Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La connaissance, un bien commun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: La connaissance, un bien commun.   7/12/2008, 08:55

La connaissance est là pour être partagée et non pas gardée.

Le "sage" sera content que son enseignement et sa connaissance soit diffusé, même si personne sait qu'elle provient de lui puisqu'il n'aura pas d'égo.

J'ai cette phrase qui ne cesse de passer dans mon esprit, telle un verre de tête qui ne cesse de se répéter. Elle a surgit, sans doute pour répondre à la question qui me travaillait, hier.

Je voulais partager.

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   7/12/2008, 15:52

Comme toi Jidty, je pense que la connaissance (ou les connaissances) se partage, mais il est , à mon sens, des connaissances à ne pas mettre entre toutes les mains!

Les exemples souvent donnés par Dragos sur ce forum me semblent d'ailleurs aller dans ce sens.
Alors partager ses connaissances, oui, mais peut être pas avec tous le monde...


Mae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Schaemann
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 264
Age : 37
Localisation : Chez les Nalsaciens, avec moulte vinasse et cervoise délectueuse
Emploi : Plusieurs tuyaux à mon orgue
Loisirs : Euh! c'étais quoi la question déjà?
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   7/12/2008, 20:50

La connaissance doit être partagée au compte goutte en fonction du déroulement de ce partage de l'enseignement. Il faut surtout bien connaître celui auquel l'on va donnée une partie de son savoir, car les intentions peuvent être trompeuse et cela pourrait se retourner contre nous. Elles peuvent aussi faire "peur" à celui auquel on donne, j'ai d'ailleurs un ami qui étais dans ce cas, il avais un grand don pour "voir" les choses invisibles mais, il les interprétais vraiment mal, car entrais en jeu ses propres convictions et croyances, il voyait du genre des vierges, des colombes etc...
J'ai voulu le remettre en selle pour qu'il évolue sainement dans ces capacités, en essayant de lui faire comprendre qu'une interprétation de ce genre doit être bien réfléchie et travaillée avant d'en conclure quoi que se soit. J'admet que j'y ai été un peu fort, mais malheureusement depuis, je ne l'ai plus revu et je m'inquiète pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandore.net/agora/index.php
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   17/12/2008, 07:08

Alors, où est cette limite entre le ce que nous devons transmettre ou non?

Qui peut vraiment être en mesure de répondre à cette question?

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Ichigo
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Age : 25
Localisation : A la campagne
Emploi : lycéen
Loisirs : lire,cinema,m"instruire,jeux vidéo,moto,les amis
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   17/12/2008, 12:26

Il n'y a pas de limites je pense dans la connaissance que l'on doit transmettre mais avant de passer directement au sujet il faut certaines connaissances pour le plus souvent comprendre le sujet en question.Comme si vous expliquez a quelqu'un la magie sans passez par les bases.

Après je pense qu'il y a plusieurs facteurs par exemple expliquez la magie ou l'ésotérisme ou l'archéologie dites interdite a la plupart des gens et ils vous prendront pour des fous donc oui il y a des limites chez certaines personnes qui ont plutot choisis de férmés les yeux plutot que de les ouvrir.Par contre des gens possédant la faculté d'etre ouvert pourront plus facilement accepter l'information sans pour autant y adhérer.

J'éspère que je me suis bien fais comprendre sinon rappellez moi a l'ordre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiksis
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 637
Age : 31
Localisation : ...
Emploi : ...
Loisirs : ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   24/12/2008, 23:35

Personnellement, je ne raisonne pas comme le dis Maerope, qu'il y a des connaissances a partager et d'autres a garder.
Je pense qu'il n'y a pas de connaissance qui ne mérite pas d'être écrite, proclamée, car toute connaissance engendre l'expérience.

En revanche, lorsque je parle avec quelqu'un il y a souvent des choses que je ne dis pas, soit parce que je juge que ce n'est pas le moment, soit parce que je pense que c'est inutile, mais souvent pour laisser chaques personnes vivres ses expériences et trouver ses propres vérités.

La connaissance libre et partagée (et un grand merci a l'auto proclamé Mouton Noir du forum, Dragos) pour que chacun puisse transformer cela en sa propre expérience, et parce que je crois que personne ne tombe sur une connaissance au hasard....

Et si la connaissance est destructrice, tant mieux, pourquoi pas, il en faut bien pour nous rappeler la vigilance et pour apprendre a être debout et a protéger ce qui nous est cher.

_________________
France, 2008 : Les projets architecturaux visant ostensiblement a réduire les émissions de CO2 et la consommation d'énergie sont bloqués pour "Délit de sale gueule".
IDEOmag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   29/12/2008, 11:55

Tu parles de sagesse, Tiksis.

Je crois aussi qu'avec l'expérience de la vie, on sent plus ou moins que c'est le moment ou la bonne personne pour partager ses connaissances. Si on ne le "sens " pas, on ne le fait pas, et on attend...

Et Dragos n'est pas un mouton noirlol je l'aime bien, moi.


Mae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
dragos_le_voivod
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   29/12/2008, 16:47

Tiksis
Citation :
et un grand merci a l'auto proclamé Mouton Noir du forum, Dragos
Sans vouloir entamer une polémique qui n'a pas lieu d'être en ce temps de trêve hivernale, quoi que..! Je ne me suis jamais auto proclamé quoi que ce soit... Il se trouve que la majorité des gens qui participe à ce forum pratique une magie BLANCHE, et oui je l'écrit volontairement car l'hypocrisie qui consiste à nier l'évidence et dire que la magie n'est ni blanche ni noire revient à se nier soi-même ce que je trouve absurde...
A moins que tu n'es honte d'être dans le camp des "gentils", ce que tu dit mettre en pratique est, pour moi, de la magye lumineuse, source de vie, de respect, de soins...
Et tout ce que je dis, moi, c'est que je ne suis pas de ce bord... J'ai commencé à pratiquer dans d'autre circonstance, ce que j'ai appris ne m'as jamais servi pour faire le bien autour de moi, et c'est peut de le dire, et la branche que je pratique actuellement s'il n'est plus noire, n'en est pas blanche pour autant...
Et puis il faut de tout pour faire un monde et personnellement, je préfère les gens critiques, cyniques, lucides...

Maérope :
Citation :
et Dragos n'est pas un mouton noirlol je l'aime bien, moi
Merci Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunai
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 25
Localisation : Bord de mer
Emploi : rien
Loisirs : c'est les vacances, donc repos
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   29/12/2008, 17:27

La connaissance, si elle n'est pas partagée un minimum reste, a mes yeux, qu'un souvenir. On peut lire un livre de philosophie, mais ça ne permettra pas d'apprendre les connaissances qui y sont écrites; dans ce cas le lecteur a l'impression d'avoir un bon roman entre les mains Very Happy (expérience personnelle)

Bien sur, on ne peut pas tout partager avec tout le monde. pour des raisons de sécurité personnelle... etc
Mais le transfert de savoir, ne se fait que si le savoir vaut la peine d'être partagée, la connaissance est, ici, subjective.

La connaissance est a mon avis, une chose générale, donc son partage et son utilité devraient donc être vus de façon générale. (on peut dire cela quand on voit toutes les réponses différentes)
La connaissance n'est-elle pas aussi un moyen de communication en société ?
Si l'on ne connait pas le sens des mots que l'on utilise, on peut se trouver un peu au dépourvu lors d'une discution (ex : on vous propose un café, vous ne savez pas ce que c'est. Vous ne pouvez pas répondre correctement a la question, vu que vous ne savez pas ce que l'on vous propose)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   29/12/2008, 19:47

Citation :
La connaissance n'est-elle pas aussi un moyen de communication en société ?

J'ai déjà remarqué que Sunaï, avec des paroles trés simples, avait le don d'exprimer des choses trés intéressantes.

Cependant, je dirais qu'il ne faut pas confondre compréhension et connaissance. Pour moi, l'exemple que tu donnes (le café) est du domaine de la compréhenssion, car cela reste trés général. Donc, je dirais qu'une certaine compréhension du monde est nécéssaire pour vivre en société (enfin, ce que l'on conssidére comme la société, notre référent occidental en somme).

En revanche là ou je te rejoins parfaitement, c'est qu'il faut, pour fréquenter certaines sociétés, des connaissances effectives... On ne fréquente pas les indiens Chihuhua ou les esquimaux, sans un minimum de connaisance sur leurs coutumes, leurs légendes et leur maniére de vivre.
Pas besoin d'aller si loin me direz vous, et effectivement, certaines sociétés de notre monde nécéssitent de certaines connaissances pour être fréquentées... (vus m'avez comprise)

Mae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La connaissance, un bien commun.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La connaissance, un bien commun.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rome: selon le pape, le chômage mine la stabilité sociale et le bien commun
» Immobilisation en commun EPLE et son budget annexe CFA
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» N'arrive pas à bien avaler oO
» Il faut stopper le socle commun des... conneries !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: