Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   18/1/2009, 07:36

Notre vie, notre destin, nous nous le créons par nos pensées, par nos sentiments, par les perceptions que nous entretenons.

-Mais alors, pourquoi certaines personnes vivent-ils des malheurs dans leur jeunesses? Les enfants ne demandent qu'à être aimés, qu'à exister à leur façon et s'affirmer dans ce monde...

-Les enfants sont liés à leurs parents.
Étant justement trop jeune pour bien orienter leurs pensées, c'est leur parents qui dirigent (inconsciemment) le destin de leur progéniture. 7 et 13 ans sont des chiffres magiques de ce détachement. Après, l'enfant (Qui est maintenant un adolescent) est le seul à guider son destin.

-Ben...

-L'entité choisi ses parents, tout dépendant de ce qu'elle veut rechercher comme expériences.

-Comment certaines entités peuvent elles choisir des parents qui sont violent, dans des situations difficile?

-Cela est différent pour chacune d'entre elle. Cela dépend de ce qu'elles viennent chercher sur terre. Une expérience, une conscientisation d'une situation qui lui sera utile afin de réaliser certaines actes sur terre, durant sa vie.

-J'entends des gens répondre qu'il est impensable qu'ils aient choisi ce destin, cette situation...

-Oui, ce serait dire à ces gens qu'ils sont responsable de ce qu'ils ont vécu. En refusant le tout, en cherchant à repousser leur douleur, ils se déconnecte de la source. Ils se déconnectent de ce qu'ils sont et ce qu'ils sont venu faire ici, dans cette terre.
Ce connecter, les premières étapes sont difficile, douloureuse, certes. Mais la libération qui en suit en vaut vraiment la peine. Cette prise de conscience permet de s'en détacher, de retirer les chaînes qui nous relie à la souffrance.




Je n'entends plus rien.
(Déroutant lorsque ce n'est pas soi qui pause les questions.)
Je n'ai qu'une impression qui me reste.
Celle de préciser que la douleur qu'ils puissent survenir lorsque nous prenons conscience de la douleur, du vécu, le temps d'acceptation semblent beaucoup plus forte... rien à comparer la facilité à la nier. Mais que, le résultat en vaut la peine.
Vraiment.

...

Au fait...quelqu'un à déjà entendu parler de ce 7 et 13 ans?

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   18/1/2009, 14:01

Cela dépend, Jidty, à trop faire de généralisations, on finit par oublier que chacun à sa propre destinée et, qu'en fait de vie, de multiples schémas sont possibles, acceptables, voir cumulatifs.

Concernant les âges, d'après certaines considérations, notamment en rapport avec les Tarots, notre vie serait rythmée par des cycles de 7 années, chaque cycle correspondant à une des premières lames.

Mais ce cycle de 7 années se superpose à d'autres, de 3 ans ou de 12 ans et d'autres encore, et c'est tout un art que de faire la part des choses entre les influences de ces différents cycles.

Dans l'antiquité, les "âges" étaient les suivants :

de 0 à 7 ans : infans (c'est du latin, il n'y a pas de faute !)
de 7 à 14 ans : puer
de 14 à 21 ans : adulescens
après 21 ans, adultus (âge adulte).

C'est sur cette base que les cultures occidentales ont vécu pendant deux millénaires, avant que pour des raisons qui n'ont plus rien à voir avec ces cycles et les enseignements traditionnels qu'ils véhiculent, l'âge de la "majorité" ait été ramené à 18 ans (1975 en France, si ma mémoire est bonne).

Je vous suggère de nous faire part des sources précises de votre message, car on risque, sans cela, de se chamailler sur des concepts qui ne sont pas comparables, et pas forcément contradictoires.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 51
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   18/1/2009, 21:10

Hello Jidty !

Le problème que tu évoques est fondamental !

En effet, beaucoup de gens qui ont eu une enfance douloureuse traînent toute leur vie une souffrance latente, et un sentiment d'indignité, contre lequel il est bien difficile de lutter.

Ce que tu dis ressemble à ce que l'on entend ou qu'on lit généralement sur le sujet. En ce qui concerne les âges auxquels tu fais allusion, la neuropsychologie atteste qu'effectivement, entre 7 et 13 ans, le cerveau termine la plupart de ses connexions, et que psychiquement, les impressions données à ce moment-là sont essentielles et ineffaçables. Pendant cette tranche d'âge, le jeune adulte qu'il deviendra commence à se façonner d'une manière qui sera, souvent, définitive. C'est à cet âge que se fera, d'une certaine manière, le premier choix entre "bien" et "mal" (si l'on trouve du sens à ces concepts), ou entre "victime" et "bourreau", si l'on se place en termes de psychocriminologie.


Alors, choisit-on ou non ses parents avant de s'incarner ?

La plupart des Enseignements Spirituels le disent, car nous choisissons en fonction des épreuves que nous voulons vivre, ou de l'expérience que nous voulons acquérir.

De même, certains choisiraient de s'incarner avec un handicap très lourd (physique ou psychique), ou choisiraient de venir dans un pays où la guerre et la torture sévissent en permanence... ce qui est probablement bien pire que des mauvais parents !.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   20/1/2009, 05:11

Avé belle Muldy

Tu apportes les spécifications physiques, j'adore pouvoir comparer ce que je reçois comme message et ce qu'il en est.

Pour ce qui est du message en lui même, j'avais l'impression que ce message répondait au pourquoi certaines personnes refusent de croire qu'il dirige leur vie par l'attraction de leurs pensées et mettaient en exemple le fait qu'ils n'aillent pas demandé d'être violé étant enfant.

Qu'à 7 ans, ils commencent à se détacher du destin que leurs parents leurs crée, et à 13 ans, ils sont maintenant autonome, ils le créent seul.

La question qui tue c'est, que fait l'enfant orphelin.

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   21/1/2009, 22:14

ça me semble pourtant évident: l'enfant orphelin souffre.
Tôt ou tard, bien que ce soit une généralité, les orphelins cherchent à savoir d'ou ils viennent, à retrouver les personnes dont ils sont issus... On connait tous un jour ce besoin de chercher nos racines.

Par contre, peu t-on réelement dire que l'on "choisis" ses parents? Même "karmiquement" parlant? C'est même d'un point de vue de la foi, oublier un peu vite le grand architecte de l'univers... Qui nous laisse, certes, le libre arbitre tant que nous sommes matiére, mais qui, si l'on se fie aux dogmes divers, s'occupe de notre "âme"... je n'ai même jamais vu, dans ce que j'ai lu ou entendu sur les traditions qui croient en la réeincarnation, que l'on pouvais choisir la famille ou l'on va... c'est le karma qui détermine notre "destinée"...

Et puis, vous savez bien, enfin ceux qui sont des mélomanes, que l'on ne choisit pas sa famille, pas plus que l'on ne choisit les trottoirs de Manille, de Paris ou d'Alger, pour apprendre à marcher (hem.... zéro )

Mae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre destin lorsque nous sommes enfants MESSAGE JIDTY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes en train de naître ...
» Nous sommes vos enfants, Très Sainte Vierge Marie
» Nous sommes tous frères, enfants de Dieu.
» « Le Père et moi, nous sommes Un »
» Nous sommes des méssagers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: