Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le mal par le mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Le mal par le mal.   13/4/2008, 16:58

Avé Draco, avé Eltaker.

Vraiment les gars, je ne sais pas comment vous faites.
Dans vos exemples où vous attaquez ceux qui font le mal.
Vous acceptez de souffrir pour eux, d’alourdir votre karma...
Est-ce vraiment ce qu’il y a de plus sage à faire?

Si vous pensez que s’était ce qu’il y avait de plus sage à faire dans ces situations, c’est parfait.. Néanmoins, j’aimerais vous apportez un point de vu différent sur la question.

Vous savez, je pense que le “mal” à besoin d’une force pour exister, qu’il lui faut une cible pour survivre. Et que temps et aussi longtemps qu’il y a une cible, un quelque chose pour se nourrir. Et lorsque vous vous venger, vous donnez une chance de plus au mal d’exister..

À vrai dire, je pense que la solution serait non pas de ne rien faire, mais d’aimer ceux qui commettent ces atrocités.

J’ouvre une parenthèse ici sur ma dernière affirmation. Aimer une personne ne signifie pas d’être en accord avec ses agissements. Il est question d’aimer l’être, non pas ses gestes.

Fin de la parenthèse, merci.

Il peut sembler qu’aimer et que la non-violence n’aidera aucunement la situation afin qu’elle s’améliore... Mais je ne pense pas...

Je m’appuierai avec le vécu de Gandhi. Cet homme à permis la libération de l’Inde et ce sans aucune acte de violence.

Cette non-violence empêchait le retour de celle-ci, elle empêchait de nourrir le coeur des agresseurs et finissaient par comprendre l’inutilité de leurs actes.

C’est avec cette exemple que je compris personnellement. Les Indiens voulaient retrouver l’accès à un parc et les “gens d’armes” leurs bloquaient l’accès. Il était indiqué que les personnes qui se présenteront sur place se feraient littéralement assommer. Et les Indiens se présentèrent réclament leur parc, se mettant en ligne pour se faire assommer. Lorsque l’un d’entre eu tombait, les autres le récupéraient pour laisser la place à un prochain.

À force de frapper, les gens d’arme ont fini par remettre en question le pourquoi de leurs agissements.,.. Et ils partirent tous, un après l’autre. À la fin de la journée.. Ils eurent à nouveau accès au parc.

Si il y aurait eu des protestations, les gens d’armes aurait eu une raison de poursuivre leurs attaques... Mais cette situation leur permis d’ouvrir leur conscience... (Vue la situation, il aurai été difficile qu’il en soit autrement. )

Vous dites aussi que vous protégez ces gens.. Mais, si il était justement dans leur karma de vivre cela... Et s’il avait une prise de conscience à faire à travers tout leurs malheurs? Alors, ils devront tout recommencer...

J’ai aussi parlé d’amour. La raison est simple. Les sentiments sont invisible à l’oeil, mais ils se ressentent. Garder son coeur plein de haine aurait amener à nourrir l’esprit de dis corne qu’il y avait sur les lieux. L’amour est le chemin qui mène vers l’harmonie... En remplaçant la discorne par harmonie,.. Les gens d’armes n’avaient plus de raison de laisser leur coeur fermé. Il n’avait plus rien pour renvoyer leur haine...

Voilà ma perception.
Qu'en pensez-vous.

Bisou
Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   13/4/2008, 20:11

Je partage totalement ton avis sur un plan moral et philosophique, Jidty !

Moi aussi, je suis une grande admiratrice du Mahatma, et ce que j'apprécie le plus, dans le bouddhisme, et chez les tibétains en général, c'est leur manière d'appliquer chaque jour, au risque de leur vie, ces préceptes de non-violence et de respect de l'AUTRE.


En revanche, je suis bien forcée de constater que ce n'est pas toujours efficace, loin de là.....Crying or Very sad

Quand on constate, particulièrement en ce moment, ce qui se passe entre la Chine et le Tibet, et le fait que, malgré l'assistance de la communauté internationale, rien ne bouge, je me dis que face à certains murs, la non-violence sera toujours inefficace, car un mur n'a pas d'âme ; par conséquent, il est totalement imperméable à la hauteur de ta vision, et n'y verra que lâcheté, dont il profitera pour t'écraser davantage : n'est-ce pas ce qui se passe actuellement avec les bonzes ?????..


Pour autant, évidemment, je ne suis pas favorable à une solution violente, car, comme le disait Gandhi : "oeil pour oeil rendra le monde aveugle".....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   15/4/2008, 21:11

J'ai toujours "aimé" les pacifistes et leurs discours car ils sont une porte ouverte pour tous ceux qui, comme moi à une époque, marche sur un sentier "autre"...

Il est en effet vrai dans la majorité des cas que la non-violence bien appliqué peut faire réfléchir, mais toujours, et tu le dis toi même, dans le cas d'actions de groupes et d'applications d'ordres.
Je m'explique : dans ton exemple du parc, tu dis que les gardes, à force de voir ceux qu'ils étaient chargés de refouler venir ce faire frapper se sont mis à réfléchir puis ont finit par quitter leurs postes, laissant ainsi le champ libre aux manifestants... Mais ces gardes, dans leurs majorités du moins je l'espère, effectuaient leurs travail. Ce qui fait que devant l'absurdité répétés des ordres donnés, ils ont finit par ce dire que ce qu'ils faisaient ne servaient à rien.

Quelqu'un qui choisit d'embracer ce que je nomme pour aller vite "La Ténèbre", le fait en son âme et conscience ! C'est-à-dire qu'il choisit librement de "faire le mal" pour obtenir, accroitre, garder son pouvoir. De ce fait, lui tendre l'autre joue reviens peu ou prou à lui offrir ce qu'il recherche.

Si tu prends un violeur en série, ne pas se défendre face à lui ne l'arrêtra pas, puisque son but est de toute façon le viol... Et bien c'est le même type de raisonnement pour les pratiquants de l'art obscur... Au contraire, le fait de n'opposer aucune résistance lui permet même d'obtenir ce qu'il souhaite sans aucun effort, ce qui est pour lui tout bénéfice lorsque l'on connait un peu les coûts de ce genre de voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   16/4/2008, 15:50

Avé

Aucune résistance ferait qu'il obtienne ce qu'il veut?

Dans le viol, ce que la personne recherche c'est d'avoir le contrôle sur elle, d'avoir un pouvoir sur elle. De se sentir fort parce qu'il est plus fort que l'autre. À moins que la personne soit vraiment déranger au point de ne pas avoir conscience de ce que nous avons tendance à nommer la réalité, nous ne lui offrons pas ce qu’il veut... Puisque qu’on lui démontre qu’il n’e peut nous maîtriser, nous contrôler.. Il ne peut avoir le “pouvoir“.

Le pouvoir, lorsqu'il est recherché, à mes yeux c'est inutile. Comme il est dit dans la prophétie des andres (maintenant en vidéo) c'est la source du mal dans notre monde. Tout les gestes qui briment un autre être humain, apportant la souffrance et la déchéance sont faite pour une cause de pouvoir, de supériorité.

Et, je suis persuadée que la seule façon dont nous pouvoir retirer le pourvoir à ces gens est de justement en restant pacifique. Parce qu'en présentant la joue gauche, nous leur montrons que leurs tentatives pour avoir le pouvoir sur nous ne fonctionne pas,.. nous leur retirons ainsi.

Il y a aussi un point sur lequel il me semble important d'aborder; la karma. Même si toutes ce que nous sommes semble démontrer que nous ne méritons dans de souffrir, il y a des choses que nous devons vivre qui est inscrit dans notre karma. “J'ai violé une jeune innocente, bien un jour je serai une jeune innocente qui se fera violée”. C’est ainsi que nous pouvons vraiment comprendre ce que cela fait d'être violé... Parce que si nous avons fait un acte de pouvoir contre une personne c'est parce que nous n'avons pas encore comprit ce que cela provoquait... (Pensez-ci, sinon, à quoi servirait la souffrance? (Bon, ça c‘est un débat qui mérite son poste à lui))

Lorsque des atrocités se produisent, c'est en groupe qu'il faut réagir. L'impacte est plus forte. Et il y a un comment réagir aussi qui est essentiel. Gandhi l'avait bien comprit, ça.

Dame Muldy a écrit:
Quand on constate, particulièrement en ce moment, ce qui se passe entre la Chine et le Tibet, et le fait que, malgré l'assistance de la communauté internationale, rien ne bouge,...

Les actes de non violence permettent de retourner le miroir contre l'agresseur. Cependant, est-ce que les actes sont fait pour ce retour de la glace? Est-ce que les dirigent peuvent directement constater les dégâts qu'ils commettent? Est-ce que les actes de non-violences sont bien pauser?

Avant de d’annoncer son inutilité, je pense qu’il faudrait ce questionner...

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   18/4/2008, 19:22

Je pense que, quoi que l'on fasse, certains sont IMPERMEABLES à l'auto-critique, à la réflexion et incapables de se responsabiliser.

C'est vrai au niveau des individus (le cas des tueurs ou violeurs en série est très juste à cet égard), mais aussi, malheureusement, des peuples ; ne me dis pas que la non-violence aurait suffi à arrêter Hitler et sa clique, et manifestement, la non-violence est aussi inefficace contre le gouvernement chinois, qui se croit parfait en toute mauvaise foi, et ne voit aucune raison de se remettre en question...


C'est une question de DEGRE D'EVOLUTION, et tant que la personne ou le peuple n'a pas atteint ce niveau, il restera, j'en ai peur, imperméable à la grandeur d'âme en face de lui, car il l'identifie comme de la bêtise ou de la faiblesse, et s'en moque ! il n'en est nullement ému, loin de là, et refuse toute prise de conscience.

Tu le sais, j'en suis sûre, quand la personne (ou le groupe) ne sont pas PRETS à évoluer, rien de ce que pourrait faire l'entourage n'est efficace.....

Bises à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   19/4/2008, 15:31

Avé

Ces personnes sont imperméables parce qu'ils n'assistent pas aux actes de non-violence.

C'est surtout aux gens-d'armes qu'ils ont toucher... mais s'il finissait par ne plus avoir de gens d'arme?

Je pense aussi que si tu te sens impuissante face à la situation de la chine c'est avant tout parce que le moyen de faire cette pression non violente n'a pas encore été exprimé.

Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   19/4/2008, 20:19

Vous oubliez surtout un parametre, que vous ne vouliez pas ou ne pouviez pas le voir... Tout le monde n'est pas GENTIL !
C'est très bien de penser que les gens mauvais cherchent le contrôle et que si on leurs enlèvent, ils évolueront ou bien qu'ils ne s'agit que d'un niveaux de conscience non atteint, mais tout ça reste de la foutaise !Very Happy

Quelqu'un de fondamentalement mauvais, profitera de l'autre sans aucun remord car ainsi va la vie. Lorsque je suivais certains enseignements, je considérais l'AUTRE comme une cible, un ennemi, un rival... Bref, une chose à abattre ! Et pour moi, il n'étais nul besoin de me justifier par une quelconque faiblesse, ou remise en cause de mon niveau de conscience, etc... J'étais bien dans mes basket et le monde étais ma jungle avec pour seul loi : moi ou les autres..! Et ce que je ne possédais pas, je le prenais si je m'en sentais la force... Et si je me ramassais, c'est que je n'étais pas encore de taille, point !

Vous raisonnez me semble-t-il comme si vous aviez la vérité comportementale et que les autres, du moins ceux qui n'entrent pas dans vos shémas, ont tord... Mais n'oubliez pas qu'ils pensent la même chose de vous. Pour eux, c'est vous qui êtes déphasés par rapport à la réalité.

Et même si je ne suis plus l'es extrèmes de ce chemin, je pense encore profondément que l'homme est un loup pour l'homme, et qu'il suffit de mettre dans une situation extrème les valeureux et vertueux chevaliers que veulent être les gens, pour voir réapparaitre subitement les pires comportements. L'homme n'est pas fait pour vivre en société égalitaire, il est encore trop proche de son animalité pour avoir oublié les lois de la meute et du clans, il suffit pour s'en convaincre de simplement regarder les bandes de jeunes et moins jeunes et ce qu'elles arrivent à faire lorsqu'elles sont sur de leurs pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 50
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   20/4/2008, 19:29

En ce qui me concerne, je suis 1O1 POUR 100 d'acc avec toi, Dragos....

Cela me crève le coeur de le reconnaître, mais à l'âge que j'ai, j'ai bien dû reconnaître qu'effectivement, la non-violence, ou "tendre l'autre joue", ce n'est valable que si l'interlocuteur est UN MINIMUM ouvert et capable d'empathie.

C'est pourquoi je me sens si impuissante face aux souffrances des tibétains, comme face à quantité d'autres souffrances collectives dues à l'égoisme humain, hélas !.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElTaker
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : St-Hyacinthe/Acton Vale, Qc, Can
Emploi : multiples
Loisirs : infini
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   21/4/2008, 15:11

Pour ma part, j'ai réfléchi à l'exemple de Gandhi. C'est vrai, un bon exemple à suivre. Sauf qu'il n'est pas le seul.

Aussitôt le mot Gandhi, je pense à la révolution française et l'époque des lumières,, où c'est par des atrocités que les hommes se sont libéré.
À la révolution industrielle, où l'on tuait les ingénieurs et concepteurs de machinerie à ses débuts; et que l'on rendait esclave la mains d'oeuvre par la suite.
Je pense à la révolution tranquille, suite à Duplessis. Qui bien que tranquille, a eu sa part de dégâts avant et après.

Dire de ne jamais dire que c'est assez et de répliquer à l'oppresseur, serait d'admettre raison à tous les tyrans de cette terre.
C'est de se sommettre à l'empereur de rome en disant: «tu est maître, car tu es fort et moi faible».
Personnellement je ne suis pas pour la philosophie de Nitché sur la loi des forts et des faibles. Je suis un de ceux qui se bat pour la liberté des autres comme de la mienne. Suis-je en accord avec les acte de violence ou de vengance tel les lumières face à la monarchie, peut-être (si j'étais de leur époque).

Dans nos propos de vengence ou de malédiction envers le mal, tu oublie de constater que nos malédictions ont but de contrer les actes et non les êtres.
L'Allemagne à fait des génocides lors de la deuxième guerre, mais a aussi fait avancer la médecine et la chirurgie lors de ces actes. Quoi doit-on punir?
L'Angleterre à fait guerre à la Nouvelle France pour des peaux de castor, mais à apporté les droits de l'homme lors de sa conquête (nous étions sous une monarchie, étant des serres et non des hommes libres).

Tu nous reproche en parlant de Gandhi. Tu nous reproche pour agir comme il le ferait.
Nos actions sont mieux que de prendre la hache de guerre et d'utiliser la violence pour combattre le mal. Ni moi ou Draco n'avons parlé de violence, qu'elle soit physique ou autre. Nous parlons de payer de nos crimes. De tenir tête à l'oppresseur, au violeur, au tyran. De s'interposer et mettre les limites pour soi ou pour ceux qui ne peuvent le faire.

Arrêter le mal en créé de nouveau. Certe. C'est la réalité du monde criminel. Mais ne pas l'arrêter en crée plus encore.

Exercer le mal se répand comme une plais ou une maladie. L'exemple le plus simple est en croisant une personne qui est de mauvaise humeur. Vrai que vous pouvez en rire, mais si son humeur se tourne vers vous...vous en serez affecté.
Si pas affecté au sens de devenir vou^s-même colérique, alors la peur se prendra de vous. La peur mène à la colère, qui elle mène à la haine (le racisme en est le meilleur exemple).

Tu parles de libérer la Chine en envoyant des lettres. Vrai, c'est une solution qui pourrait peut-être fonctionner dans certaines circonstences ici dans notre monde occidental. En même temps, je te questionne si celà serait une sage décision. Crois-tu réellement que la majorité des Chinois veulent ou sont prêt à quitter leur mode de vie pour un autre (même contexte qu'une femme battue, où l'on sais que c'est mieux pour elle de le quitter)? Combien de ces Chinois se prendraient la vie d'eux-mêmes si nous arrivions de jour au lendemain avec nos solutions miracles. Nous devriendrons leurs Tyrans ou leurs boureaux. Ce n'est pas une opinion, c'est de la sociologie et de l'antropologie (de la base de toute culture et histoires des sociétés).

Revenant au sujet, punir pour les crimes. Il est de notre devoir en tant qu'être humain d'agir ainsi dans certaines situations. Sans attaquer à son tour une personne qui en attaque d'autres ou leurs fond du mal, c'est de retourner au moyen âge lors de la chasse aux sorcières. C'est aussi de laisser aller libre cour au concept même de l'anarchie total et démesuré (la destruction de toute société ou d'interaction entre individu). C'est de dire ok, je te laisse tuer mon voisin car tu aime pas sa coupe de cheveux; j'espère juste que tu t'en prendra pas à moi.

Je ne sais pas pour Draco, mais dans mon cas je sais l'avoir précisé. Je m'en prend pas aux cas isolés. Je m'en prend à ceux qui n'ont plus de limites et qui répète le même mal. Frappes une personne sans raison et je vais te demander pourquoi tu l'as fait. Frappes en plusieurs, et je vais me mettre devant ton point jusqu'à ce que tu arrêtes ou que tu ne puisse plus jamais frapper.

Aimer son prochain en espérant qu'il comprenne de lui-même, c'est d'une conotation biblique. C'est d'espérer en une intervention divine qui éluminera notre prochain à concevoir de lui-même qu'il est mieux de faire le bien. C'est cependant aussi d'espérer en l'armaguedon où tous seront punis pour les actes d'un seul.
À en arriver là, je te dirais que je suis du côté de Lucifer pour ce point. Contester Dieu, et dire que seul ceux qui crée des atrocités devraient être punis pour ceux-ci (le pourquoi il fut envoyé aux enfers).
En même temps, je suis en accord avec le purgatoire. Entre le ciel et l'enfer pour permettre à l'être de se racheter. Le pourquoi utiliser des maléfismes plutôt que combattre l'ennemi avec son arme (bien que dans certains cas c'est essentiel).

Mais en même tamps, complètement te contredire irait à l'encontre de mes croyances. Je m'oppose à d'autres pour en libérer plusieurs, hors je me propose comme seul victime à accuser ou à réprimander.
Tu veux m'accuser, vas y. Cependant pour chaque accusations contre ma méthode, je vois plus de dix exemples du bien que j'ai répendu par la suite. Va y, accuse. Conteste la révolution française pour les quelques têtes tranché, oubli la famine et la misère qui à précédé, et oubli que ta passion pour l'écriture et ta liberté d'expression en est le résultat.

Oui j'ai fait du mal ou souhaité du mal, voir incarné du mal à ceux qui en faisaient. Qu'il en soit de mes interventions physiques, mental ou spirituelles, je sais que les résultats furent positif. J'ai pas besoin de me demandé si j'ai bien fait, j'ai juste à me déplacer pour aller voir ceux qui ont des familles heureuses grâce à ces interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElTaker
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : St-Hyacinthe/Acton Vale, Qc, Can
Emploi : multiples
Loisirs : infini
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   21/4/2008, 15:22

À oui un dernier truc.

Dans notre société, ne pas agir est considéré comme un crime à lui seul (puisqu'il est d'agir de pair avec l'acte, s'en trouver complice).

La Loi et la Charte des droits et liberté nous dicte d'utiliser l'ensemble de nos capacités pour venir en aide aux autres ou à s'interposer face à la violence. Le Code criminel nous oblige à utiliser la force nécessaire pour arrêter la violence contre soi ou contre notre prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   21/4/2008, 16:34

Citation :
Le Code criminel nous oblige à utiliser la force nécessaire pour arrêter la violence contre soi ou contre notre prochain.

Hum? Ha bon? Des précisions sur cette affirmation peut être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
Jidty
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 30
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 00:00

Eltaker a écrit:
Exercer le mal se répand comme une plais ou une maladie. L'exemple le plus simple est en croisant une personne qui est de mauvaise humeur. Vrai que vous pouvez en rire, mais si son humeur se tourne vers vous...vous en serez affecté.
Si pas affecté au sens de devenir vou^s-même colérique, alors la peur se prendra de vous. La peur mène à la colère, qui elle mène à la haine (le racisme en est le meilleur exemple).

Justement. Si on continue cette chaîne, le "mal" prendra le dessus.
Telle les ondulations de l’eau lorsque nous lançons un caillou dans un basin.
Mais cela est aussi vrai pour ce qui est du “bien” .
Il faut apprendre à lancer le pas.
À nous de choisir qu’elle type de vague nous voulons engendrer autour de nous.

Aussi, je pense qu’il est possible d’influencer directement une personne. Lorsqu’on la regarde dans les yeux avec conviction et sans peur aucune, même si elle se veut intouchable, elle ne pourra commettre un acte contre toi. N’est-ce pas d’ailleurs une des premières choses qu’on nous enseigne en art martiaux? (Enfin, lorsque le maître nous enseigne autres choses que les coups de pieds...) L’oeil du tigre.

Cependant, je me demande. Pour qu'elle raison accomplissons-nous vraiment ces actes? N’est-ce pas pour nous permettre d’améliorer le monde en refusant d’être aussi “méchant” que le “méchant”?

Le mal par le mal, c’est le titre du poste après tout.

Les conséquences de nos actes de non violences ne sont pas toujours visible du premier coup d’oeil. Mais ils agissent, ça c’est certain. Lorsque le “méchant” repense à ce qu’il a accomplis contre nous, quand ils sont plus ébranlé, en période de doute, lorsque la mort approche.

Nous permettons ainsi d’aider cette entité à progresser vers le chemin de la lumière, de faire un pas. Peut-être timide sera ce pas, mais un pas tout de même.

Et surtout, lorsque nous commettons un tel geste, ne devrait-il pas être commis pour nous même. Pour nous permettre d’apprendre à aller jusqu’au bout de nos convictions. Dont, celle de la non violence...

C’est pour nous même que nous devons le faire. Lorsque nous auront appris la non-violence jusqu’au plus profond de notre être, nous n’aurons plus besoin de la violence...

Qu’en pensez-vous?
Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 01:48

Jidty a écrit :
Citation :
Nous permettons ainsi d’aider cette entité à
progresser vers le chemin de la lumière, de faire un pas. Peut-être
timide sera ce pas, mais un pas tout de même
Ce qui me gène quelque peu dans ton raisonnement, c'est ton postulat qui est de penser que tout le monde veut, cherche, désire... prendre ce fameux chemin de Lumière..!

Je ne suis pas un humaniste en ce sens que je ne crois pas en l'amélioration de l'humanité. Pour moi, l'être humain n'est qu'une vaste blague, une joke comme dise les canadiens, une erreur de la nature où de Dieu pour ceux qui y croit... Bref, une a,nomalie qui va disparaitre d'elle même !
Cependant, ce n'est pas parce que je crois cela, que je suis pour l'asservissement du plus faible au plus fort, pour la fameuse loi du talion..! Je sais, pour l'avoir vécu, comme cela peu faire mal d'être la cible des plus forts sans avoir de quoi riposter, de quoi se défendre...

Si j'ai embrasser ce fameux chemin de la Ténèbre, c'est, entre autre, pour cette raison : avoir de quoi me défendre contre la méchanceté gratuite, l'abus de pouvoir, la position de force donné par un status quelconque... Je ne prétends pas être un vengeur masqué ou quoi que ce soit d'autre car si j'ai embrassé cette voie c'est aussi car elle me correspondait à la fois dans sa philosophie et dans sa pratique, mais, comme toute voie et pratique, elle est aussi le reflet de celui qui la suit.

Bref, tout ça pour te dire, cher Jidty, qu'il faut arrêter de vouloir absolument que toutes et tous nous soyons voués à suivre la voie de la lumière et que ceux qui ne le font pas sont simplement perdus, à la recherche d'un guide... Personnellement je ne suivrais jamais ce chemin et je ne pense pas être une exception... D'accord je ne suis plus sur la voie de la Ténèbre, bien que je la pratique encore parfois, mais ce n'est pas pour autant que la voie que j'emprunte maintenant se raproche de la Lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElTaker
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : St-Hyacinthe/Acton Vale, Qc, Can
Emploi : multiples
Loisirs : infini
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 06:54

Maerope,
article 70 du code criminel. pour avoir plus de précision. Celui qui dicte de s'interposer dans quand une personne est victime d'un acte criminel.
Au niveau de la force nécessaire, il s'agit de suivre la logique selon la situation. En somme, c'est de maîtriser l'individu.
Il est aussi possible à un civil de procéder à une arrestation. Article 374 ou 394 (je vais devoir vérifier dans un mois le chiffre exacte, mais c'est un des deux pour sur. 394 à ma mémoire juste, comportaant environ quatre volets).

Il existe aussi un articles ou deux dans le code civil (mais celui-ci aussi est dans une boite pour le moment (et je connais pas par coeur le numéro exacte.

Il y a aussi d'autres passages dans des articles de loi séparé, tel le code de la protection de la jeunesse qui oblige tout adulte à intervenir quand il constate que la vie ou la sécurité d'un mineur est en jeu. La variante dans le cas d'un mineur, est que le contexte d'intervention est plus large. Il est possible d'intervenir par exemple si l'on constate qu'un parent lui interdit de la nouriture pour une raison X.

À Jidty
J'aimerais tant que tout le monde soit comme toi.
Pour ma part j'ai été terni par la vie en constatent des atrocités. J'ai vécu dans la rue comme jeune délinquant, été en services sociaux pendant sept ans à en voir de toutes les couleurs, puis agent de sécurité qui n'était pas de plus belle.

Je ne veux pas te contredire quand tu parle de regarder l'autre dans les yeux pour qu'il arrête. Je voudrais que tous soit comme celà, je le suis moi-même.

Par grâce reste comme tu es. Par tout les souhaits du monde, je voudrais qu'il y en ait plus comme toi.
Merci de ta fraicheur, ça donne espoir.
Un espoir qui malgré toi je ne crain, ne pourra se répendre à la vitesse auquel tu la souhaites. Répand tes croyances et tes convictions je t'en conjure. La société à besoin de gens tel que toi. Mais prend garde à ne pas te faire trop d'attentes, le monde est plus noir que tu ne le perçois (avec succès de ta part, il y en aura tout de même pour des générations avant d'être appliqué).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElTaker
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : St-Hyacinthe/Acton Vale, Qc, Can
Emploi : multiples
Loisirs : infini
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 06:57

Maerope,
je viens de constater que tu es juriste. Si je t'ai pas donné les codes de loi dans deux mois. Rappel moi le, ça va me faire plaisir de te les trouver tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maerope
Membre
Membre


Féminin
Nombre de messages : 750
Age : 35
Localisation : Dans le gris et le flou
Emploi : Juriste en entreprise
Loisirs : ben... Boire, manger, Dormir... et B... ien d'autres choses
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 20:09

Ha oui mais en fait c'est du code canadien (Québecois? c'est le même? ) que tu parles, c'est ça que je voulais savoir parce qu'en France c'est pas du tout pas du tout la même chose.
C'etait juste une précision pour bien comprendre l'exemple, c'est tout.

Merci de cette réponse.

Mae.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nanouaparis.spaces.live.com/
dragos_le_voivod
Membre
Membre


Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 49
Localisation : La passe de Birkaü, en haut à droite...
Emploi : Prêteur de livres pour adolescent
Loisirs : Lecture / JdR / Ecriture / Cinéma / TV / Cuisine
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   22/4/2008, 20:47

Hhhhheeeeeeuuuuuu Shocked

En fait c'est du Linda Le May..quois dans un de ses live:oops:

Ouais ben on a les références qu'on peu hein et pis d'abord na et ok je sorsrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mal par le mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mal par le mal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: