.

Concrètement, tu ne peux rien faire. Un individu ou un groupe d'individus ne peuvent rien faire. Ils sont trop faibles par rapport aux lobbies de la matérialité. Le PDG De Total par exemple, entreprise grande pollueuse de la planète, ne peut rien faire. Ses employés non plus. Beaucoup sont surement écologiques mais ils sont totalement impuissants. L'entreprise qui les font vivre leurs demande de prospecter, d'extraire et de distiller encore plus de pétrole, ils s'exécutent sans broncher. Même s'ils sont écologiques. Ils savent pourtant que leur action pollura encore plus la planète. Ils n'ont pas le choix. L'entreprise a le pouvoir de vie ou de mort sociale sur eux.

Nous ne pouvons plus rien faire contre les idoles matérielles que nous avons installé de toutes pièces pour nous protéger. Elles sont devenues trop puissantes. Elles concentrent la majeure partie de la richesse.

Le conflit s'est déplacé. Ce n'est plus l'individu ou le groupe d'individus contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies. C'est la nature de métamatière contre la matérialité, ses dérivés et ses lobbies.

Tout ce que tu peux faire concrètement, pour l'heure, c'est rentrer chez toi, te barricader, fermer tes volets et entendre que ça se passe. Le conflit qui se prépare est hors de ta portée. Quand l'ouragan métamatériel sera passé, si tu es toujours en vie, tu pourras ressortir de chez toi et tu auras l'agréable surprise de voir un jour nouveau, un jour chargé d'espoirs. La nature de métamatière aura fait reculer le Terrien. Elle l'aura dégagé de l'impasse funeste dans laquelle il s'était engagé. Le Terrien aura fait un virage significatif puis serra reparti en marche avant dans un plus durable et plus serein. Pour la première fois depuis longtemps, tu seras heureux !! Heureux d'être humain et fier de l'espèce humaine !

Citation :
Si jamais vous me répondez, je vous serais gréer de parler avec votre cœur et vos mots, et non en faisant du copier-coller comme à votre habitude, parlez-nous à cœur ouvert et ensemble peut-être trouverons-nous une solution...
Posez les bonnes questions et peut être un dialogue s'établira entre nous !

Citation :
Au fait, nous attendons toujours de vos nouvelles sur Hermès-Thot, depuis que vous vous êtes fait un tant soi peu bousculé, nous n'avons plus eu aucune nouvelles du tout,

On m'a peut être banni. Sinon il faut attendre son tour !! J'ai beaucoup de forums dans mon agenda.

Peux me redonner le lien STP merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   13/2/2010, 15:12

Claude De Bortoli a écrit:

La Croyance regroupe toutes les croyances. Toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités.

Je ne vois vraiment pas comment régler le problème des intégrismes et des extrémismes, vu qu'ils se tapent constamment dessus, tel que les terroristes et les capitalistes, qui sont eux aussi un genre de religion et de croyance.

Citation :
La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Alors là je ne peux pas être d'accord avec vous. Il y eut effectivement la découverte du Dieu unique, au temps des juifs il étais colérique et terrible et n'acceptait pas que l'on se détourne de lui, voir le passage du veau d'or dans l'Exode, puis vient le Christianisme qui fit depuis 2000 ans passer ce Dieu terrible à un Dieu d'amour, qui est déjà une évolution certaine. Il y eut entre temps l'inquisition et les pratiques magiques diverses en Occident entre autre, puis au 19e siècle vint la résurgence de groupes spirites, des écrits issus de magistes célèbres tel qu'Eliphas Lévy entre autre, qui fit donner un nouvel essors aux pratiques magiques, et désormais il y a le New Age qui n'a rien à voir avec Dieu, l'église de Satan (qui n'est pas forcément ce que l'église nous en fait croire), la magie Draconique qui par ailleurs existe depuis le Moyen-Age du moins en Occident et sa conception à elle-même évoluée. C'est sans compter la multiplication des loges Franc-maçonne qui depuis deux siècles fait ressurgir le dialogue avec l'univers entier. Et sinon que faite-vous du Chamanisme? Le chamanisme qui ne se transmettait que par voie orale et pour certain élu d'une tribu, est maintenant accessible à tous, on ne peut dire que ce n'est pas une évolution.
Je ne peux pas vous laisser dire cela, le monde n'a pas eu besoin de la métamatière pour évoluer, il le fait de toute façon et intrinsèquement dans le cœur des habitants de notre planète.

Citation :
Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

La science n'est pas la seule cause au dérèglement climatique, ce ne serait que trouver un bouc émissaire à tous les malheurs du monde.

Citation :
La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

L'ésotérisme, la pratique magique, la spiritualité, les religions le font déjà depuis des millénaires. La métamatière ne sera qu'un outil de plus pour y arriver, et pour les personnes adhérant à cette forme de conception.

Citation :
Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

En ce qui concerne la Science, je ne peux qu'être en accord, mais lorsque vous dites que l'outil de la croyance est l'intelligence, vous vous trompez et ce n'est pas d'hier la veille, le seul moyen d'accéder à une croyance sereine est la foi du cœur, que ce que l'on croit nous anime d'un amour éternel. L'intelligence à fait que la Science est devenue ainsi de nos jours.

Citation :
Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

Si seulement c'étais le cas, le monde irait effectivement bien mieux.

Citation :
L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Mais qu'est qu'une évolution "normale", votre univers normaliserai-t-il aussi le commun des mortels? Alors cela ne se passera pas mieux que jusqu'à maintenant. Chacun évolue d'une façon différente, et ce en fonction d'une infinité de facteurs dont je vais énoncer les principaux: expériences au cours de la vie, religion, vie commune, profession, conviction personnelle, richesses personelles, amis etc... pour ne citer que les plus flagrants. Etes-vous pour le clonage?
"la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux""
Je remercie la Science de ce fait car, maintenant il n'est pas que dans les cieux.

Citation :
L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

Ah, çà c'est sûr, le cycle de vie, le cycle planétaire, le jour et la nuit... Les différentes spiritualités le savent déjà depuis des millénaires, ayant donné naissance à l'astrologie et à l'astronomie. Deux sciences qui se rejoignent tellement, mais qui se moquent l'une de l'autre. L'astrologie est du côté croyance et spiritualité, l'astronomie du côté mécanisme et matériellement mathématiquement, l'opposition de la croyance et de la science une guerre sans fin...

Citation :
Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.

Ce n'est pas une énergie en soi, mais effectivement l'intelligence compose l'Homme, mais la croyance et l'intelligence de va aucunement ensemble du moin pas pour le moment.

Citation :
Les idoles entreprises que nous avons mis en place pour nous protéger, pour protéger nos vies et celles de nos enfants, sont devenues trop puissantes. Elles ont le pouvoir de vie et de mort sociale sur nous. Elles se sont emballées dans la matérialité. Elles ont produit les vecteurs du dérèglement climatique. Elles les ont mis à disposition des humains avec obligation de s'en servir. Elles se nourrissent des bénéfices.

Personne n'a jamais été obligé d'adhérer à quoi que se soit. Si beaucoup d'entre nous le font, c'est par dépit et parce qu'ils le veulent bien. Il existe toujours des moyens alternatifs et de moindre coût et simplement parce que c'est le désir intérieur de certains, ces désirs sont projetés par le mental dans la réalité, et le monde fait en sorte qu'ils existent matériellement.

Citation :
Nous avons rompu unilatéralement la communication avec la nature de métamatière qui guidait notre évolution. Sans guide, nous avons eu peur des lendemains. Nous avons donc mis en place des idoles sensées nous protéger et protéger nos familles : les entreprises. Nous avons mis nos vies sociales entre leurs griffes. Le piège s'est refermé sur nous ! Au lieu de nous protéger, les idoles nous détruisent. Elles détruisent notre environnement. Elles détruisent la nature. Elles détruisent la biodiversité. Elle envoient à nos lointains descendants le cadeau empoisonné des déchets nucléaires : le comble du désastre !!

C'est exactement leur rôle et de Dieu aussi, cela dépend des individus, d'autres préfèreront porter des talismans, avoir des statues de Bouddha etc... Et il n'y a aucun danger à se placer sous leurs ailes. Si les entreprises détruisent tout, c'est que la plupart des humain dis "normaux" pour que vous compreniez, en ont rien à foutre, alors pourquoi donc le monde ferait de mieux pour eux. Personnellement, je trouve que le monde ne va pas si mal que cela, du moins le monde qui m'entoure et ressortis de mes plus profondes utopies et désirs. Harmonie, paix et amour, je ne vois pas de destruction à mon horizon et cela ne risque pas d'arriver car, j'ai la foi... pas seulement en Dieu ou en mes croyances ou même en mon intelligence, j'ai la foi tout simplement et cela scelle ce monde qui m'entoure et les personnes qui y entrent ou en sortent.
Les poisons que l'ont met en Terre viennent de la Terre et elle se chargera de les retransformer même si cela doit prendre des siècles. Elle est d'ailleurs entrain de transformer l'humanité en détruisant petit à petit nos visions butées et matérialistes du monde, tel que la civilisation occidentale la détruit aussi. C'est la loi de l'action-réaction, inhérent à tous ici-bas.

Citation :
[...]Nous ne pouvons plus rien faire contre les idoles matérielles que nous avons installé de toutes pièces pour nous protéger. Elles sont devenues trop puissantes. Elles concentrent la majeure partie de la richesse.

Vous vous répétez sur trois paragraphe... c'est tout à fait inutile.

Citation :
Tout ce que tu peux faire concrètement, pour l'heure, c'est rentrer chez toi, te barricader, fermer tes volets et entendre que ça se passe. Le conflit qui se prépare est hors de ta portée. Quand l'ouragan métamatériel sera passé, si tu es toujours en vie, tu pourras ressortir de chez toi et tu auras l'agréable surprise de voir un jour nouveau, un jour chargé d'espoirs. La nature de métamatière aura fait reculer le Terrien. Elle l'aura dégagé de l'impasse funeste dans laquelle il s'était engagé. Le Terrien aura fait un virage significatif puis serra reparti en marche avant dans un plus durable et plus serein. Pour la première fois depuis longtemps, tu seras heureux !! Heureux d'être humain et fier de l'espèce humaine !

N'importe quoi! Il faut aussi peindre la porte d'entrée avec du sang d'agneau tel que l'a préconisé Moïse lors de la dernière plaie d'Egypte aussi, et éviter ainsi que nos enfants se fassent voler leurs âmes par l'univers de la métamatière? C'est un message rempli d'égoïsme et d'égo-centrisme qui ne vous mènera nul part, seulement étriqué encore plus en vous et vos croyances et sciences butées et non évolutives, pourtant vous croyez dur comme fer que la métamatière fera remettre en marche l'évolution, alors que vous venez de dire que la métamatière fera reculer l'espèce humaine... cela s'appelle une contradiction.
Pourquoi donc être fier, alors qu'à la mort tous ces futiles sentiments s'envolent avec l'âme? Etre fier c'est se complaire à soi-même et arrêter d'avancer. Hum... la moisissure n'est pas loin de pointer le bout de son nez.

Citation :
Posez les bonnes questions et peut être un dialogue s'établira entre nous !

Les questions que je vous pose ne sont pas forcément à répondre car, la réponse y es déjà, mais effectivement un dialogue doit être mis en place.

Citation :
On m'a peut être banni. Sinon il faut attendre son tour !! J'ai beaucoup de forums dans mon agenda.

Oh non, pas du tout l'administrateur n'est pas de ce genre, sauf en cas de nécessité absolue et cela n'est encore jamais arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   15/2/2010, 10:28

Citation :
La science n'est pas la seule cause au dérèglement climatique, ce ne serait que trouver un bouc émissaire à tous les malheurs du monde.
Et pourtant, les faits sont là, c'est bien la Science, ses dérivés et ses lobbies qui ont mené l'évolution du Terrien au summum de la matérialité ; le dérèglement climatique.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail crédibles l'un par rapport à l'autre.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science elle marginalise le guide Croyance et sa hiérarchie. Elle avance certes mais au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science et sa hiérarchie ; Galilée en a fait les frais. L'évolution humaine n'avance pas. C'est dangereux pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

Citation :
L'ésotérisme, la pratique magique, la spiritualité, les religions le font déjà depuis des millénaires. La métamatière ne sera qu'un outil de plus pour y arriver, et pour les personnes adhérant à cette forme de conception.
La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Sccience. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance qui deviennent des génies. Abraham, Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet sont des génies de la Croyance.

Citation :
En ce qui concerne la Science, je ne peux qu'être en accord, mais lorsque vous dites que l'outil de la croyance est l'intelligence, vous vous trompez et ce n'est pas d'hier la veille, le seul moyen d'accéder à une croyance sereine est la foi du cœur, que ce que l'on croit nous anime d'un amour éternel. L'intelligence à fait que la Science est devenue ainsi de nos jours.
Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   15/2/2010, 21:32

Il y a de bonnes réflexions dans votre discours, vraiment.

Hélas, il ne peut pas y avoir de démarche collective, dans un sens ou dans l'autre, sans des actes individuels.

C'est donc à chacun d'agir, le vocable "les Terriens" ne signifiant rien de concret.

Bonne chance à vous.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   16/2/2010, 06:09

Tant de phrases pour ne pas dire grand chose, il suffit parfois d'un mot pour en venir à l'essentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   16/2/2010, 10:48

L'extinction brutale des dinosaures est la clef pour comprendre notre rôle et le rôle de l'espèce humaine dans l'univers de matière. C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres. A nous d'avoir la maturité d'intelligence pour le décoder !!

La domination des dinosaures cancérisait la nature terrestre.

Pour quelle raison ?

L\'univers de matière est formé d\'une structure en perpétuelle mouvement. Galaxies, Planètes, étoiles, etc., toutes bougent, toutes tournent, toutes évoluent.

Les bidiversités installées sur les planètes habitables doivent pouvoir s\'adapter à l\'évolution de leur planète habitable. Rien ne doit entraver la possibilité d\'évolution des biodiversités.

L\'univers de matière n\'a pas mis de limite supérieure à l\'adaptation des espèces animales et végétales qui composent les biodiversités installées sur les planètes habitables.

Sans limite supérieure, les espèces animales et végétales sont en compétition pour une suradaptation pour la domination de la planète habitable. La suradaptation d\'une espèce se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce animale ou végétales arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour de millions d\'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Leur évolution est tenue en respect par l\'espèce dominante. Celle ci laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Au temps de la domination des dinosaures, les mammifères par exemple étaient maintenu au stade primitif.

La domination par l'instinct d'une planète habitable n'est pas une domination idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces n'ont aucune chance de se développer.

Une domination par l'intelligence humaine est idéale pour l'univers de matière encore faut-il que l'intelligence humaine ne soit pas dévoyée par les instincts humains.

L'extinction d'une espèce dominante sur une planète habitable se fait :
soit par l'instinct : c'est une extinction de masse ; une grosse météorite anéanti tout le monde et on recommence !!!
Soit par l'intelligence, c'est une extinction chirurgicale. On choisi des météorites de bon calibre ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination animale ou végétale en place afin que les autres espèces, en particulier les mammifères, puissent se développer. L'extinction chirurgicale est faite par l'intelligence humaine.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière Une biodiversité idéale pour lui est une biodiversité dominée par l'intelligence humaine. Les humains de par leur taille, leur anatomie mammifère et leur intelligence sont l'essence même d'une biodiversité idéale. Il suffit donc que l'intelligence humaine favorise l'installation de biodiversités humaine sur des planètes à biodiversité animale ou végétale pour "combler de bonheur" l'univers de matière !!

Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est le développement des espèces animales et végétales qui composent l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation.

Comment combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce animale ou végétale suradaptée laquelle étouffe littéralement les autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   16/2/2010, 23:29

Citation :
Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est
le développement des espèces animales et végétales qui composent
l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit
surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce
animale ou végétale arrivée au stade de sur-adaptation.

Comment
combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce
animale ou végétale sur-adaptée laquelle étouffe littéralement les
autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale
chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire
de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la
biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à
savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la
planète.

Vous-êtes-vous dit que la pollution, le fait que les humains soient de plus en plus grands (1,68m dans les années 60 contre 1m80 de nos jours) ne soient justement une signe de "sur-adaptation" ?
Justement, les humains empêchent le développement des autres espèces (et même des autres civilisations que la civilisation occidentale)
Mais le pire avec ces humains, c'est qu'ils ne s'adaptent plus, c'est eux qui adaptent leur environnement. Les humains sont à un stade de sous-adaptation mais restent "majoritaires". Je pense que Darwin trouverait ça surprenant!

D'ailleurs si ces simiens dont vous parlez, qui se spécialisent dans les génocides de tous types (les divers produits alimentaires) étaient réellement un croisement entre l'instinct et "l'intelligence" ils sauraient qu'ils sont déjà en surpopulation et ce depuis bien plus longtemps qu'ils ne le croient. Mais ça va s'arranger (la solution a déjà commencé à se mettre en place : la baisse de la natalité depuis le début du 20 siècle)


Ah, autre-chose : la Terre était plutôt chaude avant que les dinosaures ne finissent tous par mourir... Mais si un astéroïde de la même taille s'écrasait sur notre planète il n'y aurait de la vie que dans les profondeurs des océans, vu que nos arsenaux nucléaires et tout le blindage qui les entoure seront surement partis en fumée.

PS : Rien de ce que j'ai dit n'a été vérifié, du moins, je n'avais pas les sources sous les yeux et je vous préviens, ma mémoire n'est pas infaillible !
D'autre-part la fin de mon post est invérifiable (pour des raisons évidentes, si elle devenait vérifiable je ne pense pas que l'on en parlerait beaucoup après )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   17/2/2010, 09:45

Citation :
Vous-êtes-vous dit que la pollution, le fait que les humains soient de plus en plus grands (1,68m dans les années 60 contre 1m80 de nos jours) ne soient justement une signe de "sur-adaptation" ?
Une fratrie humaine doit naître naturellement sur une planète habitable. Parachuter des humains en espérant que leur descendance prolifère et colonise la planète, çà ne marche pas !

Une fratrie humaine ne naît jamais du hasard : la nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement, seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie La naissance d'une fratrie humaine n'est jamais le fruit du hasard. Elle se provoque sciemment.

Une fratrie humaine est une famille d'humains vivant sur une planète habitable.

La naissance d'une fratrie humaine ne se fait jamais "naturellement" sur une planète habitable. La nature de matière ne crée par seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable se provoque par des fratries humaines adultes hyper-évoluées de l'univers de matière.

Elles repèrent une planète vierge d'humains.

Elles font le "ménage" sur la planète en annulant l'espèce animale ou végétale qui ne manquera pas d'y être installée.

Elles créent de toute pièce une ambiance mammifère propice à la naissance d'une fratrie humaine.

Puis elles laissent l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : Une fratrie humaine.

Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature de matière et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.
Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct de la matrice matérielle. Ils n'ont pas été créé par l'intelligence humaine.

Une ou des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées, dans la phase adules de leur existence, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine ont repéré un planète vierge d'humains : notre Terre.

Mais la Terre était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptatation : les dinosaures. En l'état, la planète n'était pas propice à la naissance d'une fratrie humaine. Il a fallu faire le ménage à savoir annuler la domination des dinosaures et mettre en place le nid mammifère propice à la naissance de la fratrie humaine.

Pour ce faire, les géniteurs humains extraterrestres ont employé une arme idéale : des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté : l'annulation de la domination des dinosaures. Ils les ont dévié et les ont fait s'écraser sur Terre.

Les mammifères, tenus jusqu'alors en respect par la domination des reptiles, ont pu évoluer jusqu'à leur apogée : les humains !!

Citation :
Justement, les humains empêchent le développement des autres espèces (et même des autres civilisations que la civilisation occidentale)
Mais le pire avec ces humains, c'est qu'ils ne s'adaptent plus, c'est eux qui adaptent leur environnement. Les humains sont à un stade de sous-adaptation mais restent "majoritaires". Je pense que Darwin trouverait ça surprenant!
L'espèce humaine possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence alors que les animaux et les végétaux n'en possèdent qu'une : l'instinct.

Posséder l'intelligence dans un mode totalement dominé par l'instinct comporte des avantages : l'espèce humaine peut se libérer des liens instinctifs qui brident le comportements de tous les éléments matériels et des inconvénients : les humains se savent mortels.

tout est mortel dans la nature de matière. Se savoir mortel nuit à une vie matérielle.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. La nature de matière se présente donc à eux comme un paradis. Si l'intelligence humaine les prive de leur paradis terrestre, leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Les humains possèdent l'intelligence. Ils se savent mortels. Cela nuit à leur vie. Ils n'ont pas accès au paradis terrestre. C'est injuste ! Leur vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

Oui !

Posséder l'intelligence métamatérielle, c'est avoir un pied dans la nature de métamatière et hériter de droit sa spécificité : l'éternité. Après la mort de leur corps de matière, les humains se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient dans leurs rêves.

Dans la nature de matière, le fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité !

L'éternité est le plus grand cadeau qu'un être matériel puisse espérer.

La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Ses éléments étant sans matière, l'idée de place de masse n'est pas de rigueur. Tout nouvel arrivant a autant de place et de chance pour se développer. La nature de métamatière est néanmoins tenue de se protéger contre la non conformité de ses éléments. éternellement.

L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas chez lui !

Les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.

L'univers de métamatière est éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sas cesse sa matière sans jamais se rassasier !

L'espèce humaine est indispensable au fonctionnement de la symbiose des univers. Elle est aussi éternelle. C'est la seule espèce matérielle a être capable de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables.

Citation :
Ah, autre-chose : la Terre était plutôt chaude avant que les dinosaures ne finissent tous par mourir... Mais si un astéroïde de la même taille s'écrasait sur notre planète il n'y aurait de la vie que dans les profondeurs des océans, vu que nos arsenaux nucléaires et tout le blindage qui les entoure seront surement partis en fumée.
L'intelligence n'est pas nécessaire pour vivre dans la nature de matière. Pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.

L'intelligence est l'énergie qui anime tous les êtres vivants de la nature de métamatière. Dans l'environnement métamatériel, tout est mu par l'intelligence.

L'intelligence humaine est l'énergie métamatérielle qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble.

L'instinct et l'intelligence sont les deux énergies qui animent les humains. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct. Ils n'ont pas l'intelligence.

Faisons la différence entre intelligence et intelligence humaine.

l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens instinctifs qui bride les comportements des êtres matériels et qui leurs permet de vivre comme bon leurs semble.

L'intelligence nous est donnée dès notre naissance pour notre bonheur ou pour notre malheur. Pour notre bonheur si nous sommes capable de la maintenir séparée de nos insctincts. Pour notre malheur si nous mélangeons ces deux énergies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   17/2/2010, 12:08

Je veux qu'on me réponde !
J'ai déjà lu ça une dizaine de fois sur votre blog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   18/2/2010, 09:32

Citation :
Ah, autre-chose : la Terre était plutôt chaude avant que les dinosaures ne finissent tous par mourir... Mais si un astéroïde de la même taille s'écrasait sur notre planète il n'y aurait de la vie que dans les profondeurs des océans, vu que nos arsenaux nucléaires et tout le blindage qui les entoure seront surement partis en fumée.
L'extinction brutale des dinosaures est la clef pour comprendre notre rôle et le rôle de l'espèce humaine dans l'univers de matière. C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres. A nous d'avoir la maturité d'intelligence pour le décoder !!

La domination des dinosaures cancérisait la nature terrestre.

Pour quelle raison ?

L\'univers de matière est formé d\'une structure en perpétuelle mouvement. Galaxies, Planètes, étoiles, etc., toutes bougent, toutes tournent, toutes évoluent.

Les bidiversités installées sur les planètes habitables doivent pouvoir s\'adapter à l\'évolution de leur planète habitable. Rien ne doit entraver la possibilité d\'évolution des biodiversités.

L\'univers de matière n\'a pas mis de limite supérieure à l\'adaptation des espèces animales et végétales qui composent les biodiversités installées sur les planètes habitables.

Sans limite supérieure, les espèces animales et végétales sont en compétition pour une suradaptation pour la domination de la planète habitable. La suradaptation d\'une espèce se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce animale ou végétales arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour de millions d\'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Leur évolution est tenue en respect par l\'espèce dominante. Celle ci laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Au temps de la domination des dinosaures, les mammifères par exemple étaient maintenu au stade primitif.

La domination par l'instinct d'une planète habitable n'est pas une domination idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces n'ont aucune chance de se développer.

Une domination par l'intelligence humaine est idéale pour l'univers de matière encore faut-il que l'intelligence humaine ne soit pas dévoyée par les instincts humains.

L'extinction d'une espèce dominante sur une planète habitable se fait :
soit par l'instinct : c'est une extinction de masse ; une grosse météorite anéanti tout le monde et on recommence !!!
Soit par l'intelligence, c'est une extinction chirurgicale. On choisi des météorites de bon calibre ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination animale ou végétale en place afin que les autres espèces, en particulier les mammifères, puissent se développer. L'extinction chirurgicale est faite par l'intelligence humaine.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière Une biodiversité idéale pour lui est une biodiversité dominée par l'intelligence humaine. Les humains de par leur taille, leur anatomie mammifère et leur intelligence sont l'essence même d'une biodiversité idéale. Il suffit donc que l'intelligence humaine favorise l'installation de biodiversités humaine sur des planètes à biodiversité animale ou végétale pour "combler de bonheur" l'univers de matière !!

Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est le développement des espèces animales et végétales qui composent l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation.

Comment combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce animale ou végétale suradaptée laquelle étouffe littéralement les autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   18/2/2010, 10:36

... Est-ce aussi difficile que ça de me répondre ?

Ah, Je comprends vous n'avez pas de réponse à ma question ou vous ne la comprenez pas. Donc vous-vous contentez de faire une citation puis un copier-coller. (un peu comme une intelligence artificielle)
Soit vous me répondez en tant que personne et non une intelligence artificielle, soit vous ne répondez plus tout court parce-que dans le cas échéant, je me ferai une joie de vous faire du mal ou de vous faire exploser ou même... De vous inviter à diner !

Édit : J'ai oublié de reformuler ma question, la voici : Il y a des humains partout sur cette planète, ils modifient leur environnement (et le climat) pour s'y sentir plus à l'aise. Les autres êtres vivants peinent à se développer ou sont même en voie d'extinction et les humains continuent d'être de plus en plus grands; voudrais-ce dire que les humains sont à un stade de sur-adaptation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   20/2/2010, 09:48

Sunai a écrit:
... Est-ce aussi difficile que ça de me répondre ?

Ah, Je comprends vous n'avez pas de réponse à ma question ou vous ne la comprenez pas. Donc vous-vous contentez de faire une citation puis un copier-coller. (un peu comme une intelligence artificielle)
Soit vous me répondez en tant que personne et non une intelligence artificielle, soit vous ne répondez plus tout court parce-que dans le cas échéant, je me ferai une joie de vous faire du mal ou de vous faire exploser ou même... De vous inviter à diner !

Édit : J'ai oublié de reformuler ma question, la voici : Il y a des humains partout sur cette planète, ils modifient leur environnement (et le climat) pour s'y sentir plus à l'aise. Les autres êtres vivants peinent à se développer ou sont même en voie d'extinction et les humains continuent d'être de plus en plus grands; voudrais-ce dire que les humains sont à un stade de sur-adaptation ?
Non ! Pas du tout !

Le Terrien est dans l'adolescence de son existence.

Une fratrie humaine doit naître naturellement sur une planète habitable. Parachuter des humains en espérant que leur descendance prolifère et colonise la planète, çà ne marche pas !

Une fratrie humaine ne naît jamais du hasard : la nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement, seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie La naissance d'une fratrie humaine n'est jamais le fruit du hasard. Elle se provoque sciemment.

Une fratrie humaine est une famille d'humains vivant sur une planète habitable.

La naissance d'une fratrie humaine ne se fait jamais "naturellement" sur une planète habitable. La nature de matière ne crée par seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable se provoque par des fratries humaines adultes hyper-évoluées de l'univers de matière.

Elles repèrent une planète vierge d'humains.

Elles font le "ménage" sur la planète en annulant l'espèce animale ou végétale qui ne manquera pas d'y être installée.

Elles créent de toute pièce une ambiance mammifère propice à la naissance d'une fratrie humaine.

Puis elles laissent l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : Une fratrie humaine.

Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature de matière et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.
Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct de la matrice matérielle. Ils n'ont pas été créé par l'intelligence humaine.

Une ou des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées, dans la phase adules de leur existence, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine ont repéré un planète vierge d'humains : notre Terre.

Mais la Terre était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptatation : les dinosaures. En l'état, la planète n'était pas propice à la naissance d'une fratrie humaine. Il a fallu faire le ménage à savoir annuler la domination des dinosaures et mettre en place le nid mammifère propice à la naissance de la fratrie humaine.

Pour ce faire, les géniteurs humains extraterrestres ont employé une arme idéale : des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté : l'annulation de la domination des dinosaures. Ils les ont dévié et les ont fait s'écraser sur Terre.

Les mammifères, tenus jusqu'alors en respect par la domination des reptiles, ont pu évoluer jusqu'à leur apogée : les humains !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   20/2/2010, 12:39

Adieu Claude !

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les croyances de notre (bientôt) regretté camarade absolument tout ce qu'il a dit ou dira se trouve ici :

http://www.over-blog.com/profil/blogueur-337428.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 62
Localisation : France
Emploi : technicien
Loisirs : ski
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   22/2/2010, 11:24

La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence. Pour comparer, la nature de matière, elle, est détentrice et émettrice d'instinct.

La nature de métamatière est intelligente au plus haut degré. La nature de matière est instinctive au plus haut degré.

Les humains vivent dans la nature de matière. Ils sont donc instinctifs au plus haut degré. Ils sont aussi intelligents. Leur intelligence n'est pas figée au plus haut degré. Au contraire, elle est évolutive.

La nature de matière dote le humains d'instinct au haut plus au degré une bonne fois pour toute .
La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, fait évoluer l'intelligence des humains.

C'est ce qui est en train de se faire avec la découverte de l'univers de métamatière. La nature de métamatière fait découvrir aux terriens un pan supplémentaire de son environnement intelligent.

La nature de métamatière est intelligente au plus haut degré. Les terriens ne sont qu'à l'adolescence de l'évolution de leur intelligence.

Dans le cas précis d'un processus d'évolution de leur intelligence, les terriens, dans l'adolescence de leur intelligence, n'ont de choix que d'écouter et de chercher à comprendre ce que leur enseigne la nature de métamatière par l'intermédiaire d'un humain. Leur niveau d'intelligence n'est pas à la hauteur de l'intelligence de la nature de métamatière pour discuter son enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   1/3/2010, 20:42

Attention, ne généralisez pas Claude! Chaque individu est unique et forme en masse une nouvelle et unique liaison entre les Hommes (et non les Terriens), il y en a des bêtes et des méchants, il y en a des bons et généreux, et probablement des intelligents mais, leur intelligence trop grande ne fait que nourrir leur propre égo qui ne fera que gonfler et gonfler sans arrêt... vous connaissez la fable de la Fontaine, la grenouille et le boeuf? Et bien c'est pareil, l'égo explose à force et amène à la dépression suite à une trop grande intelligence.

Ce n'est pas cela le secret, c'est ce que contient notre coeur, non pas l'organe cardiaque mais bien, ce coeur qui nous fait aimer ce qui nous entoure et nous fait découvrir l'amour, le temple de l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul   Aujourd'hui à 00:50

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la manoeuvre de recul
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» La nature de métamatière et la séparation des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis ::  À travers l'histoire et la féérie  :: Religions -
Sauter vers: