Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chamanisme Amérindien: La médecine de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Chamanisme Amérindien: La médecine de la Terre   21/7/2009, 03:53

La médecine de la Terre



Généralités

Les Amérindiens appellent « Marche sur Terre » la manière dont chacun exprime sa propre personnalité, vie ses rêves, ses aspirations, ses espoirs et ses craintes. La médecine de la Terre fournit une carte et les moyens nécessaires pour guider les pas de tout un chacun, et cette science de la vie est fondée sur les enseignements de la médecine des Indiens d’Amérique du Nord dont les origines sont très anciennes. Ils n’appartiennent donc pas à une tribu ou un groupe particuliers car, ils sont la quintessence d’une connaissance dont toutes communautés étaient imprégnées.

La Roue de la médecine a de nombreux usages, offrant entre autre des méthodes de connaissance et de réalisation de soi, et la médecine de la Terre développe ces méthodes et explique que l’âme revêt un habit de chair afin de faire l’expérience de la matière, que selon sa position, son point de perception, sur la Roue de la Vie, elle est reliée aux influences et aux forces terrestres, dont l'apprentissage peut lui permettre de progresser dans son développement spirituel.

Avant que le fier et noble peuple des Amérindiens si longtemps calomnié, ne finisse par être emporté dans la tourmente au milieu des souffrances et des tribulations, un conseil d’anciens composé d’un représentant de chacune des principales tribus s’étais réuni. Il fut décidé que les enseignements « Médecine » devaient être préservés et transmis oralement de génération en génération, jusqu’au jour où il deviendrait à nouveau possible de les mettre pleinement en pratique. La quintessence et l’esprit de ces enseignements furent offerts à leurs Feux Sacrés et aux Esprits des Eléments, avec la certitude qu’ils reprendraient vie dans un autre Age, à une époque où la Terre elle-même subirait les douleurs de l’enfantement, et parmi les gens qui ne seraient pas les descendants de leur peuple.

Le terme « médecine » dans la langue Amérindienne veut dire « pouvoir » et donc « connaissance », ce qui signifie pour eux une énergie, une force vitale, inhérente à la Nature, et la médecine d’une personne étais cela, l’expression de son organisme vital. La Roue de la Médecine élémentaire désigne un cercle d’énergie généré et placé sous le contrôle du mental, ce qui permet de connaître cette force, et c’est donc une charge d’énergie personnelle. La définition la plus élémentaire serait « le Cercle de la Connaissance qui nous confère un pouvoir sur notre vie ».

Fondamentalement, cette roue est un instrument physique, mental, émotionnel et spirituel qui permet à ses utilisateurs de se mettre en harmonie avec les influences et les forces terrestres, ainsi qu’avec les énergies naturelles qui exercent une action sur la vie. La Roue de la Médecine enseigne que la vie est un processus de transformation et de développement dans la dimension du temps, et l’avenir se façonne en grande partie dans le présent à partir de l’héritage du passé. Chacun d’entre nous influe sur son devenir par son comportement dans l’Ici et Maintenant, pensées et actions conditionnent donc l’avenir. La Roue nous indique de quoi nous disposons à l’origine pour percevoir notre nouvel environnement.

Ainsi la Médecine de la Terre dévoile que nous ne sommes pas prisonniers de choses immuables, et elle encourage le changement pour permettre d’aller là où nous voulons et devenir ce que nous voulons être.

Composition

La Roue de la Médecine Elémentaire est composée de pierres disposées sur le sol ce qui présente l’avantage d’être transportable, et elle est constituée par une série de symboles se présentant sous la forme d’un cercle à quatre rayons, à l’image d’une roue. Ces quatre rayons traçaient des chemins vers le centre, qui représentent le Créateur, la Source, et également le moi. Il s’agit d’une carte symbolique que l’on pouvait transporter et installer n’importe où.



Le périmètre est délimité par 8 pierres qui figurent les énergies présentes dans l’univers et dans l’homme, susceptibles de s’équilibrer harmonieusement, et elles évoquent également la Loi des Octaves et des harmoniques. Le cercle intérieur de 8 pierres représente les réalités intérieures et spirituelles qui entourent la Source. Les 4 bras formés de 3 pierres chacun symbolisent les Quatre Grandes Voies qui sont Amour et Foi au Sud, Sagesse et Connaissance au Nord, Introspection et Transformation à l’Ouest, Illumination et Perfection à l’Est. Un crâne de bison était souvent placé sur la source car, cet animal est chargé s’un symbolisme particulier chez les Indiens de cette contrée. Il fournissait tout ce qu’il fallait pour survivre, l’on se nourrissait de sa chair, ses os pouvait fournir outils, armes et couverts, on fabriquait des récipients à partir d’autres parties pour recueillir l’eau et faire la cuisine, sa peau servait à confectionner des
vêtements et à recouvrir les tipis, et ses muscles étaient utilisés pour fabriquer du fil. Le crâne du bison est donc devenu le symbole du mental de Wakan-Tanka, le Grand Tout, et figure la sagesse de l’esprit Créateur dans sa manifestation individuelle. Ici il est important de retenir ce que le crâne représente, mais il est préférable de laisser le centre vide, afin de se souvenir que la Vacuité est la Source invisible de toute chose.

A partir de cette Roue de la médecine élémentaire, on peut élaborer une Roue de la Terre en ajoutant de nouvelles pierres, pour évoquer une trame de pouvoir universelle dans laquelle toutes les choses sont reliées ensemble.



On place des pierres à chaque points cardinaux pour représenter les Quatre Puissances des Directions, aussi appelés les Quatre Vents. Douze pierres forment le périmètre et chacune d’elle indique un point de perception et une portion de temps dans le cycle naturel de l’année.

En regardant de plus près ce « cercle de Connaissance », on peut y voir un reflet de l’univers et de Wakan-Tanka, qui contient l’intégralité des choses existantes et vivantes. En décrivant la fonction de l’univers le cercle amène à la compréhension des mécanismes de la vie, des lois cosmiques et naturelles, des principes et des forces qui animent et façonnent l’Homme. Ce reflet nous révèle l’interdépendance de toutes choses, et nous fait découvrir notre relation avec toutes choses, pour permettre de prendre conscience que ce qui est perçu et vécu à l’extérieur dans le monde de la réalité objective, n’est lui-même qu’un reflet d’une réalité subjective
intérieure, que cela soit au niveau individuel ou collectif.

Ainsi le cercle de Connaissance et de Pouvoir devient un miroir à deux faces que l’on peut aussi contempler en tant que miroir personnel de ce petit univers qu’est le cercle de conscience du moi individuel. On y voit les forces et les énergies qui le façonne, les traits caractéristiques de la personnalité, le visage que l’on offre au monde. Si le regard s’y enfonce suffisamment loin, on peut même y entrevoir le moi caché, intérieur qui est le moi véritable, réel et communément reconnu comme l’Ame ou le Moi-Esprit.

Au final nous obtenons une roue complète que voici...



En résumé

La médecine de la Terre révèle les points faibles et forts de tout un chacun, et indique des méthodes pour éliminer ces imperfections qui causent tant de soucis. Ainsi ces faiblesses peuvent devenir des occasions d’acquérir de nouveaux points forts. En les acceptant de manière positive, l’individualité se développe et la personnalité se renforce, donnant là l'opportunité de croître et d’apprendre, amenant à la maîtrise totale de n’importent quelles situations.
Les Indiens créèrent un objet reproduisant de manière tangible le reflet du moi qu’ils avaient découvert dans ce miroir, et ceci pris la forme d’un bouclier personnel. Ils sont décorés de plumes et de fourrures et peint de motifs symboliques, qui donnent un aspect de son possesseur.





Ils permettent donc d’identifier la personne et d’en connaître rapidement son identité et ses ambitions personnelles, ses talents, exploits, ses qualités et ses craintes. Chez les femmes, ceci est généralement présenté sous la forme d’un ceinturon composé de perles et des tuyaux de plumes, qui peuvent se prolonger sur la robe. Ces boucliers se doivent d’être façonnés avec un grand soin car, ce n’est pas simplement un objet physique, mais une représentation du reflet du moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
 
Chamanisme Amérindien: La médecine de la Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les totems - "l'astrologie" amérindienne
» Le chamanisme Amérindien
» le chamanisme amérindien
» [chamanisme]animal totem
» [Salon]Faculté de médecine de Rabat, et autres villes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Au-delà de notre Monde :: Chamanisme -
Sauter vers: