Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carlos Castaneda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Carlos Castaneda   18/1/2009, 13:40

Un nouvel article a été publié sur le blog (je rappelle l'adresse, à mettre dans vos favoris :

http://liberdraconis.free.fr/blog/index.php)

intitulé "Le chamanisme des anciens Toltèques - Analyse de l'expérience de Carlos Castaneda".

N'hésitez à publier vos commentaires ou à poser des questions dans cette discussion.

Sculler.


Dernière édition par Sculler le 31/3/2009, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   6/3/2009, 19:29

Oui Carlos Castaneda, je l'avais presque oublié et pourtant ses ouvrages m'ont aider à me guider dans la voie de la connaissance antique. Il est tellement connu que désormais moultes légendes se forgent sur lui. Existe-il encore sous une forme matériel? Fait-il parti comme son "maître" Don Juan du grand tout désormais?

Je pose des questions, mais je ne demande pas à ce que l'on me réponde, cela ne m'interresse pas car, il n'est nul besoin de donner de réponses, son pouvoir se forge sur le néant et le rien. Après tous lorsqu"il a commencé à être initier, il étais un petit étudiant sortis tous droit de l'université, et s'interressant aux phénomènes ethnique de l'herbe sacrée appelé peyotl, qui lui a procurer un état de conscience autre qu'il ne supportais pas au début. Sans Don Juan peut-être qu'il aurait été hâpé par les forces invisibles.

Grâce à lui, j'ai put me rendre compte qu'il n'est pas besoin de soumettre les forces de la nature et cosmique, pour en acquerir moultes pouvoirs, tel que les grands mages occidentaux et chrétien le prétende, et tel qui l'es décrit dans l'echiridion du pape Léon ou autre récit issu de la bible. Désormais et grâce à lui, j'ai compris que nous pouvons nous alliés à elles, mais sous certaines conditions évidemment.
D'ailleurs le récit de ses propres expériences me rapelle un peu "le vieillard et le secret des pyramides", où l'on peut appeller des "génies" à nous et en faire de même ses alliés que l'on enferme sans servitude dans des lampes magiques.

Mais il ne se limite pas seulement à la force d'entités extérieurs, car le pouvoir pour lui peu provenir également de l'intérieur, et peu lui permettre de s'aggripper à des pentes escarpés et infranchissable sans matériel d'alpinisme, et les monter jusqu'à leur sommet. Comment fait-il me demanderez-vous? A votre avis! Lisez-le et peut-être le saurez-vous...

En tous cas, je remercie Sculler d'avoir créer ce post, car cela me donne à nouveau l'envie et le courage de replonger dans ses récits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   14/3/2009, 22:47

Les pouvoirs des sorciers Toltèque se basent sur l'art de rêver non pas dans le sommeil que l'ont connaît tous, mais dans la phase qui est juste avant le sommeil profond, et donc l'on pourrait dire entre l'éveil et le sommeil. Ceux qui le maîtrisent peuvent rêver tout en étant éveillé, et faire apparaître leur propre rêve dans la réalité.
Dans le second anneau de pouvoir par exemple, l'on assiste à un moment à une scène où Juan Matus appelle Carlos en urgence à cause d'une attaque d'une sorcière qui lui veut du mal, et il lui dit précisément ce qu'il doit faire que je vais énumérer brièvement:
Carlos devait se poster en hauteur sur une colline proche de là où réside son benefactor avec un fusil. A chaque jour à une heure précise, cette sorcière appelée Dona Soledad changée pour l'occasion en corbeau, descendait du ciel et se posait sur le toit de sa maison et y déverser ses énergies destructrices. Carlos devait à ce moment précis lui tirer dessus. Il a bien sûr manqué son coup, car trop nerveux vu qu'il avait déjà eu affaire à celle-ci. Plus tard l'on peut apprendre qu'en fait ceci était une épreuve pour lui, car Don Juan voulait voir sa capacité d'initiative, et en fait le corbeaux n'étais peut-être pas réel, mais juste issu de son rêve éveillé.

Plus tard dans le don de l'aigle, Castaneda commence à prendre conscience de ce pouvoir avec d'autres apprentis de Don Juan et un compère, Don Gennaro mais pour l'instant je ne peux en dire plus car, je n'ai pas encore finis cet ouvrage.

Ce que je peux encore énoncer pour l'instant, c'est que ces deux benefactor voulaient avec leurs apprentis former ce qu'ils appellent "un clan de guerrier impeccable ayant une volonté inflexible", non pas pour guerroyer divers démons ou esprit, mais pour se combattre eux-mêmes de leur dogmatique arrêtée, et certitude de ce monde réel.

Lorsque vous voyez les noms que je cite, peut-être que certains se rappelleront un opéra de Wolgang Amadeus Mozart "Don Juan", mais je vais vous expliquer pourquoi. En fait il a dût les changer car, il est très dangereux pour quelqu'un de prononcer et de révéler le nom d'un sorcier et ceci peut aller jusqu'à la mort de celui qui va les citer.

Voilà si personne d'autres ne répond à ce post, j'y reviendrait plus tard pour vous faire part de mes impressions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   15/3/2009, 00:29

Citation de Schaemann :
il est très dangereux pour quelqu'un de
prononcer et de révéler le nom d'un sorcier et ceci peut aller jusqu'à
la mort de celui qui va les citer.

Désolé de ridiculiser un peu cette phrase mais a mes yeux ça ressemble a un droit de copyright parmi les sorciers.

Je profite du fait que j'ai la soirée de libre pour lire l'article "traquer et rêver", et je me pose quelques questions (qui me semblent assez intéressantes pour être posées)


Je cite l'article : En approfondissant leur faculté de voir, les sorciers découvrent que
les fibres qui composent cette enveloppe énergétique sont attachées
entre elles dans le dos de la personne, à la hauteur des omoplates, à
une dizaine de centimètres du corps, dans ce qu’ils appellent le "point
d’assemblage".

-Je me demande si ces points d'assemblages peuvent être ressentis de façon physique par la personne qui elles appartiennent. Je veux dire comme des démangeaisons, jusqu'à la douleur.

-Est-ce possible qu'il n'y ait pas (ou très peu) de liens entre le corps et l'enveloppe énergétique ? (Je suppose que dans ce cas les liens font une courbe corps-corps et non corps-enveloppe, qu'en dites vous ?)

Voila c'est a peu près toutes les questions que je me pose pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   15/3/2009, 14:13

Sunai a écrit:

Désolé de ridiculiser un peu cette phrase mais a mes yeux ça ressemble a un droit de copyright parmi les sorciers.
Je ne fais que citer les propos du benefactor Don Juan dans voir, les enseignements d'un sorcier Yaqui, après tu es libre de penser ce que tu veux, mais ceci reste une mise en garde car, le pouvoir n'est pas à mettre entre toutes les mains.

Quant à ta question
Citation :
Je me demande si ces points d'assemblages peuvent être ressentis de façon physique par la personne qui elles appartiennent. Je veux dire comme des démangeaisons, jusqu'à la douleur.
Oui cela peu et même provoque à tout bout de champ une pression tellement intense qu'elle peut aller jusqu'à la douleur.

et
Citation :
Est-ce possible qu'il n'y ait pas (ou très peu) de liens entre le corps et l'enveloppe énergétique ? (Je suppose que dans ce cas les liens font une courbe corps-corps et non corps-enveloppe, qu'en dites vous ?)

Ces liens proviennent non pas du corps physique, mais du corps lumineux donc le non-corps, qui est à l'intérieur de nous et qui est la source principale du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Sunai
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   16/3/2009, 09:35

Je me demande si ces points d'assemblages peuvent être ressentis de façon physique par la personne qui elles appartiennent. Je veux dire comme des démangeaisons, jusqu'à la douleur.

Je me suis un peu mal exprime, je voulais dire dans le sens ou les points d'assemblage sont capables d'avoir un sens tactile. Comme avoir un "3eme bras"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   21/3/2009, 13:51

Mouais, ce n'est pas forcément plus clair.

Carlos Castaneda dit à plusieurs reprises qu'il ressentait comme une tape dans le dos lorsque Don Juan déplaçait son point d'assemblage. C'est peut-être la réponse à la question ...

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daemon-thot
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Loisirs : Philosophie, arts martiaux, sport, informatique
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   22/3/2009, 01:51

Auriez les références d'un ouvrage dans lequel sont relatées les péripéties de ces personnages, afin que ceux ne connaissant pas Don Juan et son acolyte Carlos puissent suivre la discussion, s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   22/3/2009, 14:11

Sculler a écrit:

Carlos Castaneda dit à plusieurs reprises qu'il ressentait comme une tape dans le dos lorsque Don Juan déplaçait son point d'assemblage. Sculler.

En fait c'est Don Juan qui lui donnait une forte tape sur l'omoplate gauche, pour que Carlos accède à ce qu'il appelait son côté gauche ou côté Nagual en opposition avec le côté tonal qui est la conscience de tous le monde "normalement" constitué, et ceci est le passage vers l'attention seconde qui permet de "voir" l'accès à l'entre-monde et les alliés.

Pour ce qui es des références on trouve ses ouvrages aux éditions Folio en format de poche, et les voici:

-L'herbe du diable et la petite fumée
-Voir, les enseignement d'un sorcier Yaqui
-Le voyage à Ixtlan
-Histoire de pouvoir
-Le second anneau de pouvoir
-Le feu du dedans
-Le don de l'aigle
-Les nouveaux enseignements de Don Juan
-Le voyage définitif
-La roue du temps
(j'en ai peut-être oublié)

On peut également trouver l'enquête d'une journaliste (je ne sais plus son nom) qui est parti dans les années 80 à sa recherche et il est titré:
A la recherche de Carlos Castaneda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   29/3/2009, 19:39

!!!Erratum!!!

Après relecture, ce n'est pas sur l'omoplate gauche que Don Juan donnait une forte tape, c'est entre les deux omoplates. L'air des poumons étais ainsi vidée par la force du coup, et ceci amenait donc Carlos à accéder à son attention seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Daemon-thot
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Loisirs : Philosophie, arts martiaux, sport, informatique
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   30/3/2009, 14:09

Merci pour les références.

Après quelques recherches il semblerait que ce Carlos Castaneda ne soit pas tout à fait digne de confiance.

Donc, à priori, à lire au second degré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   31/3/2009, 15:31

Un nouvel article a été publié à ce sujet sur le blog :

"Traquer et rêver : les deux arts des sorciers de la tradition toltèque"

De quoi alimenter la discussion.

Sculler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schaemann
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 36
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   31/3/2009, 18:29

Daemon-thot a écrit:

Après quelques recherches il semblerait que ce Carlos Castaneda ne soit pas tout à fait digne de confiance.

Qui est digne de confiance, est-ce que quelqu'un l'a déjà été 100% dans sa vie?

Castaneda est devenu comme cela par la force des choses, car le clan de guérrier que Don Juan, Don Gennaro et Silvio Manuel lui ont assigné, ont plusieurs fois essayé de lui subtiliser son pouvoir et même sa vie.

La première foi fut lors d'une épreuve que les benefactor lui ont concocté au cours d'un "combat" avec la Gorda, les trois apprentis de Gennaro et les trois apprentis de Don Juan, il s'en est sorti non sans peine, mais à merveille. Les autres fois, ce fut par leur propre volonté, car les guerriers croyaient que Carlos leur cachait des choses et ils voulurent lui extirper par la force. Mais ce que tu ne sais peut-être pas, c'est que effectivement Carlos et la Gorda (son double féminin) ont été initié à l'art du rêve et de la traque, bien avant de rencontrer leur clan de guerrier, mais l'initiation de tel procédé peut provoquer une sorte d'amnésie temporaire chez les Naguals en fin d'apprentissage, et ceci ne peut se révéler à nouveau que plusieurs années plus tard, si les personnes concernées reviennent par hasard ou volontairement sur les lieux même, et dans l'intention de se souvenir de cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Sculler
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 53
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   1/4/2009, 13:43

Hum, cela ne me semble pas d'une limpidité extrême ...

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daemon-thot
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Loisirs : Philosophie, arts martiaux, sport, informatique
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   1/4/2009, 20:52

D'un autre côté les faits que tu évoques sont rapportés sous forme autobiographique si je puis dire, par une personne qui s'est inventé des pans de vie, comme un passage dans l'armée par exemple.

Quand on constate le décalage évident entre ses propos et les données répertoriées on peut émettre une légère réserve quant à celles qui ne sont pas vérifiables.

"[...] il est de prudence de ne se fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carlos Castaneda   Aujourd'hui à 15:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Carlos Castaneda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oeuvre de Carlos Castaneda en téléchargement
» Carlos Castaneda (1925-1998)
» Carlos Castaneda
» Don Juan Matus le nagual de Carlos Castaneda....
» L'Art de Rêver [Article]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: Au-delà de notre Monde :: Chamanisme -
Sauter vers: