Liber Draconis

Forum dédié à la Magie et aux autres sciences occultes traditionnelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'où je viens, où je vais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: D'où je viens, où je vais...   4/3/2008, 05:10

Devons nous vraiment savoir d’où nous venons pour savoir où on va?

J’ai parlé avec une connaissance de mon ancien chez moi vis à vis Internet.
Il m'avait semblé déboussoler parce qu’il ignorait d’où était les origines de son âme, de son passé le plus profond.
Mais, est-ce vraiment nécessaire?
Je pourrais comparer cette situation avec celle d’un orphelin qui ignore qui sont ses parents.
Doit-il s’empêcher de vivre parce qu’il ignore qui l’a mis au monde?
Certes, connaître ses origines peut apporter du réconfort... Mais je ne pense aucunement que cela nous dit qui nous sommes réellement.

Pouvons nous affirmer que la personne qui reste attacher à cela et s’empêche de progresser est une personne à décider de ce laisser arrêter par cela? Et qu’ainsi, il n’est pas obliger de “passer” à autre choses?

Qu'en penses-vous?
Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   5/3/2008, 20:30

Non, justement, rechercher son passé, retrouver le fil, comprendre d'où il vient peut tout à fait être le but de sa vie, sa quête.

En fait, si on considère que nos âmes ont une "mission" à accomplir dans une incarnation, ce qui relève de la foi et est bien sûr contestable, les conditions de notre naissance et de notre vie nous placent précisément devant les problématiques à affronter dans cette vie.

Ainsi, celui qui se trouve confronté avec la question de ses origines est peut-être justement dans la problématique de sa vie, dans sa mission : dépasser cette situation, la comprendre, l'accepter, l'intégrer ...

Est-ce acceptable, comme réponse ?

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 51
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   5/3/2008, 20:59

D'accord avec ce que Sculler vient d'écrire (une fois n'est pas coutume....oups ), mais j'ai l'impression que ton interrogation était plus précise, chère Jidty ?

Pourrais-tu (si ce n'est pas indiscret) préciser quel est ton questionnement, ton positionnement actuel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jidty
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1497
Age : 31
Localisation : Québec, canada
Emploi : Plusieurs
Loisirs : Divers et variés.
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   7/3/2008, 07:07

Avé

Moi, ...?
C'était surtout en observant les interrogations de ma connaissance que j'en venais à m'interroger. Non pas sur moi-même mais sur ce qu’il pouvait le pousser à ressentir la nécessité d'obtenir ces réponses.

Et notre très distingué chevalier a su répondre à mon interrogation.
J'avais mis de côté la possibilité qu'une personne puisse avoir comme "mission" la recherche de son passé. Bien sûre, toujours en considérant que l'âme s'incarne dans le but de vivre le chemin qu'il avait décidé au départ. (D'où le terme de “mission”.)

Personnellement, je vis en étant simplement JE, au présent. Que le passé n'est qu'une grande illusion car, il n'est plus autre chose que des perceptions, des faits que nous ne pouvons plus modifier et qui ne reviendront jamais. Je suis si ancrée dans ma perception que j'en avais négligé l'utilité de cette interrogation... D'où je viens.

Ceci est mon erreur et je m'en rends bien compte.

Mais, question de relancer le débat. Vous, vous pensez qu'il est nécessaire de connaître votre passé? En prenant pour compte que toutes les réponses sont bonnes, qu'elle est votre point position?

(S'il vous plaît, ne dites pas que votre position c'est d'être assied.)

Bisous
Jidty

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.infinit.net/joannie/index.html
Sculler
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 54
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   8/3/2008, 15:10

Eh bien, oui, je crois personnellement qu'il est important de connaître et comprendre le passé, ou de comprendre pourquoi on ne le connaît pas.

Nous ne sommes pas des individus isolés dans un univers auquel nous ne devons rien et sur lequel nous ne laisserons aucune empreinte.

Il y a parfois dans l'Histoire des personnages qui ont tenté de marquer leur époque et qui étaient oubliés 20 ans plus tard. Et d'autres qui ont vécu une vie sans relief et laisseront, d'une manière ou d'une autre, une marque indélébile dans le Destin du Monde.

De même, nous sommes des héritiers, génétiquement, familialement, culturellement, et comment comprendre ce que nous possédons et accomplissons dans notre vie si nous ne reconnaissons pas un certain nombre de ces héritages ?

Oui, notre passé est comme les pages tournées d'un livre, mais nous ne comprendrons pas l'histoire si nous en oublions le contenu. Et quel sens aura en fin de compte notre vie et tout ce qu'elle nous fait découvrir si nous ne sommes pas en mesure de reconnaître les conséquences de nos actes ou des actes de ce qui nous ont précédés ?

Alors oui, je pense que non seulement la quête du passé est légitime, mais aussi qu'elle peut s'avérer nécessaire.

Sculler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muldy
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 51
Localisation : QUANTICO, Centre d'Etudes du Comportement (...dans mes rêves...!)
Emploi : Enseignante, rédactrice.
Loisirs : Chercheuse en Ethnopsychanalyse, thérapeute bénévole.
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   8/3/2008, 21:22

Encore une fois, d'accord avec ce qui vient d'être écrit !

J'ajoute même que la connaissance de soi, et par conséquent de son passé personnel, notamment inconscient, et de son passé familial, peut PARFAITEMENT CONSTITUER LE BUT d'une vie, et que ce chemin n'est pas à écarter !

De grands hommes et femmes y ont consacré leur vie (je pense à Proust, mais il n'est pas le seul), et je trouve cela totalement louable.


L'un des principes qui a régi ma vie jusqu'à présent reste la phrase de ce bon vieux Socrate : "Connais-toi toi-même, ET TU CONNAITRAS LE MONDE ET LES DIEUX !"


Comment se connaître en profondeur, si l'on ignore le passé ????....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'où je viens, où je vais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'où je viens, où je vais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Non rassurez vous je viens pas pleurer :)
» Je viens d'en recevoir un
» Je viens de vivre des grands moments de solitude lol ou loi de murphy
» D'où viens-je, où cours-je, dans quel état j'erre?
» Viens Esprit Saint

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liber Draconis :: L'Homme :: Psychologie, Philosophie et Spiritualité -
Sauter vers: